Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

Corse: des prédicateurs salafistes prient sur une plage, ils sont expulsés et retrouvent leurs pneus crevés.

ostriconi-plage-desert-agriates

La Balagne est une région de la Haute-Corse, située sur la côte nord-ouest de l’île de Beauté.

France 3 du 23 juillet 2016 (extrait):

« Des prédicateurs venus du continent qui tentaient de faire une prière sur la plage de Bodri, près d’Ile Rousse, ont été priés de quitter les lieux par des personnes présentes sur place. Une prière de rue, ou plutôt une prière de plage, a tourné court mercredi 20 juillet à Bodri, une plage située sur la commune de Corbara près d’Ile-Rousse en Haute-Corse.

Six prédicateurs, qui depuis plusieurs années viennent en Corse prêcher auprès des jeunes musulmans notamment, ont tenté de faire une prière sur le sable.

Des personnes présentes leur ont demandé de quitter les lieux, les responsables de la mosquée d’Ile-Rousse n’ont a priori pas souhaité mettre à leur disposition le lieu de culte de la commune.

Plus tard ces religieux venus du continent ont retrouvé leur camionnette avec les pneus crevés. Ils ont depuis quitté la Corse mais n’ont pas déposé plainte. »

L’Allemagne paye sa participation à la coalition contre l’Etat Islamique

829846-000_dv1938077L’Allemagne a envoyé 40 instructeurs militaires en Irak . Elle a livré également aux peshmergas 30 systèmes de missiles antichars, 16 000 fusils d’assaut et 8 000 pistolets.  Six avions Tornado de reconnaissance et un avion ravitailleur ainsi qu’une frégate destinée à protéger le porte-avions français Charles-de-Gaulle. Entre 400 et 500 soldats sont affectés aux Tornado et aux satellites de reconnaissance, 300 à la frégate, 150 à l’avion de ravitaillement et 50 officiers seront envoyés au QG de la coalition contre l’EI. Environ 900 soldats allemands donc. 

A ce titre, le djihad est devenu obligatoire pour les islamistes ayant fait allégeance au « califat », s’estimant attaqués. Le million de réfugiés accueilli ces derniers mois, provenant de pays islamistes comme l’Afghanistan, le Soudan, la Syrie et le Maghreb, est un vivier propice à l’émergence d’islamo-terroristes. 

L’albanais complice du tueur aurait dû être reconduit à la frontière en mai : encore une faille

« C’est ce que révèle une main courante de la police municipale, que Le Point s’est procurée et publie en exclusivité. Dans ce document (n° 2 016 018 602), il est mentionné que l’homme, mentionné que l’homme, Artan H., avait été arrêté – en compagnie d’un autre individu – pour une banale infraction au Code de la route le 2 mai dernier. Il se trouvait à bord d’une voiture immobilisée. « Le véhicule, en panne de batterie, est stationné, mais les vitres ne se referment pas », note l’agent. Interrogé, comme le veut la procédure, l’officier de police judiciaire « demande la surveillance du véhicule par une caméra CSU » (NDLR : le centre de supervision urbain de Nice qui pilote les 1 250 caméras de la ville). Il précise également : « Étant donné que les vérifications sont sans suite, le contrevenant récupère son véhicule. »

Le document précise qu’Artan H est né le 30 janvier 1978 en Albanie et qu’il faisait l’objet, ce 2 mai 2016, d’une fiche de reconduite à la frontière. Las, indique la main courante, le 3 mai, « sur ordre de l’OPJ, les deux individus sont laissés libres ». Et n’ont donc pas été expulsés du territoire français. Pourquoi ? Une question dont la réponse ne manquera pas de relancer la polémique… » L’article du Point

Ils s’opposent à l’Institut islamique financé par nos impôts et les salafistes, et finissent en garde à vue

CnJb8ZZWIAA9o42

L’ IFCM, l’institut Français de Civilisation Musulmane , va recevoir 2 millions d’euros de subventions des collectivités locales, qui s’ajoutent à celles de l’Arabie Saoudite et l’Algérie, deux pays anti-chrétiens, qui donneront 1 million. Son conseil d’administration est présidé par Kamel Kabtane de la mosquée de Lyon, inaugurée en 1994 par l’ambassadeur du royaume wahhabite saoudien, et qui invite des salafistes ou des Frères Musulmans en conférence comme nous l’avions prouvé

La police politique a perquisitionné et mis en garde à vue (19 juillet) deux militants identitaires qui avaient eu le tort de venir dénoncer ces subventions lors du Conseil de la Métropole lyonnaise dirigée par le PS.

