Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

Royaume-Uni : Libération d’un prédicateur pro Etat Islamique lié à 120 terroristes britanniques

Lu dans le New-York Times du 21 octobre (extrait) :

Ange Choudary (photo), 51 ans, a été libéré vendredi de la prison de haute sécurité Belmarsh à Londres et a été transféré dans un centre de probation, également dans la capitale, où il passera au moins six mois.

Plus tôt dans la semaine, il a été transféré à la prison après avoir été libéré de la prison à sécurité maximale de Frankland, dans le nord-est, en libération conditionnelle automatique. Il avait purgé la moitié de sa peine de cinq ans et demi d’emprisonnement pour inciter les Britanniques à rejoindre le groupe terroriste État islamique, a déclaré au New York Times un ancien inspecteur de la lutte antiterroriste.

« Aucun autre citoyen britannique n’a eu autant d’influence sur autant de terroristes que Choudary – nous avons suivi plus de 120 terroristes islamistes liés à lui – et sa libération est susceptible de troubler une extrême droite déjà pleine d’énergie », a déclaré Nick Lowles, directeur général du groupe de surveillance antiraciste britannique Hope Not Hate. (…) 

David Videcette, un ancien inspecteur antiterroriste qui a enquêté sur les attentats terroristes du 7 juillet 2005 à Londres, a déclaré dans une interview que M. Choudary était dangereux parce qu’il exerçait une influence sur un réseau « particulièrement violent » et était « particulièrement apte » à recruter des extrémistes .

«Il n’a jamais eu  de moment lorsque je faisais des recherches sur des individus et des extrémistes liés à des projets terroristes qu’ une personne impliquée n’était pas liée à lui», a-t-il déclaré. (…) Lire l’article intégral

Prise d’otage à la gare de Cologne : l’auteur se revendique de l’EI

[Extraits de la conférence de presse de la police de Francfort]

Miriam Brauns, responsable adjointe de la police, n’exclut pas un attentat terroriste […]

Une jeune fille de 14 ans a été blessée par un cocktail Molotov.

[…] l’auteur présumé est allé ensuite dans une pharmacie, il s’y est retranché avec une otage ainsi qu’avec des accélérateurs de feu et des cartouches bleues de camping-gaz […] Selon les informations données par un porte-parole, l’homme aurait déclaré qu’il appartenait à la milice terroriste Daesh.

Dans la partie arrière de la pharmacie, on a retrouvé un titre de séjour de la ville de Cologne indiquant « Tolérance » jusqu’en 2021.
[Les personnes « tolérées » ont été déboutées du droit d’asile , mais sont autorisées, pour divers motifs, à demeurer en Allemagne]. Selon ce document, il s’agit d’un homme de 55 ans venant de Syrie. L’homme aurait déjà commis plusieurs délits et serait à Cologne depuis 2016. […]

Selon les pompiers, l’otage présente des blessures de moyenne gravité.

(Traduction Fdesouche)

Source

Cameroun : une tranchée à la frontière contre les incursions de Boko Haram

Lu sur La Référence du 10 octobre  (média spécialisé dans l’étude de l’islamisme) :

(…) Dans l’extrême-nord du pays, c’est la secte islamiste Boko Haram qui perpétue des attaques terroristes de temps en temps à la frontière avec le Nigeria. Ce qui a poussé l’armée camerounaise à creuser une tranchée de plusieurs mètres de profondeur et des centaines de mètres  de longueur afin d’empêcher aux combattants de Boko Haram de franchir la frontière, comme l’a affirmé le Colonel Douray, des Forces de la lutte antiterroriste qui assimile la tranchée à la Grande muraille de Chine.

Mais malgré cela, les attaques de la secte terroriste n’ont pas, pour autant totalement cessé et, c’est pour plusieurs raisons comme le souligne un des chefs traditionnels de la région du sud-ouest dans son entretien avec ‘’La Référence’’ : « les efforts déployés jusque-là ne sont pas suffisants. L’armée est divisée entre la lutte contre les éléments de Boko Horam au nord et les combattants sécessionnistes dans les régions anglophones. Ce qui affecte son efficacité.» a-t-il déclaré  avant d’ajouter « la crise économique que traverse le pays met en colère les populations  et l’augmentation de la pauvreté favorise la pénétration et l’expansion de Boko Harm dans le pays.» Lire l’article intégral.

