Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

Turquie : un ministre prédit « des guerres de religion » en Europe

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu (photo) a affirmé ce jeudi que les dirigeants européens sont en train de « conduire l’Europe vers le précipice », ajoutant que « des guerres de religion vont commencer », car l’Europe effectue un dangereux pas en arrière.

« Honte à l’UE. A bas vos principes européens, vos valeurs, votre justice (…) Ils ont ouvert une confrontation entre la Croix et le Croissant, il n’y a pas d’autre explication« , a-t-il déclaré à une foule de partisans. En savoir plus sur Sud Presse  et Le Point

Législatives aux Pays-Bas : 3 élus pour le parti turc

Les membres du parti turc Denk

Lu sur Le Salon Beige du 16 mars :

Denk, fondé par des dissidents d’origine turque du Parti social-démocrate : 3 sièges. Denk signifie « réfléchis » en néerlandais et « égal » en turc. Il a été créé en 2015 par Tunahan Kuzu et Selçuk Öztürk, deux députés mis à la porte du Parti travailliste pour avoir critiqué la politique migratoire du gouvernement du Premier ministre Mark Rutte. Cette formation, dirigée par des Néerlandais d’origine turque, veut combattre « le racisme institutionnel des Pays-Bas », en luttant mieux pour « l’acceptation des immigrés ». « Nous voulons écrire l’histoire, sous la direction d’enfants d’immigrés : nous voulons prendre la place qui nous revient dans la démocratie et cela passe par le Parlement », indique le numéro deux du parti, Farid Azarkan. Denk a été accusé par une partie de la presse d’être « le long bras d’Erdogan »…source

Une coordination russo-américaine pourrait libérer Rakka rapidement (Southfront)

Le bien informé site de géostratégie Southfront affirme que russes et américains pourraient s’allier prochainement pour un assault concerté contre la capitale de l’Etat Islamique, Rakka, située au nord Syrie. Une carte du 13 mars permet de comprendre la progression de l’encerclement de l’armée de l’EI.

Mercredi élections aux Pays-Bas : Wilders, favori, veut désislamiser le pays.

Deuxième attaque en cours à Dussoldorf : quartier bouclé

10 mars- 16h51 : Au nord de Düsseldorf, le secteur du château de Kalkum est totalement bouclé en raison de la chasse à l’homme qui s’y déroule afin de retrouver l’auteur des coups de machette. Plusieurs personnes ont été attaquées par un individu armé d’une machette dans les rues de Düsseldorf. Un homme de 80 ans a été grièvement blessé mais ses jours ne seraient pas en danger. Le bilan d’hier est de 7 blessés, l’auteur était un kosovar, Fatmir.H présenté comme un « déséquilibré » par les médias.

Le magazine Bild en parle aussi

Allemagne: Attaque à la hache dans la gare de Düsseldorf, 7 blessés

Un homme de 36 ans , du Kosovo (pays islamiste) , Fatmir H,  armé d’une hache a blessé sept personnes jeudi soir à la gare de Düsseldorf, dans l’ouest de l’Allemagne, a indiqué la police de la ville. Peu avant 20h50, «un assaillant armé probablement d’une hache a attaqué des gens au hasard. Peu avant 20h50 (19h50 GMT) l’assaillant est sorti d’un train de banlieue armé d’une hache et s’en est pris aux voyageurs présents dans la gare centrale de Düsseldorf, faisant «sept blessés dont trois graves et quatre légers», a précisé la police dans son dernier bilan.

Tunisie: affrontements entre militaires et djihadistes sur les hauteurs de Kasserine

Des affrontements entre des unités militaires et des djihadistes se sont déclenchés mardi matin sur les hauteurs de Kasserine, au centre-ouest du pays, faisant jusqu’à présent des morts parmi les extrémistes et un soldat légèrement blessé, selon un premier bilan d’une source médicale à l’hôpital régional de Kasserine. Ayant confirmé la réception du soldat, blessé au niveau de la jambe, la source sous couvert d’anonymat a affirmé que l’état de ce soldat n’est pas grave et il a reçu les soins nécessaires. Sans donner des détails sur l’opération militaire lancée depuis ce matin sur les hauteurs de Kasserine, pour la traque d’éléments djihadistes, le ministère tunisien de la Défense a préféré ne pas se prononcer sous prétexte que l’opération est en cours. Cependant, des sources sur place ont confirmé la mort de deux éléments extrémistes dans cette opération sécuritaire. (Radio Chine internationale, le 01-03-2017)

