Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Immigration

Observatoire de l'islamisation

Nouvelle filière « d’islamigration » : la loi Hortefeux prévoit la régularisation des travailleurs clandestins

compte tenu de l’actualité, nous remontons notre note du 19 octobre :

Le Figaro du 19 octobre 2007 rapporte :

« La loi Hortefeux sur le regroupement familial a été enrichie au cours des débats parlementaires d’un « amendement » prévoyant « à titre exceptionnel » une admission au séjour des sans-papiers (ndlr : des clandestins) qui pourraient justifier d’un emploi »

Plus de 20 000 clandestins sont déjà régularisés chaque année à titre « exceptionnel ». Combien l’année prochaine avec cette nouvelle mesure ? (20 744 clandestins régularisés en 2003, 22 814 en 2004, 26 338 en 2005)

Comme si les listes d’attentes de l’ANPE n’étaient pas assez longues, les employeurs vont être incités à embaucher des clandestins prêts à travailler pour des salaires misérables et des horaires abusifs, plutôt que de rémunérer correctement nos demandeurs d’emploi. Comment le travailleur français peut-il rivaliser avec des personnes prêtes à tout pour survivre? Les syndicats ne défendent pas les travailleurs français, ils cherchent juste de nouveaux adhérents redevables… Quant à l’UMP, en régularisant les clandestins ( Cachan, les 7 000 familles d’enfants scolarisés, Lille etc.) elle démontre une fois de plus qu’elle se situe dans le camp de l’anti-France.

Pour 1 clandestin régularisé créateur de richesse dans une entreprise,  3 membres (moyenne) de sa famille importés par le regroupement familial à la charge des contribuables français ( scolarité pour 1 enfant: 7500 euros/an, SS, logement, allocations etc…). Plus 1 chômeur français , ne pouvant rivaliser avec des forcats travaillant 15 heures par jour pour le Smic…

Télécharger le rapport de Contribuables associés sur le Coût de l’immigration.
Télécharger le rapport de l’Institut Thomas More sur le même sujet, réalisé par des économistes français réputés (Jacques Bichot, Yves-Marie Laulan)

Observatoire de l'islamisation

Immigration légale : près d’un million de colons tous les cinq ans

Une information Altermédia :

En 2006 alors que M. Sarkozy était Ministre de l’Intérieur, 184.134 immigrés sont entrés légalement en France, soit autant qu’en 2005 (chiffres officiels).
Selon le rapport statistique du HCI, plus d’un étranger sur deux a été admis en France en 2006 pour un séjour d’au moins un an pour des raisons familiales (+4,8 % par rapport à 2005).
Les premiers bénéficiaires des titres de séjours sont d’abord les Algériens et Marocains, puis les Turcs.

A cette vague d’immigration légale, s’ajoute évidemment l’immigration clandestine dont l’ampleur véritable est telle qu’elle reste un secret d’état.

Observatoire de l'islamisation

Les colons veulent être logés gratuitement

600 à 4000 personnes selons les sources, immigrés légaux ou non, ont défilé hier à Paris pour protester contre la fin de la trêve des expulsions et réclamer un logement auquel ils ont droit gratuitement, conformément à loi DALO, parfaitement inapplicable en raison du flux de l’immigration, officiellement de 300 000 entrées annuelles, ainsi qu’en raison du manque de logements.

300 millions d’euros sont déjà alloués pour le logement d’urgence des étrangers au niveau national. Rien qu’à Paris, plus de 9 000 chambres d’hôtel sont payées tous les jours par les contribuables pour loger les colons.

Les français, au vu des résultats aux élections municipales, sont plutôt satisfait de ce système créant un appel d’air continu aux immigrants de la planète.

Observatoire de l'islamisation

Bilan Hortefeux : de toute façon, l’objectif des 25 000 reconduites est largement insuffisant

France Soir du 28 janvier 2006

George Orfily dans l’interview (zone surlignée sur le scan) :

« La seule métropole accueille chaque année 200 000 immigrants (Ndlr: il s’agit là de légaux, dont seulement 7% au titre du travail, le reste est familial). Et on peut estimer à 600 000 le nombre de personnes qui rentrent dans le territoire de façon illégale. Toutes nationalités confondues, il y a par ailleurs près de 65 000 personnes qui demandent l’asile chaque année […] Il faut les faire repartir chez eux ! A terme, si rien ne bouge, cela pourrait créer un profond déséquilibre culturel et les communautés risquent de s’ « entrechoquer » pour ne pas dire autre chose… »

La propagande du ministère de l’Intérieur abaisse à 100 000 le nombre d’entrées clandestines…hypothèse basse visant à rassurer l’électeur, mais déjà bien supérieure aux objectifs de reconduites de Nicolas Sarkozy. Par définition, quantifier l’immigration clandestine avec précision est impossible, mais il ne faut pas savoir lire dans les tripes de lapin pour cerner un ordre de grandeur : voir le spectacle de nos rues litéralement colonisées suffit à tirer quelques conclusions sur le bilan de l’UMPS.