Récent mariage turc en France : drapeaux, bolides et coups de feu

Turquie : de fausses illustrations forgées pour vanter l’apport islamique dans les sciences

Lu sur Aeon.co (traduction Fdesouche)

Par Nir Shafir , spécialiste de l’histoire ottomane à l’Université de Californie à San Diego. Directeur de la rédaction du Ottoman History Podcast.

De fausses enluminures représentant la science islamique ont trouvé leur place dans les bibliothèques et les livres d’histoire les plus réputés. Comment ?

Alors que je me préparais à enseigner à ma classe « Science et Islam » au printemps dernier, j’ai remarqué quelque chose de particulier dans le livre que j’étais sur le point de remettre à mes élèves. Ce n’était pas le texte – une merveilleuse traduction d’une encyclopédie arabe médiévale – mais la couverture. Son illustration montrait des érudits en turbans et en costumes médiévaux du Moyen Orient, examinant le ciel étoilé à l’aide de télescopes. L’enluminure était censée venir du Moyen-Orient prémoderne, mais quelque chose n’allait pas.

En plus des couleurs un peu trop vives et des coups de pinceau un peu trop propres, ce qui me dérangeait, ce sont les télescopes. Le télescope était connu au Moyen-Orient après que Galilée l’eut mis au point au XVIIe siècle, mais presque aucune illustration ou enluminure n’a jamais représenté un tel objet. (…) La contradiction la plus frappante, cependant, était la plume d’oie dans la main du quatrième personnage. Les érudits du Moyen-Orient avaient toujours utilisé des roseaux pour écrire. Il n’y avait plus aucun doute : l’illustration de la couverture était un faux des temps modernes, se faisant passer pour une illustration médiévale.Lire la suite

Meurtre au couteau à Essen (All.), la police arrête une femme en burqa et son fils

Des policiers emmènent, menottée, une femme de 34 ans portant la burqa. Dans le véhicule du SAMU, le médecin urgentiste se bat pour sauver la vie d’un homme. Dispute mortelle dans la nuit de vendredi à samedi à Essen [Rhénanie-du-Nord-Westphalie] dans la Helenenstraße.

Un porte-parole nous déclare : « À 0h35, la police a reçu un appel d’urgence provenant d’un appartement pour une agression au couteau. Les collègues, accompagnés d’un urgentiste, ont trouvé sur place une personne grièvement blessée, mais elle est décédée sur les lieux même. Une femme et un homme de 17 ans ont été mis en détention préventive. »

Comme on l’a appris dans la matinée, les personnes arrêtées sont l’épouse et le fils de la victime qui était âgée de 43 ans.

(Traduction Fdesouche)

Bild

La mosquée turque de Cologne inaugurée par Erdogan : les politiciens CDU et SPD feignent de s’étonner

Pour sa première visite d’Etat en Allemagne depuis son élection à la présidence en 2014, M. Erdogan sera reçu à deux reprises par Angela Merkel, ainsi que par le président Frank-Walter Steinmeier. Il inaugurera ensuite samedi la mosquée de Cologne, financée par une organisation turque.

Avant l’inauguration prévue samedi prochain [29 septembre] de la mosquée de Cologne-Ehrenfeld par le président turc Recep Tayyip Erdogan, la grogne monte à l’égard de l’Union turco-islamique Ditib responsable du lieu de culte. « Si Erdogan est bien celui qui va inaugurer cette mosquée, alors le Ditib va perdre ses derniers avocats », a déclaré Serap Güler (CDU), la secrétaire d’État à l’Intégration de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie […] Le Ditib doit se déclarer pour ce qu’il est réellement : le bras politique d’Erdogan en Allemagne.

« La fédération du Ditib doit cesser de se ridiculiser et de prendre les autres pour des imbéciles en affirmant qu’elle est une fédération religieuse allemande pour les musulmans d’ici. » Le « rayonnement » que la mosquée aurait dû avoir au service de l’intégration s’est « éteint ».

