Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

UOIF – Frères Musulmans

Hassan Iquioussen (UOIF) qualifie l’islam radical et le terrorisme de « faux problèmes »

Dans une vidéo publiée ce samedi 3 septembre sur sa chaîne youtube, le prédicateur des grandes mosquées Hassan Iquioussen (UOIF), fondateur des Jeunes Musulmans de France, qualifie les attentats terroristes de « faux problème »(6’10) et appelle à voter (8’10) aux primaires de la droite.

Introduction du livre « Les Frères Musulmans dans le texte » (audio)

L’imâm soutenu par Estrosi dit « comprendre » les djihadistes en raison des « discriminations » et de la « laïcité » à la française.

FB_IMG_1440063788216L’imâm Abdelkader Sadouni, que Christian Estrosi soutient (« de toutes mes forces » assura-t-il sur RTL, voir la vidéo) contre Marion Maréchal Le Pen qui avait dénoncé à juste titre ses liens avec les islamistes des Frères Musulmans (preuves dans la vidéo), vient de donner une interview éclairante à Il Giornale (Milan).

Victimisation, dénonciation de la laïcité républicaine, et compréhension du mouvement djihadiste expliqué par le sort supposément terrible des musulmans en France, malgré leurs droits d’association et de réunion et même d’enseignement à l’inverse des chrétiens en Turquie, Algérie, Egypte etc. 

Extraits :

« La discrimination des musulmans en France, les attaques islamophobes et l’interdiction de porter des symboles religieux en public donnent l’impression à ces jeunes de ne pas faire partie de la communauté nationale et ce sentiment les motive à  rejoindre ceux qu’ils estiment être leurs semblables.

Selon moi, la situation des musulmans en France est le premier facteur qui pousse de nombreux jeunes à aller se battre. Aussi longtemps que les mosquées seront si peu nombreuses, que leur construction suscitera des protestations et que les musulmans seront discriminés, il y aura ce genre de réactions. Réactions certes erronées, mais bien réelles, face auxquelles nous devons extirper le phénomène qui les génère. 

(…) Le problème de la communauté musulmane est qu’elle n’a pas sa place dans la société française. La France est un pays laïc, opposé à la promotion de la religion et à sa manifestation visible. Ce faisant l’Islam est mis dans un coin,  les musulmans sont discriminés et  attaqués seulement parce qu’ils veulent pratiquer leur foi. Le problème ne vient pas de la communauté musulmane, mais par le fait qu’il y ait un manque de volonté de lui donner plus d’espace dans la société. »

La laïcité serait un principe équitable si elle garantissait la liberté de culte à tous. Ce n’est pas ce qui se passe en ce moment. Aujourd’hui, la laïcité est un extrémisme qui tente d’éradiquer toutes les religions. Les  chrétiens se sont adaptés, pas les musulmans qui la perçoivent comme une injustice. Si la laïcité continue à être appliquée telle qu’elle l’est aujourd’hui, alors le désir de rejoindre les musulmans qui luttent en Syrie sera fort chez de nombreux jeunes.

La charia est la loi d’Allah, non la loi de l’Etat. Je m’identifie à la nation française et je souhaite qu’elle promulgue des lois qui permettent aux fidèles de vivre en public, comme en privé, la loi divine, la loi d’Allah.

Il Giornale: Vous comprenez leur raison de partir faire le djihâd ?

A.Sadouni: Oui je comprend, mais je ne le justifie pas. Article intégral.

En savoir plus sur les aides des maires LR/PS avec les Frères Musulmans en lisant notre enquête :

Migrants : une « invasion organisée par les Frères musulmans » selon le président tchèque.

