Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Immigration

La manipulation de Fillon et du Figaro sur le « solde migratoire »

Lors de L’Emission Politique hier, François Fillon a été interpellé par le maire FN d’Henin-Beaumont sur l’immigration. Pour tenter d’alléger son bilan d’environ 200 000 titres longs séjours délivrés chaque année sous le quinquennat de son gouvernement, François Fillon a rétorqué qu’il faut mieux prendre le chiffre du solde migratoire de 140.000. L’auditeur moyen se trouvait peut-être rassuré, sans savoir que les émigrations retranchées concernent surtout les natifs français diplômés cherchant du travail à l’étranger. Le Figaro a sauté sur l’occasion pour faire un procès en falsification de chiffres envers Steve Briois.

Dans son livre « Assimilation, la fin du modèle français » (éditions du Toucan, 2013) la directrice de recherche à l’Institut national d’étude démographique (INED), organisme d’état, Michèle Tribalat, fait litière de cet artifice utilisé pour tenter de camoufler l’immigration massive. Après un chapitre technique remplit de chiffres officiels, elle conclut :

Malgré l’imbroglio qui caractérise la statistique sur l’immigration étrangère en France, ses difficultés d’ajustement aux évolutions et les freins mis à l’exploitation la plus judicieuse possible d’un appareil statistique très déficient, il semble que, comme dans d’autre pays européens, le solde migratoire global combine un solde négatif des natifs ou des nationaux et un solde positif des immigrés ou des étrangers. C’est pourquoi il apparait si faible en France. Toute argumentation fondée sur le solde migratoire global- estimé par l’Insee comme un résidu de l’équation démographique annuelle- pour relativiser l’importance de l’immigration étrangère est donc irrecevable. Sa pratique est néanmoins courante comme on va le voir dans le prochain chapitre » (page 51) 

Ce qui est étonnant, c’est que Le Figaro défend l’utilisation du solde migratoire…alors qu’il invite très souvent la démographe Michèle Tribalat dans ses colonnes en lui reconnaissant son expertise ! Ou comment se prendre les pieds dans le tapis.

Mais plus gênant encore pour François Fillon, Claude Guéant, son propre ministre de l’Intérieur, parlait lui aussi des 200 000 titres longs séjours sans utiliser ce solde trompeur, pour évoquer le caractère massif de l’immigration :

Il est évident que les étrangers extra-européens, une fois ayant obtenu le précieux sésame du titre de séjour automatiquement renouvelable tous les dix ans, ouvrant le droit à la panoplie d’aides (RSA, Allocations, scolarité, CMU…) n’ont nullement envie de retourner dans leurs pays d’origine en crise (Maroc, Algérie, Tunisie, Turquie etc.).

Pour en savoir plus sur le bilan migratoire du précédent gouvernement de droite, télécharger notre dossier complet Bilan migratoire gouvernemental 2002-2012

Visas: Nouveaux assouplissements accordés pour les Algériens à partir d’avril

Lu dans Algérie-Focus du 20 mars 2017 :

Les autorités françaises comptent assouplir la procédure d’obtention du visa Schengen au profit des ressortissants algériens. Les services consulaires français seront contraints de ne pas dépasser un plafond de 10% de demandes rejetées.   

Les services consulaires français ont reçu, la semaine dernière, une directive de la part de leur tutelle les instruisant de procéder à un assouplissement de la procédure d’obtention de visa Schengen au profit des ressortissants algériens. À partir du mois d’avril prochain, les services consulaires français ne pourront dépasser le seuil de 10% de demande de visas Schengen rejetés, a-t-on appris de plusieurs sources concordantes. Lire la suite

Macron veut conserver les mêmes paramètres migratoires et esquive la question du coût de l’immigration

Emmanuel Macron et Benoit Hamon au salon de l’Agriculture : une même vision angélique des flux migratoires.

Dans une grande interview au magazine Réforme du 2 mars 2017, Emmanuel Macron a développé sa vision de l’immigration, qu’il ne juge pas massive en France,  l’analysant comme un facteur de croissance pour notre économie. Problème : les chiffres des entrées clandestines sont minimisées et le coût des étrangers en France non abordé.

