Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Mouvements islamistes

Un « animateur social » de Roanne devenu cadre de l’Etat Islamique

« Daesh » n’est pas l’acronyme de l’Etat Islamique (Wassim Nasr)

maxresdefaultDans son excellent livre-enquête Etat Islamique, Le fait accompli (Plon, 2016) l’expert en islamisme et journaliste de France 24 Wassim Nasr fait une mise au point sur cette « guerre sémantique » appuyée par l’Elysée aux journalistes afin d’occulter la nature réelle de l’Etat Islamique :

Lire la suite

Hassan Iquioussen (UOIF) qualifie l’islam radical et le terrorisme de « faux problèmes »

Dans une vidéo publiée ce samedi 3 septembre sur sa chaîne youtube, le prédicateur des grandes mosquées Hassan Iquioussen (UOIF), fondateur des Jeunes Musulmans de France, qualifie les attentats terroristes de « faux problème »(6’10) et appelle à voter (8’10) aux primaires de la droite.

NKM « veut interdire le salafisme » mais a toujours soutenu la mosquée salafiste de Longjumeau

Capture d’écran 2016-09-01 à 10.13.28Lu sur Buzzfeed :

« En campagne pour les municipales de 2008 par exemple, NKM est invitée, avec d’autres élus, par les dirigeants de la mosquée dans un restaurant halal de la ville. Dans une vidéo de l’époque que nous avons pu consulter, on la voit prendre le micro et rappeler que «l’engagement de la ville» pour accompagner la mosquée «est total». Elle y expose également plusieurs solutions pour que les dirigeants et les musulmans de la ville «trouvent un bâtiment à un prix acceptable»: «Mon idée est d’avancer courant 2009 sur un projet de terrain», insiste-elle.

D’après Ismaïl Mounir, les relations entre l’ex-président du lieu de culte qu’elle accuse aujourd’hui d’être «salafiste», Farid Mounir, et NKM étaient «très bonnes».«Il y a quelques années, nous avions eu un maire qui ne lisait même pas nos courriers et n’échangeait pas avec nous au début de son mandat. Or avec NKM, il n’y avait pas de problème», poursuit-il. Pendant son mandat, la mairie a en effet échangé avec la mosquée sur différentes possibilités pour trouver un nouveau terrain. Nous avons pu consulter deux courriers (datés du 14 mars 2011 et du 16 mai 2011) signés par NKM qui retoque deux propositions de la mosquée pour des raisons «d’urbanisme». » source

NKM prêtait aussi un gymnase municipal pour les prières des islamistes. Preuves sur Buzzfeed

L’imâm salafiste Ismail Mounir s’étrangle du revirement de cette proche d’Alain Juppé, et rappelle sa bienveillance à son égard :

« Mme Kosciusko-Morizet avait également, à la suite de cela, mis les services de la mairie à notre disposition pour la recherche d’un terrain privé, en vue de la construction d’une mosquée plus grande et plus adaptée aux besoins de la communauté musulmane de Longjumeau. L’ancienne maire de Longjumeau était, pour rappel, venue solliciter notre aide lors des élections législatives, tandis que nous respectons une neutralité vis à vis du champ politique. Dans un rapport cordial, elle nous avait également invités au salon de la questure de l’assemblée nationale pour un repas avec différentes personnalités religieuses et politiques ». lire la suite sur Oumma.com

La mosquée de Villiers-sur-Marne perquisitionnée, une école coranique mise au jour.

Capture d’écran 2016-08-31 à 11.32.34Lu dans Le Parisien:

Une opération de police s’est déroulée ce mercredi matin à la mosquée Al Islah de Villiers-sur-Marne. Une perquisition administrative, qui a pris fin vers 9 heures, avait pour objectif d’établir si une école coranique existait au sein de ce lieu. Ce que la perquisition a permis de confirmer. Il s’agissait notamment de contrôler la logistique de l’établissement mais aussi la teneur du discours tenu en son sein, pour vérifier qu’il ne s’est pas « durci », a-t-elle précisé. Les enquêteurs ont déjà pu constater la présence d’employés en situation irrégulière dans l’école, a ajouté cette source.

Fin juillet, une perquisition administrative avait été menée au domicile d’un homme de 41 ans fiché S (Sûreté de l’Etat) qui fré- quente la mosquée Al Islah. Le 12 avril dernier, le tribunal correctionnel de Paris avait condamné onze membres d’une filière d’acheminement de combattants vers la Syrie, dont plusieurs jeunes de Champigny qui fréquentaient eux aussi cette mosquée. 

Double discours : N. Kosciusko-Morizet dénonce la mosquée salafiste qu’elle a aidé à construire

Vendredi 05 août 2016,
Ismaïl Mounir
Président du Centre Socio-Culturel Islamique de Longjumeau

Source: Facebook

Nous avons découvert avec étonnement et stupeur les déclarations de Mme Nathalie Kosciusko-Morizet dans une émission de France Info le 5 août 2016, dans laquelle elle assimile la mosquée de Longjumeau à « Un nid de salafistes ».

