Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

L’école musulmane Al Badr de Toulouse fermée par l’inspection académique

Une information du Parisien du 19 septembre:

 » A la rentrée, les quatre-vingt-quinze enfants inscrits à l’école maternelle et élémentaire confessionnelle musulmane Al Badr ont dû trouver un nouvel établissement. L’école située au pied du quartier populaire de Bellefontaine, à Toulouse (Haute-Garonne), a été fermée sur décision de l’inspection académique.

« Elle ne respectait ni le droit de l’enfant à l’instruction, ni l’objet de l’instruction obligatoire », justifie l’administration dans une lettre envoyée aux parents d’élèves le 20 juillet. Ces derniers doivent se conformer à l’injonction sous peine « de six mois de prison et 7 500 € d’amende ».

Le directeur, l’imam Abdelfattah Rahhaoui, dénonce, lui, un « acharnement administratif sans aucun fondement ». « C’est de la pure persécution. Lire la suite dans Le Parisien

Jawad Bendaoud se rebelle et incendie sa cellule à Villepinte

7360333-700x393Lu dans Le Point:

« L’hébergeur des commandos terroristes du 13 novembre a mis le feu à sa cellule de la prison de Villepinte hier vendredi. Il a été changé de cellule.

Pour protester contre son maintien à l’isolement, Jawad Bendaoud, 30 ans, a volontairement mis le feu à sa cellule de la prison de Villepinte en début de soirée hier. L’hébergeur d’Abaoud, l’organisateur des attentats du 13 novembre, avait été placé à l’isolement depuis son arrestation. Si un juge d’instruction avait récemment levé son isolement, la maison d’arrêt n’avait pas encore exécuté le jugement. Après le départ de feu, les surveillants sont intervenus. Le prisonnier s’est débattu et a été placé dans une autre cellule, avec un dispositif anti-suicide. »

Deux proches de Rachid Kassim (EI) interpellés à Dole et Roanne

Propagande20072016-8Une information BFM de ce samedi 17 septembre :

« Deux hommes proches du jihadiste français Rachid Kassim (photo) ont été interpellés ce samedi à Dole, dans le Jura et à Roanne, dans la Loire, d’après une information BFMTV.

Rachid Kassim aurait piloté les terroristes de Magnanville, de Saint-Etienne-du-Rouvray et probablement le commando de femmes interpellé début septembre à Paris après la découverte d’une voiture contenant des bonbonnes de gaz près de Notre-Dame-de-Paris. Son nom, bien connu des services antiterroristes, est également lié à celui de l’adolescent de 15 ans interpellé à Paris et soupçonné de vouloir « passer à l’acte ». 

Ce Français parti faire le jihad en zone irako-syrienne est l’un des piliers de la propagande de Daesh et a l’habitude de distiller ses instructions sur l’application de messages cryptés Telegram. « 

Paris : cinq Syriens soupçonnés de vouloir acheter des Kalachnikov arrêtés

1930023_16018498433_4792_nUne information RTL:

« Cinq ressortissants syriens ont été arrêtés, mardi 13 septembre, dans le XVIIIe arrondissement de Paris pour association de malfaiteurs et détention d’arme de catégorie A. Les cinq individus ont été repérés un peu plus tôt dans la soirée, dans un restaurant du quartier latin à Paris. Ils planifiaient l’achat de quatre Kalachnikov pour la somme de 600 euros. 
Les cinq hommes ont été pris en filature par les enquêteurs. Au cours de la soirée, ils ont fait une halte vers le Sacré-Cœur pour photographier le bâtiment sous plusieurs angles. C’est à ce moment là que les effectifs de la BAC nuit ont décidé de les interpeller. Placés en garde à vue, ils n’ont pour le moment livré aucune information sur leurs intentions. »

L’hostilité envers les infidèles enseignée à la mosquée Al-Aqsa

issa

Cheikh Issam Amira dans la fameuse mosquée Al-Aqsa de Jérusalem

Dans un discours du Ramadan prononcé à la mosquée Al-Aqsa, le religieux palestinien Cheikh Issam Amira a déclaré que « l’amitié et la tolérance envers les infidèles sont inacceptables », regrettant que « le mot ‘hostilité’ soit tout à fait absent du vocabulaire politique moderne des musulmans ». Prônant l’utilisation du terme « infidèle » et arguant que « la stratégie de l’islam est l’hostilité envers les non-musulmans », Cheikh Amira a demandé : « Quel genre de tolérance est possible avec ces gens-là ? » Le discours a été prononcé le 18 juin 2016 et mis en ligne deux jours plus tard sur une page YouTube consacrée aux discours tenus à Al-Aqsa.Lire la transcription et regarder la vidéo sur Memmi TV

1991 : des « milliers de haut-parleurs de minarets » appellent au meurtre en Algérie

Rachid Mimouni, à relire d'urgence.