Le deuxième commentaire scanné provient de Serge Faubert de France Soir.

Voir toutes les notes de la catégorie Immigration

Observatoire de l'islamisation

L’invasion islamique, par Christian Lambert, ancien ambassadeur

L’inexorable suicide de l’Europe Article publié le 12 décembre dans le magazine Les 4 vérités.

L’administration bruxelloise admet officiellement qu’il entre chaque année dans l’Union européenne, quelque 550 000 immigrés en provenance d’Afrique, du Moyen-Orient et de la Chine, plus des Sud-Américains andins. En réalité, il s’agit du double, c’est-à-dire plus d’un million.

Nous allons voir brièvement ce qu’il en est pays par pays. (Lire la suite sur les 4 Vérités)

Observatoire de l'islamisation

Manuel Aeshlimann, directeur marketing du Président, milite pour la régularisation d’un clandestin musulman

Deux semaines après que la Marseillaise ait été sifflée par les Marocains de France lors du match France Maroc, on appréciera l’idée…

« Je n’aimerais pas du tout que les Marocains fassent l’objet d’une tentative d’intégration car ils ne seront jamais intégrés. Ce seront de mauvais français. » Hassan II, 7/7, TF1, 16 mai 1993.

La double nationalité n’est pas reconnue dans le droit marocain. Les clandestins régularisés et leurs descendants resteront sujets du Roi.

Observatoire de l'islamisation

Scandale : un clandestin peut se marier publiquement en mairie avec un étranger, faire un enfant « français » et rester sur le territoire avec la bénédiction de la justice

Le Parisien de ce jour révèle un cas bien symptomatique, illustrant la collaboration des mairies et des tribunaux français qui favorisent la colonisation du pays :

– Juin 2003 : Hichem arrive d’Algérie avec un visa de tourisme de 30 jours
– Juin 2005 : Pourtant clandestin depuis 2 ans, Hichem se marie avec une Marocaine alors titulaire d’une carte de séjour d’1 an. Aujourd’hui, sa carte de séjour a été commuée en un titre de 10 ans automatiquement renouvelable…alors qu’elle gagne 520 euros mensuels.
– Août 2005 : la préfecture de Seine-Saint-Denis émet un arrêté de reconduite à la frontière à l’ encontre d’Hichem.
– Avril 2006 : le couple met au monde une petite fille, « française » par le « droit du sol ».
– Juin 2006 : le tribunal administratif de Cergy annule l’arrêté de reconduite à la frontière, estimant que l’arrêté portait « une atteinte disproportionnée au respect de la vie familiale ».
– Octobre 2007 : la préfecture de police de Paris (car le couple a déménagé à Paris) prévient le clandestin qu’il doit quitter le territoire dans un délai d’un mois.
– Novembre 2007 : Le Parisien rapporte que « la Préfecture de Paris n’a pas donné suite. ». L’avocat d’Hichem, M e Alexandre Gabard, dépose une requête devant le tribunal administratif de Cergy afin d’obtenir l’annulation de la décision du préfet de Paris.

Depuis le suicide tragique d’une Chinoise clandestine, la préfecture de Paris a eu pour consigne de ménager les clandestins. Après les régularisations des squatters clandestins d’un hôpital à Lille (septembre), puis ceux d’Aubervilliers (octobre) et celles de squatters clandestins de l’Eglise de Massy (révélées hier par le Parisien), sans parler des précédents de Cachan et des enfants scolarisés, le sort d’Hichem ne devrait pas faire mystère. Parce que l’UMP, c’est plus de 30 000 clandestins régularisés chaque année depuis 2002.

Observatoire de l’islamisation, novembre 2007.

