Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Actualités

Les associatifs turcs refusent de serrer la main à la préfète lors de l’hommage à Arnaud Beltrame

Photo : la jeunesse du DITIB, fédération des musulmans turcs en Europe dirigés par la Turquie. Page Facebook officielle du mouvement. 

Lu dans Le Berry Républicain (extrait) :

« À l’issue de la cérémonie berruyère, un échange a eu lieu entre la préfète et deux représentants d’une association musulmane conviée, comme plusieurs autres, à l’hommage, qui ont refusé de lui serrer la main.
Selon leur interprétation de la religion, « on n’a pas le droit de serrer la main aux femmes, ont expliqué ces deux représentants de Ditib Vierzon (ex-association des travailleurs turcs de Vierzon). Mais on comprend que cela puisse choquer ».
Par la voix de son vice-président, Halil Nayir, Ditib Vierzon a indiqué hier soir avoir « adressé une lettre d’excuses à la préfète. Nous regrettons profondément ce qu’il s’est passé. Ce n’est pas normal. »Lire la suite

Le Ditib est le bras européen du ministère des Affaires islamiques turc. Ses membres sont turcs et rémunérés par la Turquie.

Algérie: quatre églises fermées en quatre mois

Lu sur Cat.ch du 29 mars 2018

Les chrétiens algériens sont confrontés à une vague de fermeture d’églises, affirme le 29 mars 2018 l’ONG de défense des chrétiens Portes Ouvertes. Le gouvernement nie et invoque un non-respect des normes de sécurité.

Le 2 mars 2018, dans le village d’Azaghar, au nord de l’Algérie, une petite église fonctionnant depuis plus de 6 ans a été contrainte de cesser toute activité. Il s’agit de la quatrième église à fermer ses portes au cours des 4 derniers mois, selon Portes Ouvertes. Les trois autres se trouvaient dans la ville d’Oran ou aux environs. Ses trois dernières sont affiliées à l’Eglise protestante d’Algérie (EPA), officiellement reconnue par le gouvernement depuis 1974. Lire la suite sur Cath.ch

Voir toutes nos actualités sur l’islamisme en Algérie

Seulement 20 islamistes étrangers expulsés en 2017 : Collomb est satisfait (Ouest France)


Lire l’interview du ministre de l’Intérieur sur Ouest-France 

Amiens : 3 hommes agressent 21 personnes à la suite, « d’habitude, tu aurais été égorgé », « Tu vas crever sale pute », « Les attentats, ce n’était pas pour rien. La France, c’est de la merde »

Lu dans Le Courrier Picard du 31 mars :

Les agresseurs sont trois. Ils ont entre 20 et 22 ans. Tous déjà condamnés plusieurs fois […] Gratuitement, ils ont agressé un total de 21 personnes. Parmi elles : un livreur de pizzas dont il voulait dérober le scooter, un groupe de jeunes devant le bar le Goodness dans le quartier Saint-Leu, un automobiliste dans le même quartier. Ils étaient armés d’un tournevis et d’un couteau.La victime la plus gravement atteinte est un homme sans domicile fixe qui a reçu un violent coup de tournevis au crâne. Son interruption temporaire de travail est évaluée à 21 jours.

Le trio a finalement été interpellé par la police à 23 h 40. Les fonctionnaires ont été outragés. Dans leur périple fou, les Amiénois ont frappé, mais aussi menacé : « Tu peux dire merci à ta sœur, d’habitude, tu aurais été égorgé ». « Tu vas crever sale pute ». L’un des suspects est poursuivi pour apologie du terrorisme : « Les attentats, ce n’était pas pour rien. La France, c’est de la merde. (…) Vous méritiez ce qu’il vous est arrivé à Paris ». Lire la suite et les autres détails de l’affaire actualisés 

Villeurbanne (69) : mouvement de panique après qu’un homme ait cherché à foncer sur la foule et « crié des menaces à caractère terroriste »

Lu dans Le Progrès :

Un homme a cherché à foncer sur la foule au volant de sa voiture, dans la nuit de vendredi à samedi, vers minuit, à Villeurbanne. Il a fait une première manœuvre en passant une barrière du festival de musique électronique qui se déroulait au Double-mixte sur le campus de la Doua. Ce qui a provoqué un mouvement de panique. Il a été stoppé in extremis par la brigade anticriminalité. Il a crié des menaces à caractère terroriste. Un policier a été blessé dans l’intervention. L’homme a été placé en garde à vue.

Anouar N qui a menacé les militaires de Varces est né en Algérie, toléré malgré 25 condamnations

Voir la vidéo de la conférence de presse

L’expulsion des délinquants étrangers n’est pas au programme de la « justice » française : 

– L’auteur est né en 1994 à Constantine, en Algérie.
– Il s’agit d’une triste et banale affaire de violence.(…)
– L’homme a été interpellé alors qu’il dormait.
– L’homme arrêté a 25 condamnations sur son casier, pour des faits de droit commun, vol, violence, rébellion et  infractions routières. Il a fait deux longs séjours en prison, à la prison de Varces, près de la caserne. (De novembre 2012 à novembre 2015 et de mars 2016 à décembre 2017, ndlr)
– Le véhicule appartient à une jeune femme stagiaire dans une crèche à proximité. Elle s’est présentée avec un œil au beurre noir en compagnie d’un homme vraisemblablement excité et sous l’emprise de l’alcool.(…)

francetvinfo.fr

Fontenay-le-Fleury attaque le projet de mosquée de Saint-Cyr-l’Ecole

Lu dans Le Parisien du 29 mars 2018 :

Le maire LR a déposé un recours contre le PLU de son voisin pour retarder la construction du lieu de culte à la limite de sa commune.

