Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

Une femme arabe s’attaque hache en mains à une église de l’Aude le matin des élections

Rennes-le-Château

Lu dans Le Midi Libre du 24 avril 2017 :

Rennes-le-Château (11) : une femme vandalise l’église à la hache, «Vous êtes tous des mécréants»

 […] Devant des touristes surpris, la jeune femme se réfugie dans la grotte dite de la vierge, à proximité de l’église, et téléphone longuement en arabe, puis rentre tranquillement dans l’église, sort une hache et se met à frapper sur le célèbre bénitier surmonté par la représentation d’Asmodée. Elle décapite le fameux diable rouge, lui coupe le bras et pose un coran à ses côtés, puis lacère le bas-relief de l’autel de Marie-Madeleine, devant des visiteurs ébahis. Ces derniers donnent l’alerte, le maire, Alexandre Painco, intervient. Il constate les faits et appelle la gendarmerie. Face à la jeune femme étonnamment calme, il lui demande pourquoi elle a commis ces actes. Elle répond posément : «Aujourd’hui, ici, c’est un jour d’élection présidentielle, pendant qu’en Syrie l’Occident bombarde et tue des enfants. Vous êtes tous des mécréants! Mon mari est là-bas».

Rapidement sur place, les gendarmes interpellent la jeune femme sans aucune résistance. Un périmètre de sécurité est établi dans le village, et une équipe de déminage arrivée dans l’après-midi se met à l’œuvre. Le maire n’en revient toujours pas : «Cette femme était déterminée et son geste prémédité. Elle a choisi ce jour d’élection, ce lieu précis, pour qu’il ait un impact médiatique important et ainsi porter atteinte à la République française.»

Explosions à Dortmund : le suspect, un Irakien de 25 ans était « surveillé depuis longtemps pas la police »

Le quotidien Bild affirme ce jeudi que la personne retenue par la police faisait l’objet d’une surveillance depuis longtemps et aurait tenu des propos « suspects » dans une conversation téléphonique.

« Nous pensons que c’est un acte motivé par le terrorisme« , a déclaré le parquet fédéral allemand, ce mercredi. Après l’attentat contre l’équipe de football du Borussia Dortmund, mardi 11 avril, deux suspects « de la mouvance islamiste » sont visés par les enquêteurs. L’un d’entre eux a été arrêté et placé en garde à vue. 

Selon le quotidien Süddeutsche Zeitung, il s’agit d’un Irakien de 25 ans résidant à Wuppertal, ville située comme Dortmund dans la région de la Ruhr. L’autre suspect laissé en liberté est un Allemand de 28 ans habitant à Fröndenberg. 

Le quotidien Bild affirme ce jeudi que la personne retenue par la police faisait l’objet d’une surveillance depuis longtemps. L’homme aurait tenu des propos « suspects » dans une conversation téléphonique, faisant penser aux autorités qu’il pouvait dissimuler des explosifs chez lui. Toutefois, les enquêteurs n’ont rien trouvé à son domicile, ajoute le journal. La justice a jusqu’à jeudi soir pour décider d’un éventuel placement en détention ou d’une remise en liberté. 

Mais si la région est connue pour abriter une mouvance islamiste importante, et concentre nombre de procédures contre d’anciens djihadistes revenus d’Irak ou de Syrie, les enquêteurs demeurent encore prudents.  Lire la suite dans L’ Express

Attentat dans deux églises égyptiennes : 36 morts

Lu dans Le Figaro du 9 avril 2017 (concernant la première église touchée):

Au moins 21 personnes ont été tuées et 59 blessées dimanche dans un attentat à la bombe contre une église copte de la ville de Tanta, à 120 km au nord du Caire, selon le dernier bilan du ministère de la Santé.

L’explosion a eu lieu durant la messe, dans l’église Mar Girgis de Tanta, selon un responsable du ministère de l’Intérieur, et le bilan des victimes s’élève « à 21 morts et 59 blessés », selon un communiqué du ministère de la Santé. Le bilan précédent faisait état de 15 morts.

L’explosion a eu lieu peu avant 10H00, alors que la communauté chrétienne célébrait la messe des Rameaux avant d’entrer dans la semaine sainte.

Quatre mois plus tôt, une attaque avait fait une trentaine de morts dans une église copte du Caire. Il intervient également avant une visite du pape François prévue les 28 et 29 avril en Egypte, alors que la branche locale du groupe jihadiste Etat islamique a appelé à viser des chrétiens.

Attaque chimique en Syrie : Le médecin à l’origine de l’info fiché comme djihadiste par le MI6

Lu sur IbiTimes

Shajul Islam (photo), le médecin britannique qui a « révélé » l’attaque par armes chimiques en Syrie a été considéré comme un « djihadiste » par le MI6 et a été radié du Conseil médical général en 2016.

