Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Allemagne

Les réfugiés yézidis en Allemagne se plaignent des migrants musulmans

Ils ont cru trouver en Allemagne un havre de paix, mais les réfugiés yézidis se plaignent des attitudes des musulmans en Allemagne au micro de RebelTV. Ils les traitent de « koufars » (mécréants), les ostracisent, et pire : ils retrouvent les takfiris partisans de l’Etat Islamique généreusement accueillis par Angela Merkel.

Plusieurs membres de l’Etat islamique arrêtés dimanche en Espagne et en Allemagne

Allemagne : Selon le site d’informations Spiegel Online, l’un des hommes arrêté dimanche près de Mayence est soupçonné d’être un commandant de haut rang de l’organisation Etat islamique. Agé de 32 ans, il aurait combattu avec l’EI à Daïr az Zour dans l’est de la Syrie avant de partir pour la Turquie et d’arriver en Allemagne l’automne dernier.

Jeudi dernier, la police allemande a effectué plusieurs opérations à Berlin et dans le nord de l’Allemagne et interpellé deux hommes accusés de liens avec des membres de l’EI et d’un projet d’attentat dans la capitale allemande.

Capture d’écran 2016-02-08 à 00.05.53

Opération de police dimanche à Alicante voir la vidéo

Espagne : La police a arrêté dimanche sept personnes, cinq Espagnols d’origine syrienne, jordanienne et marocaine, un Syrien et un Marocain, pour leurs liens avec Al-Qaïda et Daesh. Ils auraient notamment envoyé à ces organisations jihadistes du matériel militaire, de l’argent, des équipements électroniques et de transmission, des armes à feu et de quoi fabriquer des explosifs, a-t-elle précisé. Ceci, sous couvert d’aide humanitaire.

Les interpellations ont eu lieu à Valence, à Alicante et dans l’enclave espagnole de Ceuta, au Maroc. Elles ont été menées dans le cadre d’une vaste enquête menée depuis 2014 en Espagne sur la structure à l‘étranger des mouvements terroristes de nature islamiste.

Cologne: quand nous pointions l’alliance des islamistes, gauchistes et de l’évêque contre PEGIDA

Joachim Véliocas de l’Observatoire de l’islamisation était à Cologne le 5 janvier 2015 pour couvrir la manifestation du mouvement allemand PEGIDA (Patriotes contre l’islamisation de l’Allemagne). Bloqué par le cordon de police avec les contre manifestants, il les interroge : communistes, socialistes, « Antifas » armés (dont des français qui firent le déplacement) unis avec les islamistes turcs venus en nombre à l’appel de leurs mosquées.

Une police qui était mobilisée en grand nombre contre des allemands patriotes manifestant pacifiquement, qui s’est révélée  absente lors du réveillon où plus de 500 femmes ont été violées par les « migrants ». Aujourd’hui, toute l’Allemagne sait d’où vient le danger.

Düsseldorf: 40 % des jeunes Marocains et Algériens deviennent criminels au cours des 12 premiers mois de leur séjour (Police)

alger-en-folie-500x291Lu dans Libération du 22 janvier 2016:

« En regard du nombre d’agressions – 766 plaintes de jeunes femmes ont été déposées à Cologne, dont quelque 600 pour agressions sexuelles -, le bilan de l’action policière semble des plus modestes. Les enquêteurs allemands sont de longue date sur les traces de différentes bandes de voyous marocains ou algériens des environs de Cologne, particulièrement actifs au «Maghreb». Alerté par une recrudescence des vols et des agressions dans le quartier, le commissariat 41 de Düsseldorf avait commencé en 2014 une étude interne sur la criminalité spécifique des jeunes selon leurs origines. L’étude, baptisée «Casablanca», porte sur le risque pour les jeunes migrants de tomber dans la criminalité au cours de la première année suivant leur arrivée en Allemagne. La conclusion du rapport – divulguée par la presse – a fait l’effet d’une bombe : à Düsseldorf, 40 % des jeunes Marocains et Algériens deviennent criminels au cours des douze premiers mois de leur séjour en Allemagne, contre 0,5 % pour les Syriens. «Seuls les Bosniaques et les Monténégrins commettent si rapidement autant de délits», soulignent les auteurs. Trafic de stupéfiants, vols, braquages, coups et blessures, menaces… «Toutes les trois heures et demi, un criminel maghrébin frappe à Düsseldorf, souligne le texte. Ce groupe de délinquants est dépourvu de toute forme de respect. Du fait de leur agressivité et de la place qu’ils occupent dans l’espace public, ils influencent de façon très négative le sentiment de sécurité des habitants.»