Rachid Mimouni, à relire d’urgence.

1992, à peine un an après le drame démocratique algérien, les islamistes du FIS remportant les élections, l’écrivain Rachid Mimouni (1945-1995) , Grand prix de l’Académie française pour La Ceinture de l’ogresse, se fend d’un pamphlet dénonçant l’idéologie mortifère des islamistes algériens intitulé « De la barbarie en général et de l’intégrisme en particulier » (éditions Le Pré au Clercs,1992, Paris). 

Voici les scans des pages 84 et 85 :

2016-09-11-PHOTO-00000365

Cliquer pour agrandir

2016-09-11-PHOTO-00000366

Cours d’escrime et massages pour les djihadistes de la prison d’Osny (15000€)

Dans un pays normal, le ministre de la Justice démissionnerait. 

14237662_1184273668325116_247892205653439830_n

9 interpellations depuis mardi dans le cadre des femmes djihadistes, jusqu’aux Mureaux.

Lu dans Le Figaro:

« Il y aurait désormais neuf personnes interpellées dans ce dossier. Outre les trois fanatiques capturées jeudi soir, Mohamed Lamine A., présenté comme le petit ami plus ou moins virtuel de Sarah, a également été arrêté au Mureaux dans les Yvelines le même soir. Cet homme est loin d’être un inconnu: son frère avait été mis en examen pour ses liens présumés avec le tueur de Magnanville Larossi Abballa. Il est actuellement placé en détention provisoire. De plus, deux couples ont été placés en garde à vue, mardi et mercredi, dans les locaux de la section antiterroriste de la brigade criminelle. Les policiers semblent surtout intéressés par les épouses, qui seraient en relation avec Inès, la fille du propriétaire de la Peugeot 607. Son père, connu pour des faits anciens de prosélytisme islamiste, a été, quant à lui, relâché mardi soir à l’issue de sa garde à vue. »

Le réseau islamiste de l’Essonne connecté avec Abballa et Coulibaly

Lu dans Le Figaro:

« Les enquêteurs cherchent à savoir si les trois jeunes femmes ont bénéficié de complicités et à déterminer si leur projet a été inspiré ou téléguidé par un de leurs contacts qui pourrait se trouver en Syrie. En effet, selon nos informations, l’une d’elles aurait été en contact avec Rachid Kassim, qui serait l’un des instigateurs présumé de l’attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray. Les connexions ne s’arrêteraient pas là. D’après nos sources, Sarah, connue par la sous-direction antiterroriste (SDAT), était en contact avec Larossi Abballa, le terroriste de Magnanville qui avait assassiné en juin dernier un couple de policiers. Elle souhaitait faire son « hijra » et partir avec lui dans une forme d’«union radicale». Enfin, la jeune femme de 29 ans interpellée mardi avec son compagnon avait une amie qui était en lien avec Hayat Boumeddiene, l’ancienne compagne d’Amedy Coulibaly, partie en Syrie juste avant les attentats de janvier 2015. Lire sur Le Figaro

Des femmes islamistes attaquent des policiers à Boussy-St-Antoine: des blessés

femmes-niqab-shahada

Mise à jour 9 septembre: une des femmes connaissait Larossi Aballa, le tueur de Magnanville.

D’après des informations recueillies par le Figaro, les forces de l’ordre ont procédé ce soir à des interpellations à Boussy-Saint-Antoine (Essonne) dans le cadre d’une enquête antiterroriste liée aux bonbonnes de gaz retrouvées dans une voiture près de Notre-Dame-de-Paris.

L’interpellation de trois femmes a mal tourné. Au moment de leur arrestation, l’une d’entre elles a sorti un couteau et a blessé un policier qui a riposté en faisant usage de son arme. La suspecte a été blessée et a été transportée à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne). La scène s’est produite à la gare de cette commune francilienne.

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, devrait s’exprimer vers 22h.