Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Immigration

Observatoire de l'islamisation

Le gouvernement veut normaliser les régularisations de clandestins

C’est désormais officiel, les délinquants pénétrants sur notre territoire illégalement, trouvant facilement un travail de par le différenciel de salaire acceptable entre eux et les nationaux, pourront être régularisés :

Lu dans Les Echos de ce jour (21.05.2010) :

Rappels :

> Un article du Monde du 21 décembre 2009  :

 » Discrètement mais sûrement, le gouvernement régularise des sans-papiers. Alors qu’il multiplie les signes de “fermeté” comme ce nouveau renvoi d’Afghans le 15 décembre, les chiffres recueillis par Le Monde auprès du ministère de l’immigration révèlent que plus de 20 000 étrangers en situation irrégulière auront été régularisés en 2009. Ce chiffre est équivalent, si ce n’est supérieur, à celui des expulsions. Le ministre de l’immigration, Eric Besson, se refuse pourtant à communiquer une donnée précise et globale sur cette question. Lire l’article

> Un article du Le Figaro du 19 octobre 2007 :

« La loi Hortefeux sur le regroupement familial a été enrichie au cours des débats parlementaires d’un « amendement » prévoyant « à titre exceptionnel » une admission au séjour des sans-papiers qui pourraient justifier d’un emploi »

> Plus de 20 000 clandestins sont déjà régularisés chaque année à titre « exceptionnel ». Combien l’année prochaine avec cette nouvelle mesure ? (20 744 clandestins régularisés en 2003, 22 814 en 2004, 26 338 en 2005)

>  Le dernier rapport du Sénat sur la question de la présence des illégaux en France ( série 2005-2006, rapporteur Georges Othily) faisait état de 600 000 entrées de clandestins chaque année en France + Dom Tom…

Observatoire de l’islamisation, 21 mai 2010.

Observatoire de l'islamisation

Visas: l’UE préfère la stratégie de la passoire à celle de Vauban

Pour ceux qui n’ont pas suivi les derniers épisodes de la déconstruction européenne (Traité d’Amsterdam et de Lisbonne), la politique migratoire fait partie des transferts de souveraineté de la France vers l’UE (Visas et Asile). C’est un commissaire non élu et de surcroit inconnu du peuple français qui dicte la marche à suivre (et non Brice Hortefeux) :
AFP
30/03/2010 | Mise à jour : 15:52 (extrait)

L’Union européenne va simplifier et accélérer les procédures pour la délivrance des visas de courte durée dans l’espace Schengen à partir du 5 avril afin de gommer l’image de « l’Europe forteresse«  véhiculée par les refus arbitraires opposés aux demandeurs. « Les conditions de délivrances deviendront plus claires, plus précises, plus transparentes et plus équitables« , a assuré mardi dans un communiqué la commissaire chargée des Affaires intérieures, Cecilia Malmström.

Le code concerne les visas de courte durée, trois mois maximum sur une période de six mois. Plus de 10 millions de visas Schengen ont été délivrés en 2008, dont 1,7 pour l’Allemagne, 1,7 pour la France et 1,2 pour l’Italie. « Les demandes restent traitées par les consulats des Etats membres« , a souligné un responsable de la Commission.

« Par le passé, ce n’était pas toujours très convivial. Il fallait attendre deux mois pour connaître la décision et aucune explication n’était fournie aux refus, ce qui générait une certaine frustration et donnait à l’UE une mauvaise image d’+Europe forteresse+« , a-t-il reconnu. Lire la suite de la dépêche.

Selon les observateurs, la majorité des titulaires de visas restent sur le territoire après l’expiration de leur sésame. Ainsi, la délivrance de visas est la première source d’immigration clandestine, ce bien avant les médiatiques bateaux d’infortune…

Observatoire de l'islamisation

Naturalisations : non aux burqas… mais oui aux voiles

11 avril 2007 à Villepinte (ville UMP) Nicolas Sarkozy assiste à une « cérémonie d’entrée dans la nationalité française »

Note de Juillet 2008 remontée suite à l’actualité.

