Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

Taoufik, logé dans un centre pour réfugiés, reconnu comme violeur à Dusseldorf

Capture d’écran 2016-04-11 à 16.40.07

Taoufik M. a eu la mauvaise idée de témoigner de ses «talents» à la télévision. Le Marocain de 33 ans, présenté comme «le roi du vol à la tire» avait accepté de répondre aux questions des journalistes du Spiegel TV sur la criminalité dans le «petit Maghreb» de Düsseldorf. Mauvaise idée car il a été reconnu par sa victime de 18 ans. Si les médias se sont concentrés sur Cologne, des centaines de plaintes furent également déposées pour viol le jour du réveillon à Hambourg et Dusseldorf. Des arabes logés gratuitement en tant que « réfugiés » par une Allemagne ethno-masochiste. A lire dans Le Figaro

Estrosi défend localement les imâms de l’UOIF tout en évoquant sa dissolution !

109801145Un communiqué de presse du député Maréchal-Le Pen du 10 avril pointe les contradictions du président de la région PACA Christian Estrosi, au discours ferme dans les médias, mais accordant des facilités aux mosquées UOIF localement. Nous le reproduisons intégralement :

« Voici à peine deux semaines, Christian Estrosi s’était laissé aller à réclamer la dissolution de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), organisation islamiste notoirement liée aux Frères Musulmans. Il réagissait en fait à l’intervention de Marion Maréchal-Le Pen et Stéphane Ravier contre un rassemblement de cette organisation à Marseille.

Hier, à l’occasion de l’assemblée plénière du Conseil régional de PACA, le groupe Front National a donc décidé de prendre Christian Estrosi au mot et de réclamer, à travers un vœu, que le Conseil régional dans son ensemble se positionne en faveur de la dissolution de l’UOIF, organisation considérée comme liée à des entreprises terroristes par certains pays musulmans (comme les Emirats Arabes Unis).

Dans une énième volte-face, Christian Estrosi a appelé ses élus à rejeter ce vœu. Il s’est même livré à un incroyable plaidoyer en défense de l’UOIF ! Les imams UOIF avec lesquels Christian Estrosi travaille très étroitement à Nice (où deux mosquées de l’organisation islamiste sont installées dans des locaux municipaux), doivent se sentir soulagés.

Au-delà de ce vote incompréhensible et de la duplicité permanente de Christian Estrosi, la cécité de ces responsables politiques vis-à-vis de la poussée islamiste, et les compromissions de certains avec ces organisations, est particulièrement inquiétante. Tout cela, alors qu’aujourd’hui même le quotidien La Provence titre « Marseille, Molenbeek en puissance ? » ! Source

Nous avons consacré un chapitre entier de notre enquête Ces Maires qui courtisent l’islamisme (Tatamis, 2015) sur la collaboration entre la mairie de Nice et les islamistes. Lire.

Quand Raphael Liogier rigolait quand était évoqué le retour des djihadistes syriens.

Capture d’écran 2016-04-11 à 10.59.46

Sur France Inter, Raphael Liogier, sociologue de l’IEP d’Aix, se prétendant spécialiste de l’islamisme, est interrogé sur les accusations de Caroline Fourest à son encontre le qualifiant de « compagnon de route de l’UOIF », et dénonçant sa présence annuelle au congrès de ces Frères Musulmans. Lui sont également reprochés sa défense de la mode islamique exploitée par les grandes marques , et sa négation en 2014 du risque d’attaques perpétrées par les « français » djihadistes de retour de Syrie face au journaliste David Thomson.

Dans un de ses précédents ouvrages « Le mythe de l’islamisation »(Seuil, 2012), il qualifiait de « rocambolesque » la saisie par la police suisse du « Projet » des Frères Musulmans lors d’une perquisition dans la villa de Youssef Nadha, banquier de l’organisation. Ce « Projet » bien connu des (vrais) spécialistes de l’islam est un plan stratégique à moyen-long terme pour la pénétration islamique des sociétés européennes. Il a même été édité en version commentée chez Seuil, sa propre maison d’édition (en savoir +) !

Il niait aussi dans ce même ouvrage le caractère massif de l’immigration en éludant les chiffres officiels d’entrées clandestines (150 000/an), de demandeurs d’asile (60 000/an) pour se contenter du « solde migratoire » retranchant les sorties de français diplômés aux entrées légales d’immigrés sous qualifiés. Cette technique rassurante permet d’affirmer que les migrations n’augmente la population de 100 000 personnes par an. Tout en camouflant les entrées par visas court séjour d’algériens (332 000 en 2014) , de marocains (214 000) et de tunisiens (80 000) chaque année (source Ined).