« Il faut regarder les faits. Contrairement à ce que certains disent, nous ne sommes pas aujourd’hui confrontés à une vague d’immigration. Un peu plus de 200 000 titres de séjour ont été octroyés l’année dernière, ce n’est pas un tsunami que nous ne saurions freiner.« 

Commentaire : ce chiffre est exact, voir ce tableau provenant des chiffres du ministère de l’Intérieur (source): 

« Pas un Tsunami » ? 210 000 est tout de même l’équivalent de la ville de Rennes chaque année , sans compter les 80 000 clandestins déposant une demande d’asile chaque année ! Le site du ministère de l’Intérieur pour 2015 confirme ce chiffre gigantesque « En 2015, 80 075 demandes ont été enregistrées à l’OFPRA ».

Aussi, le nombre des visas touristiques courts séjours n’est pas abordé, alors que leur délivrance aux pays du Maghreb a explosé ces dernières années. Il s’agit pourtant de la principale porte d’entrée de l’immigration clandestine : on entre légalement, et on reste illégalement une fois les trois mois écoulés. Lire notre article Forte hausse des visas pour les Marocains (214 000) et les Algériens (332 000) en 2014 selon l’Ined.Lire la suite

Les « réfugiés » soudanais de Châtillon (Rhône) manifestent contre les menus de la cantine

Capture d’écran 2016-11-30 à 14.55.29Lu dans Lyon-Mag du 27 novembre 2016:

« C’est une scène surréaliste qui s’est déroulée samedi après-midi.

A Châtillon dans la vallée de l’Azergues, 36 migrants soudanais sont hébergés dans l’Institut Lonjaret depuis un mois et leur arrivée de la jungle de Calais.

Mais leurs conditions d’hébergement ne semblent pas leur plaire. Une dizaine d’entre eux ont donc manifesté pour se plaindre de la qualité de la cantine.
Le calme est finalement revenu très vite selon le Progrès. »

Lire l’histoire de la mobilisation des services de l’état pour les accueillir

Quand François Fillon promettait à Alger d’augmenter les visas pour les Algériens

François Fillon et son homologue le Premier ministre algérien Belkhadem, 22 juillet 2008

François Fillon et son homologue le Premier ministre algérien Belkhadem, 22 juillet 2008

Lu dans Le Nouvel Observateur du 22 juin 2008 « En visite en Algérie, Fillon signe un accord sans précédent »  :

« Abdelaziz Belkhadem (Premier ministre algérien), qui n’a pas évoqué le dossier pour l’heure, a plaidé pour « une plus grande fluidité dans la circulation des personnes entre les deux pays », une référence à la question des visas, qui nourrit la frustration des Algériens.
Ces derniers, confrontés à de grandes difficultés pour obtenir un visa à destination de la France, dénoncent une politique de quotas qui ne dit pas son nom.
« Nous avons beaucoup, beaucoup ouvert notre pays. Nous sommes dans une perspective d’augmentation de l’accueil des Algériens en France », a assuré François Fillon, précisant que la France avait octroyé 126.000 visas en 2006 contre 50.000 en 1995. »

Lu dans Agence France Presse dépêche du 21/6/2008 :Lire la suite

Porter le voile islamique permet d’obtenir la nationalité française: images à Rennes

Chaque année plus de 110 000 étrangers obtiennent la nationalité française. Il suffit de justifier 5 ans de présence en France. Si on ne peut guère empêcher les naturalisations issues des mariages entre français de papier et étrangers (20 000/an) les naturalisations d’étrangers hors cause mariage sont majoritaires (entre 60000 et 80 000 sous la droite jusqu’en 2012) Sous Sarkozy (2002-2012), les naturalisations dépassaient les 100 000 (chiffres officiels dans l’annexe de l’ouvrage L’islamisation de la France) concernant à 49% les pays du Maghreb.

En 2015, ils sont 111 878 à avoir obtenu la nationalité française, dont 61 564 par décret, et 24 159 par déclaration anticipée (enfants). En 2014, toujours selon le ministère de l’Intérieur, 105.613 personnes ont été naturalisées françaises, contre 97.276 en 2013. Sous Nicolas Sarkozy, 135.800 personnes avaient été naturalisées en 2009, et 143.000 en 2010.

A la sous préfecture de Rennes, 145 étrangers ont obtenu notre nationalité la semaine dernière (images Breizh-Infos) :

14469671_10154446015214651_5561475326484138435_n

14449069_10154446015924651_230696861427463596_n

Quand le préfet de la Loire impose 133 hommes clandestins soudanais, afghans, etc. à deux villages

L’invasion imposée de clandestins -que des hommes vigoureux- n’est pas comprise par les classes populaires de deux villages de la Loire. Les parisiens millionnaires de Canal + , indécents, prennent la légitime colère pour de l’ « extrémisme » raciste. ou de l’ « hystérie ». Un château a été choisi pour les clandestins, certes en processus de demande d’asile, mais avant tout illégaux pour l’instant. 