He appeared on several television networks such as NBC to discuss what he saw, but it has now emerged Islam was previously charged on terror offences in the UK.

Islam, from Stratford in east London, first travelled to Syria in 2012 and worked in opposition-held areas of the country such as Al Bab, close to the Turkish border.

But shortly after arriving, he was wanted by MI6 – Britain’s foreign intelligence agency – for his alleged role in the kidnapping of British photojournalist John Cantlie and his Dutch colleague Jeroen Oerlemans.

Cantlie and Oerlemans were held captive for nine days after they strayed into a jihadist camp in northern Syria where Islam was working.Lire la suite

L’islamo-nationaliste turc qui tira sur Jean-Paul II veut s’en prendre à Marine Le Pen

Mehmet Ali Ağca est un ultra-nationaliste turc. Assassin d’un journaliste turc en 1979, il a tiré sur le pape Jean-Paul II sur la place Saint-Pierre de Rome, le 13 mai 1981. Il vient d’être interrogé sur la crise entre la Turquie et l’Europe :

« Si Geert Wilders n’abandonne pas son attitude hostile envers la Turquie, nous allons lui casser les jambes. Je menace directement Marine Le Pen et Geert Wilders, faites attention car nous allons vous casser les jambes. »

Déchéance de nationalité des islamistes nés en Europe : le Danemark montre l’exemple

Lu dans Le Figaro du 31 mars (extrait):

Un Turco-Danois a été déchu aujourd’hui par la justice de sa nationalité danoise pour avoir combattu pour l’organisation État islamique en Syrie, devenant le premier natif du Danemark à en perdre la citoyenneté.

Enes Ciftci, 25 ans, d’origine kurde, a été condamné par ailleurs à six ans de prison pour complicité d’actes terroristes après s’être rendu à deux reprises en Syrie en 2013, a indiqué la cour d’appel de Copenhague dans un communiqué.

Il est le deuxième Danois à se voir retirer sa nationalité, après un imam islamiste radical marocain qui avait été condamné en 2015, mais qui avait obtenu cette nationalité par naturalisation.

Le cas d’Enes Ciftci est différent, puisque ce jeune homme a passé toute sa vie au Danemark, pour finir cuisinier dans une pizzeria de Tune, une petite ville de la région de Copenhague. Lire la suite

54 000 musulmans britanniques ont téléchargé le magazine d’Al-Qaida

The total figure of downloads of the 2014 spring edition of Inspire magazine, from British I.P addresses, over a three month period were: 54,322. Le magazine Sun avait consacré un article entier au sujet.

L’Etat Islamique revendique l’attentat de Londres, réalisé par un islamiste fiché.


Le groupe djihadiste l’État islamique (EI) a revendiqué aujourd’hui l’attaque survenue hier aux abords du Parlement britannique
 à Londres, via son agence Amaq. L’auteur, dont le nom est caché par les médias anglais pour ne pas perturber l’enquête, était un temps surveillé pour radicalisation, connu comme un islamiste d’origine étrangère. Sept personnes ont été interpellées et interrogée dans le cadre de l’enquête.

Le communiqué dit: « L’assaillant du Parlement britannique à Londres est un soldat de l’Etat islamique et a mené l’opération en réponse aux attaques ciblées de la Coalition. »

Erdogan: « Demain, aucun Européen ne pourra faire un pas dans la rue en sécurité »

Lu sur 7/7 le 23 mars 2017

Christophe Da Silva (avec AFP) 
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré mercredi qu’aucun Européen ne pourrait plus « faire un pas dans la rue en sécurité » si l’Union européenne (UE) maintenait envers la Turquie une attitude qu’il a jugée hostile. 

Menaces claires
« Je m’adresse une nouvelle fois aux Européens (…) La Turquie n’est pas un pays qu’on peut bousculer, dont on peut jouer avec l’honneur, dont on peut expulser les ministres », a grondé M. Erdogan lors d’un discours à Ankara.

« Si vous continuez… »
« Le monde entier suit ce qu’il se passe de très près. Si vous continuez de vous comporter de cette manière, demain, aucun Européen, aucun occidental ne pourra plus faire un pas en sécurité, avec sérénité dans la rue, nulle part dans le monde », a-t-il ajouté.

Le djihadiste de Londres photographié blessé

Londres abrite de nombreuses mosquées radicales, fréquentées par la diaspora indo-pakistanaise rattachée à l’islam déoband et tablighi. Lire nos articles concernant l’islam en Grande-Bretagne. 

Page 2 sur 59«12345»102030...Dernière »