Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

État Islamique

L’amateurisme de l’Etat Islamique lors d’une opération suicide filmée en Go-Pro

Vice News a obtenu le fichier vidéo d’une opération suicide contre les Peshmerga (combattants kurdes) au nord de Mossoul. L’homme qui porte une caméra embarqué part dans un véhicule léger avec des apprentis soldats d’un amateurisme confondant. Ils sont séchés sur place par les kurdes, encaissant roquettes et tirs d’armes automatiques.  Publié le 27 avril 2016 par Vice News.

L’EI aurait envoyé 400 combattants en Europe (Renseignements)

Source: Euronews/AP du 24 mars 2016 :

« L‘État Islamique aurait envoyé au moins 400 combattants en Europe avec pour mission d’y organiser des cellules clandestines et des attentats. C’est ce que crois savoir l’agence international Associated Press qui cite sans les nommer des sources du milieu du contre-espionnage européen et irakien.

Selon Associated Press, l‘État Islamique aurait spécialement formé ces combattants dans des camps en Syrie.

De son côté, l’analyste Didier Leroy estime que la menace terroriste reste très élevée. “Nous sommes toujours dans ce contexte international d’une coalition qui frappe l‘État islamique en Irak et en Syrie ce qui a pour notamment pour effet indirect de galvaniser ce phénomène des combattants étrangers. Je pense que nous sommes encore dans une période durant laquelle il faudra rester absolument vigilant par rapport à ce genre de menace.”

Avant d‘être tué par la police à Saint-Denis, le cerveau des attentats de Paris Abdelhamid Abaaoud s‘était vanté auprès de sa cousine et avait évoqué la présence en Île de France de 90 “frêres” prêt à commettre des attentats.

France 3 rencontre les islamistes de Fleury-Merogis

Islamistes en prison «Les prophètes de l’ombre» – France 3 – 03/03/16 Dans la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, Jean-Charles Doria a obtenu l’autorisation exceptionnelle de filmer, dans leur cellule, des fondamentalistes qui se réclament de l’Etat Islamique. Merci à Rick Grimes

Plusieurs membres de l’Etat islamique arrêtés dimanche en Espagne et en Allemagne

Allemagne : Selon le site d’informations Spiegel Online, l’un des hommes arrêté dimanche près de Mayence est soupçonné d’être un commandant de haut rang de l’organisation Etat islamique. Agé de 32 ans, il aurait combattu avec l’EI à Daïr az Zour dans l’est de la Syrie avant de partir pour la Turquie et d’arriver en Allemagne l’automne dernier.

Jeudi dernier, la police allemande a effectué plusieurs opérations à Berlin et dans le nord de l’Allemagne et interpellé deux hommes accusés de liens avec des membres de l’EI et d’un projet d’attentat dans la capitale allemande.

Capture d’écran 2016-02-08 à 00.05.53

Opération de police dimanche à Alicante voir la vidéo

Espagne : La police a arrêté dimanche sept personnes, cinq Espagnols d’origine syrienne, jordanienne et marocaine, un Syrien et un Marocain, pour leurs liens avec Al-Qaïda et Daesh. Ils auraient notamment envoyé à ces organisations jihadistes du matériel militaire, de l’argent, des équipements électroniques et de transmission, des armes à feu et de quoi fabriquer des explosifs, a-t-elle précisé. Ceci, sous couvert d’aide humanitaire.

Les interpellations ont eu lieu à Valence, à Alicante et dans l’enclave espagnole de Ceuta, au Maroc. Elles ont été menées dans le cadre d’une vaste enquête menée depuis 2014 en Espagne sur la structure à l‘étranger des mouvements terroristes de nature islamiste.

Qu’est-ce que l’Etat islamique ?

Publié initialement sur StratPol

Se procurer le dernier livre de Frédéric Pichon « Syrie: pourquoi l’occident s’est trompé »

Business Erdogan-Etat Islamique : l’Iran fournit des preuves

Colonne de camions citernes de l'EI bombardée par la Russie au mois de novembre.

Colonne de camions citernes de l’EI bombardée par la Russie au mois de novembre.

Lu sur Sputniknews du 7 décembre 2015 :

« L’Iran dispose de ses propres documents qui confirment les preuves irréfutables présentées par les militaires russes. Ce n’est un secret pour personne que nos conseillers et instructeurs militaires se trouvent dans la proximité immédiate des lieux. En plus, nos spécialistes coopèrent avec l’armée syrienne et les combattants du Hezbollah libanais. C’est pourquoi l’échange de renseignements entre nos structures militaires et le suivi du trafic de pétrole vers la Turquie sont obligatoires pour nous. Tout cela est photographié et filmé. Le président Erdogan ne pourra pas tromper constamment le peuple turc et nier l’authenticité des documents présentés par la Russie. C’est à cette fin que Mohsen Rezaï a fait sa déclaration. Si le dirigeant turc continue de nier les choses évidentes, nous disposons de photos, de vidéos et de données GPS sur les itinéraires des convois transportant du pétrole.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151207/1020118645/iran-denonce-turquie.html#ixzz3tird4EWB

Des munitions de kalachnikov découvertes dans une mosquée en Seine-et-Marne

C'est arrivé près de chez vous...

C’est arrivé près de chez vous…

Lu dans L’Express du 6 décembre (extrait):

« Ces découvertes font froid dans le dos. Des munitions pour kalachnikov, des vidéos de propagande djihadistes à la gloire de l’Etat Islamique et du « matériel pédagogique » ont été saisis lors des perquisitions menées dans le cadre de la fermeture, mercredi, de la salle de prière de Lagny-sur-Marne, a indiqué ce dimanche le préfet de Seine-et-Marne.

