Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Immigration

18,5% des bébés portent un prénom arabo-musulman, dans le 95 et 69 entre 35 et 40%

Un des enseignements de l’essai de Jérôme Fourquet (IFOP) L’Archipel français (Seuil,2019) sur le remplacement de population en France. 

Hausse des demandes d’asile, les clandestins Afghans quasiment tous acceptés

Revue de presse Fdesouche sur les exactions des « migrants » afghans en Europe sur les trois derniers jours.

L’Hexagone continue de faire face aux vagues migratoires successives. Lors de l’année 2018, la France a décompté 122 743 demandes d’asile, un chiffre en hausse de 21,8% par rapport à l’année dernière, relate l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides). Les principaux pays d’origine des migrants sont ainsi l’Afghanistan, la Guinée et l’Albanie, la Géorgie et la Côte d’Ivoire. Les principaux pays d’origine de la demande d’asile sont l’Afghanistan (10 221), l’Albanie (8 261 demandes), la Géorgie (6 717), la Guinée (6 621) et la Côte d’Ivoire (5 256).

RTL informe au soir du 15 janvier que 10000 Afghans ont vu leur demande d’asile acceptée, et que « quasiment toutes leurs demandes aboutissent« , ce malgré les cas hebdomadaires d’agressions et de viols par des réfugiés Afghans en Europe.

Le Pacte de Marrakech expliqué par Cheikh Dieng qui pointe l’atteinte aux souverainetés nationales

Cheikh Dieng, directeur de la rédaction du Courrier du Soir, présente le Pacte de Marrakech.

Gérard Collomb voulait stopper l’immigration avant que la partition du territoire devienne « irréversible dans cinq ans »

Conversation de Gérard Collomb exhumée par Valeurs Actuelles :

Macron incite les clandestins algériens à se faire régulariser à Marseille

On aurait attendu que, face à des algériens revendiquant leur présence clandestine en France depuis de nombreuses années, le chef de l’état face intervenir les nombreux policiers présents. Mais non, il les incite à rester et à obtenir une régularisation…

Les chiffres officiels de l’immigration 2017 analysés par Gourévitch

Le samedi 10 mars 2018, Jean-Paul Gourévitch, spécialiste des migrations et auteur de nombreux ouvrages d’analyses, donnait une conférence à l’occasion de l’université d’hiver de La Droite Libre. 

33 000 nuitées d’hôtel pour les clandestins en Ile-de-France informe le ministre Mezard

Bretagne : le préfet se réjouit d’offrir la nationalité française à des femmes arabes voilées

Le nombre de visas de « tourisme » pour les algériens et marocains a encore augmenté en 2017

C’est la grande technique migratoire : rentrer légalement avec un visa touristique de trois mois, et rester illégalement après le délai dépassé. On ne les voit jamais sur nos sites touristiques. Châteaux de la Loire, cathédrales, Mont-Saint-Michel, musées… mais où se cachent les 414 000 algériens ayant obtenu un visa touristique en 2017, contre 332 000 en 2014, et les 323 000 marocains (contre 214 000 en 2014) ? (AFP et Obs-i pour les chiffres 2014). Combien repartent effectivement dans une Algérie en crise ? Alors que seuls 5% des clandestins arrêtés sont expulsés de France, ils ont tout à gagner à rester, d’autant que les soins hospitaliers sont gratuits avec l’AME. 

Le droit du sol permet aux femmes enceintes d’obtenir la nationalité française automatique pour leurs enfants, et elles deviennent inexpusables.

« Circulaire Valls » : les régularisations de clandestins bondissent (Sénat)

Lu dans Projet de loi de finances pour 2018 : Asile, immigration, intégration et nationalité, Sénat.

« Difficile, tout d’abord, de cerner la stratégie du Gouvernement en matière d’immigration régulière et d’intégration des étrangers à la société française. Derrière la fermeté de son discours, il n’envisage pas d’abroger la « circulaire Valls » du 28 novembre 2012, qui a pourtant contribué à l’augmentation des régularisations d’étrangers en situation irrégulière de plus de 30 % en cinq ans. (…) une hausse substantielle des régularisations d’étrangers en situation irrégulière : elles sont passées de 23 294 en 2012 à 30 632 en 2016 (+ 31,5 %), notamment sous l’effet de la « circulaire Valls » du 28 novembre 2012.
Au total, 2,83 millions d’étrangers disposent d’un titre de séjour français, 70 % d’entre eux bénéficiant d’une carte de résident valable dix ans et renouvelable de plein droit sauf menace pour l’ordre public. » Source Sénat.

Page 1 sur 1212345»10...Dernière »