L’affaire qui fait actuellement grand bruit sur une certaine « Faiza M », marocaine s’étant vu refuser sa demande de naturalisation (grâce à son mariage avec un franco-marocain) par le Conseil d’Etat, est dérisoire. (lire l’article du Monde).

Sur les 150 000 naturalisations abusives annuelles d’étrangers (dont 49% concernent des nationaux des 3 pays du Maghreb), des dizaines de milliers sont des femmes voilées. Il suffit de rentrer dans n’importe quelle préfecture d’Ile-de-France pour s’en convaincre, les files d’attentes pour les naturalisations et les titres de séjour sont éloquentes en nombre de voile islamique (hijab).

Aussi, ayant eu l’occasion de me retrouver dans un des principaux centres parisiens fournissant des sortes de stages de formation à la citoyenneté française, rendus obligatoires par la loi II sur l’immigration par Nicolas Sarkozy, j’ai pu me rendre compte de l’identité des postulants.  Au 27 rue de Fontarabie dans le 20ème arrondissement, la cour de l’immeuble où se déroulent ces ridicules formations d’éducation républicaine, donne vue sur les baies vitrées des classes où  les femmes voilées regardent défiler les « powerpoints » sur les valeurs du « Pacte Républicain »…Cela leur permet d’avoir leur carte d’identité, après 4 années passées avec un conjoint « français ».

Selon le rapport parlementaire Stefanini, 90 000 mariages se font avec un conjoint étranger. C’est-à-dire 1 sur 3.  Le mariage, une des principales sources d’immigration. S’il suffit de troquer sa burqa contre un hijab lors de l’entretien avec le commissaire du gouvernement, ce n’est pas là un obstacle insurmontable pour les salafistes…

famille française

Cette photographie provient de la Liberté de l’Est, presse régionale qui couvrait la remise de la médaille de la famille française ( ces femmes ont été naturalisées) à Epinal, ville UMP où une gigantesque mosquée va être construite sur 8000m2 de terrain, voir notre article sur le projet en cliquant ici.

On comprend mieux les prétentions de l’Islam dans la ville lorsque l’on voit que sur 7 mères de familles médaillées par la mairie, 5 portent le voilent et 6 sont arabes. Mme Dairi a élevé avec courage 7 enfants, Malika  Etassi 6, Yeza Sohbani 6, Khaddouj Karim 6, Djamila Beynée 5, Fatna El Bour 5. La seule française de souche, invitée pour le symbole, Françoise Skorynnée, a elle 4 enfants.

Non, décidément, l’attitude du Conseil d’Etat sur les femmes à burqas, représentant une micro-minorité des femmes musulmanes, ne doit pas nous satisfaire. D’autant plus que le mari qui d’après la presse oblige sa femme à porter la burqa, et salafiste revendiqué, conserve lui scandaleusement la nationalité française !

Joachim Véliocas.

Observatoire de l'islamisation

Regularisations de clandestins : Besson ment !

Eric Besson à Marine le Pen  » Vous dites n’importe quoi (…) c’est pas 20 000 régularisations, c’est 6000, le chiffre est sorti des statistiques de mon ministère »

Or un article du Monde du 21 décembre 2009 rapporte le chiffre de 20 000 :

 » Discrètement mais sûrement, le gouvernement régularise des sans-papiers. Alors qu’il multiplie les signes de “fermeté” comme ce nouveau renvoi d’Afghans le 15 décembre, les chiffres recueillis par Le Monde auprès du ministère de l’immigration révèlent que plus de 20 000 étrangers en situation irrégulière auront été régularisés en 2009. Ce chiffre est équivalent, si ce n’est supérieur, à celui des expulsions. Le ministre de l’immigration, Eric Besson, se refuse pourtant à communiquer une donnée précise et globale sur cette question. Lire l’article.