C’est un nouvel épisode de la rivalité entre deux villes voisines. Après un recours gracieux en novembre 2017, Fontenay-le-Fleury vient officiellement de déposer un recours devant le tribunal administratif de Versailles contre le plan local d’urbanisme (PLU) de Saint-Cyr-l’Ecole. L’enjeu : casser le texte d’urbanisme et retarder autant que faire se peut le projet de construction d’une mosquée sur un terrain appartenant à Saint-Cyr-l’École mais situé de l’autre côté de l’A12, à la limite de Fontenay-le-Fleury.

« Nous ne laisserons pas construire un bâtiment de 2 100 m2 sur un espace aussi restreint destiné à accueillir de nombreux fidèles avec à peine 15 places de stationnement », assène Richard Rivaud, le maire LR de Fontenay-le-Fleury. Lire la suite sur Le Parisien

« Pas assez de morts dans les attentats » : un jeune homme arrêté à Narbonne

Lu dans Le Midi Libre :

« Interpellé le 28 mars, cet homme de 19 ans devrait être jugé vendredi 30 mars en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Carcassonne pour apologie du terrorisme.

Un jeune homme de 19 ans a été arrêté mercredi 28 mars à Narbonne et a été placé en garde à vue par les policiers du SRPJ de Montpellier, pour apologie du terrorisme. Sur son compte Facebook, il s’était réjoui des attentats commis à Trèbes et à Carcassonne, sur plusieurs posts successifs, publiés les 24 et 28 mars. »

2011 : l’évêque de Carcassonne s’insurgeait contre la « haine anti islamiste » après le caillassage d’une église par des arabes

Publié le 8 novembre 2011 sur le blog de Bernard Antony

« Pour une fois, une attaque perpétrée contre une église catholique a été relayée lors du JT de TF1. La première chaine a en effet ouvert son journal de 20H00 vendredi 5 novembre pour dénoncer l’attaque par deux adolescents d’origine nord-africaine de l’église Saint-Jacques du quartier du Viguier de Carcassonne, lors de la cérémonie du jour des morts . Ces derniers ont, rappelons-le, caillassé les fidèles et cassé la statue de la Vierge Marie située à l’entrée de l’édifice.

Alors que les fidèles ont témoigné de la violence de l’attaque et que le curé, l’abbé Garouste a estimé, à juste titre, qu’il s’agissait « d’une véritable profanation« , l’évèque, Mgr Planet, a déclaré : « Les déchaînements de haine anti-islamiste qui ont suivi les événements de Carcassonne sont beaucoup plus offensants pour le Christianisme et le Christ lui-même que la sottise de quelques enfants mal intentionnés. L’évêque de Carcassonne et Narbonne ne peut pas cautionner un appel à la haine et au communautarisme tel qu’il se développe actuellement sur les réseaux Internet. »

Si Mgr Planet voulait bien enlever ses lunettes de béni-oui-oui, il saurait que cette profanation n’est pas anecdotique et que, comme le disent les habitants du quartier du Viguier, il y a des années que cette église n’est plus respectée par les musulmans du quartier à tel point que nombre de paroisiens de saint-Jacques se sont réfugiés dans une autre paroisse, moins exposée, l’église Saint-Michel.

S’il faisait son travail d’évêque, il essaierait de comprendre la nature de cet islam qui a fait irruption dans l’espace public et religieux français. Il s’apercevrait alors qu’au delà de la religiosité, l’islam est aussi un système social qui ne fait que tolérer les chrétiens les réduisant à un statut d’infériorité.

S’il faisait son travail d’évêque, il serait aux côtés des chrétiens d’Orient qui eux savent déjà dans leur chair ce que veut dire être chrétien dans un pays à majorité musulmane.

Pour ne pas finir comme nos frères d’Orient, il est donc plus que temps que les chrétiens de France fassent savoir tout cela à certains évêques incultes et dévirilisés et que dès à présent, ils ne tolèrent aucune exactions anti-catholiques, fussent-elles le fait de jeunes « mal intentionnés ».

Bernard Antony, directeur de Chrétienté-Solidarité

Un individu fonce en voiture sur les militaires d’un régiment d’artillerie de montagne à Varces (Isère)

Entre 8h30 et 9 heures ce jeudi matin, un véhicule a tenté de renverser des militaires du 93e régiment d’artillerie de montagne, a appris BFMTV. Ces derniers faisaient un footing à proximité d’une caserne, à Varces-Allières-et-Risset (Isère). L’homme aurait ensuite fait demi-tour pour leur foncer dessus à nouveau, avant de prendre la fuite.

Le conducteur leur a lancé des insultes à deux reprises, dont des insultes en arabe. Mais à ce stade, aucune indication ne permet d’en savoir plus sur ses motivations. Aucun militaire n’est blessé. Un important dispositif de recherche a été déployé pour retrouvé le véhicule en fuite.

Attaque islamiste ? Hautement probable mais pas encore avérée.