On remarque une inquiétante photographie de Sainte Thérèse de Lisieux dans la chambre perquisitionnée.

Voici la délibération qui renseigne sur le gigantisme du projet :Lire la suite

Mohamed Lahouaiej Bouhlel était islamiste au moins depuis janvier 2015, et bien entouré.

La conférence de presse du procureur François Molins est très instructive. 

Le tueur semble avoir envisagé son passage à l’acte « plusieurs mois avant » a aussi souligné le procureur de la République de Paris. « La poursuite des exploitations téléphoniques et informatiques a permis de découvrir sur un téléphone du terroriste plusieurs clichés révélateurs », a-t-il détaillé.

Ont notamment été retrouvés « un cliché du 25 mai 2015, qui est photographie d’un article ‘Captagon, potion magique des combattants' »‘. Ou « une photographie, en date du 14 juillet 2015, du feu d’artifice de Nice. Puis le 17 juillet 2015, d’un concert sur la promenade des Anglais avec divers zooms sur la foule ». Et « une photo, le 15 août 2015, du feu d’artifice, toujours avec un focus sur la foule ».

Ont aussi été découvertes une « photographie du 1er janvier 2016 d’un article journal Nice Matin du même jour, intitulé ‘Il fonce volontairement sur la terrasse d’un restaurant' », « une photographie du 9 juillet 2016 d’un article internet relatif au fait commis à Paris contre le commissariat du 18e arrondissement, intitulé ‘L’homme tué devant le commissariat de Barbès est un Tunisien »’, et enfin « une photographie du 24 janvier 2016 d’une intervention télévisée d’un professeur de médecine relative aux attentats de Paris ».

Egalement mis en examen et détenu de manière préventive, Mohamed Oualid G., 40 ans, a échangé pas moins de 1.278 appels avec le tueur depuis juillet 2015. Dans son téléphone portable, les enquêteurs ont retrouvé des images du 15 juillet de la promenade des Anglais, alors encore investie par les secours. Des clichés de Mohamed Oualid G. dans l’habitacle du camion les 11 et 13 juillet ont été retrouvées dans le portable du chauffeur. Il a aussi envoyé le 10 janvier 2015 un SMS à Mohamed Bouhlel : « Je ne suis pas Charlie… Je suis content, ils ont ramené les soldats d’Allah pour finir le travail ».

Le Pope des coptes se plaint de l’impossibilité de construire des églises en Egypte

Pope-Tawadros-II-Picture

Le Pope Tawardos II

Observatoire de l’islamisation, 20 juillet 2016 :

Les chrétiens d’Egypte se plaignent du manque de volonté du gouvernement égyptien pour faire adopter la nouvelle loi libéralisant les constructions d’églises. Jusqu’à maintenant, au contraire des mosquées, chaque projet d’église doit être validé par le gouverneur régional et l’approbation de l’état, héritage de la période ottomane. Les conditions sont si drastiques en terme d’urbanisme et de limites géographiques, qu’il est difficilement possible de construire des églises, à l’inverse des mosquées qui pullulent de manière débridée.

Le Pope Tawadros II, vient de publier un communiqué où il affirme « nous ne sommes pas traités comme des citoyens égaux » , ajoutant qu’un plan de 1972 pour améliorer la situation des chrétiens n’a jamais été mis en place.

« Chaque fonctionnaire a fait caler le projet, sans raisons, et en plus des discriminations et de l’extrémisme dont souffrent les coptes, dans la douleur de leur terre natale, la situation est dans la main de nos ennemis qui veulent exacerber cette peine »

Les choses sont devenues si compliquées ajoute Tawardos II que « les prières des chrétiens sont devenues une transgression voire un crime, comme si les chrétiens devaient avoir un permis spécial pour rencontrer Dieu »

Le chef des Coptes d’Egypte espère que la loi passera dans une prochaine session parlementaire.

Déjà, en 2009, nous étions le seul média à couvrir la manifestation de l’Association des Coptes de France afin d’alerter les responsables politiques sur le sort tragique de cette minorité chrétienne d’Egypte, dont la présence en Egypte précède de 5 siècles l’invasion arabe-islamique (regarder en HD):

3 soldats français tués en Libye : les discrètes forces spéciales en deuil.

sas-20160527Trois militaires français en « service commandé » en Libye ont été tués, annonce le ministère français de la Défense, confirmant ainsi pour la première fois la présence de soldats français dans ce pays. « Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, déplore la perte de trois sous-officiers français décédés en service commandé en Libye », a annoncé dans un communiqué le ministère, sans plus de précisions.

