Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

84% des mosquées américaines enseignent la violence (étude sur 100 mosquées)

Les-musulmans-americains-souffrent-de-Daech_article_popinAlors que Donald Trump propose un principe de précaution en arrêtant l’immigration musulmane, nous rediffusons cette étude:

La revue collaborative Perspectives on terrorism qui  regroupe de nombreux universitaires mondiaux, projet soutenu par de nombreuses universités, du Pakistan Institute for Peace Studies (PIPS) à Islamabad, au Centre for Terrorism and Counterterrorism (CTC) à l’université Leiden de La Haye aux Pays-Bas, vient de publier un numéro très interessant téléchargable ici.

100 mosquées  nord américaines ont vu leur enseignement analysé, comme nous le faisons scientifiquement à l’Observatoire de l’islamisation en France, pour les mêmes résultats :

–  51% possèdent des textes dans leur bibliothèque justifiant la violence.

–  30% ont des textes prônant « modérément » la violence;

– 19% n’avaient pas de textes violents du tout;

 – Dans 84,5% des mosquées, l’imâm recommande d’étudier des textes comportant des passages d’appel à la violence. 

 – 58% des mosquées ont invité des imâms et des cheikhs connus pour leur promotion d’un djihad violent.

Lire la suite

Des quartiers de Brest sous la coupe réglée des salafistes : la police laisse faire.

L’enquête menée par la rédaction de Réinformation.Tv montre au contraire que le quartier dans lequel est installé l’une des trois mosquées de cette ville (une quatrième soutenue par les frères Musulmans serait en projet) de 315.000 habitants connaît de vives tensions, agressions verbales, menaces. Beaucoup d’habitants du quartier de Pontanezen situé au nord-est de Brest, des personnes âgées en particulier, vivent dans la crainte et dans la peur. Beaucoup le disent oralement, peu acceptent de s’exprimer devant la caméra.

Des munitions de kalachnikov découvertes dans une mosquée en Seine-et-Marne

C'est arrivé près de chez vous...

C’est arrivé près de chez vous…

Lu dans L’Express du 6 décembre (extrait):

« Ces découvertes font froid dans le dos. Des munitions pour kalachnikov, des vidéos de propagande djihadistes à la gloire de l’Etat Islamique et du « matériel pédagogique » ont été saisis lors des perquisitions menées dans le cadre de la fermeture, mercredi, de la salle de prière de Lagny-sur-Marne, a indiqué ce dimanche le préfet de Seine-et-Marne.

Une vaste opération de police avait en effet visé mercredi cette mosquée présentée comme salafiste, entraînant la fermeture du lieu de culte. Selon le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, un revolver et des documents sur le djihad avaient alors été découverts chez des dirigeants de la mosquée » Lire la suite

France Inter reconnait enfin que la France a armé les islamistes syriens dont al Nosra

Relire nos articles:

Estrosi persiste à défendre l’imâm Sadouni pourtant lié aux Frères Musulmans

Abdelkader Sadouni, imâm de la mosquée Attaqwa des Moulins à Nice, est défendu par Christian Estrosi face aux accusations de Marion Maréchal Le Pen. Qui est-il vraiment ? Ce documentaire vous donne les éléments pour juger de sa radicalité.

Mohamed condamné pour son soutien à Daesh dans un bar de Versailles dimanche

versailles

Lu dans Le Parisien du 30 novembre:

 » Mohamed, un habitant de Trappes, a été condamné, ce lundi, à six mois d’emprisonnement pour apologie du terrorisme par le tribunal correctionnel de Versailles. L’homme, âgé de 28 ans et sans emploi, a aussitôt été placé sous mandat de dépôt. La justice lui reproche d’avoir mimé, ce dimanche soir, dans un bar de Versailles, les rafales d’une kalachnikov et crié vive Daech, à l’adresse de policiers qui intervenaient à la suite d’une rixe avec arme blanche où il était impliqué. »

« Les politiques et les médias ont une écrasante responsabilité » selon Malika Sorel-Sutter

Ancienne du Haut Commissariat à l’Intégration (HCI) avant sa dissolution par François Hollande qui jugeait ses rapports trop politiquement incorrects, Malika Sorel-Sutter vient d’écrire « Décomposition française, comment en est-on arrivé là ? » (Fayard,2015) , suite de ses travaux sur la désintégration de la France par le multiculuralisme. Emission de Radio Notre-Dame.

« Sur la base des personnes signalées, l’Unité de coordination de la lutte anti-terroriste (UCLAT) révèle que 67% des jeunes candidats au djihad sont issus de classes moyennes, 17% sont même issus de catégories socioprofessionnelles supérieures. L’Uclat vient d’éclairer d’une lumière crue la monstruosité des accusations portées contre les Français depuis plus de 30 ans, opération qui n’a de cesse de semer les graines du ressentiment contre la France » malika Sorel-Sutter, Figaro Magazine du 27 novembre 2015.

57 islamistes interdits de travailler à Roissy : Villiers avait raison.

L'enquête de Philippe de Villiers parue en 2006.

L’enquête de Philippe de Villiers parue en 2006.

AFP – 27.11.15

« Soupçonnées de radicalisation, près de soixante personnes se sont vues refuser depuis janvier l’autorisation de travailler à l’aéroport parisien de Roissy, selon les autorités, qui ont décidé depuis les attentats de novembre de réviser l’ensemble des habilitations des personnels. «Depuis le début de l’année, il y a 57 personnes qui ont perdu leur autorisation du fait de radicalisation. Il y en a eu cinq depuis les attentats (du 13 novembre ndlr), il y en a d’autres qui vont venir», a déclaré le préfet délégué pour la sécurité et la sûreté des aéroports de Roissy et du Bourget, Philippe Riffaut.

Ces 57 personnes se sont vu refuser une Lire la suite 

La responsabilité de Valls, Ayrault et Sarkozy dans la montée de l’islamisme (Radio Montréal)

Joachim Véliocas interviewé jeudi 19 novembre par Radio Montréal.

Un poète condamné à mort pour apostasie en Arabie Saoudite

François Hollande, un sabre à la main, lors d'une visite en Arabie Saoudite, le 30 décembre 2013.

François Hollande, un sabre à la main, lors d’une visite en Arabie Saoudite, le 30 décembre 2013.

Dépêche Reuters du 20 novembre (extrait):

« Un poète palestinien a été condamné à mort par un tribunal saoudien pour apostasie, annonce aujourd’hui l’organisation Human Rights Watch (HRW).

Ashraf Fayadh, arrêté une première fois en 2013 par la police religieuse à Abha, dans le sud-ouest du pays, a été de nouveau interpellé puis jugé début 2014. D’après Adam Coogle, spécialiste du Moyen-Orient chez HRW, le Palestinien a été condamné en première instance à quatre ans de prison et 800 coups de fouet. La peine capitale lui a été infligée en appel.

« J’ai lu les verdicts de ses procès en 2014 devant un premier tribunal puis celui du 17 novembre. Il est tout à fait clair qu’il a été condamné à mort pour apostasie« , a-t-il ajouté. Le système judiciaire saoudien est fondé sur la charia. Lire la suite