Le maire de l’arrondissement de Cologne-Ehrenfeld, Josef Wirges (SPD), arrondissement où se trouve la mosquée, se montre [lui aussi] critique : « Le Ditib est instrumentalisé par le gouvernement turc. » En tant que membre du Conseil de la mosquée, il a le sentiment qu’on se « fout » de lui.

(Traduction Fdesouche)

Source

L’interdiction du port du niqab en Algérie suscite une crise entre le gouvernement et les salafistes

Lu sur La Référence du 23 septembre (extrait )

Par Ayat Izz

Le ministère algérien de l’Education et de l’Enseignement a annoncé ces derniers jours l’application de la décision d’interdiction du niqab (voile intégral) dans les écoles et les universités à partir de l’année scolaire en cours. Il a été soutenu dans cela par le ministère des Affaires religieuses et des waqfs (legs pieux), dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et les groupes extrémistes dont les femmes se cachent derrière le niqab.

Cette initiative intervient suite à des ordres du gouvernement algérien donnés aux instances administratives de toutes les écoles, universités et quartiers, d’interdire le port du voile pour les enseignantes, les employées ou les étudiantes, de façon à connaître l’identité de la femme ou de la jeune fille et pour protéger les institutions éducatives contre les diverses formes d’extrémisme religieux.

Des réactions violentes ont alors eu lieu de la part des salafistes, dont la plus notable a émané de Lire la suite sur La Référence

Le groupe terroriste Hasm est bien membre des Frères Musulmans (La Référence)

Lu sur le média « La Référence » , organe du Centre des études du Moyen-Orient :

Extraits :

« Le mouvement Hasm en septembre dernier a publié un communiqué dans lequel il rend hommage au défunt guide des Frères musulmans, Mahdi Akef, tout en le surnommant « Mandela et Guevara » et en menaçant de mener des opérations terroristes  en représailles à sa mort.

Cela confirme le lien étroit entre  les Frères musulmans et Hasm qui est considéré comme sa branche armée. (…) 

Le porte-parole de Hasm, Saïf Al-Dine, a en outre précisé que Hasm comptait sur les plates-formes médiatiques qui le soutenaient et qui ne déformaient pas les choses, faisant ainsi allusion aux chaînes des Frères musulmans ainsi qu’aux pages des jeunes du groupe sur les réseaux sociaux qui avaient innocenté Hasm sous prétexte qu’il mène « une action révolutionnaire légitime ». (…)  Saïf Al-Dine a par ailleurs exprimé son accord avec la soi-disant « Lewaa Al-Thawra » (émanant du groupe des Frères) en ce qui concerne l’approche et la vision générale… » Lire l’article intégral sur La Référence

Rappel de l’Obs-i : 

Le groupe Hasm, classé organisation terroriste par la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, a revendiqué plusieurs attentats et est fortement soupçonnés d’autres :

  • 5 août 2016, Hasm revendique la tentative d’assassinat contre Ali Goma, grand mufti d’Egypte.
  • 29 septembre 2016 , tentative d’assassinat du vice-procureur  Zakaria Abdel Aziz , gravement blessé lors de l’explosion d’une bombe.
  • 4 novembre 2016 : Hasm revendique le meurtre du juge  Ahmed Aboul Fotouh à Nasr City, qui avait condamné Mohamed Morsi en 2015 à vingt ans de prison.
  • 9 décembre 2016 : Hasm revendique l’attaque d’un check point de la police à proximité de Giza : six policiers tués.

Comprendre la bataille d’Ildeb (Syrie), bastion d’Al Qaida, avec Alexandre del Valle

Entretien du 4/9/2018 avec Alexandre del Valle, géopolitologue, spécialiste du terrorisme. Invité à commenter la situation syrienne, Alexandre del Valle, regrette notamment qu’on «continue nos relents de guerre froide» et aimerait voir s’unir les «démocrates comme les pas démocrates» contre «l’ennemi commun, l’ennemi du genre humain qui est l’ennemi djihadiste». Il donne son analyse géopolitique, notamment sur le rôle de la Turquie dans la région.

Page 2 sur 75«12345»102030...Dernière »