Pour un imam de Cologne, les 500 femmes violées sont responsables.

1601200317560093Source : Breitbart

« Allemagne :Pour Sami Abu-Yusuf imam de la mosquée salafiste « Al-Tawhid » de Cologne les victimes des attaques du Nouvel An sont responsables de leurs agressions sexuelles :

Une interview de l’Imam salafiste Sami Abu-Yusuf à la chaine russe REN TV déclenche un début de polémique. « Les femmes sont responsables des évènements du 31 décembre, car elles étaient parfumées et à moitié nues. Ce n’est pas surprenant que les hommes aient voulu les agresser » a-t-il déclaré à la chaine de télévision russe en enjoignant les femmes allemandes à « ne pas mettre de l’huile sur le feu ».

(au 20 janvier, 800 plaintes ont été déposées à Cologne, dont 521 pour agression sexuelles, source)

Allemagne : Des chrétiens réfugiés martyrisés par des vigiles musulmans dans les centres pour migrants

1601190112510105Lu sur le journal allemand Welt.de

Les réfugiés chrétiens sont exposés dans les centres d’accueil pour migrants au harcèlement et la violence des islamistes. Mais certains membres du personnel de sécurité d’ascendance turque et arabe ne détournent pas seulement le regard, ils les battent.Lire la suite

Rappel d’octobre 2015 où France 5 avait recueilli des témoignages allant dans le même sens :

« Les attaques contre les femmes ont à voir avec l’islam » (Hamed Abdel-Samad)

Hamed Abdel-Samad est politologue germano-égyptien, auteur, entre autres, de Ein Araber und ein Deutscher müssen reden (avec Hans Rath) et Islamic Fascism.

Extrait:

« Dans mes livres, j’ai examiné les causes de cette épidémie, et surtout le rôle que joue l’islam.

En Égypte et au Maroc, j’ai vu de mes yeux des cas d’abus collectif. Presqu’à chaque fois, les coupables ne sont pas de jeunes croyants isolés, mais des petits groupes qui étaient souvent sous l’influence de drogues. Il est interdit pour un croyant musulman de toucher une femme à qui il n’est pas marié, même sa propre fiancée. Des musulmans particulièrement fervents s’interdisent même de serrer la main à une femme, et des salafistes en Égypte croient qu’un homme dans le bus ne peut même pas prendre un siège qu’une femme vient de quitter, de peur que la chaleur de son corps seule pourrait l’exciter sexuellement.

Pourtant, malgré ces règles – ou peut-être même à cause d’elles – il est impossible de dire que la violence sexuelle n’a rien à voir avec l’islam, parce que ces mœurs sexuelles strictes, cette structure hiérarchique et cette séparation complète entre les sexes tendent à suggérer le contraire. Une religion qui considère les femmes comme étant la possession d’un homme ou une menace pour sa moralité doit être tenue en partie responsable.

