Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Actualités

La mairie PCF de Nanterre valide l’agrandissement de la mosquée-école de Nanterre

Une policière islamiste radicalisée et un militaire écroués pour vols d’armes à Bobigny

Lu dans Le Parisien du 13 février 2018 :

Une adjointe de sécurité serait impliquée dans la disparition de deux armes de service, à la direction territoriale de Seine-Saint-Denis, à Bobigny. Affaire dans laquelle un militaire a aussi été incarcéré.

C’est une affaire dont l’institution policière se serait volontiers passée. Deux armes de service, des pistolets automatiques Sig Sauer, calibre 9 mm, ont été dérobées au sein de la direction territoriale de Seine-Saint-Denis, et c’est une fonctionnaire qui est dans le collimateur. Cette jeune adjointe de sécurité (ADS) de 20 ans vient d’être suspendue. Elle est mise en examen et placée en détention provisoire depuis vendredi, ainsi que trois autres complices présumés, âgés de 19 à 29 ans, dont un est militaire.

Les soupçons s’étaient rapidement portés sur la jeune femme, en poste à l’accueil au siège départemental de la police à Bobigny. Lire la suite dans Le Parisien

Des dizaines d’islamistes radicaux travaillant dans le nucléaire recensés en 2017

Selon un recensement de 2017 de l’Etat-major opérationnel de prévention du terrorisme, qui contrôle le suivi des personnes radicalisées, cité par Mediapart, 59 islamistes radicaux travaillaient cette année ou ont travaillé dans le nucléaire.

Les chiffres font l’effet d’une déflagration : selon l’Etat-major opérationnel de prévention du terrorisme (EMOPT), organisation chargée de contrôler le suivi des personnes radicalisées, 59 islamistes radicaux travaillant ou ayant travaillé dans la filière nucléaire ont été recensés en 2017.

Mediapart, qui a révélé cette information troublante le 6 février 2018, a précisé où ces individus étaient employés. Une vingtaine de sites appartenant à EDF et à ses sous-traitants, des prestataires d’Areva, le CERN (l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire) et l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) seraient touchés. Le journaliste auteur de l’enquête précise qu’une quinzaine de personnes ayant accès à des sites dits sensibles, ainsi qu’une dizaine d’ingénieurs et de chercheurs faisaient partie de ces islamistes. Lire la suite sur RT

La soeur de Mennel Ibtissem abonnée à la mosquée UOIF de Besançon

Le compte Twitter de la soeur de Mennel, « ma principale source d’inspiration » selon la chanteuse, est abonné au Centre culturel islamique de Franche-Comté (CCIFC), affiliée à l’UOIF, connue sous le nom de mosquée de Fontaine Ecu. Les prédicateurs fréristes de l’UOIF assurent les conférences dans cette mosquée, à l’instar de Hassan Iquioussen, pro califat (ses prêches ultras sont retranscrits ici) dont les conférences sont justement relayées compulsivement sur les comptes sociaux de Mennel. On retrouve aussi Larabi Cherbi , « professeur de charia » à l’école d’imâms de l’UOIF, l’IESH. « Diplômé en shari’a de l’université de Médine », Cherbi est, indique la mosquée, membre du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche et de l’Union Internationale des Savants Musulmans, deux institutions présidées par Youssef Al-Qaradawi qui prescrit de tuer les apostats, tuer les homosexuels et qui voit la Shoa comme un « châtiment divin » (biographie). Est également venu en conférence dans cette mosquée Moncel Zenati, autre pilier de l’UOIF. Pour Zenati, la charia est supérieure qualitativement aux lois humaines (droit positif) « La Charia correspond à la Loi Divine. La Charia correspond à l’ensemble des Lois, toutes les Lois, concernant tous les domaines. […] Le droit positif reflète l’imperfection de l’être humain et sa faiblesse » (Conférence « Qu’est-ce que la charia ? » du 12 avril 2014 à Paris). Il s’opposa vigoureusement  au « Forum mondial pour une réforme islamique » lancé par les musulmans réformistes Ghalib Bencheikh et le converti Félix Marquardt.

Le président du Centre Culturel Islamique de Franche-Comté, Khalid Jarmouni, a fomenté des manifestations contre l’interdiction du voile à l’école et a fait pression pour l’obtention de menus sans porc dans les cantines. Par ailleurs, il a réussi à créer des liens avec une petite association de femmes qui a le projet d’ouvrir la première école confessionnelle musulmane de Besançon, avec le soutien de l’UOIF.Lire la suite

Belloubet d’accord pour relâcher avec un « suivi » les 57 terroristes libres avant 2020

Extrait de Complément d’enquête du 8 février 2018. Nicole Belloubet, ministre de la Justice, plaide la libération sous contrôle judiciaire pour les 57 islamo-terroristes qui sortiront avant 2020. Pourtant, les bracelets électroniques et assignations à résidence, n’avaient pas empêché Adel Kermiche et Larossi Abballa d’attaquer respectivement le Père Hamel et les policiers de Magnanville. 

Plus de 300 projets de nouvelles grandes mosquées en France

Mosquée cathédrale de Cergy, pro Frères musulmans : un modèle, inaugurée en juin 2012 par Manuel Valls.

Voir la liste détaillée sur le site  Dômes et Minarets qui recense méticuleusement tous ces projets de construction de mosquées.

Mennel : une opération de promotion du voile islamique se dessine de par ses fréquentations

Il devient de plus en plus évident que la musique n’est qu’un vecteur de communication destiné à présenter le visage souriant d’une stratégie de banalisation du voile islamique, orchestré et relayé par des militants religieux. La chaîne TF1 est tombé dans le panneau. Dès le lendemain de l’émission, les sites islamistes se félicitaient de l’opération en « confessionnalisant » son succès (voir Oumma.com). Mennel, n’est pas qu’une simple musulmane lambda, mais une militante qui relaye les prédicateurs de l’UOIF comme Hassan Iquioussen et Tariq Ramadan (voir).

Bretagne : le préfet se réjouit d’offrir la nationalité française à des femmes arabes voilées

Si TF1 n’exclue pas Mennel, ce sera une victoire idéologique pour Tariq Ramadan et les Frères Musulmans

Lettre indignée de l’association des victimes de l’attentat de Nice à la direction de TF1.

Mennel Ibtissem partage les publications de Tariq Ramadan, représentant européen de la confrérie totalitaire et djihadiste des Frères Musulmans (lire ce livre) et partage les prêches d’Hassan Iquioussen, qui défend cette même confrérie en tant que prédicateur vedette de l’UOIF. Ses prêches défendant le califat et le jihâd sont retranscrits dans ce livre. Si TF1 n’exclue pas cette militante proche de l’association Lallab, lobby islamique, ce serait une banalisation inquiétante de l’islamisme dans le paysage audio-visuel français.

Mennel a été promue par un réseau destiné exclusivement aux artistes musulmans

« Um’Artistes » , contraction de « Umma Artistes », soit la communauté musulmane des artistes, nom du réseau l’ayant poussé dans les castings. 

« Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers.»

(Coran, Al-`Imrân 110)