Un cheikh d’al-Aqsa (Palestine): Les gens comme Marine Le Pen auraient payé l’impôt de la jizya ou vécu en dhimmis sous domination musulmane

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Le prédicateur palestinien cheikh Abou Moussab Al-Hadra a déclaré, dans un sermon prononcé à la mosquée Al-Aqsa le 24 février 2017, que s’il y restait des hommes comme le souverain médiéval Abdul Rahman Al Ghafiqi aujourd’hui, Marine Le Pen « n’aurait pas osé prononcer un seul mot offensant l’islam », car la conséquence aurait été « la conquête de son pays, de l’Europe et du monde dans son ensemble ». Il a précisé : « Les gens comme Marine… payeraient l’impôt de la jizya aux musulmans ou vivraient sous domination des musulmans. » La vidéo a été mise en ligne sur une chaîne YouTube consacrée aux sermons de la mosquée Al-Aqsa. Extraits :

Abou Moussab Al-Hadra : Marine Le Pen sait que [le souverain médiéval] Abdul Rahman Al Ghafiqi était un grand homme. [Si Al Ghafiqi était encore parmi nous], elle n’aurait pas osé prononcer un seul mot offensant l’islam, car elle aurait su que cela se serait soldé par la conquête de son pays, la conquête de l’Europe et du monde entier. Elle ne raillerait pas l’islam et musulmans, s’il y avait des hommes comme Abdul Rahman Al Ghafiqi parmi nous. En effet, ô musulmans, c’est peut-être grâce à la sagesse divine que les conquêtes islamiques se sont arrêtées à la distance d’un simple jet de pierre de Paris, lors de la Bataille de Tours (en 732). Ainsi, Allah a pu amener les nations, les unes après les autres, à élèver la bannière de l’islam, se servant d’elles pour faire régner Sa parole sur le monde entier. Les gens comme Marine – cette candidate anti-musulmane – auraient payé l’impôt de la jizya aux musulmans,  ou vécu en dhimmis sous la domination des musulmans. Ce n’est pas difficile pour Allah.

L’imâm d’une mosquée de Montréal ordonne de détester les mécréants et loue le martyr pour conquérir l’occident

Abou Hamaad Sulaiman Al-Hayiti est l’imâm de la mosquée Dhoun-Nourain de Montréal. Il est connu pour administrer le site Salafidemontreal.com qui connait une audience qui dépasse largement sa ville. L’orientation est celle des cheikhs officiels de l’Arabie Saoudite, qui sont contre l’EI et les Frères Musulmans, mais tout aussi radicaux malgré le qualificatif trompeur de « quiétistes » que leur donnent les sociologues.  Une de ses conférences est relayée par la page Facebook La Sounnah comptant 316 000 suiveurs…Plusieurs problèmes dans cette conférence explicitant le verset coranique suivant : « Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers.» (Al-`Imrân 110) , Al-Hayiti en bon wahhabite se base sur l’explication du cheikh saoudien Al-Fawzan et propage la haine des non musulmans : 

Page Facebook qui connait un énorme succès jusqu’à la gagnante des Césars 2017 qui aime cette page sur son compte personnel. Lien du téléchargement cité ici.

A partir de la minute 12 du cours numéro 2 :

«  On voit que cette définition s’est réalisée parmi les Sahaba [compagnons du prophète] parce qu’ils ont tout sacrifiés dans le chemin d’Allah pour transmettre le message d’Allah. Ils ont dirigé les armées vers l’est et l’ouest, l’orient et l’occident, et ils ont ouvert et conquis les terres, et ils ne se sont pas juste assis chez eux pour rester dans le repos ou bien s’adonner uniquement au commerce (…) Beaucoup d’entre eux sont morts martyrs loin d’où il sont nés. Ils sont partis et ont sacrifié tout ce qu’ils avaient, ils sont morts loin de leur maison, loin de leur famille, tout ça pour la cause d’Allah ! Et si on est ici aujourd’hui c’est grâce aux sacrifices qu’eux ont fait. Réfléchissez aux sacrifices de vos ancêtres. (…)Il n’y avait même pas d’islam au début dans ces pays, en Algérie, au Maroc, c’est les Sahaba qui sont venus et ont établi l’islam.« 

