Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Actualités

Observatoire de l'islamisation

L’UMP maintient la subvention de 2,5 millions pour la mosquée de Tours, décidée par Jean Germain suicidé aujourd’hui

Alors que l’ancien maire de Tours vient de se suicider pour échapper à son procès dans l’affaire des mariages chinois, nous rappelons son projet de Grande Mosquée soutenu aujourd’hui par l’UMP.

Lu dans Valeurs Actuelles du 15 mai 2014, page 35:

« Fin 2013, malgré le fort endettement, le maire Jean Germain a annoncé une subvention de 2,5 millions d’euros, en coopération avec la région, censée alimenter les activités culturelles et non cultuelles de la mosquée. L’arrivée d’un maire UMP, Serge Barbary, n’indique aucun revirement. Selon Chérifa Zazoua-Khames, adjointe au nouveau maire UMP en charge de la politique de la ville : « la subvention a été décidée en accord avec Philippe Briand, président UMP de la communauté d’agglomération et sera sans doute maintenue »

En revanche, trois bâtiments chrétiens (deux églises et une chapelle) menacés de destruction ou fermés pour « décrépitude » ne pourront pas, eux, compter sur le soutien des pouvoirs publics, qui en ont pourtant la charge ». Lire la suite dans Valeurs Actuelles du 15 au 21 mai 2014.

L’imâm de la nouvelle mosquée financée par l’UMP et le PS  est un Algérien, Salah Meratbi, connu pour avoir mis une salle de prière à disposition de salafistes arrêtés en 2006 dans le cadre d’un coup de filet anti terroriste selon Le Monde.

Nous avions évoqué la mosquée de Tours pour ses livres djihadistes disponibles en téléchargement.

Observatoire de l'islamisation

Quand les Algériens musulmans refusaient la citoyenneté française pour conserver leur « statut coranique »

Jean Monneret à propos du Décret Cremieux :

« Voici une conférence passionnante de l’historien spécialiste de l’Algérie française Jean Monneret à propos du statut civique des musulmans en Algérie française. Nous avons extrait de cette conférence de plus d’une heure et demi un passage sur le décret Crémieux, tant il nous paraît que circulent de fausses informations à son sujet, que M. Monneret a bien rectifiées. Ainsi il nous apprend notamment que seulement 398 musulmans ont demandé à devenir Français à part entière, alors que la possibilité leur était laissée. En effet explique-t-il, “renoncer à un statut coranique pour demander à accepter un statut occidental est considéré comme une apostasie”. On est donc loin des théories fumeuses sur les musulmans exclus par les Français de la citoyenneté, contrairement aux juifs, et tout ce que ça implique. »

Source : Enquête&Débat

Observatoire de l'islamisation

Le cardinal Sarah s’oppose aux chrétiens voulant combattre l’État Islamique

L’abbé Guy Pagès, spécialiste de l’islam, rend compte de l’intervention du cardinal Sarah « en tournée » en France :

« Je suis allé écouter le cardinal Sarah à l’église Saint Eugène à Paris, et ai été surpris qu’il ait condamné, comme il l’a fait ailleurs, le choix fait par certains jeunes et valeureux Occidentaux d’aller s’enrôler dans les milices chrétiennes d’autodéfense au Moyen-Orient, au motif que lors de Son arrestation, Jésus a dit à Pierre :

« Remet ton épée dans le fourreau. Celui qui fait périr par l’épée périra aussi par l’épée. »

(Mt 26.52).
Or, nonobstant le religieux respect que je dois ‒ et que j’ai ‒ pour le cardinal, force est pour moi de dénoncer le contresens qu’il fait de cette citation. En effet (…)  Lire la suite sur le blog de l’abbé Pagès

Observatoire de l'islamisation

Le Coran a été lu dans la basilique de Longpont dans le cadre du « dialogue islamo-chrétien »

Nous apprenons que le samedi 21 mars 2015 un « pèlerinage islamo chrétien » doit avoir lieu dans la basilique de Longpont située en Essonne.
Avec la participation de : Mgr Dubost, Evèque d’Evry, et de Ghaleb Bencheikh, Président de « Religions pour la Paix » dont voici le programme tel qu’il apparaît sur le site du sanctuaire :
En savoir plus sur Islam et Vérité

Observatoire de l'islamisation

Un sénateur UMP veut remplacer le Français par l’Arabe comme langue d’apprentissage dans les écoles arabisées !

