Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Allemagne

Munich : un Africain perturbe une messe de Pâques en lançant des pierres sur les fidèles et en criant « Allah Akbar », 25 blessés


Croatia-News.com

21 avril 2019 – Une personne d’ascendance africaine a perturbé la messe à l’église Saint-Pierre de la paroisse catholique croate de Munich samedi soir en criant « Allah Akbar » et en lançant des pierre.

Il serait atteint d’une maladie mentale et non lié au terrorisme, a déclaré dimanche le ministère croate des Affaires étrangères et européennes.

L’homme criait et lançait des pierres autour de l’église puis sur l’assemblée. Les croyants ont fui dans la panique. Vingt-cinq ressortissants croates ont été légèrement blessés dans la confusion, a dit le ministère.

Le suspect criait « Allah Akbar », ce qui a conduit beaucoup de personnes à penser qu’il s’agissait d’une attaque terroriste.

Le magazine Fenix, le site d’information en langue croate basé à Francfort, a déclaré que plusieurs individus avaient réussi à maîtriser l’homme et à l’arrêter sur le chemin de l’autel avant l’arrivée de la police.

Le ministère croate a cité la police de Munich en disant que l’incident n’avait rien à voir avec le terrorisme et qu’il avait été causé par une personne souffrant de troubles mentaux, qui a été hospitalisée après son arrestation.

 

L’ex chef du renseignement allemand : « Les migrants ne s’intègrent pas à la société allemande mais à la société arabe, salafiste ou turque en Allemagne »

Allemagne – L’ancien chef du renseignement allemand Hans-George Maassen a déclaré cette semaine à un média hongrois que la porte de l’immigration était « toujours ouverte » et a critique la politique pro-immigration de la chancelière Angela Merkel.

S’adressant à la radio M1, l’ancien président de l’Office fédéral de protection de la Constitution (BfV) a déclaré qu’en dépit du fait qu’il y ait moins de demandeurs d’asile qu’en 2015, « la porte est toujours ouverte », rapporte Die Welt.

Parlant des migrants, il dit : « Ce qui me préoccupe, c’est qu’il y a de intégration, mais pas l’intégration dans la société allemande, mais dans la société arabe, la société salafiste ou la société turque en Allemagne, de sorte que nous avons des sociétés parallèles. Et de mon point de vue, cela doit être évité à tout prix », a-t-il ajouté.

L’Allemagne a également un bilan médiocre en matière d’expulsion des demandeurs d’asile déboutés depuis 2015, et Maassen explique l’échec du gouvernement en déclarant : « Plusieurs raisons à cela, à commencer par le fait que les pays d’origine ne sont souvent pas prêts à reprendre ces personnes. »

Il a noté que de nombreux pays d’origine constatent que leurs ressortissants en Europe envoient de l’argent qu’ils obtiennent via le système de sécurité sociale allemand, ces pays sont donc peu susceptibles de vouloir les reprendre et d’être contraints de leur verser des prestations.

« En outre, il existe également des ONG, qui empêchent délibérément l’expulsion des migrants en les soutenant ou en les cachant, etc. Dans l’ensemble, il faut dire que la politique d’expulsion en Allemagne est, malheureusement, une catastrophe, mais pas seulement en Allemagne, mais aussi dans d’autres pays d’Europe occidentale », a-t-il déclaré.

Breitbart

Deux islamistes allemands traversent la frontière (non contrôlée) pour faire du repérage à Roissy

Jeudi vers 19h50 des douaniers ont donné l’alerte au service de la Police aux Frontières (PAF) : deux suspects, dont un individu dangereux, « fiché S » en Allemagne pour islamisme radical, ont été aperçus à l’aéroport de Roissy.

Selon le JDD, À 18h23, un véhicule de couleur blanche, un Mercedes Sprinter rallongé, s’est stationné devant le terminal 3 de l’aéroport. Sept minutes plus tard, le passager avant est descendu. L’homme barbu, portant un blouson gris à capuche, s’est rendu dans l’aérogare en courant. Il a pris rapidement plusieurs photographies des lieux, puis il est retourné dans le véhicule.

