Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Immigration

Observatoire de l'islamisation

La Turquie exige plus d’immigration pour l’Europe

La France  délivre 110 000 visas aux Turcs chaque année (chiffres Intérieur 2008). Mais le rythme de l’invasion n’est pas assez soutenu pour les islamistes turcs au pouvoir.

« L’Europe devra mettre en place  l’arrivée de plus d’immigrants et accepter la diversité. » s’est exprimé le président turc Abdullah Gül lors du Forum Global Policy Yaroslavl le 8 septembre 2011 en Russie (discours intégral ici) L’islamiste  Gul a également exprimé sa préoccupation devant la montée du sentiment anti-immigrés et anti-islamique en Europe, et a suggéré que davantage devrait être fait pour combattre ce « fléau ». Cynisme et culot incroyable de Gul, car la situation des Chrétiens en Turquie ne s’améliore pas. Ainsi le Patriarche oecuménique orthodoxe Bartholomé vient d’affirmer à la chaine CBS que les chrétiens sont « des citoyens de seconde zone » n’hésitant pas à dire que sa communauté est « crucifiée« , ne pouvant par exemple toujours pas récupérer les biens confisqués, ouvrir des églises ou ouvrir à nouveau le séminaire de Halki fermé par la décision raciste de la Turquie dès 1971…Le patriarche Bartholomée vit avec une protection rapprochée jour et nuit, suite aux nombreux assassinats de religieux par les islamistes, ce qui est loin d’être le cas des imâms en Europe.

Pour ceux qui douteraient du caractère islamiste du président turc, nous rappellons un de ses propos :

« On changera définitivement le système laic. La république vit ses derniers temps »

Source : Nevzat Bölugiray, AKP degisiyor mu? [ L’AKP change t’il ?], Tekin Yayinevi, Istanbul, 2004,p.78.

Cet inquiétant donneur de leçon devrait balayer devant sa porte, un récent sondage sur les opinions des Turcs à l’égard des Chrétiens donne les résultats suivant :

Pour 59% des personnes interrogées, les non-musulmans « ne devraient pas » ou « ne devraient absolument pas » être autorisés à tenir des réunions publiques dans lesquelles ils peuvent discuter de leurs idées. Pour 54%, les non-musulmans « ne devraient pas » ou « ne devraient absolument pas » être autorisés à publier de la documentation pour expliquer leur foi. Selon l’enquête, près de 40% de la population de la Turquie a une opinion « très négative » ou « négative » des chrétiens. (en savoir + sur ce sondage)

Guéant explique l’extrémisme de sa politique migratoire

Pour se dédouaner de toute xénophobie devant Jean-Jacques Bourdin, Guéant met en avant l’extrême générosité française en terme d’accueil des étrangers.

7 juillet 2011 – Invité dans l’émission Bourdin&Co sur RMC/BFMTV, le ministre de l’Intérieur du gouvernement Fillon/Sarkozy, Claude Guéant, déclare tout tranquille : « La France n’est pas fermée, écoutez : 200.000 autorisations de séjour par an Jean-Jacques Bourdin ! C’est l’équivalent d’une ville comme Rennes, je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce que ça représente. »

11 avril 2007 à Villepinte (ville UMP) Nicolas Sarkozy assiste à une « cérémonie d’entrée dans la nationalité française« …porter le voile semble faciliter la chose.

Guéant ne veut pas revenir sur la binationalité, alors que les nationalismes étrangers s’épanouissent en France de manière de plus en plus provocante. Chaque prétexte comme les matchs de football, les mariages, sont mis à profit par les colons pour sortir leurs drapeaux étrangers et parader dans nos rues. Un enrichissement culturel diversifié pour l’UMP et répondant à l’obsession du président sur l’exorcisation de la « consanguinité » qui menacerait les peuples homogènes, terme employé dans ses livres et discours sans peur du ridicule… Aussi, Guéant aurait pu parler de son bilan depuis qu’il conseille très étroitement Nicolas Sarkozy: 130 000 étrangers (dont 50% issus des pays du Maghreb) obtenant la nationalité française chaque année grâce à la magie républicaine.