Observatoire de l'islamisation

Les mairies UMP et PS, premiers bailleurs fonciers des mosquées ? (Le Figaro)

Lire l’excellente tribune de Jean-Christophe Moreau (EHESS) dans Le Figaro intitulée « Mosquées: comment les élus contournent la loi de 1905 »

« Lorsque les élus sont directement concernés par l’implantation de nouveaux lieux de culte, en particulier lorsqu’il est question de l’islam, le souci de neutralité s’efface au profit d’un volontarisme municipal évident. Sur 190 lieux de culte musulmans en chantier (ou inaugurés depuis 2011), on constate que 114 projets ont été rendus possibles grâce à la cession d’un terrain municipal (dont 76 terrains vendus après déclassement et 38 terrains mis à disposition par bail emphytéotique administratif). Tout porte donc à croire que les municipalités -toutes tendances politiques confondues à l’exception du Front national- sont en passe de devenir les premiers bailleurs fonciers du culte musulman. »

Lire l’article intégral

Pour en savoir plus sur la collaboration politique entre UMP, PS et islamistes, lire l’enquête utilisée Jean-Christophe Moreau, Ces Maires qui courtisent l’islamisme, éditions Tatamis, 320 pages, 2015.

Observatoire de l'islamisation

Un candidat Front de Gauche affiche son soutien aux Frères Musulmans

Candidat du canton de Nîmes 4 aux départementales, Hichame Abderrazak est le porte parole de la mosquée Lumière et Piété, gérée par l’association ImanoPaix. Nous avons démontré dans notre livre Ces Maires qui courtisent l’islamisme que cette mosquée est acquise aux thèses des Frères Musulmans, leurs responsables et soutiens y venant prêcher (Abdallah Ben Mansour (UOIF), Nabil Ennasri, Hani Ramadan…), et leurs bulletins internes citant les écrits de Yussef al Qaradawi.

Abderrazak affiche le signe de ralliement des Frères Musulmans, la main noire sur fond jaune, dite « main de Rabaa » du nom de la place où les Frères avaient constitué en août 2013 un camp retranché où ils torturaient des opposants au sein même de la mosquée de Rabaa, et où des snipers du Hamas tiraient sur l’armée venue à juste titre déloger les islamistes qui multipliaient les attaques contre leurs opposants et retenaient en otage de nombreuses personnes. Aussi, des jeunes filles y furent utilisées pour le « djihâd du sexe » (jihâd al-nikaa) (source de ces affirmations sur Raba’a : Histoire secrète des Frères Musulmans de Chérif Amar paru en février 2015 aux éditions Ellipses, préfacé par Alain Chouet de la DGSE).

Observatoire de l'islamisation

Bardo : l’attentat de trop pour un État islamique qui risque de perdre son attrait

Jusqu’à présent, les atrocités de l’État Islamique pouvaient trouver une justification dans la tradition islamique et les actes de Mahomet, ainsi que l’ont expliqué des journalistes égyptiens et même des responsables musulmans condamnant cette herméneutique mimétique du rapport aux textes fondateurs (Coran-Sîra-Hadith). Réduire en esclavage des Chrétiens, proposer l’alternative conversion, taxe islamique ou la mort, tuer les « hypocrites » (mauvais musulmans), détruire les idoles païennes, inclure les femmes dans le butin de guerre, autant d’attitudes validées par les premiers califes de l’âge d’or de l’islam, les « biens guidés » (rashîdun), les juristes fondateurs des écoles sunnites et Mahomet lui même d’après le hadith. L’attentat contre Charlie Hebdo, à titre d’exemple, correspond à la prescription de tuer celui qui insulte le prophète, codifiée dans la charia sunnite sur la base de la vie de Mahomet, ayant assassiné trois chansonniers jugés trop moqueurs de son vivant.