500 écoles coraniques encadrant 35 000 enfants en France (EHESS)

Capture d’écran 2016-04-07 à 14.33.48

TF1 revient sur l’enquête sociologique de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

Véliocas commente le décalage entre le discours de Valls sur les Frères Musulmans et son inaction.

Capture d’écran 2016-01-27 à 15.13.04

Pour lire la présentation et acheter cliquer ici

Riposte Laïque : Après avoir écrit, il y a quelques années, « Ces maires qui courtisent l’islamisme », vous sortez un nouveau livre, intitulé « Les Frères musulmans dans le texte », aux éditions Tatamis. Pourquoi avez-vous jugé nécessaire de nous proposer cet ouvrage, qu’amène-t-il de nouveau ?
 
Joachim Véliocas : Mon nouveau livre complète parfaitement le précédent dans la mesure où j’expose dans le détail la pensée des Frères Musulmans qui est intégrée par les responsables du réseau de mosquées UOIF, mosquées aidées matériellement par les maires PS et LR. Certains textes n’avaient jamais été traduits en français, comme L’Epître sur le jihâd de Hassan Al Banna qui fait une synthèse magistrale du droit du jihâd selon les écoles juridiques sunnites, que les Frères tentent de réconcilier depuis leur création, pour mieux récupérer leur fidèles en ratissant large. D’autres textes comme ceux des guides suprêmes ne laissent aucun doute sur leur volonté d’hégémonie sur tous les territoires ayant été foulés par les musulmans dans l’histoire, Europe comprise.

Riposte Laïque : Depuis quelques années, et l’apparition de l’Etat islamique, de nombreux hommes politiques considèrent les Frères musulmans comme un rempart contre la barbarie de Daech. Comment réagissez-vous à de tels propos ?

Joachim Véliocas : Par contraste, à première vue, les Frères Musulmans paraissent plus modérés. Ils sont évidemment moins sanguinaires que l’EI, mais il s’agit d’une différence de degré et non de nature. Mais il faut avoir en tête que le projet des Frères ne diverge pas sur le but final : rétablir un califat politique basé sur la charia pour tous, avec l’infériorisation des non musulmans. Le guide suprême Mustapha Mashur (1996-2002) avait ouvertement évoqué le rétablissement de la taxe spéciale touchant les chrétiens (jizya) déjà réactivée sur les territoires contrôlés par le Hamas, branche palestinienne de la confrérie. On va dire que si EI extermine les non musulmans, les Frères les étouffent. Sur le long terme cela finit par les annihiler et les réduire dans les deux méthodes.

Riposte Laïque : Vous consacrez de nombreuses pages à Yussuf Al Qaradawi, considéré comme l’idéologue des Frères Musulmans. Comment expliquez-vous qu’il ait été aussi souvent invité par l’UOIF, émanation française des FM, sans qu’aucun gouvernement ne réagisse ?Lire la suite

Egypte : l’écrivain Fatma Naout condamnée à trois ans fermes pour « mépris de l’islam » »

1604031559160109Source: Cath.ch

« Cible depuis longtemps des islamistes salafistes et des Frères Musulmans, la jeune écrivain égyptienne Fatma Naout n’a pas été épargnée par la Cour correctionnelle du Caire. Cette dernière a confirmé la condamnation de l’intellectuelle libérale, infligée lors d’un premier jugement, à trois ans de prison ferme pour “mépris de l’islam”.

Fatma Naout avait dénoncé sur sa page Facebook la cruauté représentée par l’égorgement en public d’animaux lors de la fête du sacrifice, l’Aïd al-Adha, qualifiant cette façon de faire de “vraie boucherie”. Elle peut encore faire un dernier appel de cette sentence, mais si cette demande est rejetée, elle pourra alors être arrêtée dès son arrivée à l’aéroport du Caire. L’écrivaine se trouve actuellement au Canada où elle participe à une conférence contre le racisme.