(image d’illustration)

Le conducteur, quant à lui, est resté au volant. Il est décrit comme étant un homme âgé d’une quarantaine d’années, porteur d’un collier de barbe.

Le duo est reparti aussi vite qu’il était arrivé.

Le Centre de coopération des douanes allemand a informé son homologue hexagonal que le propriétaire du véhicule fait partie des 616 « Gefahrder » (personnes représentant une menace) répertoriés l’an dernier par les services de renseignement allemands. Selon les chiffres de l’office fédéral de la police criminel allemand, 200 de ces radicaux potentiellement en mesure de faire un attentat sont introuvables et probablement à l »étranger, sur les 616 répertoriés. 

ils font l’objet d’une « fiche Schengen »‘ , mais, les contrôles aux frontières n’existant plus en Europe, il n’est donc pas étonnant qu’ils viennent en France préparer les prochains massacres. 

Allemagne : hausse des viols commis par des migrants arabes, « culturel » selon les experts

Lu sur RTL.de :

Le nombre de viols commis par des demandeurs d’asile est en augmentation.

Six jeunes Afghans auraient violé une étudiante de 15 ans à Munich. Tout comme le viol collectif commis par au moins huit hommes à Fribourg, dont sept Syriens, l’incident de Munich n’est connu que maintenant, après plusieurs semaines.Lire la suite

Prise d’otage à la gare de Cologne : l’auteur se revendique de l’EI

[Extraits de la conférence de presse de la police de Francfort]

Miriam Brauns, responsable adjointe de la police, n’exclut pas un attentat terroriste […]

Une jeune fille de 14 ans a été blessée par un cocktail Molotov.

[…] l’auteur présumé est allé ensuite dans une pharmacie, il s’y est retranché avec une otage ainsi qu’avec des accélérateurs de feu et des cartouches bleues de camping-gaz […] Selon les informations données par un porte-parole, l’homme aurait déclaré qu’il appartenait à la milice terroriste Daesh.

Dans la partie arrière de la pharmacie, on a retrouvé un titre de séjour de la ville de Cologne indiquant « Tolérance » jusqu’en 2021.
[Les personnes « tolérées » ont été déboutées du droit d’asile , mais sont autorisées, pour divers motifs, à demeurer en Allemagne]. Selon ce document, il s’agit d’un homme de 55 ans venant de Syrie. L’homme aurait déjà commis plusieurs délits et serait à Cologne depuis 2016. […]

Selon les pompiers, l’otage présente des blessures de moyenne gravité.

(Traduction Fdesouche)

Source

Meurtre au couteau à Essen (All.), la police arrête une femme en burqa et son fils

Des policiers emmènent, menottée, une femme de 34 ans portant la burqa. Dans le véhicule du SAMU, le médecin urgentiste se bat pour sauver la vie d’un homme. Dispute mortelle dans la nuit de vendredi à samedi à Essen [Rhénanie-du-Nord-Westphalie] dans la Helenenstraße.

Un porte-parole nous déclare : « À 0h35, la police a reçu un appel d’urgence provenant d’un appartement pour une agression au couteau. Les collègues, accompagnés d’un urgentiste, ont trouvé sur place une personne grièvement blessée, mais elle est décédée sur les lieux même. Une femme et un homme de 17 ans ont été mis en détention préventive. »

Comme on l’a appris dans la matinée, les personnes arrêtées sont l’épouse et le fils de la victime qui était âgée de 43 ans.

(Traduction Fdesouche)

Bild

La mosquée turque de Cologne inaugurée par Erdogan : les politiciens CDU et SPD feignent de s’étonner

Pour sa première visite d’Etat en Allemagne depuis son élection à la présidence en 2014, M. Erdogan sera reçu à deux reprises par Angela Merkel, ainsi que par le président Frank-Walter Steinmeier. Il inaugurera ensuite samedi la mosquée de Cologne, financée par une organisation turque.

