Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Mouvements islamistes

« Les Musulmans » : une plateforme de consultation lancée par la mouvance fréro-salafiste

Fondée en 2018 à l’initiative de Marwan Muhammad, ex dirigeant du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), l’organisation Les Musulmans a pour vocation de faire émerger une parole représentative des musulmans en France, par le biais d’une grande consultation, via un questionnaire diffusé dans de nombreuses mosquées et sur Internet. Une tournée des mosquées a été réalisée au premier semestre 2018, et 27 000 fidèles ont répondu à un questionnaire aux questions multiples, sur ce qu’ils pensent du CFCM, de la Fondation pour l’islam, s’ils souhaitent que l’Etat s’immisce dans leur organisation interne, sur la réforme de la certification halal, etc.

Pour se donner une crédibilité, l’organisation se dote d’un conseil scientifique, où figure le sociologue Saïd Bouamama, auteur sur le site du « Parti des Indigènes de la république », parti connu pour son soutien au Hamas. On ne s’étonne donc pas que Bouamama demande la libération du terroriste libanais Georges Ibrahim Abdallah emprisonné en France pour complicité d’assassinat fomenté par son groupe Fraction armée révolutionnaire libanaise. Bouamama s’est illustré en co-écrivant les paroles de la chanson « Nique la France- devoir d’insolence », tout un programme. Autre sociologue membre du conseil scientifique, Fatiha Ajbli, promotrice du « Muslim Women’s Day », pour qui la rétention de sûreté des terroristes à l’issue de leur peine est un « risque totalitaire ». La déchéance de la nationalité pour les islamo terroristes est aussi une menace pour les libertés individuelles selon cette « intellectuelle » dans la même tribune[1].Lire la suite

Les Frères Musulmans recrutent les migrants en Scandinavie

Lu dans La Référence du 9 janvier (extrait) :

« Un rapport publié par le site américain Clarion project souligne les activités expansionnistes des Frères musulmans dans les pays européens, notamment la Suède, la Norvège et le Danemark, en recueillant des fonds auprès des communautés musulmanes de ces pays. Le rapport affirme que les membres de la Confrérie cherchent à gagner la sympathie des gouvernements européens.

Le rapport, publié il y a deux jours, indique que les membres des Frères Musulmans tentent de recruter des migrants et des réfugiés arrivés dans ces pays afin d’y renforcer leur présence. De plus, les Frères jouent sur la corde des droits de l’homme.

Le site évoque le rôle de l’union des musulmans qui se trouve en Suède, fondée en 1980 à Stockholm, et regroupant 40 groupes. Il révèle que 132 citoyens suédois ayant adhéré à l’organisation terroriste Daech ont suivi un enseignement au sein de cette union. » Lire l’article intégral

Turquie: arrestation de deux françaises soupçonnées d’être en lien avec l’EI

Le père de Chérif Chekatt (fiché S) s’exprime : son fils adhérait aux thèses de l’EI

Sorti libre de garde à vue, Abdelkrim Chekatt, le père du terroriste de Strasbourg (Bas-Rhin), s’exprime pour la première fois. […] Le père du terroriste décrit son fils comme quelqu’un qui défendait les thèses du groupe Etat islamique.

Al Qaida au Sahel menace la France dans une nouvelle vidéo

La méconnue collaboration des Frères Musulmans avec l’Etat Islamique

Extrait d’une étude du Centre des études du Moyen-Orient dans son webzine La Référence :

Recrutement des éléments des Frères chez Daesh : la période récente a vu de nombreux éléments du groupe des Frères rejoindre les rangs de Daech, et exécuter des opérations à son profit, ou au moins coopérer avec elle. Le plus connu est Mahmoud Chafiq, qui a attaqué l’église Saint-Pierre du Caire, en septembre 2016, et était membre du groupe des Frères avant de rejoindre Daech ou ce qui est connu sous le nom de « Wilaya Sina ». C’est également le cas de Omru ad-Dib qui est apparu dans une séquence vidéo de l’organisation avec un groupe de ses éléments, en train d’exécuter des opérations terroristes contre les forces de l’armée et de la police, ou encore de Mohammad Magdi ad-Dalei qui a occupé le poste d’émir de la « Hisba » dans la Wilaya Sina et est l’auteur de la fatwa autorisant à tuer les musulmans en prière dans la mosquée d’ar-Rawda.Lire la suite

Arrestation d’une famille syrienne au Mans pour diffusion de vidéos de l’Etat Islamique

Lu sur France Info :

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris et confiée à la DGSI. 