Il y a quarante ans, presqu’aucune femme au Caire ne portait le foulard, et le harcèlement sexuel public était rare. Aujourd’hui, presqu’aucune femme n’est pas voilée, mais elles sont harcelées et pelotées sur la voie publique. La même chose pourrait être dite pour l’Iran, l’Afghanistan et le Pakistan, ainsi que la plupart des autres pays à prédominance musulmane. Lire la suite

Allemagne : Des migrants algériens attaquent une femme enceinte de 8 mois parce qu’elle porte une croix

BREIZATAO  (14/01/2016) En Allemagne, une femme d’origine érythréenne enceinte de huit mois marchait aux côtés de son mari lui-même érythréen quand des musulmans originaires d’Algérie les ont violemment agressé.

Le couple était de sortie avec deux autres personnes. Alors qu’ils étaient devant la vitrine d’un magasin, les quatre personnes se sont faites approcher par un groupe d’une dizaine d’algériens. Un des algériens a alors vu une croix autour du cou de la femme enceinte de 25 ans et a commencé à l’insulter. La situation a rapidement dégénéré, un des algériens la frappant avec une bouteille de verre..Quand la police est intervenue, les algériens s’étaient déjà enfuis.

(Source : PressPortal.de)

Allemagne: 516 plaintes pour viol à Cologne, 133 plaintes à Hambourg, 41 à Dusseldorf

Capture d’écran 2016-01-06 à 00.57.13

Actualisation au soir du lundi 11  janvier:

Le Soir du dimanche 10 janvier informe :

« La police de Cologne (ouest) a indiqué dimanche que le nombre de plaintes liées aux violences dans la nuit du Nouvel An était désormais de 516, dont environ 40 % pour des faits d’agression sexuelle.

Samedi, le bilan du nombre de plaintes avait déjà été fortement relevé, à 379. Dix-neuf personnes sont pour l’instant considérées comme suspectes, a indiqué la police dans un communiqué sans autre détail. Par ailleurs, la police a procédé samedi soir à l’arrestation d’un Marocain de 19 ans soupçonné de vol de portables le soir de la Saint-Sylvestre sur la place principale de Cologne. Cet homme est déjà connu des services de police. (…) La police de Cologne, dont le chef a été mis à pied vendredi après de nombreuses critiques notamment sur une communication très tardive et limitée, avait affirmé samedi que les personnes sur lesquelles elle enquêtait étaient « originaires en grande partie de pays d’Afrique du Nord » et « en grande partie des demandeurs d’asile et des personnes se trouvant en Allemagne illégalement ». 

Lire la suite

Allemagne : les musulmans radicaux menacent les chrétiens dans les camps de réfugiés

 » Les chrétiens qui fuient la guerre dans leurs pays doivent aussi craindre pour leur vie dans des centres d’accueil en Allemagne. Ils sont insultés, maltraités, agressés et menacés de mort par des musulmans radicaux. Le journal réputé Die Welt a compilé certains témoignages dans son édition du week-end « Welt am Sonntag ».

[…] Pour Max Klingberg, qui travaille avec les réfugiés depuis plus de 15 ans dans la Société internationale pour les droits de l’homme (Internationalen Gesellschaft für Menschenrechte), les Afghans et les Pakistanais sèment surtout la terreur dans les centres d’accueil. Ils sont plus extrémistes que les Irakiens et les Syriens.

« Il faut arrêter de penser que tous ceux qui viennent ici respectent les droits humains. C’est une illusion. Beaucoup de réfugiés actuels sont plus religieux que les Frères musulmans. Les chrétiens et les yézidis sont les premières victimes. Pour les musulmans convertis au christianisme, il y a quasiment 100% de chance qu’ils seront attaqués. […] Lire la suite

L’émission C’est dans l’air d’Yves Calvi a réalisé un reportage en octobre 2015 en allant à la rencontre de ces chrétiens qui ont été isolés -plutôt exfiltrés- dans des maisons dédiées. Un réfugié chrétien témoigne à France 5 :  » dans notre précédent centre , les musulmans chantaient des chants djihadistes, et les bénévoles allemands qui ne comprenaient rien battaient le rythme avec leurs mains ! « 

Page 3 sur 3«123