Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Montpellier : l’imam Mohamed Khattabi placé en garde à vue pour agression sexuelle

Lundi 25 mai, l’imâm canado-marocain Mohamed Khattabi a été placé en garde à vue au commissariat de Montpellier. L’imam de la mosquée Aïcha, déjà condamné par le tribunal correctionnel de Montpellier en mai 2016 pour des faits de fraudes commis au préjudice de la Caisse d’allocation familiale et l’administration fiscale, est une fois encore, dans le viseur de la justice.

Selon les informations de la Gazette de Montpellier, c’est une jeune femme, membre de sa famille, qui aurait déposé plainte contre lui fin 2019 pour des faits de viols et d’agressions sexuelles commis alors qu’elle était mineure sur fonds de prétendues pratiques religieuses. »

La « médecine prohétique » a bon dos quand il s’agit de prodiguer des massages aux femmes. Ainsi des imâms à Pontoise et Saint-Etienne du Rouvray furent précédemment épinglés pour ces genre de dérapages.

L’homme qui fut assigné à résidence quelques semaines durant l’état d’urgence en décembre2015 pour extrémisme, est entrain de collecter de l’argent pour sa grande mosquée à Montpellier.

Son prêche du 13 novembre 2015, jour des attentats, en arabe, est éloquent : «Ô Allah (…) soutiens Tes serviteurs, les moudjahidins (combattants de la foi qui s’engagent dans le djihad, NDLR) partout, ô Seigneur de l’Humanité!».

Ce même 13 novembre, dans son prêche en français qu’il a lui même filmé, il affirma :

« Le musulman pour les Occidentaux, c’est un grand géant mais il est en train de dormir et il est malade. Ils ont peur que ce géant malade (…) ne se réveille (…) Qu’est ce qui arrivera? Il reprendra sa place dans la sphère de la Terre, il reprendra son rôle, il va remettre les pendules à l’heure (…)Nous voulons que nos enfants pénètrent sur la scène politique en Occident. C’est ce que nous voulons. Nous rêvons de voir nos enfants devenir des ministres et des dignitaires, et même des présidents. Pourquoi pas ? Nous voulons qu’un jour ils gouvernent la France, qu’ils gouvernent la Belgique, l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Pourquoi pas

Tout cela n’est pas étonnant quand on regarde sa chaine Youtube, dont l’image d’accueil est la main aux quatre doigts, signe de ralliement des Frères Musulmans, faisant référence à la mosquée Rabaa au Caire où les djihadistes avaient placé leurs snipers.

Le préfet de l’Hérault, Pierre de Bourquet, ex directeur de la DST, est catégorique: «Il a des paroles de haine contre notre mode de vie, pouvant être influentes sur des jeunes, il symbolise l’islam dont on ne veut pas dans ce pays.» Et si les perquisitions ont fait chou blanc sur le volet terroriste, elles auront eu au moins un mérite, se félicite-t-il: débusquer «le fraudeur et le tricheur» qu’il est. «Il va être rattrapé par des poursuites judiciaires», confie-t-il, car «une fraude importante aux prestations sociales et familiales» a été constatée.Il s’agit d’une allocation pour « adulte handicapé », alors qu’il ne l’est pas.  «Titulaire de comptes multiples en France et à l’étranger, il vit en outre avec son épouse, qui touche une allocation de parent isolé…» ajoute le préfet (Rapporté par Le Figaro du 9.12.2015).

Malheureusement, l’achat du terrain pour la grande mosquée a été concrétisé en octobre dernier, ainsi que s’en félicite son site officiel https://www.centreaicha.com

« Au mois d’octobre 2019, nous avons annoncé à notre communauté une excellente nouvelle : en effet, nous avons signé l’achat d’un terrain de 3000 mètres carrés en plein cœur du quartier de la Restanque, à Montpellier Sud. C’est, en effet, après un travail constant de cinq années que notre association a pu récolter le million deux cents mille euros et valider la première étape de la construction du futur centre Aïcha de Montpellier. »

En page d’accueil du site, une image de la mosquée bleue d’Istanbul, comme pour fire un clin d’œil aux partisans du sultan Erdogan.

La faiblesse de l’état français face aux Frères Musulmans est inquiétante, Mohamed Khattabipourrait facilement être expulsé n’ayant pas la nationalité française, et le préfet aurait pu bloquer l’achat du terrain en dissolvant l’association pour extrémisme. Dans toutes la France, les projets des Frères Musulmans avancent et se finaliseront ces prochains mois comme à Beauvais, Ivry-sur-Seine, Rouen etc.