(…) Les koufar [ infidèles, non musulmans] parlent de catastrophes naturelles, ils essayent de dire ‘ça c’est la nature’ et tout, non ça c’est Allah qui fait tomber son châtiment sur qui il veut quand il veut. Nous on croit que tout ce qui se passe dans cet univers est écrit et programmé par Allah. »

Dans la partie 3 à la minute 19 :

« Allah nous ordonne de détester les koufars, et de les détester pour Allah. C’est à dire que tu les détestes à cause de leur shirk [ littéralement, association, croire en la Trinité est un shirk pour les musulmans] et de leur koufr [mécréance]. »

A partir de la minute 51 dans la partie 3 :

« Le prophète nous a expliqué que chacun doit ordonner le bien et d’interdire le mal selon sa capacité (…) il nous a dit ‘que celui qui a vu un mal le change avec sa main’ (…) Pour ceux qui ont le pouvoir et l’autorité il faut changer le mal avec la main. (…) dans certains pays musulmans qui ont gardé les règles de l’islam aujourd’hui, comme en Arabie Saoudite par exemple, on voit qu’il y a une police qui se charge en particulier d’ordonner le bien et d’interdire le mal dans la société, qui passe dans les rues, et chaque fois qu’il voient quelque chose de haram ils le changent par la main. C’est l’exemple de ce qu’il se passe dans certains pays musulmans qui s’accrochent à l’islam et à la charia »

En d’autres termes utiliser la force physique pour imposer la charia.

Les trois parties de la conférence sont ici.

Cette mosquée de Montréal est aidée par les salafistes de l’association Al Bounyane basée à Athis-Mons dans l’Essonne, qui lançait des appels au don pour terminer sa construction. Cette association finance des projets de mosquées en afrique noire (Sénégal, Mali, Burkina) et diffuse aussi des livres et supports audio-visuels salafistes. Il serait souhaitable que le préfet de l’Essonne la ferme.

« Nous allons détruire l’Allemagne » : le réseau des 900 mosquées de l’état turc au coeur d’une polémique

Traduction (par Fdesouche.com) d’un article du magazine allemand Focus du 23 février 2017:

Depuis qu’on a appris que des imams de Ditib [900 mosquées en Allemagne, ses imams sont des fonctionnaires d’Ankara] espionnent en Allemagne pour le gouvernement d’Erdogan, l’association islamique turque est sous le feu de la critique. Et voici qu’un reportage montre maintenant que l’association a de plus en plus tendance à nourrir l’intolérance religieuse et l’hostilité à la démocratie.

« Nous ne sommes pas tenus par la démocratie« , peut-on y lire parmi d’autres citations en turc. « C’est le livre d’Allah, c’est le coran qui nous engage. » Sur une autre image figure cette déclaration :  » Je crache au visage des Turcs et des Kurdes qui ne vivent pas de façon islamique. Que valent-ils donc s’ils ne sont pas musulmans ? » Cela jure du tout au tout avec l’image de tolérance que Ditib aime à donner.

Interviewé par les reporters du magazine de la NDR, le permanent du DITIB minimise. Ces citations ne sont pas des paroles de haine, mais des « émotions privées », comme il l’explique de manière alambiquée […] Ce qui est important, c’est la ligne officielle du DITIB et elle est axée sur le vivre ensemble. Et en effet, sur sa page Internet, l’association se déclare pour la démocratie et pour la tolérance.

Mais cela semble peu impressionner, les jeunes membres en particulier. « Panorama 3″ a retrouvé les impressions laissées par un pélerinage à La Mecque organisé par DITIB. Sur une vidéo, on entend scander des mots d’ordre guerriers. Un participant a écrit plus tard sur une photo de propagande du président turc Recep Tayyip Erdogan :  » Chef, donne-nous l’ordre et nous détruisons l’Allemagne. »

(Traduction Fdesouche) source : Focus

Page 2 sur 58«12345»102030...Dernière »