Le Centre Socio-Culturel Islamique de Longjumeau dément formellement de telles allégations.

Dans ses déclarations, Nathalie Kosciusko-Morizet va jusqu’à sous-entendre qu’elle a tenté de fermer la Mosquée de Longjumeau, en déplorant n’avoir pas eu l’arsenal juridique nécessaire pour le faire.

De telles affirmations, en plus d’être mensongères, sont en décalage total avec les relations cordiales et citoyennes que nous avons toujours entretenu avec Mme Kosciusko-Morizet, alors maire de Longjumeau.Lire la suite

Introduction du livre « Les Frères Musulmans dans le texte » (audio)

« Briser la Croix » : l’Etat Islamique ne fait que citer Mahomet décrivant un Jésus antichrétien

Capture d’écran 2016-08-03 à 15.24.59

Copie d’écran du magazine Dabiq

Nous avons lu le dernier numéro de Dabiq, la revue de l’Etat Islamique. Contrairement à ce qu’affirme Le Figaro par la plume d’Eugènie Bastié, « briser la Croix » n’est pas « un slogan de Daesh », mais serait l’action du Jésus musulman d’après Mahomet lui même (hadith sunnite authentique) quand il reviendra pour la bataille finale, en haut d’un minaret de Damas, pour juger les hommes et abolir le culte de la Croix, en la brisant. 

Voilà ce qu’écrit l’Etat Islamique, qui incarne l’islam chimiquement pur, pages 48-49 de Dabiq:

« Quand le Messie, Jésus fils de Marie, reviendra à la fin des jours  pour combattre l’Antéchrist – le faux Messie-  et son armée, des mythes qu’il va démystifier une fois pour toutes sont ceux de sa crucifixion et de sa divinité. Cela adviendra  quand il brisera la croix, comme cela a été dit par le Prophète Muhammad, qui a dit: «Par Celui dont la main est mon âme,  le Fils de Marie descendra parmi vous, pour être un juge équitable. Il brisera la croix, tuera le porc, et abolira la jizyah. L’argent sera tellement abondant que plus personne n’en voudra »  Sahih al-Bukhari, Volume 4, Livre 55, Numéro 657

Commentaire de l’Observatoire:

Aucun musulman sunnite ne peut donc déclarer que l’Etat Islamique invente cet anti-christiannisme intrinsèque à l’islam, qui fait même de Jésus un ennemi de la Croix. Une autre tradition authentique (hadith shahih) de Muslim, qui a la même autorité  que le Coran, rapporte les mêmes propos de Mahomet :

Il est rapporté sous l’autorité d’Abu Huraira que le Messager d’Allah (saas) observa : “Je jure par Allah que le fils de Maryam descendra en tant que juge équitable. Il brisera définitivement la croix (annulera le culte de la croix), tuera le porc (informera que la chair de porc est interdite), abolira la Jizya, laissera les chamelles dont personne ne se souciera. Le dépit, la haine et la jalousie mutuelle disparaîtront. Quand il invitera les hommes à accepter des richesses, personne ne se proposera.” (Sahih Muslim, Livre 001, Numéro 0289) En savoir plus

L’imâm de la Grande mosquée de Toulouse-Le Mirail, Mamadou Daffé, ne dit pas autre chose, dans une conférence de décembre 2011 : « Jésus n’est pas mort, il reviendra avant la fin des temps, il va descendre à Damas, entre deux anges, sur le minaret blanc il n’y a pas de doutes la-dessus. C’est lui qui va tuer l’Antéchrist, et il était Musulman, et il sera Musulman, et il va tuer le porc et il va casser la Croix » source

L’imâm soutenu par Estrosi dit « comprendre » les djihadistes en raison des « discriminations » et de la « laïcité » à la française.

FB_IMG_1440063788216L’imâm Abdelkader Sadouni, que Christian Estrosi soutient (« de toutes mes forces » assura-t-il sur RTL, voir la vidéo) contre Marion Maréchal Le Pen qui avait dénoncé à juste titre ses liens avec les islamistes des Frères Musulmans (preuves dans la vidéo), vient de donner une interview éclairante à Il Giornale (Milan).

Victimisation, dénonciation de la laïcité républicaine, et compréhension du mouvement djihadiste expliqué par le sort supposément terrible des musulmans en France, malgré leurs droits d’association et de réunion et même d’enseignement à l’inverse des chrétiens en Turquie, Algérie, Egypte etc. 

