Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

Algérie : Des prières de rue contre la tenue de concerts se multiplient dans le pays

Lu sur Algérie Focus du 2 août :

La fièvre des manifestations contre les concerts se propage de jour en jour.
Hier, quelques dizaines de citoyens ont marché hier, à Sidi Bel Abbes, pour réclamer l’annulation du festival du rai.
Arrivés au niveau de la maison de la culture, les « protestataires » ont accomplis en groupe la prière d’El Maghreb, face à une forte présence policière. Les manifestants ont été par la suite dispersés mais certains d’entre eux ont tenté de revenir quelques quarts d’heure plus tard pour accomplir la prière d’El Icha.
Il est clair aujourd’hui que ces manifestations contre la chanson sont l’œuvre du courant islamiste. Il y a une semaine également, des habitants d’Ouargla ont forcés les autorités à annuler un gala que devait animer le chanteur rai Kader Japonais. Ceux-là aussi ont accompli une prière devant la salle qui allait abriter l’événement.
C’est la première fois depuis le début des années quatre-vingt-dix que des galas sont annulés suite à la pression de la rue.
Si en apparence les « contestataires » expriment souvent des revendications socio-économiques, estimant que les budgets alloués à ces événements peuvent être utilisés à d’autres fins, au fil du temps il y a de plus en plus d’indices qui plaident pour une manipulation islamiste. Et dans beaucoup de cas, les autorités locales abdiquent…

Lire aussi :  414 000 visas « touristiques » pour les algériens en 2017 octroyée par la France

Manchester : le terroriste qui a tué 22 personnes dont 7 enfants à la sortie d’un concert en mai 2017 était un réfugié secouru en Libye par la marine britannique

Lu dans Le Figaro :

L’auteur de l’attentat suicide de Manchester qui avait fait 22 morts en mai 2017 avait été évacué de Libye trois ans auparavant par la marine britannique, a révélé aujourd’hui le quotidien Daily Mail, citant une source gouvernementale.

Salman Abedi, un Britannique d’origine libyenne, faisait partie des 110 Britanniques et leurs familles évacués par le HMS Enterprise et amenés à Malte en août 2014, selon le journal. Il s’est fait exploser, à l’âge de 22 ans, à la sortie d’un concert de la chanteuse pop américaine Ariana Grande à Manchester (nord-ouest de l’Angleterre), tuant 7 enfants et 15 adultes. « Que cet homme ait commis une telle atrocité sur le sol britannique après avoir été sauvé de Libye est une pure trahison », selon une source gouvernementale citée par le journal.Lire la suite

Maroc : une « webcampagne » pour couvrir les femmes fait un carton d’adhésion


Lu sur Telquel.ma du 16 juillet :

Depuis quelques jours, le hashtag #كن_رجلا (#Soisunhomme) appelle les internautes marocains à couvrir « leurs femmes » en cette période estivale. Sur Facebook, la première page à avoir relayé ce hashtag s’appelle « La campagne nationale pour réclamer une vraie banque islamique au Maroc » et compte plus de 170.000 membres. Dans un post publié le 9 juillet, celle-ci annonce le lancement de la campagne. « Sois un homme et ne laisse pas tes femmes et tes filles sortir dans des vêtements serrés », peut-on lire dans la publication.

En moins d’une semaine, le post en question a été liké plus de 3.300 fois et partagé à plus de 13.500 reprises. Lire la suite sur Telquel

Fusillade à Toronto, deux morts et treize blessés: l’ Etat Islamique revendique

www.francetvinfo.fr rapporte : Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l’attaque qui a fait deux morts, dimanche à Toronto (Canada), annonce, mercredi 25 juillet, son agence de propagande. L’attaque a été perpétrée par « un des soldats de l’EI » qui a suivi les « appels à cibler les ressortissants des pays de la coalition » internationale antijihadiste (…).

CBS News complète (traduction Fdesouche) :

Une source policière a confié à CBS News que les enquêteurs canadiens avaient des raisons de penser que Faisal Hussein visitait des sites liés à l’État islamique, et aurait pu avoir exprimé son soutien pour le groupe terroriste. Des vérifications étaient en cours concernant la possibilité que Hussain ait séjourné en Afghanistan et peut-être au Pakistan, d’après cette source. Rien n’indique cependant qu’Hussein ait perpétré cette attaque sur les consignes de l’EI.
(…)

Les enquêteurs ont perquisitionné l’appartement modeste où Hussain vivait avec sa famille (…). On attend les résultats de l’autopsie de l’assaillant, qui devait avoir lieu mardi (…).

Le chef de la police Mark Saunders s’est refusé à spéculer sur les motifs possibles de l’attaque de dimanche. « Nous ne savons pas encore pourquoi cela s’est produit« , a-t-il déclaré, « cela va prendre du temps. »

(…) Les autorités n’ont pas communiqué l’identité de la fillette de 10 ans qui a été tuée, ni les noms des 13 blessés, six femmes ou jeunes filles, et sept hommes, qui ont entre 17 et 59 ans.