41mpPaNA-WL 4611041_7_b777_le-president-tcheque-milos-zeman-a_19d3f0f99472d1d39bd04a991b15e005Le président tchèque Milos Zeman a estimé ce lundi que la confrérie des Frères musulmans égyptiens était derrière l’actuelle vague de plus d’un million de nouveaux arrivants en Europe. « Je crois que cette invasion est organisée par la confrérie des Frères musulmans, utilisant des moyens financiers venus d’un certain nombre d’États », a affirmé le président tchèque, âgé de 71 ans, à la radio publique. Milos Zeman a ajouté qu’il avait obtenu des informations concernant la confrérie islamiste, interdite en EgypteEmirats et Jordanie car considérée comme une organisation terroriste, de deux sources. Dans les deux cas, il s’agit selon lui de « musulmans et (d’)hommes politiques arabes de haut rang ». Selon le président tchèque, l’actuelle crise migratoire est due d’une part à une approche complaisante de l’Europe face aux migrants, et de l’autre à des « efforts de la confrérie en vue d’atteindre ses objectifs ». « La confrérie des Frères musulmans ne peut pas lancer une guerre contre l’Europe, elle ne dispose pas de moyens, mais elle peut préparer une vague croissante de migrants pour prendre progressivement le contrôle de l’Europe », a aussi dit Milos Zeman, premier chef de l’État tchèque élu au suffrage universel, en janvier 2013.

Commentaire de l’Observatoire : Indésirables en Egypte, Jordanie, Emirats-Arabes-Unis, perdant pied en Syrie, les Frères Musulmans ont toujours trouvé des bases arrières en Europe, ce depuis les années soixante en Allemagne, Suisse, Angleterre et France-Italie dès les années 80. Les actions musclées pour fermer leurs bureaux, expulser leurs dirigeants dans ces pays, rend mécaniquement l’Europe comme un refuge idéal. Les grandes mosquées de la confrérie chapeautées par la Fédération des organisations islamiques d’Europe, dont l’UOIF est la branche française, se multiplient de par les aides qataris et la bienveillance politique (Lire Ces Maires qui courtisent l’islamisme).

Des instructions des responsables afin de faire gagner l’Europe à des populations qui y trouveront des aides sociales et un encadrement dans les grandes mosquées très structurées des Frères, sont donc plausibles. D’autant que le droit du sol rend inexpulsable les étrangers faisant des enfants sur notre continent.

Pour comprendre la doctrine de la confrérie qui contrôle les grandes mosquées de Reims, Nantes, Caen, Mulhouse, Aubervilliers, Poitiers, Lille etc. lire Les Frères Musulmans dans le texte (éditions Tatamis, 2016)

Les Frères Musulmans dans le texte : ce que veulent les islamistes.

Capture d’écran 2016-01-27 à 15.13.04Présentation de l’éditeur:

Le but des Frères Musulmans est de créer un état islamique mondial. Nous, les musulmans, nous immigrons partout et il y aura encore un long chemin avant de prendre le contrôle de l’Europe” 

Muhammed Mahdi Akef, Guide suprême des Frères Musulmans de 2004 à 2010.

Arrivés par les urnes au pouvoir en Tunisie (2011) et en Egypte (2012) l’organisation des Frères Musulmans a investi la scène médiatique. De nombreuses erreurs d’analyses sur sa nature profonde ont conduit les occidentaux à les percevoir comme de simples conservateurs, s’accommodant des règles des démocraties modernes.

Cette étude vise à présenter les textes importants des idéologues de la confrérie islamiste qui structurent sa pensée et donc son action. Les écrits de son fondateur Hassan al-Banna (1906-1949)  dont La Voie du Jihâd, de son dauphin Sayyed Qutb (1906-1966), et des Guides suprêmes qui se sont succédés jusqu’à aujourd’hui, ne laissent aucun doute sur ses projets de domination politique à vocation universelle, et de sujétion à l’endroit des minorités. Des textes inédits sont enfin traduits en français.

Leurs ramifications en Europe, notamment en France à travers l’UOIF dont nous retranscrivons les prêches radicaux de leurs prédicateurs, doivent susciter une prise de conscience urgente, étant les principaux bâtisseurs de grandes mosquées sur notre sol.

