Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Actualités

Libye: interception d’un navire turc chargé d’armes

Lu dans La Référence du 9 janvier (extrait) :

« Les obstacles au processus politique en Libye ne sont pas représentés seulement par Daech et les autres groupes terroristes, mais aussi et surtout par la confrériedes Frères musulmans, qui cherche à renforcer sa présence au sein de la société libyenne.

La force de la confrérieen Libye n’est pas due à sa bonne gestion des milices armées avec qui elle a noué des relations étroites, mais au soutien du Qatar et de la Turquie qui souhaitent renforcer l’influence de l’islam politique en Libye, surtout après le refus d’Haftarde rencontrer les représentants de la Turquie et du courant de l’islam politique lors d’un sommet sur la sécurité tenue en marge de la conférence de Palerme ce mois-ci.

Alors que l’armée libyenne accuse Ankara et Doha de soutenir le terrorisme, les autorités libyennes ont intercepté un navire chargé d’armes en provenance de Turquie. Il transportait plus de 2 millions d’armes et 518 000 cartouches de revolver turc de calibre 9 mm. » Lire l’article intégral

Le président des imams de Belgique accusé d’avoir appelé à brûler les sionistes

À la veille du début du procès de l’attentat au Musée juif de Bruxelles, la Ligue belge contre l’antisémitisme (LBCA) a reçu un signalement portant sur une vidéo ancienne, mais incroyable, dans laquelle un imam incite à “brûler” des juifs, à brûler “les sionistes”. L’imam Mohamed Toujgani, de la mosquée al Khalil, située en plein cœur de Molenbeek, est entre-temps devenu le président de la Ligue des Imans de Belgique. Et la mosquée al-Khalil, avec 3 500 places, rien moins que la plus grande d’Europe.

Voilà ce que le futur président des imams de Belgique prêchait en 2009, comme le montre cette vidéo de 31 minutes (sous-titrée) restée accessible sur YouTube : “Seigneur, Maître des Mondes, déverse la frayeur dans le cœur des sionistes oppresseurs. Seigneur, emplis leurs cœurs de frayeur. Seigneur, fais trembler la terre sous leurs pieds. Seigneur, fais que le sang des martyrs soit une arme sous les pieds des sionistes oppresseurs, et que ce sang soit un feu ardent qui les brûle et un vent qui les fustige. […] Ô Seigneur, démolis-les.”

Deux gardiens de prison fichés « FSPRT » sont soupçonnés de radicalisme islamiste

Lu dans La Dépêche du 9 janvier  :

Deux surveillants d’une trentaine d’années de la maison d’arrêt de Seysses (Haute-Garonne) et de l’établissement pour mineurs, à Lavaur (Tarn), font l’objet d’un suivi administratif de la part des services spécialisés depuis au moins 3 ans. Les enquêteurs de la sous-direction antiterroriste connaissent bien le profil de ces deux hommes dont l’un se trouve actuellement en repos pour accident de travail. Ils ont fait l’objet, après novembre 2015 et les attentats terroristes, à Paris et au Bataclan, d’une perquisition administrative. Ces deux hommes figurent également sur le fichier de traitement des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). Un fichier évolutif qui regroupe essentiellement les profils radicalisés. Selon nos informations, lors des attaques terroristes de Carcassonne et Trèbes, en mars 2018, les services antiterroristes ont vérifié l’emploi du temps de ces deux surveillants. Au moins l’un d’eux était domicilié dans l’Aude. Ils ont été mis hors de cause. Mais à la suite de ces événements, la direction de la maison d’arrêt de Seysses, où ils travaillaient en équipe, a préféré les changer de service, par simple précaution. Ils ont été éloignés de la maison d’arrêt hommes et du mirador. Depuis le 1er juillet 2018, l’un d’eux a été affecté à Lavaur, dans l’établissement pour mineurs.

« Islamo-collabo » tagué sur la permanence du député Boudié (LREM): décryptage

Le député de Gironde Florent Boudié a vu sa permanence de Libourne taguée  » Bonne année islamo-collabo » . Pourquoi  un tel qualificatif ? Ce député co-dirige une mission parlementaire sur la réforme de la Loi de 1905, qui suscite bien des fantasmes. Nous avions analysé l’avant-projet de réforme de la loi sur la laïcité dont le contenu est ambivalent, avec, il faut le reconnaitre, des bonnes dispositions (lire lici). Alors pourquoi tant de haine ? Le député paye-t-il pour tous ses homologues de La République En Marche qui aident, inaugurent ou posent la première pierre de mosquées parfois extrémistes ? Cet amalgame expliquerait, en plus de la générosité à l’égard des clandestins, ce geste répréhensible. Rappel des mosquées soutenues par les députés LREM :

« Une relation détendue avec l’Islam est devenue difficile en raison de l’évolution démographique »

Selon le cardinal archevêque de Vienne, Christoph Schönborn, qui a donné un entretien au quotidien Der Standard.