Observatoire de l'islamisation

Copé explique la colonisation algérienne

Répondant à un journaliste de Tout sur l’Algérie, le secrétaire général de l’UMP explique « l’immigration pour les nuls » :

« La France délivre près de 140 000 visas par an, pour environ 200.000 demandes. Le taux de refus diminue, nous délivrons de plus en plus de visas de circulation et nous avons fait un effort important pour améliorer les conditions d’accueil, notamment par le recours au prestataire Visa France. L’Algérie bénéficie en outre d’un régime favorable pour les visas de longue durée et pour le séjour, conformément aux accords de 1968 que nous sommes prêts à améliorer encore, pourvu que nos préoccupations soient prises en compte, conformément au principe de réciprocité. D’un point de vue personnel, je pense que la renégociation de l’accord de 1968 doit être l’occasion d’améliorer la mobilité des chefs d’entreprise, des chercheurs, des artistes. »J-F Copé dans TSA

Heureusement que ce sont des chefs d’entreprise, des chercheurs et des artistes…pour ceux qui croiraient voir autre chose dans leur rue…

Europe passoire : les clandestins tunisiens en liberté à Paris

https://youtu.be/zKomzw1RNp4

19/4/2011 – 12h56
ROME (NOVOPress) : Le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, a déclaré ce matin que la question des clandestins tunisiens était désormais réglée entre l’Italie et la France. « Au niveau bilatéral, a expliqué le ministre dans un entretien à la télévision italienne, la question a été résolue. Les Français appliquent désormais les règles européennes, ils acceptent les Tunisiens qui arrivent d’Italie. »Des journalistes italiens qui se sont rendus hier à la gare de Nice ont constaté que la police française n’effectuait aucun contrôle. « Les agents, les manches retroussées à cause de la chaleur qui commence déjà à se faire sentir, observent trois Tunisiens à peine arrivés de Vintimille, puis passent leur chemin. Aujourd’hui ça va vraiment mieux, commentent les immigrés en suivant les policiers du regard. »

L’invasion de la France est facilitée par l’UE qui, depuis les accords de Shengen, a interdit tout contrôle aux frontières nationales, et dont les compétences en matières d’immigration ( visas et droit d’asile) ont été élargies depuis le traité d’Amsterdam et le TCE rebaptisé Traité de Lisbonne. Le TCE pour lequel a milité Nicolas Sarkozy, interdit toute expulsion groupée de clandestins.

Observatoire de l'islamisation

Invasion de clandestins : la Police aux frontières désabusée

Lu dans France Soir :

« Sur le terrain, à Nice, Menton ou Cannes, les effectifs de police classique, ceux de la police aux frontières (PAF) et la gendarmerie, ont le sentiment, selon leur expression de « p… dans un violon ». Frédéric Guérin, secrétaire départemental du syndicat Unité SGP-police pour les Alpes-Maritimes, avance le chiffre de « centaines » de clandestins entrant en France chaque jour. « La frontière, c’est un gruyère, assure le policier. Ils arrivent dans nos locaux par paquets de 20. » Le centre de rétention administrative (CRA) de Nice, qui dispose de 38 places, sature. « La PAF des Alpes-Maritimes est à deux doigts d’exploser, poursuit Frédéric Guérin. On met en place une politique, mais on ne donne pas de moyens humains avec. Les policiers travaillent à flux tendu, la plupart des brigades sont en heures sup. »

Le centre de rétention administratif de Nice ne compte que 38 places…à comparer au projet israelien de construire un centre de 10 000 places afin d’interner puis d’expulser les clandestins…voir le reportage de Arte (à partir de la minute 2:00)

Fillon refuse de renvoyer les clandestins Tunisiens !

Rappel :
Fillon inaugurant la mosquée algérienne d’Argenteuil, dotée d’une Université islamique (notre article) avec une fillette voilée…

Rappel 2 :
Fillon promet 170 000 visas/an aux Algériens :

ALGER (AFP) 21/6/2008 :

— Le chef du gouvernement algérien, Abdelaziz Belkhadem (islamiste notoire), a interpellé samedi à Alger son homologue français François Fillon, en visite à Alger, sur « la nécessité d’une plus grande fluidité dans la circulation des personnes entre les deux pays« . (…)   La France, régulièrement critiquée par l’Algérie au sujet de la circulation des personnes, fait valoir la progression du nombre de visas, désormais octroyés au rythme d’environ 170.000 par an, contre 57.000 en 1997.

Observatoire de l’islamisation, mars 2011.

