Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

Paris : cinq Syriens soupçonnés de vouloir acheter des Kalachnikov arrêtés

1930023_16018498433_4792_nUne information RTL:

« Cinq ressortissants syriens ont été arrêtés, mardi 13 septembre, dans le XVIIIe arrondissement de Paris pour association de malfaiteurs et détention d’arme de catégorie A. Les cinq individus ont été repérés un peu plus tôt dans la soirée, dans un restaurant du quartier latin à Paris. Ils planifiaient l’achat de quatre Kalachnikov pour la somme de 600 euros. 
Les cinq hommes ont été pris en filature par les enquêteurs. Au cours de la soirée, ils ont fait une halte vers le Sacré-Cœur pour photographier le bâtiment sous plusieurs angles. C’est à ce moment là que les effectifs de la BAC nuit ont décidé de les interpeller. Placés en garde à vue, ils n’ont pour le moment livré aucune information sur leurs intentions. »

L’hostilité envers les infidèles enseignée à la mosquée Al-Aqsa

issa

Cheikh Issam Amira dans la fameuse mosquée Al-Aqsa de Jérusalem

Dans un discours du Ramadan prononcé à la mosquée Al-Aqsa, le religieux palestinien Cheikh Issam Amira a déclaré que « l’amitié et la tolérance envers les infidèles sont inacceptables », regrettant que « le mot ‘hostilité’ soit tout à fait absent du vocabulaire politique moderne des musulmans ». Prônant l’utilisation du terme « infidèle » et arguant que « la stratégie de l’islam est l’hostilité envers les non-musulmans », Cheikh Amira a demandé : « Quel genre de tolérance est possible avec ces gens-là ? » Le discours a été prononcé le 18 juin 2016 et mis en ligne deux jours plus tard sur une page YouTube consacrée aux discours tenus à Al-Aqsa.Lire la transcription et regarder la vidéo sur Memmi TV

1991 : des « milliers de haut-parleurs de minarets » appellent au meurtre en Algérie

Rachid Mimouni, à relire d'urgence.

Rachid Mimouni, à relire d’urgence.

1992, à peine un an après le drame démocratique algérien, les islamistes du FIS remportant les élections, l’écrivain Rachid Mimouni (1945-1995) , Grand prix de l’Académie française pour La Ceinture de l’ogresse, se fend d’un pamphlet dénonçant l’idéologie mortifère des islamistes algériens intitulé « De la barbarie en général et de l’intégrisme en particulier » (éditions Le Pré au Clercs,1992, Paris). 

Voici les scans des pages 84 et 85 :

2016-09-11-PHOTO-00000365

Cliquer pour agrandir

2016-09-11-PHOTO-00000366

Cours d’escrime et massages pour les djihadistes de la prison d’Osny (15000€)

Dans un pays normal, le ministre de la Justice démissionnerait. 

14237662_1184273668325116_247892205653439830_n

9 interpellations depuis mardi dans le cadre des femmes djihadistes, jusqu’aux Mureaux.

Lu dans Le Figaro:

« Il y aurait désormais neuf personnes interpellées dans ce dossier. Outre les trois fanatiques capturées jeudi soir, Mohamed Lamine A., présenté comme le petit ami plus ou moins virtuel de Sarah, a également été arrêté au Mureaux dans les Yvelines le même soir. Cet homme est loin d’être un inconnu: son frère avait été mis en examen pour ses liens présumés avec le tueur de Magnanville Larossi Abballa. Il est actuellement placé en détention provisoire. De plus, deux couples ont été placés en garde à vue, mardi et mercredi, dans les locaux de la section antiterroriste de la brigade criminelle. Les policiers semblent surtout intéressés par les épouses, qui seraient en relation avec Inès, la fille du propriétaire de la Peugeot 607. Son père, connu pour des faits anciens de prosélytisme islamiste, a été, quant à lui, relâché mardi soir à l’issue de sa garde à vue. »

Le réseau islamiste de l’Essonne connecté avec Abballa et Coulibaly

Lu dans Le Figaro:

« Les enquêteurs cherchent à savoir si les trois jeunes femmes ont bénéficié de complicités et à déterminer si leur projet a été inspiré ou téléguidé par un de leurs contacts qui pourrait se trouver en Syrie. En effet, selon nos informations, l’une d’elles aurait été en contact avec Rachid Kassim, qui serait l’un des instigateurs présumé de l’attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray. Les connexions ne s’arrêteraient pas là. D’après nos sources, Sarah, connue par la sous-direction antiterroriste (SDAT), était en contact avec Larossi Abballa, le terroriste de Magnanville qui avait assassiné en juin dernier un couple de policiers. Elle souhaitait faire son « hijra » et partir avec lui dans une forme d’«union radicale». Enfin, la jeune femme de 29 ans interpellée mardi avec son compagnon avait une amie qui était en lien avec Hayat Boumeddiene, l’ancienne compagne d’Amedy Coulibaly, partie en Syrie juste avant les attentats de janvier 2015. Lire sur Le Figaro

Des femmes islamistes attaquent des policiers à Boussy-St-Antoine: des blessés

femmes-niqab-shahada

Mise à jour 9 septembre: une des femmes connaissait Larossi Aballa, le tueur de Magnanville.

