Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Actualités

Les contribuables verseront 68 millions d’euros à la Turquie (budget 2018)

Le député du Vaucluse Marie-France Lorho est intervenue en séance pour dénoncer les 68 millions d’euros versés par la France à Bruxelles correspondant aux crédits de pré-adhésion de la Turquie islamiste.

Toulouse : ils appellent leur fils Jihad, né un 2 août 2017.

Le « chanteur » militant Médine, très populaire chez les musulmans.

Un petit Jihad est né cet été 2017, à Toulouse. Dans un contexte marqué par le terrorisme, le choix de ce prénom a fait l’objet d’un signalement au procureur de la République. Lire sur Actu Toulouse

Procès Merah : un islamiste fait du repérage en empruntant un badge d’accès (Le Point)

Lu dans Le Point du 18 octobre :

« Les enquêteurs de la PJ de la préfécture de police de Paris sont intervenus mercredi à 6 heures du matin aux domiciles de deux personnes. L’une, salariée travaillant au sein du palais de justice de Paris, a prêté son badge d’accès à un homme d’une trentaine d’années résidant du côté des Buttes-Chaumont (Paris, 19e) et connu de la police et de la justice pour vols avec violence, recel, trafic de stupéfiants. L’homme, âgé d’une trentaine d’années, s’est présenté mardi au TGI de Paris, a franchi tous les barrages et s’est approché de la cour d’assises, où Abdelkader Merah est actuellement jugé Lire la suite dans Le Point.

Cannes : laissé libre, le clandestin tunisien pro daesh tente de poignarder un vigile

Nice Matin – 18/10/17

Drôme: deux tchetchènes déjà connus pour radicalisme contrôlés avec une Kalachnikov

Image d’illustration : les kalachnikov des frères Kouachi.

Lu dans Le Parisien du 16 octobre 2017:

Deux hommes d’origine tchétchène, dont l’un est connu pour être radicalisé, ont été arrêtés dimanche avec un fusil Kalachnikov à Saint-Marcel-lès-Valence (Drôme).

Dimanche, vers 14 h 30, une patrouille de la gendarmerie est intervenue pour contrôler une voiture mal garée avec deux hommes à bord, à Saint-Marcel-lès-Valence (Drôme). Dans le coffre, les militaires découvrent un fusil Kalachnikov et interpellent les deux occupants du véhicule, sans difficulté. « Cette arme aurait été modifiée pour tirer des balles de petit calibre », précise une source proche de l’affaire. L’arme a été envoyé à l’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale (IRCGN) pour expertise.

Les deux suspects ont été placés en garde à vue dans les locaux de la brigade des recherches Romans-sur-Isère. Puis ils ont outs deux étét relâchés dans l’attente des résultats de l’expertise de l’arme.

Le préfet et le maire de Strasbourg à la pose de la première pierre de la mosquée radicale du Milli Gorus

Lu sur Rue 89 :

« Le chantier de la mosquée Eyyûb Sultan de la Meinau va être lancé en grandes pompes dimanche. Plus de 1 000 personnes dont 300 personnalités officielles sont attendues pour la cérémonie de pose de la première pierre de la mosquée néo-ottomane. Parmi elles : Roland Ries, le maire de Strasbourg et Jean-Luc Marx, préfet du Bas-Rhin, mais aussi les ambassadeurs de Turquie et d’Arabie Saoudite en France, ou encore un membre de la présidence de Bosnie Herzégovine et le ministre de la Justice turc. Lire la suite 

Lire notre dossier complet sur cette organisation ultra-radicale :  La France, nouvel eldorado du Millî Görüs (Vision Nationale)

L’Union Française des Consommateurs Musulmans en direct avec Hani Ramadan ce soir

Ce contournement de l’interdiction de territoire de l’islamiste genevois, avec une conférence sur le fondateur de la confrérie totalitaire des Frères Musulmans, devrait pousser le préfet à interdire l’évènement et l’Intérieur à dissoudre l’UFCM.

« Le monde musulman est en ébullition. Cette force peut et doit être orientée vers un Etat islamique, un Etat appliquant le Coran et la Sunna.(…) Les musulmans ne retrouveront jamais leur bonheur perdu s’ils ne reviennent pas au jihad et ne cherchent pas à établir un Etat Islamique ». (Hani Ramadan, Sermons du vendredi rappels et exhortations, éditions Tawid, 2011, page 465.)

