Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Actualités

Le président de l’Observatoire de l’islamophobie, Abdallah Zekri, reconnait que les coups de fouets sont prévus par la Loi islamique

Abdallah Zekri de la Grande Mosquée de Paris, réputée « modérée », dirigeant de l’Observatoire national de l’islamophobie rattaché au CFCM, était invité face à Majid Oukacha (ex musulman) sur Sud Radio le 9 août 2018. Le militant algérien ne peut qu’admettre que les châtiments corporels sont prévus par le Coran, en l’occurrence les coups de fouets pour les couples non mariés. Collomb gardera évidemment cet homme sur notre territoire :

Agen: un homme connu pour violences menace les clients d’un restaurant en criant «Allahou Akbar»

Agen, Lot-et-Garonne.

Lu dans 20 Minutes du 10 août 2018 :

Grosse frayeur, ce mercredi soir, à Agen dans le Lot-et-Garonne. Vers 23 heures, un homme s’est présenté à la terrasse d’un restaurant avec un couteau à la main et en criant « Allahou Akbar » devant les clients, rapporte Sud Ouest.

Une personne de l’établissement a rapidement repoussé l’individu qui a alors pris la fuite poursuivi, non sans être poursuivi par un client. Finalement, c’est la brigade anticriminalité qui arrêtera l’homme de 50 ans quelques minutes plus tard.

Placé en garde à vue, l’individu, qui a déjà été poursuivi pour des violences par le passé, va faire l’objet d’une expertise psychiatrique dans les prochains jours.

Algérie : Des prières de rue contre la tenue de concerts se multiplient dans le pays

Lu sur Algérie Focus du 2 août :

La fièvre des manifestations contre les concerts se propage de jour en jour.
Hier, quelques dizaines de citoyens ont marché hier, à Sidi Bel Abbes, pour réclamer l’annulation du festival du rai.
Arrivés au niveau de la maison de la culture, les « protestataires » ont accomplis en groupe la prière d’El Maghreb, face à une forte présence policière. Les manifestants ont été par la suite dispersés mais certains d’entre eux ont tenté de revenir quelques quarts d’heure plus tard pour accomplir la prière d’El Icha.
Il est clair aujourd’hui que ces manifestations contre la chanson sont l’œuvre du courant islamiste. Il y a une semaine également, des habitants d’Ouargla ont forcés les autorités à annuler un gala que devait animer le chanteur rai Kader Japonais. Ceux-là aussi ont accompli une prière devant la salle qui allait abriter l’événement.
C’est la première fois depuis le début des années quatre-vingt-dix que des galas sont annulés suite à la pression de la rue.
Si en apparence les « contestataires » expriment souvent des revendications socio-économiques, estimant que les budgets alloués à ces événements peuvent être utilisés à d’autres fins, au fil du temps il y a de plus en plus d’indices qui plaident pour une manipulation islamiste. Et dans beaucoup de cas, les autorités locales abdiquent…

Lire aussi :  414 000 visas « touristiques » pour les algériens en 2017 octroyée par la France

Paroles de djihadistes incarcérés : un livre d’entretiens avec les soldats d’Allah

Présentation vocale de ce livre très intéressant par Joachim Véliocas.

Présentation de l’éditeur (achat) :

Ni fous, ni ignares, les « soldats de Dieu » n’en sont que plus dangereux. Cet ouvrage présente les cadres cognitifs (idéologies, doctrines, visions du monde, valeurs) développés par des acteurs islamistes djihadistes. Ceux qui opèrent en France au nom d’Al-Qaida ou de l’« État » islamique. Alors que beaucoup a été dit sur les trajectoires de ces militants islamistes, sur leurs fêlures ou leurs réseaux, on sait finalement peu de choses des discours qui les animent, des haines qui les habitent et de leur rapport à la France, à la démocratie, à la politique, au monde qui les entoure, mais aussi à la violence qu’ils défendent et justifient, ou à la religion qu’ils disent adorer. Sans aucune complaisance, mais en prenant au sérieux les propos et les références qui légitiment leurs actes les plus violents, ce livre donne à voir l’état d’esprit d’un islamiste. Xavier Crettiez est professeur de sciences politiques, directeur adjoint de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye et chercheur au Cesdip (CNRS). Bilel Ainine est docteur en sciences politiques, chercheur au Cesdip (CNRS) et chargé de mission à la MIVILUDES. Ils sont tous deux membres de l’Observa­toire des radicalités politiques (ORAP) de la Fondation Jean-Jaurès. Acheter le livre sur Amazon

Manchester : le terroriste qui a tué 22 personnes dont 7 enfants à la sortie d’un concert en mai 2017 était un réfugié secouru en Libye par la marine britannique

Lu dans Le Figaro :

L’auteur de l’attentat suicide de Manchester qui avait fait 22 morts en mai 2017 avait été évacué de Libye trois ans auparavant par la marine britannique, a révélé aujourd’hui le quotidien Daily Mail, citant une source gouvernementale.

