Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

France, 719 : la cathédrale de Maguelone convertie en mosquée par les musulmans

Alors que Sainte-Sophie à Constantinople est définitivement reconvertie en mosquée (avec ses mosaïques représentant Marie et l’Ange Gabriel camouflées pour l’occasion) en ce vendredi 24 juillet, jour de prière en islam, n’oublions pas que ces violations de lieux sacrés chrétiens ont eu lieu en Europe aussi.

Les islamistes en France s’activent sur les réseaux sociaux pour tenter de faire croire qu’à Cordoue, les chrétiens auraient fait pareil avec la mosquée, en ne sachant pas que la dite-mosquée fut elle même construite sur la basilique wisigothique Saint-Vincent Martyr (VIème siècle) dont on observe de nombreux restes quand on visite la ‘mosquée-cathédrale’. En 785, les envahisseurs musulmans transformèrent la basilique en mosquée. En 1239, lors de la libération de la ville, le lieu reprit évidemment sa fonction initiale sous la forme de la cathédrale Sainte-Marie de Cordoue. N’en déplaisent aux Frères Musulmans qui veulent reconquérir l’Andalousie selon le voeu de Hassan Al Banna dans sa Lettre aux jeunes de 1936. 

Une histoire plus méconnue est la conversion en mosquée d’une cathédrale oubliée en France, celle de Maguelone (photo) dont l’évêché a été supprimé en 1536 et transféré à Montpellier. Ce qui l’en reste est actuellement devenu un espace d’évènement culturel, comme souvent.

Les lecteurs de Jean Raspail  (+2020) ont croisé cette cathédrale qui fut un temps acquise aux papes d’Avignon jusqu’à Benoit XIII, Pedro de Luna, dans son roman L’anneau du pêcheur paru en 1995.

Extrait de Wikipédia :

Au viiie siècle, tandis que le pouvoir wisigoth s’affaiblit et que finalement le royaume de Tolède s’effondre, les musulmans du califat des Omeyyades de Damas, nommés Sarrasins, multiplient les raids en terre chrétienne. Après avoir conquis l’Espagne, ils franchissent les Pyrénées en 715. La Septimanie passe sous leur totale domination en 719.

Maguelone, en raison de sa position clef, devient Port Sarrasin, sans doute une place fortifiée. Délaissant les aménagements naturels, des quais sont établis permettant aux navires d’accoster et de décharger leurs marchandises en toute sécurité. Aujourd’hui encore le lieu-dit la Sarrazine correspond au canal (grau) où transitaient ces bâtiments. Dès lors, la cathédrale est transformée en mosquée et les habitants sont contraints de se convertir ou d’endosser le statut de dhimmis. Le chapitre de la cathédrale doit alors fuir à Substantion sur le territoire actuel de Castelnau-le-Lez.

En réaction, les Francs, venus du Nord, entament la reconquête : après Poitiers en 732, Charles Martel poursuit les Sarrasins qui abandonnent peu à peu le sud de la France. C’est après l’échec de sa conquête de la Septimanie qu’il fait détruire la première cathédrale transformée en mosquée, en 737. L’architecture de ce premier édifice nous reste inconnue.

Dès lors le site reste quasiment abandonné durant trois siècles, même si une vie précaire semble avoir perduré malgré la crainte des pirates. L’évêque s’installe à quelques kilomètres sur l’oppidum antique de Substantion, dont le site se trouve aujourd’hui sur la commune de Castelnau-le-Lez.

Articles les plus lus