Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Actualités

« L’islam dans le terrorisme islamique » : livre important de l’islamologue Ibn Warraq

Acheter ici

Ibn Warraq aborde plusieurs idées fausses concernant la cause du terrorisme islamique. Beaucoup de chercheurs refusent de prendre en compte les croyances des terroristes et beaucoup semblent penser que le  » terrorisme islamique  » n’a émergé que depuis une quarantaine d’années.. Ibn Warraq, d’autre part, soutient que nous devons prendre au sérieux les croyances des djihadistes. Les actes de l’EI, des Talibans ou de tout autre groupe djihadiste ne sont pas des actes de violence au hasard commis par une foule de vandales psychopathes, frustrés et appauvris, mais des opérations soigneusement planifiées et stratégiques qui font partie d’une longue campagne menée par des musulmans instruits et riches qui souhaitent instaurer un Etat islamique basé sur la charia, la loi sainte islamique dérivée du Coran, de la Sunna et des Hadiths.
Lire la suite

« Le Ramadan est le mois du djihad » pour IslamWeb , média qatari aux 1 millions de « j’aime » Facebook

Copie d’écran d‘IslamWeb

Le fameux média musulman IslamWeb.net  dépendant du ministère des Affaires islamiques du Qatar, média officieux des Frères Musulmans du Moyen-Orient, réalise une série d’articles en arabe intitulé « L’axe du Ramadan pour l’année 1439« , notre année 2018.  Dans cette série, un article est intitulé « Le ramadan est le mois du djihad » nous alerte l’islamologue franco-libanaise Lina Murr Nehmé, qui scrute méticuleusement la presse arabe (son site). Le contenu de cet article donnant au djihad un sens guerrier évident que certains voudraient reléguer derrière un sens spirituel secondaire, est inquiétant alors qu’islamWeb a une énorme influence dans le monde sunnite, avec 975 200 « likes » Facebook pour sa seule version arabe.

On lit «  Le djihad dans la voie d’Allah est le plus important devoir dans l’islam. En lui on garde la force physique dans ce monde et dans l’au-delà. (…) C’est un des actes les plus importants, et une des offrandes les plus dignes. Les musulmans ont été humiliés que lorsqu’ils ont abandonné le djihâd, ils se sont fiés à ce monde, et leurs ennemis se sont précipités sur eux (…). Il faut rappeler de faire le djihad dans ce mois béni, un rappel du passé glorieux. Nous avons absolument besoin de nous rappeler ce passé pour pouvoir sortir d’une crise qui a durée très longtemps. »

Il s’agit de la doctrine classique enseignée jusqu’aux responsables du CFCM en France. En effet,  le président du Conseil régional du culte musulman de Lorraine, l’imâm de Nancy Amine Nejdi dit à ses fidèles que « le djihad est un acte d’adoration qui est très très bon » comme nous l’avons révélé dans cette enquête. Membre du Conseil des oulémas marocains, cet étranger est étrangement toléré sur notre territoire par Gérard Collomb malgré ses autres propos enregistrés sur l’esclavage, la lapidation et le meurtre des prisonniers de guerre.

Puis le même article  d’IslamWeb continue :

« Allah le puissant et le loué a donné l’ordre de faire le djihad et il a poussé à le réaliser, et il nous l’a fait désirer et il a décrit celui qui s’offre lui-même dans la voie d’Allah, il l’a décrit comme quelqu’un qui vend son âme à Allah, ah quel bonheur que cette vente puisque Allah a dit  » Allah achète aux croyants leur âme et leurs biens pour qu’ils aient le jardin (le paradis). Ils combattent dans le sentier d’Allah. Ils tuent et sont tués. Promesse d’Allah dans la Thora, l’Evangile et dans le Coran. Et qui mieux que Allah tient son engagement ? Réjouissez-vous du marché conclu. Succès sans bornes » (Sourate 9 verset 111).

Nous avions déjà parlé de IslamWeb, lire notre article d’archivePour IslamWeb, site islamique officiel du Qatar, le « djihad sur le sentier d’Allah » concernait la conquête de toute l’Espagne

Voir aussi la liste des attaques terroristes mise à jour sur Dreuz pendant ce mois de ramadan.

2013: les responsables de l’UNEF étaient contre le voile. 2018: soumission à l’islamisation

 2013 : L’UNEF déclare « militer contre cette pratique (le port du voile, ndlr) qui enferme les femmes dans une situation de soumission par rapport aux hommes ». (Source). Le président de l’époque,  Emmanuel Zemmour, disait « se battre contre le port du voile en tant que président de l’UNEF » (vidéo).

2018 : Le processus d’entrisme des musulmans pratiquants dans l’organisation étudiante aboutit à la soumission des membres français de souche, qui ne s’ opposent plus à la nomination d’une responsable voilée ( de peut d’être taxés de raciste et islamophobe?). Voir les réactions de la présidente Lila Le Bas. Une illustration de la « Stratégie de l’intimidation » (Del Valle) :

Rappelons que pour les musulmans pratiquants, la femme hérite moitié moins que les hommes du patrimoine parental, que son témoignage dans les tribunaux islamique pèse moins que celui d’un homme, qu’elle peut être battue par son mari si elle désobéit (sourate 4 verset 34), qu’elle est un « champ de labour » pour son mari et ne peut refuser ses pulsions (sourate 2 verset 223), que « les anges la maudissent jusqu’au matin » si elle refuse de se livrer ne serait-ce qu’un soir selon la Tradition authentique (Boukari et Muslim). 

