Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Actualités

L’entourage du maire musulman de Goussainville se positionne sur le génocide arménien, la burka, Erdogan, le rap anti français etc.

Nacim Rahmani et Kamel Slimani sont les deux derniers soutiens du nouveau maire de Goussainville Abdelaziz Hamida à lui avoir consacré une vidéo d’encouragement sur sa page officielle. Voici ce qu’on trouve sur leur page Facebook en accès libre :

le site salafiste Al Kanz

Voir  cette vidéo de femmes islamistes auditionnées, s’exprimant contre la loi interdisant la burka et le niqab !

Extraits des paroles d’une chanson de Sniper intitulée « La France »: La France est une garce et on s’est fait trahir On nique la France sous une tendance de musique populaire Les frères sont armés jusqu’aux dents, tous prêts à faire la guerre. Faudrait changer les lois et pouvoir voir Bientôt à l’Élysée des arabes et des noirs au pouvoir Faut que ça pète! Frère je lance un appel, on est là pour tous niquer La France aux français, tant qu’j’y serai, ça serait impossible Leur laisser des traces et des séquelles avant de crever. (à propos des blancs) Faut leur en faire baver v’la la seule chose qu’ils ont mérités T’façon j’ai plus rien à perdre, j’aimerais les faire pendre Mon seul souhait désormais est de nous voir les envahir . Ils canalisent la révolte pour éviter la guerre civile

Municipales à Toulouse et Montpellier : les candidats soutenus par LREM liés aux islamistes

Sur  Jean-Luc Moudenc à Toulouse relire notre article : Inauguration de la Grande Mosquée de Toulouse : l’imâm algérien vante le califat pour la « communauté supérieure », Moudenc se vante d’avoir été « facilitateur »

Sur Philippe Saurel à Montpellier relire notre article :  L’imâm Khattabi de Montpellier qui soutient les moudjahidines et fraude les prestations sociales…au QG de campagne de Philippe Saurel pour fêter son élection en 2014 !

Les deux sont soutenus officiellement par La République en Marche pour les municipales 2020 de dimanche prochain.

Mohammed, policier belge qui a renseigné le coordinateur des attentats de Paris et Bruxelles

Lu dans La Dernière Heure du 19 juin 2020

Il y avait une taupe à la police, une grosse taupe qui informait en direct le frère du principal coordinateur des attentats de Paris et Bruxelles. Dans la période des attentats, ce policier belge a eu 200 contacts avec Yassine Atar, le frère d’Oussama Atar. Il lui a fourni les informations policières qu’il demandait, et même sur ce que la police savait des frères El Bakraoui qui préparaient les attentats de Zaventem et du métro Maelbeek.

Ce policier vient d’éviter le pire : de façon inespérée pour lui, ses conseils Sven Mary et Romain Delcoigne ont pu lui éviter de devoir retourner en prison. Si la cour d’appel de Bruxelles l’a condamné mercredi à 50 mois d’emprisonnement, Mohammed S. a obtenu le sursis pour ce qui excède la détention préventive.

L’ex-inspecteur de la zone de police Bruxelles Nord ne se bornait pas à informer des gens qui préparaient les attentats. Il informait des suspects sur des enquêtes en cours. Quand les collègues arrivaient, tout avait été nettoyé, il n’y avait plus rien à trouver. Comme il travaillait au dispatching en tant qu’opérateur, on l’a même suspecté d’avoir modifié l’angle d’une caméra braquée sur le domicile d’un suspect, pour saboter l’observation. Source

« On peut attaquer un Chrétien mais entre frères musulmans ça ne se passe pas comme ça normalement »

La mosquée co financée par l’UE à Duisbourg en 2006 se trouve au centre d’un môle djihadiste en 2020

Mosquée du quartier de Marxloh à Duisbourg

Lu dans le média allemand RP Online du 12 juin, traduction par Fdesouche.com

« Marxloh est notre quartier »

Environ 2700 membres de clans d’origine arabe vivent à Duisbourg [Rhénanie-du-Nord-Westphalie] selon un rapport de police; ces dernières années, quelque 600 d’entre eux ont commis des délits, certains à plusieurs reprises. Ces clans se concentrent dans un petit nombre de quartiers, en particulier à Marxloh [20 000 habitants].

[…]

Depuis l’arrestation de S. [auteur de 75 délits, arrêté dans une cage d’escalier malgré la présence d’une foule bruyante et agressive], « il semble que Marxloh et ses environs soient à nouveau en ébullition », dit-on du côté des enquêteurs. Pourtant, la tactique policière de la tolérance zéro porte ses fruits […] De 24 jours de désordres en 2017, on est tombé à 11 en 2018 et à 4 l’an passé […] Mais dans les jours qui ont suivi l’arrestation dans la cage d’escalier, il y a eu 2 jours de désordres […] le 19 mai et le 28 mai.