Dans l’Egypte du président Abdel Fattah al-Sissi, les condamnations pour “mépris de l’islam”, en vertu de l’article 98 du code pénal égyptien qui incrimine les atteintes à la religion, se multiplient depuis quelques temps. […]Lire la suite

Trois mosquées de Béziers refusent de signer la charte de la mairie leur demandant de se désolidariser des islamistes

Capture d’écran 2016-04-02 à 15.05.31

La Charte proposée de bonne conduite signée par deux mosquées de Béziers, a été refusée par trois, dont la plus grande, c’est inquiétant. Les imams et les représentants des mosquées de Béziers doivent à ses yeux s’engager :

« à ne prêcher qu’en français et en toutes circonstances » ;
« à ne faire aucun appel public à la prière, notamment dans la rue, sous quelque forme que ce soit » ;
« à ne pas poursuivre d’activités et à entretenir des liens avec des associations ou des mosquées, en France ou à l’étranger, appartenant aux courants les plus extrêmistes salafiste et Frères musulmans » ;
« à ne pas diffuser les discours ou faire la promotion des cheikhs ou «savants» saoudiens wahhabites, des cheikhs des Frères musulmans de tous les pays » ;
« à ne pas promouvoir les textes et livres qui prescrivent le jihad ou la peine de mort pour, entre autres, les apostats, les athées ou les homosexuels » ;
« à ne recevoir aucun financement d’un Etat étranger, d’une collectivité d’un Etat étranger ou d’une association étrangère ».Lire la suite

Laurence Rossignol sur le voile islamique: le PS va perdre son électorat musulman

Ce matin sur RMC, Samira, une auditrice, infirmière dans les Yvelines a répondu à Laurence Rossignol, ministre des Droits des femmes qui avait qualifié « d’irresponsables » les grandes marques internationales qui ont décidé d ‘investir dans la mode islamique.

450 djihadistes de l’EI tués lors de la libération de Palmyre

palmyre-1024x648Agence SANA- 27/03/2016

« Dans une déclaration donnée aujourd’hui à SANA, une source militaire a annoncé que la ville de Palmyre est complètement vide de terroristes de ”Daech”, après que l’armée arabe syrienne s’est emparée de toute de la ville, dont la ville antique et l’aéroport.

La source a révélé que les unités de génie avaient commencé immédiatement  les opérations de ratissage de la ville, où des centaines de mines et d’engins explosifs ont été plantées par les terroristes de ”Daech” entre les monuments  antiques, les maisons des citoyens et les vergers qui entourent la ville.

Elle a ajouté que les unités de l’armée et les groupes de la défense populaires, avaient traqué les terroristes de ”Daech” aux environs de la ville et aux vergers qui l’entourent, tuant et blessant un grand nombre parmi eux.

”Les deux armées de l’air, syrienne et russe, avaient effectué des sorties aériennes intensives contre les terroristes dudit réseau, qui avaient pris la fuite vers les axes Palmyre-Sukhna, Palmyre- la 3ème station,  Palmyre-Toueinan et Rassafa-Tabqa à Raqa”, selon la même source. La source a souligné que les sorties aériennes s’étaient soldées par la neutralisation des dizaines de terroristes et la destruction d’un certain nombre de leurs véhicules et blindés.

Pour leur part, des sources sur le terrain ont affirmé que le nombre de terroristes affiliés à ”Daech”, qui avaient été tués pendant les combats, avait dépassé 450 terroristes, dont des mercenaires étrangers qui s’étaient infiltrés dans la ville à partir de deux gouvernorats de Raqa et Deir Ezzor et des frontières irakiennes.Lire la suite

Les rebelles syriens ont violé 294 fois le cessez-le-feu sans que l’occident ne s’en indigne

Les-Etats-Unis-Russie-annonce-cessez-Syrie-prendra-effet-partir-27-fevrier_1_730_505

Cliquer pour agrandir.

Agence SANA, 26 mars 2016 :

Lattaquié/ Le centre de coordination russe à Hmeymim a affirmé que les réseaux terroristes avaient commis, pendant les dernières 24 heures, 9 violations de l’accord sur l’arrêt des combats en Syrie pour que le nombre de violations atteigne 294 après sa mise en vigueur, le 27 février dernier.

Dans un communiqué retransmis par le site web du ministère russe de la Défense, le centre a fait savoir qu’il avait observé 3 violations dans la banlieue d’Alep, 2 dans la banlieue de Damas, 2 dans la banlieue de Lattaquié et 2 dans la banlieue de Homs.

Le centre a indiqué que les avions de combats russes avaient fait, pendant les dernières 24 heures, 40 sorties sur 158 positions des terroristes.

Et le centre d’ajouter : « Les sorties se sont soldées par la neutralisation de plus de 100 terroristes et la destruction de 4 chars, de 3 canons, de 4 dépôts de munitions et de 5 véhicules ».