D’après des informations recueillies par le Figaro, les forces de l’ordre ont procédé ce soir à des interpellations à Boussy-Saint-Antoine (Essonne) dans le cadre d’une enquête antiterroriste liée aux bonbonnes de gaz retrouvées dans une voiture près de Notre-Dame-de-Paris.

L’interpellation de trois femmes a mal tourné. Au moment de leur arrestation, l’une d’entre elles a sorti un couteau et a blessé un policier qui a riposté en faisant usage de son arme. La suspecte a été blessée et a été transportée à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne). La scène s’est produite à la gare de cette commune francilienne.

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, devrait s’exprimer vers 22h.

Merouane Benahmed, ancien du GIA assigné à résidence, a pris la fuite

15783

Perquisition à Evron au logement de Merouane Benahmed cette après-midi

Lu dans Le Courrier de la Mayenne de ce 8 septembre

Assigné à résidence à Evron, l’ancien membre du groupe islamique armé Merouane Benahmed a pris la fuite. Il est actuellement recherché. Le centre-ville d’Evron a été bouclé. 

Assigné à résidence à Evron, l’ancien membre du groupe islamique armé Merouane Benahmed a pris la fuite ce jeudi.

L’homme arrivé en décembre dernier en Mayenne ne se serait pas présenté à un de ses quatre pointages quotidiens à la brigade de gendarmerie d’Evron. Les gendarmes ont ensuite perquisitionné à son domicile situé rue de Saulgé, sans retrouver sa trace.

Le centre-ville d’Evron a été bouclé ce jeudi matin. L’intervention des forces de l’ordre serait désormais terminée.

Un mandat de recherches international aurait également été délivré.

Capture d’écran 2016-09-08 à 16.24.07Qui est Merouane Benahmed (photo)?

Merouane Benahmed a été condamné, en 2006, à 10 ans de prison pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Il est considéré comme le leader de la filière tchétchène préparant en 2001 et 2002 des attentats à Paris.  Depuis qu’il a purgé sa peine de prison, il est interdit de séjour sur l’Hexagone. Condamné à mort en Algérie, son pays d’origine, pour avoir combattu aux côtés du Groupe islamique armé (GIA), la Cour européenne des droits de l’homme a refusé son extradition. Depuis 2011, il passe de ville en ville, en attendant qu’un pays veuille bien l’accueillir. Il a déjà connu Aiguebelle (Savoie), Condom (Gers), St-Pierre-d’Oléron (Charente-Maritime), Beaupréau et Segré (Maine-et-Loire), Châteaulin (Finistère), et Saint-Affrique (Aveyron).

Une jeune fille harcelée par des arabes pour port d’un short dans les Alpes-Maritimes: témoignage

Capture d’écran 2016-09-08 à 09.26.37

Village de l’Escarène dans les Alpes-Maritimes

Suite aux deux affaires similaires à Toulon, une maman de l’Escarène, village des Alpes-Maritimes, nous a contacté pour raconter l’agression de sa fille, également par des musulmans se constituant en police religieuse (hisba) voulant suivre l’injonction coranique : « Vous êtes la meilleure communauté parmi les hommes, vous ordonnez le convenable et interdisez le blâmable et croyez en Allah » (sourate 3 verset 110) :

« Fin juillet ma fille revenait de chez sa copine elle marchait au bord de la route dans son village Alpes-Maritimes . quand 4 individus en voiture maghrébins mal rasés l’ont interpellé en l insultant de « grosse pute » et lui disant de s habiller autrement, et, la suivant en marche arrière en lui hurlant « tu m écoute quand je te parle ».!!! Elle a eu très peur et pensait que sa dernière heure était venue et s’ est échappée en courant.

J ai porté plainte à la gendarmerie mais ma petite n a pas eu la présence d esprit de relever la plaque. Elle a très peur depuis cet incident et ne veut plus s habiller avec un short!! C est scandaleux de voir des choses pareilles. Et moi j ai peur pour mes enfants. »

Nîmes : il crie « Vive Daech » au sein du Palais de Justice

Lu dans Objectif Gard du 7 septembre:

« Ne vous étonnez pas s’il y a des attentats », scande un homme devant plusieurs témoins dans les couloirs du Palais de Justice… Quelques minutes avant, une personne de sa famille a été condamnée pour des « vols » à 10 ans de prison devant la Cour d’Appel de Nîmes. A l’issue de l’audience d’aujourd’hui, mécontent de la décision, des mots déplacés ont été tenus. […]

L’autre homme, qui lui a été lourdement condamné aujourd’hui comparaissait pour des « vols ». Il avait écopé de 4 ans de prison devant le tribunal correctionnel d’Avignon. Devant la Cour d’Appel de Nîmes aujourd’hui, la peine a été largement supérieure. Il a été sanctionné de 10 ans. […] très énervé, il a cassé du matériel installé à l’entrée du Palais de Justice. Il a également prononcé des paroles liées à une organisation terroriste en criant « vive Daech » dans la salle des pas-perdus du tribunal. Lui aussi a été placé en garde à vue.