Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

État Islamique

Europol alerte sur la menace terroriste en Europe dans un rapport du 2 décembre

Capture d’écran 2016-12-05 à 17.30.21Lu sur Russia Today du 2 décembre:

« Voitures piégées, armes chimiques et bactériologiques, instrumentalisation des réfugiés syriens, infiltration des pays européens par des militants djihadistes… Europol a produit un document faisant état des menaces majeures engendrées par Daesh. 

Un rapport intitulé Changement dans les modus operandi de l’Etat islamique publié par le Centre européen antiterroriste d’Europol tire la sonnette d’alarme sur les risques majeurs que vont devoir affronter les pays membres de l’UE face à Daesh.

«Selon les estimations de certains services de renseignement, plusieurs dizaines de personnes sous les ordres de Daesh pourraient se trouver actuellement en Europe avec la capacité de commettre des attaques terroristes», a indiqué Europol dans son rapport paru le vendredi 2 décembre.

L’organisme de coordination des polices européennes y souligne que les terroristes de l’Etat islamique pourraient avoir recours à des voitures piégées en Europe. Europol est formel sur la menace : «les modes opératoires utilisés au Moyen-Orient ont tendance à être copiés par les terroristes en Europe… il est tout à fait concevable que Daesh les utilisera à un moment».

Le rapport d’Europol note par ailleurs que l’accès à des armes à feu automatiques, en particulier dans les pays voisins de l’UE comme l’Ukraine ou les pays des Balkans, «pourrait conduire à un nombre important d’armes disponibles via le marché noir et pourrait représenter une menace considérable dans un avenir proche».

Armes chimiques et 5e colonne 

Le rapport de l’organisme de coordination des polices européennes rappelle que «l’Etat islamique est connu pour avoir utilisé du gaz moutarde en Syrie et serait capable de produire ce gaz lui-même».

Selon Europol, Daesh aurait mis la main sur du personnel ayant participé au projet irakien d’armement, ainsi que sur des entrepôts irakiens et libyens d’armes chimiques. Lire la suite sur Russia Today

Lire le rapport

Encore 700 dijhadistes « français » en Syrie et 1452 passeports syriens volés par l’EI (JDD)

b_1_q_0_p_0

Ces deux informations sont parues dans le très prudent Journal du Dimanche du 13 novembre 2016. Sur les 2000 islamistes ayant quitté la France pour aller combattre en Syrie, 700 y seraient encore selon le renseignement français…et pourraient revenir s’ils ne l’ont pas encore fait pour « constituer une cinquième colonne » affirme une source du JDD. Autre information tout aussi inquiétante : la France empêche les djihadistes en herbe de quitter notre territoire pour rejoindre la Syrie. Plus de 200 interdictions de quitter le territoire ont été formulées, et ce ne sont que les cas repérés. Une erreur stratégique car on se souvient, que, faute d’avoir pu rejoindre la Syrie, un canadien islamiste a commis une attaque en octobre 2014 à Ottawa. Le passeport syrien étant le sésame pour être accueilli en tant que demandeur d’asile, il est utilisé par les soldats de l’EI pour venir sur notre sol, ainsi que l’ont fait des assaillants du 13 novembre 2015. Les 1452 passeports vierges sont issus d’un stock saisi par l’EI à Raqqa en 2013.

Ainsi, il faut se préparer psychologiquement à de nouvelles attaques. D’autant que des centaines de mosquées radicales fournissent le matériel idéologique aux jeunes musulmans pour justifier le djihad offensif, ainsi que l’enquête Mosquées Radicales, ce qu’on y dit, ce qu’on y lit (éditions DMM) le prouve.

« Des djihadistes français partout » à Mossoul selon un dentiste exfiltré

Comprendre les batailles d’Alep et de Mossoul avec Bassam Tahhan (23 octobre)

Allemagne : le migrant syrien préparant une attaque à l’explosifs arrêté avec 3 complices

Lu dans Le Figaro de ce lundi : « La chasse à l’homme a tenu en haleine tout le pays pendant près de 48 heures. La police allemande a finalement annoncé avoir mis la main dans la nuit de dimanche à lundi sur le jeune fugitif syrien, soupçonné de préparer un attentat. «Nous avons réussi, nous sommes vraiment ravis: l’homme soupçonné de terrorisme Djaber Albakr a été arrêté pendant la nuit à Leipzig», a déclaré la police du Land de Saxe sur Twitter.

D’après l’hebdomadaire Der Spiegel , il se trouvait à Leipzig dans l’appartement occupé par deux Syriens, qu’il avait abordé dans la gare de la ville. Les hôtes auraient prévenu les forces de l’ordre après avoir compris qu’il s’agissait du fugitif recherché. Selon Bild , ils l’ont ligoté avec une corde et l’un d’eux s’est rendu dans un commissariat pour le dénoncer. »

Deux proches de Rachid Kassim (EI) interpellés à Dole et Roanne

Propagande20072016-8Une information BFM de ce samedi 17 septembre :

« Deux hommes proches du jihadiste français Rachid Kassim (photo) ont été interpellés ce samedi à Dole, dans le Jura et à Roanne, dans la Loire, d’après une information BFMTV.