Clichy-la-Garenne : prière de rue du vendredi 13 octobre

Valls dénonce l’ « islamogauchisme », lui qui veut financer les mosquées par l’argent public

6 juillet 2012, Manuel Valls, alors  ministre de l’Intérieur, inaugure la Grande mosquée de Cergy acquise aux Frères Musulmans (preuves dans l’enquête Mosquées Radicales, éditions DMM, 2016)

Alors que Manuel Valls se targue d’être une sentinelle de la laïcité et intransigeant avec les islamistes, pour mieux dénoncer La France Insoumise, ce document présente l’enquête Ces maires qui courtisent l’islamisme (Tatamis, réédition 2015) où il est rappelé que l’ancien Premier ministre a inauguré la mosquée de Cergy dirigée par des imâms bienveillants avec Frères Musulmans. De plus, dans son livre d’entretien « la laïcité en Face » paru en 2005, il plaidait pour un financement public des mosquées :Lire la suite

François Baroin signe l’ouverture d’une mosquée en lien avec l’UOIF à Troyes

Moussa Sanogo, réfugié soudanais, « référent » de la nouvelle mosquée de l’AJMC

Lu dans l’Est-Eclair du 9 octobre 2017 :

« Selon nos informations, la nouvelle mosquée Al Ishan au 58 du mail des Charmilles a obtenu les autorisations administratives pour ouvrir ses portes.

La semaine dernière, la Ville de Troyes [dirigée par François Baroin] a signé l’arrêté municipal qui répond favorablement au projet de l’Association des Jeunes Musulmans pour la coexistence (AJMC), dont le référent religieux est Moussa Sanogo. Ce dernier nous avait d’ailleurs fait visiter il y a quelques semaines les locaux qui pourront accueillir jusqu’à 400 personnes. » 

Décryptage de l’Observatoire de l’islamisation:

Moussa Sanogo est un réfugié politique né au Soudan en 1972. Maitrisant mal le français, il se targue d’être diplômé en « sciences islamiques » et jouit d’une grande considération chez les fidèles musulmans de l’Aube . Dans une de ses vidéos publiée après l’attaque de Charlie Hebdo, il rappelle le « châtiment  » prévu par le Coran pour ceux qui raillent le prophète :

Un partenariat avec l’UOIF :

L’AJMC  annonce sur sa page Facebook l’ouverture « d’un Institut du Saint Coran » à Troyes , placé sous l’égide de l’Instance Européenne du Saint Coran (page FB), logé dans l’école de l’UOIF à Château-Chinon nommée IESH (vidéo 1 et vidéo 2).  Cet institut troyen du Saint Coran sera supervisé directement par cheikh Bouhdifi, de nationalité marocaine, directeur de l’institut du Coran à l’IESH.

L’AJMC pilote également « L’Institut de Recherche et des Sciences Islamiques » qui programme le manuel « Les 40 hadith de Nawâwi » (voir sur sa page). Inquiétant quand on connait son contenu qui prescrit de « verser le sang des apostats » (hadith n°14) , et le hadith n° 8 : «Il m’a été ordonné de combattre les hommes jusqu’à ce qu’ils témoignent qu’il n’est d’autre divinité qu’Allah, et que Mohammed est Son Envoyé, qu’ils accomplissent la prière rituelle, qu’ils acquittent la Zekâa »

François Baroin, maire de Troyes, en janvier 2015 sur BFMTV proposait d’utiliser la terre concordataire alsacienne pour « y loger une fondation islamique pour accueillir les fonds étrangers sous surveillance de l’état pour aider les représentants des musulmans sur tout le territoire à obtenir des financements« . Lors de la même interview avec Jean-Jacques Bourdin, il ne manquait pas d’imagination pour accélérer l’islamisation : «  On peut proposer des baux emphytéotiques (ndlr: loyers gratuits sur terrains communaux), on peut proposer des accompagnements de financement par des associations culturelles, il y a des moyens qui ne sont pas des contournements mais qui sont des moyens d’accommodement intelligents pour permettre à une religion de pratiquer son culte » (regarder l’interview)

Observatoire de l’islamisation, 9 octobre 2017.

Sur les mosquées radicales à Troyes tolérées par François Baroin lire:

Un terroriste islamiste prêche librement dans une mosquée de Troyes (France2)

Page 1 sur 5312345»102030...Dernière »