Observatoire de l'islamisation

Vendredi soir, les marocains naturalisés ont confirmé le bien fondé d’un projet de loi permettant la déchéance de la nationalité française

C’est le Salon Beige qui relève le scandale :

La France recevait le Maroc pour un match amical de football au stade de France. Et que s’est-il passé, hormis le résultat nul final? Les tribunes étaient rouges de drapeaux marocains. On a même vu un drapeau algérien. La Marseillaise fut sifflée, les joueurs français conspués, sifflés par le public pendant tout le match dès qu’un d’entre eux avait le ballon, des commentateurs qui ne relevaient aucune de ces manifestations scandaleuses sauf les sifflets pendant l’hymne national, voire même semblaient se réjouir de cette « ferveur », etc.
Une ambiance exécrable, anti-française, haineuse, qui n’avait rien à voir avec la simple passion de supporteurs. Le tout, dans le stade de France qui se voulait, à son inauguration en 1998, le fleuron du sport français et la vitrine d’une certaine France.
Qui relèvera? Qui réagira?  Sans doute personne. Voilà le deuxième scandale, peut-être pire encore.

@mail : Lahire

Addendum 17/11 à 10h30 : Réactions de joueurs dans l’Equipe :
« Contre le Maroc, on se demandait si on jouait à domicile » (Landreau)
« c’était un bon match nul à l’extérieur » (Rothen)

A noter que les marocains naturalisés « français » conservent leur nationalité d’origine.  Hassan II avait lui même affirmé ne pas croire à la francisation des immigrés « Je n’aimerais pas du tout que les Marocains fassent l’objet d’une tentative d’intégration car ils ne seront jamais intégrés. Ce seront de mauvais français. » Hassan II, 7/7, TF1, 16 mai 1993.

Observatoire de l'islamisation

Immigration : le manque de courage de l’UMP

Déjà, il n’a jamais été question pour l’UMP de rétablir les contrôles au frontières, interdites par Bruxelles, de rendre non automatique le droit du sol qui permet à plus de 50 000 enfants d’étrangers, clandestins ou non, de devenir « français » demain. Il n’est pas question pour l’UMP non plus de freiner drastiquement les centaines de milliers de naturalisations abusives (168 826 en 2004, 150 000 en 2005).

Le projet de loi sur l’immigration de Brice Hortefeux a été largement amendé : un étranger gagnant le Smic et dont le travail non qualifié pourrait être effectué par un français pourra toujours, grâce au regroupement familial, faire venir sa femme et trois enfants. A partir du quatrième enfant, il faudra 1.2 smic…. lorsque l’on sait que la scolarité d’un seul enfant vaut 8 000 euros par an, passons les frais de soins,  on comprendra que le regroupement familial ruine la France. Les tests ADN ne seront effectués que sous autorisation  d’un juge (donc presque jamais), de manière facultative, gratuitement et excluant les tests sur les pères de familles ( de peur de révéler des partenaires cocufiés). La grande gruge des regroupements familiaux abusifs pourra continuer à déverser des milliers de colons musulmans. Au pire, les tricheurs ne risquent pas grand-chose, On se souvient des déclarations de Nicolas Sarkozy lors de son voyage au Mali en mai 2006 :

«  je vous mets au défi de dire qu’il y a eu le moindre charter vers le Mali depuis quatre ans [ qu’il est ] ministre de l’Intérieur »

La solution humaine et équilibrée, c’est que le regroupement familial se fasse dans le pays d’origine, le déracinement et l’éclatement d’une famille étant dramatiques.

L’annonce de la construction de 500 000 logements sociaux par an faite par Christine Boutin ( qui s’était rendue au meeting de l’UOIF en amie) aux frais des contribuables, n’est qu’une fuite en avant creusant encore la dette française.

En permanence soumise aux diktats de la bienpensance de gauche et des groupuscules immigrationnistes, l’UMP a cédé sur un autre enjeu idéologique : son refus, sous pressions des mêmes (ldh, mrap, Licra, chercheurs du CNRS…) d’inaugurer le nouvel Institut d’études sur l’immigration et l’intégration voulu pourtant par le policé HCI de Blandine Kriegel. Aussitôt l’annonce de son inauguration, Hortefeux s’est débiné devant une vingtaines d’universitaires, sociologues et historiens marxistes , satisfaits des statistiques ridicules de l’INSEE, tellement invraisemblables que l’Institut lui-même avait avoué avoir « minimisé » l’immigration l’année dernière…

Mais casser le thermomètre des chiffres, cela n’arrangerait-il pas le gouvernement ? Vu l’énormité de la propagande d’État sur le sujet, on peut légitimement le penser.

Observatoire de l’islamisation, octobre 2007

Immigration clandestine : Zemmour dénonce l’imposture gouvernementale

Page 10 sur 11« Première...«7891011»