Rachid Kassim aurait piloté les terroristes de Magnanville, de Saint-Etienne-du-Rouvray et probablement le commando de femmes interpellé début septembre à Paris après la découverte d’une voiture contenant des bonbonnes de gaz près de Notre-Dame-de-Paris. Son nom, bien connu des services antiterroristes, est également lié à celui de l’adolescent de 15 ans interpellé à Paris et soupçonné de vouloir « passer à l’acte ». 

Ce Français parti faire le jihad en zone irako-syrienne est l’un des piliers de la propagande de Daesh et a l’habitude de distiller ses instructions sur l’application de messages cryptés Telegram. « 

Un « animateur social » de Roanne devenu cadre de l’Etat Islamique

« Daesh » n’est pas l’acronyme de l’Etat Islamique (Wassim Nasr)

maxresdefaultDans son excellent livre-enquête Etat Islamique, Le fait accompli (Plon, 2016) l’expert en islamisme et journaliste de France 24 Wassim Nasr fait une mise au point sur cette « guerre sémantique » appuyée par l’Elysée aux journalistes afin d’occulter la nature réelle de l’Etat Islamique :

Lire la suite

La mosquée de Villiers-sur-Marne perquisitionnée, une école coranique mise au jour.

Capture d’écran 2016-08-31 à 11.32.34Lu dans Le Parisien:

Une opération de police s’est déroulée ce mercredi matin à la mosquée Al Islah de Villiers-sur-Marne. Une perquisition administrative, qui a pris fin vers 9 heures, avait pour objectif d’établir si une école coranique existait au sein de ce lieu. Ce que la perquisition a permis de confirmer. Il s’agissait notamment de contrôler la logistique de l’établissement mais aussi la teneur du discours tenu en son sein, pour vérifier qu’il ne s’est pas « durci », a-t-elle précisé. Les enquêteurs ont déjà pu constater la présence d’employés en situation irrégulière dans l’école, a ajouté cette source.

Fin juillet, une perquisition administrative avait été menée au domicile d’un homme de 41 ans fiché S (Sûreté de l’Etat) qui fré- quente la mosquée Al Islah. Le 12 avril dernier, le tribunal correctionnel de Paris avait condamné onze membres d’une filière d’acheminement de combattants vers la Syrie, dont plusieurs jeunes de Champigny qui fréquentaient eux aussi cette mosquée. 

« Briser la Croix » : l’Etat Islamique ne fait que citer Mahomet décrivant un Jésus antichrétien

Capture d’écran 2016-08-03 à 15.24.59

Copie d’écran du magazine Dabiq

Nous avons lu le dernier numéro de Dabiq, la revue de l’Etat Islamique. Contrairement à ce qu’affirme Le Figaro par la plume d’Eugènie Bastié, « briser la Croix » n’est pas « un slogan de Daesh », mais serait l’action du Jésus musulman d’après Mahomet lui même (hadith sunnite authentique) quand il reviendra pour la bataille finale, en haut d’un minaret de Damas, pour juger les hommes et abolir le culte de la Croix, en la brisant. 

Voilà ce qu’écrit l’Etat Islamique, qui incarne l’islam chimiquement pur, pages 48-49 de Dabiq:

« Quand le Messie, Jésus fils de Marie, reviendra à la fin des jours  pour combattre l’Antéchrist – le faux Messie-  et son armée, des mythes qu’il va démystifier une fois pour toutes sont ceux de sa crucifixion et de sa divinité. Cela adviendra  quand il brisera la croix, comme cela a été dit par le Prophète Muhammad, qui a dit: «Par Celui dont la main est mon âme,  le Fils de Marie descendra parmi vous, pour être un juge équitable. Il brisera la croix, tuera le porc, et abolira la jizyah. L’argent sera tellement abondant que plus personne n’en voudra »  Sahih al-Bukhari, Volume 4, Livre 55, Numéro 657

Commentaire de l’Observatoire:

Aucun musulman sunnite ne peut donc déclarer que l’Etat Islamique invente cet anti-christiannisme intrinsèque à l’islam, qui fait même de Jésus un ennemi de la Croix. Une autre tradition authentique (hadith shahih) de Muslim, qui a la même autorité  que le Coran, rapporte les mêmes propos de Mahomet :

Il est rapporté sous l’autorité d’Abu Huraira que le Messager d’Allah (saas) observa : “Je jure par Allah que le fils de Maryam descendra en tant que juge équitable. Il brisera définitivement la croix (annulera le culte de la croix), tuera le porc (informera que la chair de porc est interdite), abolira la Jizya, laissera les chamelles dont personne ne se souciera. Le dépit, la haine et la jalousie mutuelle disparaîtront. Quand il invitera les hommes à accepter des richesses, personne ne se proposera.” (Sahih Muslim, Livre 001, Numéro 0289) En savoir plus

L’imâm de la Grande mosquée de Toulouse-Le Mirail, Mamadou Daffé, ne dit pas autre chose, dans une conférence de décembre 2011 : « Jésus n’est pas mort, il reviendra avant la fin des temps, il va descendre à Damas, entre deux anges, sur le minaret blanc il n’y a pas de doutes la-dessus. C’est lui qui va tuer l’Antéchrist, et il était Musulman, et il sera Musulman, et il va tuer le porc et il va casser la Croix » source

Page 1 sur 3123»