Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Une ONG recense 13 groupes armés issus des Frères Musulmans en Egypte

Lu dans EgyptToday du 18 février 2020 :

LE CAIRE – 18 février 2020: Une organisation égyptienne de défense des droits de l’homme a publié le 17 février dernier un rapport indiquant que le groupe des Frères musulmans était à l’origine de la création de 13 mouvements armés qui ont perpétré des attaques terroristes en Égypte entre 2013 et 2019.

Le rapport du Forum pour le développement et le dialogue sur les droits de l’homme, une organisation non gouvernementale, a ouvertement accusé le Qatar et la Turquie de financer le groupe des Frères musulmans classé terroriste par l’État égyptien.

Le forum a décrit le mouvement comme le «groupe de référence pour toutes les organisations terroristes violentes au Moyen-Orient», affirmant qu’il «adopte un discours qui incite à la violence, au racisme, à la haine et à l’exclusion des femmes et (des personnes) d’autres religions».

Il a également accusé les deux pays d’abriter des fugitifs du groupe illégal, qui sont recherchés par la justice égyptienne pour des crimes terroristes qui ont causé la mort de nombreux civils et innocents.

Parmi ces 13 groupes se trouve une organisation connue sous le nom de Brigades Ansar Al-Sharia en Égypte, qui héberge des fugitifs des Frères musulmans qui ont fui la prison de Wadi Al-Naturn à Beheira, au nord du Caire, en 2011, selon le rapport, ajoutant que cette prison recrutait des jeunes et envoyait des les en Syrie.

Le rapport mentionne les noms de nombreux autres groupes et donne une explication détaillée des accusations  auxquelles ils sont confrontés, mais n’a pas fourni de preuve claire qu’ils appartiennent tous au groupe des Frères musulmans, qui a été qualifié d’organisation terroriste après la destitution du président Mohamed Morsi, le président frériste en 2013.

Depuis lors, l’État a blâmé le groupe pour toutes les opérations terroristes qui ont eu lieu ainsi que les plans terroristes que les autorités de sécurité nationale ont réussi à déjouer. Cependant, les FM, en tant que groupe international, n’a jamais revendiqué la responsabilité d’une attaque terroriste en Égypte depuis les incidents de 2013 et a toujours affirmé qu’il s’agissait d’une organisation pacifique.

Plus tôt en février, l’observatoire du forum a condamné les attaques terroristes qui visaient les points de contrôle de sécurité dans le nord du Sinaï, appelant les Nations Unies à désigner les Frères musulmans interdits comme un organisme terroriste.

Le forum a fermement condamné la tentative d’attaque terroriste contre une concentration militaire dans le nord du Sinaï, au cours de laquelle le brigadier Mostafa Abido a été tué.

Le porte-parole militaire Tamer al-Refaei a annoncé dimanche que les forces armées égyptiennes avaient déjoué l’attaque terroriste, tuant 10 terroristes et détruisant un véhicule à quatre roues motrices. Cependant, l’échange de tirs a fait sept morts, deux officiers et cinq soldats.

Le forum égyptien a appelé les Nations Unies à annoncer les Frères musulmans en tant que groupe terroriste car il est responsable de toutes les attaques terroristes qui ont eu lieu dans le Sinaï depuis la révolution du 30 juin 2013.

Le forum a déclaré que les FM ont plusieurs organisations terroristes qui mènent des attaques terroristes sous différents noms, affirmant que certains des membres fugitifs des FM sont les cerveaux derrière de telles attaques.

Les FM violent les droits humains légitimes internationaux et en conséquence, ils devraient être désignés comme un « groupe terroriste » dans le monde, a ajouté le forum.

Voir leurs mosquées en France

Rappel 1 : Le groupe terroriste Hasm est bien membre des Frères Musulmans

Rappel La France est une terre d’accueil pour les Frères Musulmans étrangers étonnamment tolérés :