Tunisie: le parti islamiste Ennahdha remporte le plus de mairies

Le mouvement d’inspiration islamiste Ennahdha a remporté le plus grand nombre de mairies à l’issue des premières municipales démocratiques de Tunisie, a annoncé aujourd’hui le ministère des Affaires locales à l’AFP. Ce scrutin s’est tenu le 6 mai, puis les conseillers municipaux ont été amenés à élire les maires dans chaque localité. A ce jour, 347 maires sur 350 ont été désignés. 

Deuxième parti au pouvoir – après Nidaa Tounès, fondé par l’actuel président Béji Caïd Essebsi -, Ennahdha a décroché 130 mairies, a indiqué le ministère de l’Environnement et des Affaires locales. Les listes indépendantes arrivent en deuxième position avec 114 mairies, juste devant Nidaa Tounès, qui a remporté 80 municipalités. Vingt-trois ont été remportées par d’autres partis, d’après la même source. Lire la suite dans Le Figaro

Seules trente églises surnagent au Maroc, nombre en constante baisse

De nos jours, seulement une trentaine d’églises sont toujours en activité au Maroc. Ce chiffre est en constante baisse depuis des décennies. Pour cause, plusieurs églises et cathédrales dans le royaume ont été réaménagées en centre culturel, en hôtel ou encore en mosquée….Suite : https://www.yabiladi.com/articles/details/66730/desacralisation-eglises-maroc.html

Allemagne : attentat chimique déjoué

Le conseiller islam de Macron bien en cour chez les saoudiens : il reçoit un cadeau du bureau de la prédication

Hakim El Karoui, auteur de L’islam, une religion française (Gallimard), où il développe l’idée que l’islam n’a rien à voir avec l’islamisme (!), explique cette photo par une « mission d’étude » dans le royaume. Comme s’ il était besoin d’aller en Arabie Saoudite pour se faire une idée du wahhabisme, sur lequel tout a déjà été dit et analysé depuis des décennies. Il ne crache pas sur les cadeaux des psychopathes de l’islam.

Sondage : près de 70% des Marocains estiment que le « non-respect » du jeûne pendant le Ramadan doit être sanctionné

Lu dans le HuffPost 

SOCIÉTÉ – Un peu plus des deux tiers des Marocains (68%) sont favorables à la sanction de ceux qui mangent, fument ou boivent en public pendant ramadan, comme le prévoit l’article 222 du code pénal. C’est le résultat d’une enquête publiée mercredi 6 juin par le journal L’Économiste, menée avec la société de sondages Sunergia auprès de 1.000 personnes dont 604 issues du milieu urbain et 396 du milieu rural.

(…)

L’article 222 du code pénal punit d’un à six mois d’emprisonnement et d’une amende de 200 à 500 dirhams quiconque “notoirement connu pour son appartenance à la religion musulmane, rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du ramadan, sans motif admis par cette religion”.

Sept nouvelles mosquées en projet à Milan: le dossier sur la table de Matteo Salvini

C’est une polémique récurrente à Milan: la mairie dirigée par le démocrate Guiseppe Sala a toujours fait preuve de mansuétude à l’égard des islamistes pour l’édification de mosquées, tandis que l’opposition municipale et la Région dirigée par la Ligue tentent de freiner ces projets menés par les Frères Musulmans et le Milli Görüs, entre autres. La nouvelle norme régionale prévoit une série de restrictions qui pourrait faire barrage à certains projets.

Parmi les demandes acceptées par la mairie dans le cadre du Plan d’urbanisation,  il y a quatre propriétés musulmanes:  celle de Via Padova / Gobba (Association Al-Waqf Al-Islami en Italie, les Frères Musulmans de l’UCOII), via Maderna (Communauté culturelle islamique Milli Görüs), Via Gonin (Association culturelle Der El Hadith) et via Quaranta (Fajr de la Communauté Islamique). 

Mais la nouvelle norme de la Région attache comme une condition incontournable pour l’ouverture de nouveaux lieux de prière  une série d’exigences strictes : la présence de routes de liaison, des distances minimales, un parking public. Les prêts bancaires et financements étrangers sont aussi passés à la loupe.  Cette Norme appelé « anti-mosquée », avait déjà bloqué l’attribution par la municipalité de trois nouveaux lieux de culte dans la ville, y compris deux mosquées en fait, suscitant une vive controverse. 

Le vicaire de l’archevêché , Monseigneur Luca Bressan, responsable de la culture interrogé par le Corriere della Sera plaide pour une  liberté totale des musulmans : « L’émergence de la communauté de foi aidera à contrecarrer le déclin de la prière dans la société italienne, sans parler de l’erreur d’associer l’islam aux migrants  : il y a maintenant beaucoup de citoyens italiens qui professent la religion musulmane et il est juste qu’ils aient des lieux où ils peuvent exprimer leur vie de foi « .

L’Archevêché de Milan est toujours très en verve dans ces débats, et a par le passé par la voix du cardinal Tettamanzi, défendu les projets des Frères Musulmans rue Padova et rue Jenner. Nous aborderons ces questions du soutien de l’Eglise aux mosquées radicales de nombreuses villes italiennes (Ravenne, Brescia, Florence, Pinerolo, Bologne…) dans un livre à paraitre fin août 2018 « L’Eglise face à l’islam » (éditions de Paris).

Observatoire de l’islamisation, 4 juin 2018.

Page 2 sur 73«12345»102030...Dernière »