Un communiqué de rectification d’Eric Besson serait bienvenu…

Photo: 11 avril 2007 à Villepinte (ville UMP) Nicolas Sarkozy assiste à une "cérémonie d'entrée dans la nationalité française". Etre islamiste n'a pas l'air d'être une barrière pour obtenir une carte d'identité...

58% des Français trouvent «qu’il y a trop de musulmans» dans l’Hexagone. Un référendum sur le rapatriement ?

Photo : 11 avril 2007 à Villepinte (ville UMP) Nicolas Sarkozy assiste à une « cérémonie d’entrée dans la nationalité française ». Etre islamiste n’a pas l’air d’être une barrière pour obtenir une carte d’identité…

Depuis des décennies, les politiques bernent les électeurs en leur promettant une « maîtrise de l’immigration« , alors que dans les faits, ils distribuent des centaines de milliers de visas, porte d’entrée de l’immigration clandestine (une fois expirés), naturalisent des centaines de milliers d’étrangers et signent des traités européens nous interdisant tout contrôle aux frontières nationales.

L' »immigration-invasion« , un slogan d’extrémistes ? Lors de son voyage officiel en Algérie de mars 2008, François Fillon a promis 170 000 visas aux Algériens chaque année , Eric Besson 79 000 aux Tunisiens lors d’un autre voyage officiel d’avril 2009. Sachant qu’ils ne repartiront pas et feront des enfants « français » à cause du droit du sol, faire un calcul sur 10 ans est éloquent juste pour ces deux pays (les visas octroyés cumulés pour l’Afrique dépassent les 500 000).

Et l’immigration est loin d’être une immigration de travail : seuls 7% des titres de séjour vont de pair avec un contrat de travail, selon l’Intérieur.

150 000 étrangers sont naturalisés bon an mal an depuis l’arrivée de l’UMP au pouvoir en 2002 ( 144 640 en 2003, 168 826 en 2004, 150 000 en 2005, toujours plus de 100 000 en 2008)! Selon le ministère de l’Intérieur, 49% des naturalisés proviennent d’un des trois pays du Maghreb). Côté clandestins « qui n’ont pas vocation à rester sur le territoire » selon Sarkozy, le gouvernement régularise en fait par wagon entier les illégaux : 20 744 en 2003, 22 814 en 2004, 26338 en 2005, pour arriver au dernier amendement Hortefeux permettant de régulariser ceux qui travaillent, confortant ces chiffres (plus de 20 000 en 2009 d’après Le Monde). Notable reculade lors de la négociation sur la « directive retour » à Bruxelles, le refus de Brice Hortefeux de maintenir dans les centres de rétention administratifs les clandestins plus de 32 jours, alors que dans d’autres pays (Estonie, Finlande, Lituanie, Pays-Bas, Royaume Uni, Suède) maintiennent les illégaux de 18 mois à une rétention sans limitation de durée, pour les plus fermes.

Le dernier rapport du Sénat sur la question de la présence des illégaux en France ( série 2005-2006, rapporteur Georges Othily) faisait état de 600 000 entrées de clandestins chaque année en France + Dom Tom !

Selon un rapport remis à Alain Juppé le 20 mars 1997, qui s’appuyait sur une étude d’opinion commandée par la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme, 58% des Français trouvent «qu’il y a trop de musulmans» dans l’Hexagone. En 10 ans, les Français ont-ils évolué dans leur appréciation ? Un référendum serait bienvenu pour savoir si Oui ou Non ils acceptent la poursuite de cette colonisation imposée.