L’augmentation des visas aux tunisiens, ou l’autre affaire Boillon

Boris Boillon était plus qu’indulgent avec le colonel Khadafi en novembre 2010, il ne lui tenait guère rigueur des pauvres infirmières bulgares ou de ses appels à envahir l’Europe avec l’étendart de l’islam :


Quand Boillon défendait Kadhafi (C+) par LePostfr

Observatoire de l'islamisation

473 796 visas accordés au Maghreb et à la Turquie chaque année

Les Echos de ce vendredi 9 juillet rapportent ces chiffres du ministère de l’Immigration pour l’année 2008. Depuis, nous l’avions vu, François Fillon s’est engagé à accorder 170 000 visas aux Algériens annuellement, jugeant certainement que le chiffre de 40% de chomeurs dans les banlieues de l’immigration n’est pas suffisant. Et si on proposait aux habitants de Sablé-sur-Sarthe d’accueillir ne serait-ce que 1% de ce petit monde ?

Observatoire de l'islamisation

Les derniers chiffres de l’immigration arabe

VIVA L’ALGERIE livre en exclusivité à ses lecteurs les chiffres officiels concernant la circulation des personnes entre la France et les trois grands pays du Maghreb.

Première communauté étrangère régulièrement installée en France avec 584.534 personnes titulaires d’un titre de séjour, les Algériens restent les premiers pourvoyeurs d’immigration familiale dans le pays, en perdant toutefois sur les autres aspects de la circulation des personnes. Un déclassement qui profite aux Marocains qui sont 466.120 à détenir une carte de séjour. Les Tunisiens sont 10.274.
Les Marocains sont la 3è nationalité pour le nombre de visas de court séjour délivrés en 2009 :
151.509 contre 170.188 pour les Chinois et 253.112 pour les Russes. Le taux de délivrance a augmenté de 7 points en 5 ans, pour atteindre 87% en 2009 (92% au 1er trimestre 2010).
Pour les Algériens, le nombre de visas de court séjour a été pour la même année de 130.013 et pour les Tunisiens de 76.519. Pour l’immigation familiale, les Algériens ont bénéficié de 18.200 visas de long séjour, les Marocains de 16.000 et les Tunisiens de 6.310.
Au titre de la naturalisation, il y a eu 19.679 Algériens à accéder à la nationalité française en 2009. Les Marocains ont été 21.010 et les Tunisiens 7.571. La France a accordé la nationalité à 108.00 étrangers
Ce pays compte aussi 18.814 étudiants algériens lorsque les Marocains sont 30.000 et les Tunsiens 10.144.
Les Marocains constituent par ailleurs la 1ère communauté étrangère pour l’immigration professionnelle en France: 7.857 premières autorisations de séjour ont été délivrées en 2009
pour ce motif, dont 5.775 travailleurs saisonniers. C’est une position qui découle des accords entre les deux pays. L’Algérie a mis un terme volontairement à l’émigration professionnelles vers la France dans les années 70.

Viva l’Algérie

Observatoire de l'islamisation

Le gouvernement veut normaliser les régularisations de clandestins

C’est désormais officiel, les délinquants pénétrants sur notre territoire illégalement, trouvant facilement un travail de par le différenciel de salaire acceptable entre eux et les nationaux, pourront être régularisés :

Lu dans Les Echos de ce jour (21.05.2010) :

Rappels :

> Un article du Monde du 21 décembre 2009  :

 » Discrètement mais sûrement, le gouvernement régularise des sans-papiers. Alors qu’il multiplie les signes de “fermeté” comme ce nouveau renvoi d’Afghans le 15 décembre, les chiffres recueillis par Le Monde auprès du ministère de l’immigration révèlent que plus de 20 000 étrangers en situation irrégulière auront été régularisés en 2009. Ce chiffre est équivalent, si ce n’est supérieur, à celui des expulsions. Le ministre de l’immigration, Eric Besson, se refuse pourtant à communiquer une donnée précise et globale sur cette question. Lire l’article

> Un article du Le Figaro du 19 octobre 2007 :

« La loi Hortefeux sur le regroupement familial a été enrichie au cours des débats parlementaires d’un « amendement » prévoyant « à titre exceptionnel » une admission au séjour des sans-papiers qui pourraient justifier d’un emploi »

> Plus de 20 000 clandestins sont déjà régularisés chaque année à titre « exceptionnel ». Combien l’année prochaine avec cette nouvelle mesure ? (20 744 clandestins régularisés en 2003, 22 814 en 2004, 26 338 en 2005)

>  Le dernier rapport du Sénat sur la question de la présence des illégaux en France ( série 2005-2006, rapporteur Georges Othily) faisait état de 600 000 entrées de clandestins chaque année en France + Dom Tom…

Observatoire de l’islamisation, 21 mai 2010.