Le 22 mai […], la direction de la police de Duisbourg reçoit un courriel contenant une menace d’attentat et l’avertissement de se retirer de Marxloh. « Objet : Allah Akbar, Marxloh est notre quartier. […] Nous interdisons à tous les mécréants d’entrer dans notre quartier. Nous chasserons par la force des armes ou nous tuerons tous les policiers, journalistes et autres mécréants. Chez nous, c’est la charia radicale qui est en vigueur », peut-on lire dans cet écrit. « Nous nous sommes procuré en Turquie et en Russie 2000 fusils d’assaut AK-47 avec suffisamment de munitions. Allah Akbar, tuez tous les mécréants. » […] Les autorités chargées de l’enquête prennent manifestement ces menaces au sérieux. […] RP Online

Pourtant Le Figaro du 25.09.09, titrait : La « mosquée de verre »qui séduit l’Allemagne

« En Allemagne, la petite ville de Duisbourg, où s’est construite l’une des plus grandes mosquées d’Allemagne, est désormais le symbole d’une intégration réussie.

C’est ce que l’on appelle le «miracle de Duisbourg». En octobre dernier, dans un quartier ouvrier de cette petite ville de la Ruhr, a été inaugurée l’une des plus grandes mosquées d’Allemagne. Sans aucune protestation du voisinage ni aucune manifestation xénophobe. Depuis un an, le «miracle» perdure : l’exemple de la mosquée de Marxloh est devenu un cas d’école pour de nombreuses autres municipalités allemandes, confrontées aux mêmes problèmes d’immigration. »

Ce qu’il faut savoir est que, ainsi que nous le rapportions dans le livre de référence L’islamisation de la France paru en 2006 :

 » A Marxloh, quartier de Duisburg, Bruxelles a participé au financement de la plus grande mosquée d’Allemagne : minaret de 34 mètres, surface de 2474m2, dont l’espace dit « culturel » de formation est financé pour moitié par les contribuables européens. D’un coût de 7,7 millions d’euros, cette partie comprenant classes, bibliothèque, salles de réceptions, malgré son coût astronomique, a été donc largement soutenue par les hauts fonctionnaires bruxellois de manière anti-démocratique, comme toujours avec les instances de l’UE. »

Plus grave, cette mosquée est directement gérée par la Turquie, appartenant au DITIB, organisation en Europe du ministère des Affaires religieuse de la dictature islamiste.

Aussi, en janvier 2013 le député européen du Vlaams Belang Philip Claeys alerta que l’Union européenne donne de l’argent pour des mosquées turques située dans le Nord de Chypre, occupé par la Turquie. L’UE est en quelque sorte l’anti Europe.

Lors de l’inauguration de la mosquée de Duisburg en 2008, L’Express écrivait :

« Construit dans le quartier très populaire de Marxloh, l’édifice a été inauguré le 26 octobre. En présence, naturellement, de Jürgen Rüttgers, ministre-président du Land, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, et de toutes les « huiles » locales, y compris le curé et le pasteur de l’arrondissement. (…)Même le père Michael Kemper, le prêtre de la paroisse Saint-Pierre, dont le clocher se situe à moins de 500 mètres du minaret, au bout d’une rue bordée d’étroites maisons ouvrières de briques rouges, en soupire d’aise: « Je suis heureux d’assister enfin à l’inauguration de « notre » mosquée, glisse-t-il, entre deux gorgées de bière. Car ce projet est aussi le nôtre. »

À Vénissieux, Yves Blein (LREM) fusionne avec un candidat pro-Erdogan

Addendum du 10 juin dans Le Progrès (extrait) « Le vote se serait joué d’un cheveu ! Après 1h30 de débats, le bureau exécutif de LREM aurait finalement décidé lundi soir de maintenir son investiture au député Blein à 10 voix contre 9. La fusion avec le candidat pro-Erdogan passe mal…. »Lire la suite

Lu dans Le Progrès du 3 juin 2020 :

Pour le député, cette alliance avec Yalcin Ayvali, candidat lors des dernières législatives est un « choix totalement assumé ».