Sept membres d’une famille d’« origine syrienne » ont été interpellés, mardi 30 octobre, au Mans (Sarthe) dans le cadre d’une enquête antiterroriste après la mise en ligne de vidéos d’allégeance au groupe Etat islamique, a appris franceinfo de source proche du dossier, confirmant une information du Maine Libre. Ils ont été placés en garde à vue, indique une source judiciaire. 

Cette enquête préliminaire a été ouverte du chef d' »association de malfaiteurs terroristes formée en vue de commettre des crimes d’atteintes aux personnes », par le parquet de Paris. Elle a été confiée à la Direction générale de la sécurité intérieur (DGSI). Elle concerne la mise en ligne de vidéos mettant en scène un individu prêtant allégeance à l’État islamique

« Il ne s’agit pas à ce stade d’un projet d’attaque, a indiqué une source proche du dossier à l’AFP. L’enquête doit déterminer qui est l’individu qui prête allégeance à l’EI sur ces vidéos. »

Youtubeur aux 103K abonnés, Mamadou Segpa, en lien avec l’Etat Islamique

Sa chaîne Youtube est toujours en ligne.

Extrait du Figaro de ce mardi 30 octobre 2018:

« Le youtubeur Omar C. se retrouvera une nouvelle fois ce mardi devant les juges pour son procès qui s’ouvre devant la cour d’appel de Paris. Le 1er décembre 2017, il avait été condamné à 5 ans de prison pour association de malfaiteurs à visée terroriste, mais le parquet avait fait appel de cette décision. Habitant de Mantes-la-Ville, dans les Yvelines, il était poursuivi pour avoir caché à la police une vidéo annonçant l’attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray le 26 juillet 2017, après avoir échangé avec des membres de l’Etat islamique (EI). Lire la suite

La mosquée salafiste d’Ambérieu-en-Bugey inaugurée par le dircab du Préfet et visitée par le député LR Damien Abad

Le 7 octobre dernier, l’inauguration de la mosquée d’Ambérieu-en-Bugey, monumentale, a été l’occasion pour le directeur de cabinet du préfet de l’Ain de couper le ruban vert mettant fin à des années de travaux.

En juin dernier, le député de l’Ain Les Républicains, Damien Abad, en pleine campagne, avait visité la salle de prière dédiée aux hommes :

En quoi la mosquée est-t-elle salafiste ? Elle publie sur sa page Facebook les Fatwas (avis juridiques) des principaux savants contemporains de l’Arabie Séoudite comme Al-Uthaymine et Bin Baz :Lire la suite

Prise d’otage à la gare de Cologne : l’auteur se revendique de l’EI

[Extraits de la conférence de presse de la police de Francfort]

Miriam Brauns, responsable adjointe de la police, n’exclut pas un attentat terroriste […]

Une jeune fille de 14 ans a été blessée par un cocktail Molotov.

[…] l’auteur présumé est allé ensuite dans une pharmacie, il s’y est retranché avec une otage ainsi qu’avec des accélérateurs de feu et des cartouches bleues de camping-gaz […] Selon les informations données par un porte-parole, l’homme aurait déclaré qu’il appartenait à la milice terroriste Daesh.

Dans la partie arrière de la pharmacie, on a retrouvé un titre de séjour de la ville de Cologne indiquant « Tolérance » jusqu’en 2021.
[Les personnes « tolérées » ont été déboutées du droit d’asile , mais sont autorisées, pour divers motifs, à demeurer en Allemagne]. Selon ce document, il s’agit d’un homme de 55 ans venant de Syrie. L’homme aurait déjà commis plusieurs délits et serait à Cologne depuis 2016. […]

Selon les pompiers, l’otage présente des blessures de moyenne gravité.

(Traduction Fdesouche)

Source

Page 3 sur 19«12345»10...Dernière »