Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Danemark

Haine islamiste : il attaque à la hache un couple à Copenhague

Lu sur MyNewsDesk

La police danoise a arrêté le suspect qui a attaqué un couple avec une hache en pleine rue dans la ville de Birkerød, située juste au nord de Copenhague. Mohamed Abdelkader Salem al-Tamimi, 29 ans, est accusé d’avoir braqué une banque puis d’avoir agressé un couple à la hache.

Travailleurs sociaux et psychologues pour les djihadistes de retour en Allemagne et Danemark

Lu dans Le Figaro du 1 er février (extrait) :

Allemagne :

En novembre 2017, les renseignements allemands affirmaient que sur les 960 djihadistes qui étaient partis en Irak et en Syrie, un tiers de ces individus étaient de retour. Si 80 d’entre eux ont été emprisonnés, entre 200 et 220 djihadistes seraient aujourd’hui rentrés chez eux. (…) Pour lutter contre la radicalisation, l’Office fédéral pour la migration et pour les réfugiés (BAMS), qui dépend du ministère de l’Intérieur, a créé le «Bureau d’information sur la radicalisation». Ce dernier travaille avec les services de renseignements, mais aussi avec les acteurs de la société civile. Il se repose notamment sur quatre associations, dont la Violence Prevention Network (VPN). Depuis juillet 2014, la VPN travaille avec des familles dont les membres sont partis faire le djihad, mais également avec des individus qui sont revenus d’Irak ou de Syrie. Des travailleurs sociaux et des psychologues sont également chargés d’accompagner les djihadistes de retour. » 

Danemark :

« Avec environ 143 personnes parties faire le djihad depuis 2012, le Danemark est l’un des pays les plus touchés en Europe, si l’on compare ce chiffre à la population.(…)Les djihadistes qui reviennent peuvent, s’ils le souhaitent, s’inscrire à un programme de déradicalisation. L’État les aide alors dans leurs démarches pour chercher un logement ainsi qu’un emploi. «Ils ont aussi droit à une prise en charge médicale et psychologique gratuite», précise un rapport publié en juin 2017 par le Center for Security Studies (CSS) de Zurich. Pour veiller sur eux pendant cette période de transition, un mentor est désigné, il peut d’ailleurs s’agir d’un ancien djihadiste. Spécialement formés, ces «mentors» accompagnent les revenants au quotidien. «Au Danemark, les djihadistes qui reviennent sont considérés comme des victimes», estime Asiem El Difraoui. Lire l’intégralité dans Le Figaro

Déchéance de nationalité des islamistes nés en Europe : le Danemark montre l’exemple

Lu dans Le Figaro du 31 mars (extrait):

Un Turco-Danois a été déchu aujourd’hui par la justice de sa nationalité danoise pour avoir combattu pour l’organisation État islamique en Syrie, devenant le premier natif du Danemark à en perdre la citoyenneté.

Enes Ciftci, 25 ans, d’origine kurde, a été condamné par ailleurs à six ans de prison pour complicité d’actes terroristes après s’être rendu à deux reprises en Syrie en 2013, a indiqué la cour d’appel de Copenhague dans un communiqué.

Il est le deuxième Danois à se voir retirer sa nationalité, après un imam islamiste radical marocain qui avait été condamné en 2015, mais qui avait obtenu cette nationalité par naturalisation.

Le cas d’Enes Ciftci est différent, puisque ce jeune homme a passé toute sa vie au Danemark, pour finir cuisinier dans une pizzeria de Tune, une petite ville de la région de Copenhague. Lire la suite

Danemark : le responsable de la mosquée justifie le mariage des filles de 14 ans dans les centres de migrants

Capture d’écran 2016-02-11 à 12.22.24Lu sur le média danois MetroExpress du 10 février 2016:

« Le débat sur le mariage avec des enfants dans les centres d’asile fait rage. Dans plusieurs centres du pays des femmes, dès l’âge de 14 ans, vivent avec leur conjoint.

Deux hommes de 28 et 24 ans amené leurs femmes de 14 ans. Une mariée est enceinte et a pu voir son époux sous surveillance , tandis que l’autre a été autorisée à tort à vivre avec son mari car la Croix-Rouge croyait que la jeune fille avait 17 ans.

« Mais avant de juger les mariés, il convient de rappeler que les demandeurs d’asile proviennent d’une culture complètement différente, où un mariage peut être le chemin vers la sécurité. » a déclaré Oussama El-Saadi (photo), porte-parole de la grande mosquée d’Aarhus.

L’imâm de Copenhague prescrit la guerre plutôt que le dialogue avec les Juifs… la veille des attentats (VIDEO)

Hajj Saeed, imam de la mosquée Al-Faruq de Copenhague, au Danemark, a rejeté le dialogue interreligieux dans un sermon du vendredi prononcé le 13 février 2015, un jour avant les attentats terroristes de Copenhague. L’imam Saeed a expliqué que le prophète Mohammad avait mené la guerre contre ses voisins juifs à Médine, au lieu de s’engager dans le dialogue avec eux. Ce sermon a été publié sur Internet par la branche scandinave du Hizb ut-Tahrir, un des plus grands mouvement islamique du monde.

« Notre prophète Mohammad avait des voisins juifs à Médine. A-t-il appelé à des relations plus étroites, à l’harmonie et au dialogue avec eux, selon les méthodes de l’ONU et de ceux qui appellent à concilier le Vrai et le Faux ? Ou bien les a-t-il appelés à adorer Allah ? Lorsqu’ils ont violé leur serment et qu’ils n’ont pas accepté son appel – vous savez très bien ce qu’il leur a fait. Cela figure dans sa biographie (Sîra). Il a déclaré la guerre aux Juifs. »