En commentaire, Julien Dray, conseiller régional socialiste, cofondateur de SOS-Racisme en 1984, abonde : « En tant que membre fondateur de l’UNEF… la direction du syndicat qui accepte cette jeune dame comme dirigeante souille tout notre combat mené dans les universités… bien des membres de l’UNEF doivent être effarés… » M. Dray a participé en 1980 à la fondation de l’UNEF-ID, fusion du courant trotskiste lambertiste (majoritaire) et de celui de la Ligue communiste révolutionnaire avec quelques socialistes. L’UNEF-ID a ensuite fusionné avec l’UNEF-SE en 2001.

Le ramadan fêté dans une église catholique bruxelloise

Célébration du ramadan dans une église | Euronews

Lu sur Euronews du 18 mai 2018 :

« C’est par des chants que des représentants de différentes religions ont partagé le premier repas du ramadan. Musulmans, chrétiens, juifs ou athées étaient rassemblés en l’église catholique Saint-Jean-Baptiste-au-Béguinage à Bruxelles pour célébrer ce moment de paix.Pour le président de l’association Al Mowan, à l’origine de cette initiative, il s’agit d’envoyer un message de solidarité. « Nous avons choisi ce moment du ramadan le mois sacré, le mois du partage et du pardon pour partager un moment convivial avec toutes les communautés, toutes les personnes porteuses de cultures, pour montrer au monde entier que les musulmans ne sont pas tous des terroristes et que tout le monde est prêt à faire un effort pour une belle cohabitation » explique Lahcen Hamouch.[…]

« Mosquées Radicales: ce qu’on y dit, ce qu’on y lit » l’enquête de 300 pages.

mosquees-radicales-livre

Se procurer l’ouvrage sur Amazon ici . Il peut se commander dans n’importe quelle librairie, les libraires les reçoivent dès le lendemain.

« En 2020, 64% des djihadistes condamnés auront quitté l’univers carcéral, soit plusieurs centaines de personnes »

Thibault de Montbrial, président du Centre de réflexion sur la sécurité intérieure et avocat au barreau de Paris, est interrogé dans Le Figaro du 14 mai (extrait) :

« Le pire est devant nous. Les premiers combattants à l’étranger et condamnés en France en 2013 et 2014 commencent aujourd’hui à sortir de prison. En 2020, on estime que 64 % d’entre eux auront quitté l’univers carcéral, soit plusieurs centaines de personnes. Or une immense majorité d’entre eux reste déterminée à combattre notre pays. Leur profil est inquiétant car il s’agit de personnes aguerries au combat. S’ajoutent à cela, des milliers de djihadistes francophones qui n’ont été ni arrêtés ni tués en Irak ou en Syrie. » Lire l’entretien intégral

19745 musulmans fichés au FSPRT : le gouvernement totalement démuni

Comme l’a affirmé Emmanuel Macron à Jean-Pierre Pernaut le 12 avril dernier, le gouvernement n’interdira pas le salafisme -pourtant matrice idéologique des djihadistes- doté de 120 mosquées en France, ni le mouvement tabligh (147 mosquées) et encore moins les Frères Musulmans de l’UOIF qui contrôlent 170 mosquées soutenues localement par des élus LREM.  Les islamistes turcs ne sont pas en reste, avec les députés LREM qui soutiennent leurs projets de mosquées

Rappelons que  Macron veut « organiser le financement étranger des mosquées » conjointement avec l’Arabie Saoudite salafiste.

Un arabo-islamiste à Montpellier « Jeanne d’Arc c’est de la merde ça »

Un collège de l’Académie de Marseille recense les élèves faisant ramadan pour l’intendance

Toulouse : Condamné pour «apologie du terrorisme», il insulte le procureur

Lu dans www.ladepeche.fr du 7 mai 2018 :

«J’aimerais avoir une Kalach pour tuer tous les mécréants !» Cette phrase, un détenu de 38 ans en semi-liberté l’a lâché devant ses codétenus, le 17 octobre dernier, à Montgiscard lors d’un chantier extérieur. Une menace également entendue par les agents de l’administration pénitentiaire. Alerté, le parquet a ouvert une enquête qui a abouti vendredi devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Le détenu était poursuivi pour «apologie du terrorisme». (…)

Pourtant certains codétenus qui se trouvaient avec lui lors de l’incident l’ont entendu, lors d’un chantier sur les berges du Canal du Midi, affirmer : «Daesh a eu raison de tout faire péter en France». Inquiétant. (…)

Après délibéré, le prévenu a été condamné à 4 mois de prison ferme, avec un maintien en détention. A la lecture du jugement, le prévenu a explosé. «Procureur de merde !», hurle-t-il devant le tribunal, tentant de passer par-dessus la vitre du box des prévenus. Il a alors été maîtrisé non sans mal par quatre policiers. Une grosse colère qui pourrait entraîner de nouvelles poursuites