Extraits :

« La discrimination des musulmans en France, les attaques islamophobes et l’interdiction de porter des symboles religieux en public donnent l’impression à ces jeunes de ne pas faire partie de la communauté nationale et ce sentiment les motive à  rejoindre ceux qu’ils estiment être leurs semblables.

Selon moi, la situation des musulmans en France est le premier facteur qui pousse de nombreux jeunes à aller se battre. Aussi longtemps que les mosquées seront si peu nombreuses, que leur construction suscitera des protestations et que les musulmans seront discriminés, il y aura ce genre de réactions. Réactions certes erronées, mais bien réelles, face auxquelles nous devons extirper le phénomène qui les génère. 

(…) Le problème de la communauté musulmane est qu’elle n’a pas sa place dans la société française. La France est un pays laïc, opposé à la promotion de la religion et à sa manifestation visible. Ce faisant l’Islam est mis dans un coin,  les musulmans sont discriminés et  attaqués seulement parce qu’ils veulent pratiquer leur foi. Le problème ne vient pas de la communauté musulmane, mais par le fait qu’il y ait un manque de volonté de lui donner plus d’espace dans la société. »

La laïcité serait un principe équitable si elle garantissait la liberté de culte à tous. Ce n’est pas ce qui se passe en ce moment. Aujourd’hui, la laïcité est un extrémisme qui tente d’éradiquer toutes les religions. Les  chrétiens se sont adaptés, pas les musulmans qui la perçoivent comme une injustice. Si la laïcité continue à être appliquée telle qu’elle l’est aujourd’hui, alors le désir de rejoindre les musulmans qui luttent en Syrie sera fort chez de nombreux jeunes.

La charia est la loi d’Allah, non la loi de l’Etat. Je m’identifie à la nation française et je souhaite qu’elle promulgue des lois qui permettent aux fidèles de vivre en public, comme en privé, la loi divine, la loi d’Allah.

Il Giornale: Vous comprenez leur raison de partir faire le djihâd ?

A.Sadouni: Oui je comprend, mais je ne le justifie pas. Article intégral.

En savoir plus sur les aides des maires LR/PS avec les Frères Musulmans en lisant notre enquête :

Migrants : une « invasion organisée par les Frères musulmans » selon le président tchèque.

41mpPaNA-WL 4611041_7_b777_le-president-tcheque-milos-zeman-a_19d3f0f99472d1d39bd04a991b15e005Le président tchèque Milos Zeman a estimé ce lundi que la confrérie des Frères musulmans égyptiens était derrière l’actuelle vague de plus d’un million de nouveaux arrivants en Europe. « Je crois que cette invasion est organisée par la confrérie des Frères musulmans, utilisant des moyens financiers venus d’un certain nombre d’États », a affirmé le président tchèque, âgé de 71 ans, à la radio publique. Milos Zeman a ajouté qu’il avait obtenu des informations concernant la confrérie islamiste, interdite en EgypteEmirats et Jordanie car considérée comme une organisation terroriste, de deux sources. Dans les deux cas, il s’agit selon lui de « musulmans et (d’)hommes politiques arabes de haut rang ». Selon le président tchèque, l’actuelle crise migratoire est due d’une part à une approche complaisante de l’Europe face aux migrants, et de l’autre à des « efforts de la confrérie en vue d’atteindre ses objectifs ». « La confrérie des Frères musulmans ne peut pas lancer une guerre contre l’Europe, elle ne dispose pas de moyens, mais elle peut préparer une vague croissante de migrants pour prendre progressivement le contrôle de l’Europe », a aussi dit Milos Zeman, premier chef de l’État tchèque élu au suffrage universel, en janvier 2013.

Commentaire de l’Observatoire : Indésirables en Egypte, Jordanie, Emirats-Arabes-Unis, perdant pied en Syrie, les Frères Musulmans ont toujours trouvé des bases arrières en Europe, ce depuis les années soixante en Allemagne, Suisse, Angleterre et France-Italie dès les années 80. Les actions musclées pour fermer leurs bureaux, expulser leurs dirigeants dans ces pays, rend mécaniquement l’Europe comme un refuge idéal. Les grandes mosquées de la confrérie chapeautées par la Fédération des organisations islamiques d’Europe, dont l’UOIF est la branche française, se multiplient de par les aides qataris et la bienveillance politique (Lire Ces Maires qui courtisent l’islamisme).

Des instructions des responsables afin de faire gagner l’Europe à des populations qui y trouveront des aides sociales et un encadrement dans les grandes mosquées très structurées des Frères, sont donc plausibles. D’autant que le droit du sol rend inexpulsable les étrangers faisant des enfants sur notre continent.

Pour comprendre la doctrine de la confrérie qui contrôle les grandes mosquées de Reims, Nantes, Caen, Mulhouse, Aubervilliers, Poitiers, Lille etc. lire Les Frères Musulmans dans le texte (éditions Tatamis, 2016)