L’affaire du musée de Tunis va elle à l’encontre de l’éthique islamiste, car tuer de simples civils musulmans pour la visite de ce lieu, qui contient certes des éléments relatifs à l’Empire romain païen et à Carthage, mais aussi un département islamique avec des céramiques et des vieux coran, ne contrevient pas aux interdictions des fous d’Allah.

L’Etat islamique qui avait un pouvoir d’attraction envers des jeunes certes fanatisés, mais non fous, qui pouvaient cautionner nombre de violences, risque de vivre une perte de crédibilité et une vague de réprobation même chez les islamistes les plus convaincus.

Bardo, l’attentat de trop ? Les prochains mois nous diront si, sur la défensive en Irak et en Syrie, l’État islamique gagne encore les coeurs des islamistes les plus exhaltés ou si il connaitra une hémorragie de volontaires.

Joachim Véliocas, directeur de l’Observatoire de l’islamisation.
Dernier livre paru Ces Maires qui courtisent l’islamisme, éditions Tatamis, réédition 2015.

Raymond Aron sur l’impossibilité d’intégrer les Algériens, et sur la démographie.

moycouv.jpgExtrait du texte intitulé La Tragédie Algérienne écrit par Raymond Aron le 6 mai 1957, inclu dans les Mémoires du philosophe libéral parues en 1983:

 » L’Algérie , bien qu’elle n’ait pas la même tradition nationale que les deux ex-protectorats [Tunisie et 
Maroc], ne peut pas ne pas prendre la conscience d’elle-même…Elle ne peut plus être partie intégrante de la France. La constitution d’une unité politique algérienne est inévitable…L’intégration, quelque sens que l’on donne à ce mot, n’est plus praticable. Une représentation algérienne à l’Assemblée nationale, proportionelle à la population, est le moyen le plus sûr d’achever la ruine du régime. Le taux de croissance démographique est trop différent des deux côtés de la Méditérannée pour que ces deux peuples, de race et de religion différentes, puissent être fraction d’une même communauté » 

(…)

Les êtres humains sont égaux sous le regard de Dieu. Ils ne sont pas égaux en potentiel physique ou intellectuel. Réduire la natalité en Occident, ce n’est pas apporter une contribution à la lutte contre la surpopulation, c’est au contraire aggraver la crise. La baisse de la population en Europe et aux Etats-Unis ne libérerait pas la nourriture pour ceux qui ont faim, en Afrique ou en Asie du Sud. Elle réduirait le nombre des producteurs efficaces, elle risquerait de stéréliser les peuples riches qui sont aussi les innovateurs, les pionniers de la science et de la technique, l’élite qui pour le moment, peut-être par accident, entraîne l’humanité entière et peut atténuer les souffrances des masses déshéritées » page 665

Merah: La réaction nauséabonde du Collectif des Musulmans de France

Ennasri Nabil, président du Collectif des Musulmans de France (CMF), proche de Tariq Ramadan, écrit sur Havre de savoir :

« Pourquoi parle-t-on de Merah comme s’il avait effectivement été le responsable de tous ces meurtres ? Que je sache, la justice n’a pas encore rendu son verdict ? En parlant d’“assassin“, de “monstre“ et de “tueur“, comment les plus hautes autorités de l’Etat peuvent se permettre à ce point de fouler aux pieds la règle élémentaire de la présomption d’innocence ? Parce qu’en l’occurrence le présumé avait tout pour être désigné comme le coupable idéal ? »

Lu sur leur site:« Né au début des années 1990, le Collectif des Musulmans de France (CMF) est un réseau (de musulmans, associations et mosquées) qui promeut un Islam de France respectueux, autonome et ouvert sur la société et le monde. Il s’inscrit dans l’aspiration toujours grandissante des citoyens français de confession musulmane à une participation active et constructive aux débats de société nationaux et internationaux »

Page 73 sur 74« Première...405060«7071727374»