Cette annonce de la mort de trois sous-officiers intervient alors que le porte-parole du gouvernement français avait confirméce matin sur France Info la présence de forces spéciales françaises en Libye pour lutter contre les djihadistes. Stéphane Le Foll n’avait pas voulu confirmer des informations du Parisien datées hier qui faisaient état de la mort de deux militaires.

« Je vais vous égorger avec ce couteau » fanfaronnait le « migrant » afghan accueilli par l’Allemagne (Vidéo)

Dans une vidéo diffusée par l’Etat islamique, le jeune afghan, qui a poignardé et égorgé cinq personnes, dont quatre grièvement dans un train circulant en Bavière, demande « priez pour moi, pour que je puisse nous venger des infidèles ». Le djihadiste logé dans une famille d’accueil dans la ville de Ochsenfurt, reprochait aux armées européennes de s’attaquer à l’Etat Islamique. Il a été neutralisé par la police allemande.

Hautes-Alpes: Mohamed, marocain, poignarde une famille française pour « tenue trop légère »

Mise à jour du 20 juillet : l’islamiste a refusé durant sa garde à vue de se faire prendre les empreintes digitales et a crié trois fois Allah Akbar (Allah est le plus grand) (rapporté par France Infos).

Mohamed B, de nationalité marocaine et résidant en Ile-de-France « est connu pour des faits de délinquance par la police » selon BFMTV. Il est connu des services de police pour des faits de droit commun, dont le plus récent date de 1999, mais pas des services de renseignement.

Vers 09h40, le suspect «s’est précipité sur la terrasse» où la famille originaire de Loire-Atlantique prenait leur petit-déjeuner et «a porté des coups de couteau aux trois enfants», âgées de 8 ans, 10 ans et 13 ans, a déclaré Raphaël Balland, procureur de la République de Gap. La mère de 46 ans a également été blessée. Le suspect a pris la fuite en voiture après avoir donné plusieurs coups à l’arme blanche à ses victimes mais a été rapidement rattrapé par deux réservistes de la gendarmerie. «Il avait laissé en pleurs sa femme enceinte et ses deux enfants en bas âge», a raconté Edmond Francou.

Mise  à jour 19h00 :
« Le procureur de la République Raphaël Balland a tenu à démentir la « rumeur » sur le mobile qui a poussé l’auteur présumé à agresser les quatre victimes. « Je tenais à démentir la rumeur qui court car en aucun cas cet homme a eu de tels propos sur les fait que l’agression serait motivée par les tenues vestimentaires des victimes, court-vêtues ou autres ».
Le procureur évoque des rumeurs, mais plusieurs témoins affirment qu’il les a bel et bien agressées en raison de leur tenue légère. C’est Chantal, la meilleure amie de la femme poignardée, qui le raconte. Elle était présente au moment de l’agression. Selon elle, l’homme est arrivé, a ordonné immédiatement aux filles de se vêtir. C’est l’heure du petit déjeuner et il fait alors 26 degrés. Toujours selon Chantal, face à leur incompréhension, les insultes sont arrivées et les coups de couteau ont commencé à pleuvoir. (Europe 1)
« Tous décrivent un homme très religieux dans son comportement depuis quelques jours qui le côtoyaient, ils parlent aussi de son épouse voilé intégralement »
Bref, préfet et procureur se faisant la voix du pouvoir socialiste veulent travestir les faits pour ne pas que les français sachent que c’est encore un crime portant la signature de l’islam.

Jullouville (50) : en djellaba, il crie « Allah akbar je vais tous vous tuer! » sur la plage

eo_imageUn arabe a été interpellé, lundi 18 juillet 2016, après avoir crié « Allahu akbar » et « Je vais tous vous tuer ! » sur une plage de Normandie, à Jullouville (Manche), a relaté le procureur de la République de Coutances (Manche), qui a précisé que l’homme ne portait pas d’arme.
Des témoins ont donné l’alerte en tout début d’après-midi après avoir entendu l’homme proférer des menaces sur la plage de Jullouville. L’individu a été interpellé une vingtaine de minutes plus tard. Une équipe de déminage est intervenue pour vérifier le contenu de son sac à dos, laissé sur place. « Ce dernier ne contenait ni explosif, ni arme », a déclaré le procureur de la République. Âgé de 38 ans et originaire de la région parisienne, le suspect était déjà connu des services de police pour des faits de petite délinquance. 
L’enquête a été confié aux policiers de la Sûreté départementale de Saint-Lô qui devront déterminer les motivations du suspect.