Une vaste opération de police avait en effet visé mercredi cette mosquée présentée comme salafiste, entraînant la fermeture du lieu de culte. Selon le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, un revolver et des documents sur le djihad avaient alors été découverts chez des dirigeants de la mosquée » Lire la suite

Bulgarie : Arrestation de cinq terroristes de l’Etat Islamique se faisant passer pour des réfugiés

Bulgarie : Arrestation de cinq terroristes de l’Etat Islamique se faisant passer pour des réfugiés

Les cinq hommes ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de traverser la frontière bulgaro-macédonienne avec des vidéos de décapitation et de la propagande pour l’État islamique sur leurs smartphones. Les suspects terroristes se faisaient passer pour des réfugiés…

La télévision Nova TV relate que les autorités bulgares ont intercepté les cinq hommes âgés de 20 à 24 ans mercredi soir, au niveau du poste de contrôle frontalier de Gyueshevo.

Les hommes ont été arrêtés par un garde-frontière qu’ils ont tenté de soudoyer avec une « liasse de dollars. » Cependant lors de la fouille, il a été retrouvé sur eux de l’endoctrinement en faveur de l’Etat Islamique, des prêches spécifiques aux jihadistes ainsi que des vidéos de décapitations sur leurs téléphones.

La Sécurité Nationale bulgare (DANS) a pris l’affaire très au sérieux et mène l’enquête en collaboration avec le procureur régional de Kyustendil.

Lire la suite

« Tout ce qu’affirme l’État Islamique se trouve bien dans le droit musulman » affirme un présentateur égyptien

Ibrahim Issa : « Chaque fois que l’EI commet des actes de barbarie, tels que décapiter, égorger ou brûler vive une personne, comme ils l’ont fait aujourd’hui, différents cheikhs déclarent – lorsqu’ils prennent la peine de s’exprimer – que cela n’a rien à voir avec l’islam, que l’islam n’est pas en cause, etc. Pourtant lorsque les membres de l’EI massacrent, assassinent, violent, immolent et commettent tous ces crimes barbares, ils affirment se fonder sur la charia. Ils déclarent que leurs actes sont fondés sur un certain hadith, sur un chapitre du Coran, sur une affirmation d’Ibn Taymiyyah ou sur une source historique. Il faut dire la vérité : tout ce que dit l’EI est exact.

Cela ne devrait surprendre personne, et personne ne devrait être choqué par ce que je vais dire. Toutes les preuves et les références que l’EI apporte pour justifier ses crimes, sa barbarie et sa violence horrifiante, criminelle et condamnable… Tous les preuves et les références qu’apporte l’EI, affirmant qu’elles peuvent être trouvées dans les livres d’histoire, de jurisprudence et de droit, s’y trouvent effectivement, et celui qui dira le contraire commet un mensonge. Lire la suite

Observatoire de l'islamisation

Les soldats de l’Etat Islamique violent des fillettes yézidis de 9 ans, pour imiter leur modèle Mahomet

Reproduisant les actes du « Beau modèle » Mahomet, qui maria de force Aicha quand elle eut 7 ans, et qui la viola à 9, les combattants de l’Etat Islamique se croient dans le droit chemin. Mahomet viola également des femmes issues du butin de guerre, à l’instar de la juive Safiya lors de la bataille de Khaybar (année 7 après l’Hégire) dont il tua le mari et le père, chef de la ville, préalablement…

Des travailleurs humanitaires oeuvrant en Irak viennent de révéler que des fillettes âgées seulement de 9 ans ont été violées et torturées par les soldats de l’Etat Islamique.

Des milliers d’Irakiens appartenant à la communauté Yezidi vivent désormais dans des camps de réfugiés de guerre. Parmi eux des centaines de femmes et d’enfants Yezidi qui avaient été pris en otages par le brutal régime islamiste ISIS ont été relâchées cette semaine après plus de huit mois de captivité.

Mais les bénévoles travaillant dans ces camps transitoires de fortune pour réfugiés ont déjà dénombré un nombre impressionnant de personnes traumatisées à vie par le groupe djihadiste qui mène une guerre sanglante dans la région.

Les travailleurs humanitaires décrivent le cas d’une fillette de neuf ans, enceinte après avoir été violée par 10 hommes différents, qui risquait de mourir pendant son accouchement en raison de son jeune âge et de son état de faiblesse général.

« Même une césarienne pourrait lui être fatale » a prédit le travailleur humanitaire canadien Daoud.

« Les abus qu’elle a subi l’ont physiquement et mentalement traumatisé à vie »

Les combattants de Daesh ont décidé de libérer 200 femmes et fillettes qui avaient été prises en otages l’été dernier lors d’intenses combats au nord de l’Irak. Des dizaines de milliers de Yézidis, une ethnie minoritaire habitant principalement dans le Kurdistan, avaient été attaqués en août 2014.

Des centaines avaient été tués durant les combats mais on estime qu’il reste toujours à ce jours près de 4000 filles détenues par les militants djihadistes.

Les travailleurs humanitaires expliquent que si ces 200 filles ont été libérées, ceci est dans le but bien précis de leur faire ressentir honte et disgrâce auprès de leurs familles respectives.

« Si ces femmes étaient mariées avant d’avoir été capturées, il est évident que leurs maris ne les reprendront jamais et n’accepteront jamais leurs bébés non plus »

Traduction FDS du Daily Express et du International Business Times.

Page 3 sur 4«1234»