Une relation détendue avec l’Islam est-elle possible ?

« C’est devenu difficile. Aussi pour une raison simple : l’évolution démographique. Jetez un coup d’œil aux écoles à Vienne, voyez comment les développements démographiques des enfants chrétiens et des enfants musulmans sont divergents. C’est un problème grave. Les voix islamiques ne manquent pas de dire que l’Europe est un fruit mûr pour l’Islam. Il n’y a pas de recette générale pour ça. Pour renverser la vapeur, il aurait fallu dire, il y a 30 ou 40 ans, que le baby-boom ne devait pas cesser. Ce sont des faits, et je comprends que les gens se sentent menacés. Mais la solution n’est pas de paniquer maintenant contre l’islam. »

Boucherie halal : plus d’une tonne de produits et de viandes avariés découverts à Agde

Mardi 18 décembre, la préfecture de police du département de l’Hérault (34) a publié sur son compte Twitter des photos prises dans une boucherie halal de la ville d’Agde.

Les images sont peu ragoûtantes. Le contrôle inopiné effectué le jour-même par trois fonctionnaires de police et un agent de la DDPP (direction départementale de la protection des populations) a pu mettre au jour plus d’une tonne de produits avariés.

L’établissement, à la fois boucherie halal et épicerie orientale, stockait dans ses frigos et son arrière-boutique des merguez moisis, poulets avariés, viandes d’agneau et de boeuf totalement impropres à la consommation. Dont certaines à même le sol, dans des conditions infectes.Lire la suite sur Al Kanz

Saint-Quentin : « Allah Akbar » Un jeune écroué après avoir menacé des militaires à proximité du « village de Noël »

Interpellé vendredi après avoir menacé des militaires du dispositif Sentinelle qui sillonnaient le centre-ville de Saint-Quentin, l’individu de 19 ans, a été présenté au procureur dès samedi. Déjà connu pour des faits d’outrages et de rébellions sur des forces de l’ordre et des magistrats, le jeune homme a été écroué à la prison de Laon pour trois mois pour des peines précédentes à exécuter.

En état d’ivresse vendredi vers 13 heures, l’individu s’en était pris verbalement aux Bérets verts armés à proximité du village de Noël, les insultant et les menaçant de mort. Dans son état d’excitation, il avait même crié « Allah akbar », ce qui aurait pu avoir des conséquences plus graves si les militaires de la Légion étrangère n’avaient pas parfaitement maîtrisé la situation.

Marseille : la mairie de secteur RN fait fermer une école salafiste clandestine

Les faux experts de l’islam dans l’Eglise – Joachim Véliocas sur Radio Courtoisie

En savoir plus sur le livre L’Eglise face à l’islam

La Turquie provoque l’Europe en survolant l’espace aérien grec

Lu sur Russia Today :

Réagissant aux violations de l’espace aérien grec par des avions turcs au-dessus de la mer Égée, le ministre de la Défense nationale, Panos Kammenos, a averti qu’Ankara en paierait le prix. « S’ils font le moindre geste, nous les écraserons », a menacé Kammenos. Athènes veut la paix et l’harmonie, a-t-il dit, mais ne «concédera pas un centimètre» de ses terres.

Le ministre était en visite dans un avant-poste militaire sur la petite île égéenne de Leros. Le discours belliqueux pouvait donc s’expliquer par son désir d’élever le moral des troupes. Mais l’amiral Evangelos Apostolakis, chef de l’état-major hellénique, s’est fait l’écho de ces propos.

«Si les Turcs atterrissent sur un îlot rocheux, nous le raserons au sol. C’est une ligne rouge adoptée par le gouvernement», a déclaré Apostolakis. Il a suggéré qu’une confrontation militaire avec la Turquie soit une possibilité, mais a ajouté: « avec les Etats-Unis d’Amérique et l’Union européenne, nous voulons nous assurer que les Turcs ne parviennent pas à ce point.»

C’est après que l’armée grecque a annoncé jeudi que deux F-16 turcs avaient survolé jeudi l’île de Kastelorizo dans la mer Égée orientale, quelques minutes après le passage d’un hélicoptère transportant le ministre grec de la Défense, Panos Kammenos, à Athènes.