Le candidat Yalcin Ayvali n’est pas tout à fait un inconnu à Vénissieux. En 2017, lors des élections législatives, il s’était présenté sous les couleurs du Parti égalité justice (PEJ) , un parti islamo-conservateur qui veut redéfinir la laïcité, considéré comme communautariste et proche de l’AKP, le parti du président turc Recep Erdogan. Sur son compte twitter, M. Ayvaliretweete régulièrement des messages d’Elias Imzalène, un « agitateur salafiste » selon l’Express, et affirme à de nombreuses reprises son soutien à ErdoganLire la suite

Les chrétiens stigmatisés en Algérie au 20H de France 2

EN ALGÉRIE DES MILLIERS DE MUSULMANS QUITTENT L’ISLAM POUR RECEVOIR JÉSUS-CHRIST COMME SEIGNEUR ET SAUVEUR, CAR MON DIEU EST VIVANT. Soyez bénis AMEN!!! <3 (y)

Publiée par La Vérité vous Affranchira sur Mardi 2 juin 2020

Var : Il menace les voyageurs d’un TGV avec un couteau, hurle «Allah Akbar» et fait l’apologie du terrorisme

La police a interpellé un homme de 33 ans ce lundi après-midi à Saint-Raphaël (Var). Armé d’un couteau, il venait de menacer les voyageurs d’un TGV en langue arabe.

Le trajet des passagers d’un TGV reliant Paris à Nice a été très perturbé ce lundi. La police est intervenue en gare de Saint-Raphaël pour interpeller un homme menaçant raconte Var-Matin.

Le suspect s’était déjà fait remarquer en gare de Toulon, avant l’arrivée du train. L’homme de 33 ans a réclamé une cigarette à un autre voyageur. Ce dernier a refusé de lui en donner. Le trentenaire s’est énervé et s’est montré menaçant. Il a également exhibé un couteau de cuisine avec une lame de 10 centimètres, avant de monter dans le TGV.

 Des propos « relevant de l’apologie du terrorisme »

Une fois dans le train, le suspect a fait des allers-retours dans le wagon et a proféré des menaces en langue arabe. Il a également hurlé « Allah Akbar », tenant également des propos « relevant de l’apologie du terrorisme », selon une source policière citée par le quotidien.

Les forces de l’ordre ont été alertées de la situation en cours dans le train qui se dirigeait vers Nice (Alpes-Maritimes). Les policiers ainsi que les agents de la sûreté ferroviaire (SUGE) ont mis en place un dispositif en gare de Saint-Raphaël, qui a été évacuée, pour interpeller le mis en cause. Lire la suite sur Actu17

Occupation de la mosquée de Poitiers (dont le nom est dédié aux djihadistes de 732) : le procès reprend à l’avantage des Identitaires

Un diplomate saoudien supervisant les mosquées au USA serait lié aux attentats du 11 septembre selon une fuite du FBI

Source : Radio La voix de la Turquie, le 15-05-2020, traduction Renseignor édité par le Centre Français de Recherche sur le Renseignement. (CF2R)

« Le Bureau fédéral d’investigation (FBI) aux États-Unis a divulgué accidentellement le nom d’un diplomate saoudien soupçonné d’avoir aidé deux pirates de l’air de l’organisation terroriste Al-Qaïda, lors des attaques terroristes du 11 septembre 2001 aux États-Unis, a rapporté mardi Yahoo News. La divulgation par erreur a été commise dans une déclaration d’un responsable du FBI en réponse à un procès intenté par des familles de victimes du 11 septembre qui ont déclaré que le gouvernement saoudien était impliqué dans les attaques. Le dossier de Jill Sanborn, directrice adjointe de la division antiterroriste du FBI, a été rendu public en avril, mais retiré à la fin de la semaine dernière, selon Yahoo News. Le nom de Mussaed Ahmed Al-Jarrah a été révélé par erreur dans la déclaration. Al-Jarrah était un fonctionnaire de niveau intermédiaire du ministère saoudien des Affaires étrangères, qui a été affecté à l’ambassade saoudienne à Washington, en 1999 et 2000. Selon le rapport, il était chargé de superviser les activités des employés du ministère des Affaires islamiques dans les mosquées et les centres islamiques financés par l’Arabie saoudite aux États-Unis. Les autorités estiment qu’Al-Jarrah a chargé deux personnes – Fahad Al-Thumairy, un religieux, et Omar Al-Bayoumi, un présumé agent saoudien – d’aider deux des pirates de l’air à s’installer aux États-Unis en janvier 2000, avant les attaques. On ignore où se trouve Al-Jarrah, mais il se trouverait en Arabie saoudite. « Cela montre qu’il y a une dissimulation complète par le gouvernement de l’implication saoudienne » a déclaré à Yahoo News Brett Eagleson, un porte-parole des familles. « Ceci est un fiasco magistral » a-t-il déclaré dans un langage familier. Yahoo News a déclaré avoir contacté le département de la Justice, lundi, mais les responsables ont informé le tribunal et retiré la déclaration du FBI du dossier public. « Le document a été déposé de manière incorrecte dans cette affaire » indique désormais le dossier, selon le rapport. »

Page 1 sur 10312345»102030...Dernière »