Lire la suite

Quand Jacques Chirac organisa l’invasion algérienne avec 180 000 visas par an.

Chirac et le "chef des poseurs de bombes du FLN Yassez Saadi", reportage France 3

Chirac et le « chef des poseurs de bombes du FLN Yacef Saâdi », reportage France 3 couvrant la visite du président en Algérie en 2003.

Voyage officiel de M. Jacques Chirac en Algérie du 2 au 4 mars 2003. Conférence de presse (extrait):

« QUESTION – Monsieur le Président, peut-on revenir s’il vous plaît sur le point 4 de la déclaration d’Alger, qui concerne la circulation des personnes et qui dit que Paris et Alger s’engagent à favoriser la circulation des ressortissants algériens en France et des ressortissants français en Algérie ? C’est un peu vague. Et, plus concrètement, qu’est-ce que ça signifie sur le nombre de visas et qu’est-ce que ça signifie également pour la communauté des Algériens qui, à l’époque de la guerre d’Algérie, avaient fait le choix de la France quant à leurs désirs de revenir en Algérie ?

LE PRESIDENT – Alors, s’agissant des visas, comme vous le savez, pour des raisons liées aux circonstances, nous avions fermé nos consulats, ce qui avait eu pour conséquence de rendre longue et difficile l’attribution des visas. Nous avons déjà depuis un an, un an et demi, beaucoup évolué. Nous sommes en train de remettre en place notre système consulaire en Algérie, comme vous le savez. Nous transférons de Nantes, nous allons transférer de Nantes dans les consulats, ou retourner dans les consulats, les dossiers de demandes de visas, ce qui nous a déjà permis d’augmenter considérablement ce nombre.

L’Algérie est le pays vers lequel la France, dans le monde, donne le plus de visas, déjà. Ce que nous voulons, c’est mettre en place un système qui nous permette d’être plus rapides, d’être, je dirais, plus confortables pour les demandeurs de visas, notamment en ce qui concerne les démarches qu’ils doivent faire, et de donner davantage de satisfaction par là-même aux Algériens qui veulent se rendre en France. »Lire la suite

Le Chesnay (78) : un clandestin marocain, « Je nique la France et la Belgique. Vive Daech, je brûle les églises »

sortie-02-2014-residence-les-chenes-verts-le-chesnay-78-4475Lu dans Infos Yvelines du 13 septembre:

« Un Marocain en situation irrégulière arrêté pour apologie du terrorisme, à Versailles. Un homme d’origine marocaine a été interpellé pour apologie au terrorisme hier lundi, en début de nuit, dans l’enceinte du centre hospitalier André Mignot, au Chesnay près de Versailles. Ce sans domicile fixe âgé de 28 ans, inconnu des services de police, vociférait, devant le service des urgences, « Je nique la France et la Belgique. Vive Daech, je brûle les églises ». […]Lire la suite

Le Mans: un clandestin irakien fiché S encore condamné (il ne sera pas expulsé)

le-mans-sartheLu dans Ouest France du 5 septembre :

« Le Mans- Il a été condamné pour vols en réunion et usage de faux papiers. En situation irrégulière, il a échappé à une reconduite à la frontière, présentant un document qui faisait de lui un citoyen d’Irak.

Chez son frère, un pistolet à gaz lui appartenant a été retrouvé lors d’une perquisition. Selon son épouse, il aurait évoqué une « théorie du complot », à propos des récents attentats.

Alors, quand cet Algérien de 46 ans, fiché « S », n’est plus venu « pointer » au commissariat du Mans, comme le lui imposait une assignation à résidence […]

Abdel a comparu devant le tribunal correctionnel du Mans, ce lundi, pour menaces de mort sur son épouse et non-respect de l’assignation à résidence. Le prévenu aux faux airs de Julien Clerc peine à convaincre. Le procureur de la République décrit « un habitué du mensonge et de la dissimulation, qui a déjà été jugé ici même sous une fausse identité ». Il requiert « dix à douze mois ferme ».

[…] trois mois de prison ferme. Il est retourné en détention à l’issue de l’audience. Source 

Page 1 sur 1012345»...Dernière »