Salman Abedi, un Britannique d’origine libyenne, faisait partie des 110 Britanniques et leurs familles évacués par le HMS Enterprise et amenés à Malte en août 2014, selon le journal. Il s’est fait exploser, à l’âge de 22 ans, à la sortie d’un concert de la chanteuse pop américaine Ariana Grande à Manchester (nord-ouest de l’Angleterre), tuant 7 enfants et 15 adultes. « Que cet homme ait commis une telle atrocité sur le sol britannique après avoir été sauvé de Libye est une pure trahison », selon une source gouvernementale citée par le journal.Lire la suite

Orléans : une église incendiée et taguée «Allahou akbar».

correctif : Ce n’est pas l’église Saint-Pierre-du-Martroi qui a été vandalisée à Orléans, mais la Maison Saint-Pierre qui appartient au diocèse
Lu dans 20 Minutes du 26 juillet:

 Des partitions de musique religieuse ont été incendiées, du mobilier a été dégradé et des tags haineux ont été découverts sur plusieurs murs de l’édifice religieux. Au milieu de ces graffitis, les enquêteurs ont découvert, l’inscription « Allah ou Akbar » (sic), précise cette source.

L’incendie, rapidement pris en charge par les pompiers, n’a pas touché la structure du bâtiment. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat d’Orléans.

Fontaine (Isère) : Un professeur de maths poursuivi pour apologie du terrorisme

Lu dans Le Dauphiné :

Un Isérois de 52 ans a été interpellé mardi à Fontaine par les policiers de l’antenne grenobloise de la direction interrégionale de la police judiciaire de Lyon.

Dans l’ordinateur de cet ancien professeur de mathématiques de lycée saisi fin 2017 dans le cadre d’une perquisition administrative, plus de 1 500 photos, vidéos ou documents relatifs au djihadisme ou au groupe État islamique avaient été découverts. Dont du matériel pédagogique à destination des enfants et une vidéo de 45 minutes expliquant comment commettre un attentat avec un camion. Lire la suite

(…)

Grisolles (82) : retranchée dans un centre d’accueil pour enfants, une islamiste en burqa criant « Allah Akbar » menace d’y mettre le feu


Une forcenée s’est retranchée, ce mercredi matin, dans un centre d’accueil pour enfants à Grisolles dans le Tarn-et-Garonne.

Vêtue de noir et de gants, et d’un vêtement qui s’apparenterait à une burqa, elle a fait irruption à 7h50 dans la structure. En croisant une employée, elle a crié « Allahou Akbar » et a fait mime de l’égorger. Seuls un enfant, deux animateurs et une femme de ménage étaient présents. Ils ont pu s’enfuir en la voyant. De nombreuses forces de gendarmerie, autour du lieutenant-colonel Ronde, se sont immédiatement rendues sur place pour débuter les négociations.

(…) La Dépêche

(…) Elle a aussi indiqué que la jeune femme l’a agressée physiquement et menacée de l’égorger. Elle aurait ensuite saccagé les lieux et tenté de mettre le feu avec une poubelle. Elle a également confirmé que la femme ne parlait pas français. (La Dépêche précise qu’elle est canadienne, pays où l’immigration musulmane est très importante).

(…) La jeune femme, qui était donc seule retranchée dans les locaux, a ensuite indiqué aux négociateurs qu’elle était en possession de plusieurs bombes. Des sacs ont été saisis par les gendarmes mais les démineurs, venus de Toulouse, n’ont découvert aucun engin explosif.France 3

Fusillade à Toronto, deux morts et treize blessés: l’ Etat Islamique revendique

www.francetvinfo.fr rapporte : Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l’attaque qui a fait deux morts, dimanche à Toronto (Canada), annonce, mercredi 25 juillet, son agence de propagande. L’attaque a été perpétrée par « un des soldats de l’EI » qui a suivi les « appels à cibler les ressortissants des pays de la coalition » internationale antijihadiste (…).

CBS News complète (traduction Fdesouche) :

Une source policière a confié à CBS News que les enquêteurs canadiens avaient des raisons de penser que Faisal Hussein visitait des sites liés à l’État islamique, et aurait pu avoir exprimé son soutien pour le groupe terroriste. Des vérifications étaient en cours concernant la possibilité que Hussain ait séjourné en Afghanistan et peut-être au Pakistan, d’après cette source. Rien n’indique cependant qu’Hussein ait perpétré cette attaque sur les consignes de l’EI.
(…)

Les enquêteurs ont perquisitionné l’appartement modeste où Hussain vivait avec sa famille (…). On attend les résultats de l’autopsie de l’assaillant, qui devait avoir lieu mardi (…).

Le chef de la police Mark Saunders s’est refusé à spéculer sur les motifs possibles de l’attaque de dimanche. « Nous ne savons pas encore pourquoi cela s’est produit« , a-t-il déclaré, « cela va prendre du temps. »

(…) Les autorités n’ont pas communiqué l’identité de la fillette de 10 ans qui a été tuée, ni les noms des 13 blessés, six femmes ou jeunes filles, et sept hommes, qui ont entre 17 et 59 ans.

CCIF : l’ex responsable Marwan Muhammad compare les blancs à des cochons

Page 1 sur 7612345»102030...Dernière »