Un autre sondage, paru dans le Nouvel Observateur du 15 janvier 1998, consacré à «l’islamisme» ( à l’époque la distinction islam/islamisme n’était pas encore évidente, et pour cause !), permit de découvrir que 34% des adeptes de ce culte qui résident en France se déclarent «musulmans avant tout», en opposition à «Français avant tout». 19% approuvent – plus ou moins – les options religieuses défendues par les tenants de l’intégrisme et 35% préconisent la création d’un parti politique musulman. Des chiffres quasi-similaires à ceux divulgués, déjà, le 29 mars 1988 par le même hebdomadaire et qui annonçaient l’arrivée en France de l’islamisme militant…On peut noter qu’à cette période, selon une étude de l’IFOP, 39% des électeurs «Français musulmans» se sentaient proches du PS contre 1% affichant une attirance pour l’UDF et 3% pour le RPR. Les sondages de la dernière présidentielle en 2007 ne donnaient que 1% des électeurs musulmans à l’UMP. Nicolas Sarkozy croyait apprivoiser cet électorat en allant embrasser Bouteflika, en permettant à des maires d’affecter des terrains municipaux à des mosquées (ordonnance Sarkozy du 21 avril 2006, article L.1311-2 du CGCT) … il sera considéré avec Chirac par les historiens de demain comme celui qui a définitivement hypothéqué les chances de la droite de revenir au pouvoir dans quelques années, car la démographie submergera bientôt son électorat traditionnel. Les exemples de submersion des Chrétiens du Liban, de Bosnie, et de Kosovo-Métochie, ayant perdu toute prise politique, sont pourtant des avertissements clairs et très récents.

Preuve que le gouvernement veut cacher la vérité aux Français, le dernier rapport « Immigration et présence étrangère en France en 2006 « que devait diffuser la Documentation française, bien qu’imprimé, ne fut pas disponible à la vente, et ne resta que quelque jours consultable en ligne avant d’être censuré. Lire ses principales conclusions.

Voir notre Dossier immigration.

Lire  le dossier de Contribuables associés sur le coût exorbitant de l’immigration.

François Fillon

François Fillon officialise le remplacement du peuple français

« Les étrangers d’aujourd’hui seront souvent les Français de demain », discours du 4 décembre, cité par L’Express du 10 au 16 décembre 2009.

Observatoire de l'islamisation

Eric Besson invente la prime à la clandestinité prolongée

Incroyable, Eric Besson va récompenser les clandestins, et donc les patrons voyoux, qui peuvent justifier la performance de 5 années d’ infraction sans s’être fait arrêté. Les français de souche, touchés par le chômage de masse, sont en concurrence directe sur le marché du travail avec ces individus prêts à travailler à des conditions salariales et sociales très précaire afin de survivre. Eric Besson sanctifie l’immoralité d’un libéralisme ayant recours à une nouvelle traite négrière déracinant des milliers d’hommes corvéables à merci, au détriment des autochtones.

AFP-25/11/2009

« La circulaire indiquant aux préfets les critères à prendre en compte pour l’admission exceptionnelle au séjour des salariés étrangers pourrait déboucher sur la régularisation de 1.000 étrangers, a affirmé aujourd’hui le ministre de l’Immigration Eric Besson, sur France Inter. (…)
Le ministre a précisé les conditions pour ces régularisations. « Les critères précis peuvent être l’ancienneté du séjour en France, qui doit être au moins égale à cinq ans, il faut exercer un métier dit en tension, soit dans le métier, soit dans la zone géographique (…) l’ancienneté dans l’entreprise qui doit être égale ou supérieur à 12 mois, la nature de la promesse d’embauche qui doit être supérieure à 12 mois, l’intégration du demandeur ».
»

Chaque année, depuis 2002, le gouvernement de la majorité présidentielle régularise plus de 25 000 clandestins… en contravention totale avec les lois françaises !