Avant l’inauguration prévue samedi prochain [29 septembre] de la mosquée de Cologne-Ehrenfeld par le président turc Recep Tayyip Erdogan, la grogne monte à l’égard de l’Union turco-islamique Ditib responsable du lieu de culte. « Si Erdogan est bien celui qui va inaugurer cette mosquée, alors le Ditib va perdre ses derniers avocats », a déclaré Serap Güler (CDU), la secrétaire d’État à l’Intégration de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie […] Le Ditib doit se déclarer pour ce qu’il est réellement : le bras politique d’Erdogan en Allemagne.

« La fédération du Ditib doit cesser de se ridiculiser et de prendre les autres pour des imbéciles en affirmant qu’elle est une fédération religieuse allemande pour les musulmans d’ici. » Le « rayonnement » que la mosquée aurait dû avoir au service de l’intégration s’est « éteint ».

Le maire de l’arrondissement de Cologne-Ehrenfeld, Josef Wirges (SPD), arrondissement où se trouve la mosquée, se montre [lui aussi] critique : « Le Ditib est instrumentalisé par le gouvernement turc. » En tant que membre du Conseil de la mosquée, il a le sentiment qu’on se « fout » de lui.

(Traduction Fdesouche)

Source

Allemagne : une vingtaine de migrants syriens islamistes attaquent un bar

Image : migrants dans une gare allemande.

Francfort : une bande de 15-20 migrants attaquent les clients d’un bar aux cris de « Allah Akhbar ».

Dans la nuit de samedi à dimanche, le club de Francfort «Frosch Der Klub» a été attaqué par 15 à 20 Syriens. Selon des témoins oculaires, les agresseurs âgés d’environ 25 à 35 ans étaient armés de couteaux et de bâtons et sont partis à l’assaut du club aux cris de «Allah – on va tous vous frapper». L’attaque a été déclenchée par un différend entre des clients du club, après quoi deux des clients ont téléphoné à des amis pour avoir du renfort.

« J’ai mis les clients en sécurité. Les assaillants ont brisé la porte et les fenêtres, ont jeté des pierres – des scènes comme dans une guerre! » déclare le patron du club.

(…) Source

Une fille Yézidi réfugiée en Allemagne croise son violeur de l’Etat islamique ayant obtenu l’asile

Lu sur Euronews du 17 août 2018:

Deux mois et demi de supplices sexuels en Irak, puis un peu plus de trois ans d’apaisement et de reconstruction en AllemagneAshwaq Haji, une jeune fille qui appartient à la minorité des Yézidis, pensait être débarrassée définitivement de son prédateur sexuel, un ex-combattant du groupe Etat islamique, mais le mal en personne est revenu la hanter jusque dans son pays européen d’adoption. Un début de vie déjà bouleversé à trois reprises. (…) 

Le 21 février dernier, Ashwaq Haji va faire des courses dans un supermarché de son lieu de résidence allemand. Deux hommes l’attendent dans une voiture blanche, l’un d’entre eux sort et vient à sa rencontre. La jeune Yézidie raconte la suite dans un entretien accordé à Ole Krogsgaard, journaliste d’Euronews :

« Est-ce que je peux vous demander quelque chose ?, me dit l’homme en allemand. Vous êtes Ashwaq, non ? ».

« Je réponds : Non, qui êtes-vous ? ».

« Il dit : Oui, vous êtes Ashwaq, et je suis Abou Houmam. Et là, il m’a parlé en arabe : Ne me mens pas ! Je sais où tu vis, je sais avec qui tu vis, dans quelle rue, je sais à quelle école tu vas. Il savait tout sur ma vie en Allemagne ».

Ashwaq nous a confié qu’il lui avait donné l’adresse exacte où elle était avec sa mère et son frère. Des frissons dans le dos, elle fuit… une fois de plus ! Lire la suite sur Euronews 

Allemagne : attentat chimique déjoué

Page 1 sur 612345»...Dernière »