Capture d’écran 2016-03-05 à 13.06.20Capture d’écran 2016-03-05 à 13.06.36

L’auteur:
Joachim Véliocas dirige l’Observatoire de l’islamisation (www.islamisation.fr). Il est analyste pour l’institut Wikistrat.  Son dernier livre, Ces Maires qui courtisent l’islamisme (Tatamis, 2015), a pointé les complicités politiques  avec le totalitarisme vert.

En librairie le 20 mars. Déjà en vente en ligne sur http://editionstatamis.com ou Fnac.com

Tareq Oubrou, Camel Bechickh et autres « modérés » de l’UOIF décryptés par Véliocas

Extrait de l’émission de Radio courtoisie du 29 avril 2016. Joachim Véliocas invité pour présenter son livre Les Frères Musulmans dans le texte (260 pages, 16 euros)

La progression de l’UOIF en France (mosquées, écoles…)

Joachim Véliocas de l’Observatoire de l’islamisation présentait son livre Les Frères Musulmans dans le texte: djihad, califat, charia, sur Radio Courtoisie le 29 avril 2016. Ceci est un premier extrait.

Estrosi veut « au plus vite » construire une mosquée UOIF à Nice « sur un terrain de la ville »

13076712_1005825506169713_4588157154242365215_n

cliquer pour agrandir

Commentaire du conseiller régional Philippe Vardon (FN):

« Estrosi, maire bâtisseur… de mosquées !

Cela fait 10 ans que je dénonce les desseins réels et les compromissions profondes de Christian Estrosi. Voici désormais venu le temps de voir les masques tomber.

C’est bien sous l’impulsion et avec le soutien de Christian Estrosi, sur un terrain municipal de 1000 m², que va voir le jour une Grande mosquée.
Celle-ci sera aussi dotée d’un espace culturel (permettant de subventionner sans contredire la loi de 1905 ?) et d’un espace d’abattage.
Celle-ci sera administrée par l’imam dirigeant l‘UOIF locale, organisation islamiste émanation dans notre pays des Frères Musulmans.

Il y a deux ans, j’étais contraint de publier une enquête pour dénoncer ce qui était et ce que je voyais venir (https://www.amazon.fr/Limam-Estrosi-Demain-Nice-mosquées/dp/1092148078 ), aujourd’hui tout est dans Nice Matin. Plus personne ne pourra dire qu’il ne sait pas. »

Pour comprendre la dangerosité de l’UOIF consulter nos archives.

Le Hamas se félicite de l’attentat contre un bus de civils à Jérusalem

« Une explosion d’origine criminelle s’est produite en fin d’après-midi, lundi 18 avril, dans un bus municipal circulant au sud de Jérusalem. Selon la police, 21 personnes ont été blessées, dont deux grièvement. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’engin a été actionné à l’arrière d’un bus, qui a pris feu. Un autre bus qui se trouvait à proximité a également été détruit sous l’effet du souffle. Le premier ministre, Benyamin Nétanyahou, a promis que les services de sécurité identifieraient les auteurs ainsi que les commanditaires. Tous les groupes armés palestiniens, à commencer par le Hamas, ont salué cette attaque. » Le Monde

Les Frères Musulmans palestiniens sont des terroristes. Ils sont admirés par les responsables et fidèles de l’UOIF en France.

« La barbarie de la communauté internationale est bien plus grande que celle de Daesh » selon Hani Ramadan

Interview de Hani Ramadan dans Nice Matin samedi 16 avril. Il était invité par la Fédération des Musulmans du Sud, qui soutiennent le projet de construire la mosquée En Nour de l’UMAM (UOIF) dont il sont très proches :

nm-17042016-HaniRamadan+FN

La France est incluse dans la « communauté internationale » dénoncée par Hani Ramadan. Tolérer cet islamiste étranger sur notre sol est insupportable.

Page 2 sur 5«12345»