Observatoire de l'islamisation

Un rapport édifiant sur la polygamie des colons

Lu dans Présent :

« Un rapport édifiant sur la polygamie en France, signé par Mme Sonia Imloul, vient de sortir. Il nous révèle que 500 000 enfants, africains et musulmans pour l’immense majorité d’entre eux, sont nés en France dans des familles polygames. Une polygamie que les socialistes avaient d’ailleurs légalisée dans les années quatre-vingt, au nom du respect des droits des minorités ethniques et qu’en 1993 Charles Pasqua avait interdite. Aujourd’hui, en France, la polygamie est donc illégale, mais tolérée. Les municipalités concernées préfèrent fermer les yeux de peur de « stigmatiser » les populations dont certains ressortissants pratiquent la polygamie. Le rapport cite des familles polygames vivant sur notre sol – un homme, deux ou trois femmes, parfois quatre, et une multitude d’enfants (cela peut aller jusqu’à trente-cinq et plus) – entassées dans deux ou trois pièces. Les possesseurs de ces harems touchent évidemment des allocations familiales. Toutefois, nous explique l’auteur de ce rapport, beaucoup d’entre eux envoient une grande partie de ces ressources sur le continent africain. Eux-mêmes subsistant en France de divers petits trafics. Tandis que leurs femmes continuent de quémander d’autres prestations sociales.« 

Eric Besson

Eric Besson autorise Hani Ramadan à séjourner en France

Parfaitement au courant de la venue de Hani Ramadan, annoncée sur les sites musulmans depuis des mois, les services du Ministère de l’Immigration ne voient aucun inconvénient à sa venue, comme pour de récents visas accordés à des cheikhs séoudiens wahhabittes à la mosquée de Puteaux en juillet dernier, ou d’un partisan du Hamas, chef de la branche koweitienne des FM, (venu au Bourget pour annoncer la prise de Rome !), en avril dernier. Et nous sommes loin d’être au courant des dizaines d’autres idéologues islamistes obtenant les sésames administratifs… Certes, la Suisse a rejoint l’espace Schengen depuis décembre 2008, mais une « clause de sauvegarde » fut prévue lors de la convention de Schengen afin de rétablir temporairement les frontières pour les questions d’ordre public ou de sécurité nationale. Apparemment, la promotion de la lapidation ne rentre pas dans cette catégorie :

« la lapidation constitue une punition, mais aussi une sorte de purification » Hani Ramadan, La Charia incomprise, article du quotidien Le Monde du 10 septembre 2002.

Hani Ramadan

Incroyable. En plein débat sur l’identité nationale, après le thème de l’immigration choisie (en fait complètement subie par les Français), voici que le « suisse » Hani Ramadan est encore autorisé à séjourner sur le territoire national , afin de prêcher sa mauvaise parole dans les locaux de l’UOIF à la Courneuve. Il donnera ce samedi une conférence intitulée « A la lumière du Coran ». D’ailleurs, son frère Tariq donnera lui une conférence sur son livre à l’Institut du Monde Arabe le lendemain, ce dimanche 15 novembre ! Hani déclara en 2002 qu’avec Tariq, « nous sommes les deux faces d’une même pièce », Hani ayant le rôle du classique chef de centre islamique, énonçant les vérités de l’orthodoxie, et Tariq au discours plus politique et subversif.

Sa biographie selon Wikipédia (extrait) :

Hani Ramadan, né le 2 juin 1959, est un intellectuel suisse[1] de confession musulmane. C’est le frère de Tariq Ramadan. Il est docteur ès lettres et philosophie de l’Université de Genève (1990). Il est marié et père de 3 enfants.

Il dirige depuis 1995 le Centre islamique de Genève, fondé par son père Saïd Ramadan, également fondateur de la branche palestinienne des Frères musulmans. Il dispense un enseignement religieux fondamentaliste. Prédicateur musulman, il donne de nombreuses conférences et ses publications sont largement diffusées. Il trouve un large écho parmi de jeunes musulmans désirant revenir à la pratique. (…) Le 10 septembre 2002, dans une tribune du Monde intitulée La Charia incomprise, Hani Ramadan explique la notion de droit islamique et fait référence à la lapidation en la présentant comme une mesure dissuasive pratiquement impossible à appliquer dans la réalité, bien qu’effectivement prévue par la loi divine, référence ultime pour les musulmans. Il établit un parallèle avec le SIDA : ce sont des punitions imposées par Dieu à une humanité pécheresse, qu’il convient d’accepter si nécessaire, mais en montrant de la compassion pour la victime. » Fiche Wikipedia.

Hani Ramadan croit à la venue, lors de la fin des temps, du « dajjal« , bête « borgne » qui viendra de l’au-delà, possédant des « pouvoirs mystérieux » (vue très longue distance, oreille bionique comme dans les séries télé…) afin de semer le désordre sur terre… voilà pour l’équilibre mental de celui qui a une réputation d’intello chez les colons musulmans :

Questions :

– A quoi sert le renseignement français ?

– Pourquoi envoyer nos soldats risquer leur vie en Afghanistan si nous tolérons la venue d’islamistes patentés sur le territoire national, soit disant « sanctuarisé » ?

– A quoi sert Eric Besson ? Pourquoi vient-il de naturaliser des responsables tunisiens de l’UOIF, comme 100 000 autres étrangers chaque année ?

– Que pense Alain Juppé du sympathique hôte de l’UOIF, organisation à qui il vient d’affecter 8 hectares de terrain municipal pour une Grande Mosquée ?

europe1

Eric Besson veut accélérer les naturalisations

Le ministre de l’immigration et de l’identité était l’invité d’Europe 1, émission Le Grand Rendez-vous ce dimanche. Il a défendu des idées fidèles à son identité socialiste :

« Nous avions un retard de 100 000 dossiers de naturalisations en attente, la France est l’un des pays en Europe des plus généreux en  matière d’accès à la nationalité mais nous avions un encombrement. Nous avons pris des dispositions  extrêmement importantes et donc des moyens pour réduire ce délai, et il y a quelques jours j’ai signé un décret et mis en oeuvre quelque chose qui est le visa de long séjour valant titre de séjour. »

Question du journaliste : Quel est le délai pour un Marocain par exemple qui dépose une demande de visa, il a une réponse dans combien de temps, vous dîtes « c’est pas très long » ?

Eric Besson : « Si c’est un visa de court séjour ça peut être extrêmement court, vous avez-même des consulats qui le délivrent dans la journée »

 » ça va nous permettre de réduire de 18 à 9 mois les délais d’accès à la naturalisation française »

Cela a le mérite d’être clair, d’autant que -selon le ministère de l’Intérieur – 49% des naturalisés proviennent d’un des 3 pays du Maghreb, selon un chiffre de 2005.

« La France est une terre d’immigration, une terre de métissage (…) J’étais lundi au Brésil avec le Président de la République devant Lula ce qui n’était pas rien, j’ai entendu le Président de la République dire « la consanguinité c’est l’impasse, vive le métissage, il parlait du Brésil et de la France «  On attend les preuves scientifiques montrant la dangerosité pour des Français de souche à se marier entre eux. Aussi, les femmes d’Eric Besson et de Nicolas Sarkozy sont des européennes de souche, de race blanche. Leurs enfants respectifs ne sont pas métisses. Il serait intéressant de leur poser la question  » Quel effet ça vous fait de vous être mis délibéremment dans une impasse ? «   »

« La double nationalité personne ne veut la remettre en cause, j’ai dit en revanche qu’il ne pouvait y avoir qu’une identité nationale. Chacun peut avoir la fierté de ses origines et un lien privilégié avec ses origines » …tout en obtenant la nationalité française, on notera l’absurde contradiction.

« Nous devons tout faire pour promouvoir un islam laïcisé, un islam de France » on notera l’oxymore.

Eric Besson s’est aussi prononcé contre les tests ADN pour les prétendants au regroupement familial, très souvent des faux membres d’une famille se faisant passer pour un frère ou un cousin. Il défend également Yazid Sageb (Kommissaire à la diversité ) face aux députés réclamant sa démission pour avoir défendu le droit des femmes à porter la burqa.

Joachim Véliocas