Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

Dossier Tabou sur l’islam en France (M6): l’émission intégrale

En complément, lire l’enquête Ces Maires qui courtisent l’islamisme : toutes les villes où le clientélisme avec les islamistes tient lieu d’assurance-vie pour les élus LR et PS , 320 pages de preuves :

Décryptage de Dossier Tabou sur l’islam avec Joachim Véliocas (Radio Libertés)

Ecoutez Radio Libertés Ici

Nigéria : deux prêtres enlevés, un séminariste tué par des musulmans Peul

2130201« Les prêtres catholiques sont une espèce en danger » au Nigéria, estime, non sans raison, le Père Hyginus Aghaulor, responsable de la communication du diocèse catholique de Nnewi (État d’Anambra, sud-est du Nigéria). Le prêtre commente ainsi l’enlèvement du Père Emmanuel Dim, recteur du grand séminaire de Tansi, alors qu’il était en voiture en compagnie de deux autres prêtres, le Père Ezeokana et le Père Chukwuemeka. Les deux derniers prêtres ont été blessés par balle lors une attaque menée par des musulmans peules lourdement armés, dans la soirée du 26 septembre. Le Père Chukwuemeka, touché à la tête, a du être mené à l’hôpital. Le Père Emmanuel Dim a été enlevé et ses ravisseurs exigent une rançon d’environ 7 300 €. Le diocèse a fait savoir qu’il ne paierait pas de rançon.

Ce même 26 septembre, un Père vincentien, dont le nom n’a pas été communiqué, a également été enlevé sur la route menant d’Abuja (capitale fédérale du Nigéria) à Lokoja (capitale de l’État de Koji).

Voici quelques semaines, enfin, un séminariste catholique a été tué de sang-froid à Attakwu (État d’Enugu).

Source : Agence Fides, 29 septembre

Un demandeur d’asile voulait « tuer un infidèle » : il assassine une Allemande de 70 ans

685110MordPakistanerLu sur le média allemand Stimme du 27 septembre:

« Dans l’affaire du meurtre commis à la mi-mai à Untergriesheim [Bade-Wurtemberg], le ministère public de Heilbronn a mis en accusation pour meurtre, auprès du tribunal de Heilbronn, un demandeur d’asile de 27 ans. Il reproche à l’homme d’avoir pénétré dans la nuit du 19 mai dans la maison d’une femme de 70 ans originaire de Bad Friedrichshall, pour « tuer une personne considérée par lui comme infidèle » – il aurait étranglé la femme. Lire la suite de la traduction sur Fdesouche

Espagne : une nouvelle cellule « européenne » de l’État islamique démantelée

88% des réfugiés chrétiens en Allemagne se plaignent des intimidations/agressions de leurs homologues musulmans

Capture d’écran 2016-09-28 à 15.09.58La Croix a enquêté sur les réfugiés chrétiens -minoritaires- en Allemagne, retrouvant le totalitarisme islamique dans les centres pour réfugiés :

« Un petit groupe a commencé à nous demander pourquoi nous ne priions pas avec eux, le vendredi, et pourquoi nous lisions la Bible. Ils nous ont dit qu’un musulman n’avait pas le droit de changer de religion. Ils étaient 7-8 personnes au départ, puis une cinquantaine. J’ai eu peur. » Mehdi n’a pas été violenté, mais il s’est senti suffisamment en insécurité pour demander l’aide du directeur du centre. « Il m’a trouvé un autre foyer, plus petit », explique-t-il.

La branche allemande de l’organisation évangélique Portes ouvertes a réalisé en début d’année une enquête auprès de 231 chrétiens irakiens, afghans et syriens (199 sont des convertis) logés dans des centres d’accueil : 204 disent avoir été victimes d’insultes, de menaces ou d’agressions physiques de la part de colocataires musulmans. Pour cette association, ceci ne serait que le « sommet de l’iceberg ». Lire sur La Croix

France 5 avait aussi traité le sujet: 


Les chrétiens des centres d’accueil persécutés…

Attentat à la bombe contre une mosquée de l’état turc en Allemagne

L’AFP ce 27 septembre rapporte (extrait) :

Un double attentat à la bombe, qui n’a pas fait de blessés, a été commis à Dresde (est de l’Allemagne) dans la soirée du lundi 26 septembre. Une mosquée a notamment été visée lors d’une de ces deux attaques, a annoncé la police allemande, qui évoque « des motivations racistes », sur fond de violences xénophobes en hausse. La première explosion s’est déroulée lundi soir devant une mosquée où se trouvaient un imam, son épouse et leurs deux fils, a précisé la police qui a retrouvé les restes d’un engin explosif de fabrication artisanale. » Lire la suite

Ce que l’AFP ne dit pas, c’est que la mosquée est membre du réseau DITIB, institution islamique de l’état turc. 

3 églises de Millau incendiées : le pyromane récidiviste est de nationalité marocaine

millau-eglisesLe jeune homme de 22 ans qui a mis le feu dans deux églises de Millau puis tenté d’en incendier une troisième dans l’après-midi du 19 septembre (voir ici, ici et ), s’est, selon Le Midi Libre« révélé incapable de prononcer un mot, face au juge Denis Goumont. Tout juste a-t-il expliqué “être énervé, ce jour-là”, en reconnaissant les faits qui lui sont reprochés », lors de sa comparution immédiate du mercredi 21 septembre. Pour Frédéric Coulomb, substitut du procureur de la République, ces crimes ne présentent aucune « connotation radicale ou islamiste ». Soit, mais Le Midi Libre ajoute des précisions d’intérêt sur le pyromane : « Le jeune homme de 22 ans, de nationalité marocaine, était déjà connu de la justice pour des départs de feux volontaires commis à Paris et à Millau ». Il aura donc fallu attendre quatre jours pour apprendre que le pyromane était un Marocain et qu’il avait aussi sévi à Paris…

Source : Le Midi Libre, 22 septembre

Fusillade de Seattle (USA) : le suspect interpellé à Burlington est Turc

Un jeune Turc de 20 ans, auteur présumé de la fusillade du centre commercial  Cascade Mall au nord de Seattle, a été capturé 24 heures après avoir tué cinq personnes . L’homme a été interpellé à Oak Harbor, une ville voisine de Burlington où il résidait. Plus d’infos sur CBS News

Un écrivain chrétien jordanien assassiné pour avoir diffusé une caricature de Mahomet

AFP-25 septembre :

« Un écrivain jordanien controversé, Nahed Hattar, a été tué par balles dimanche devant un tribunal d’Amman où il était jugé pour avoir publié une caricature considérée comme offensante envers de l’islam, un assassinat qualifié de « crime odieux » par le gouvernement.

Selon une source des services de sécurité, l’assassin est un habitant d’Amman de 49 ans. Il a tiré trois balles sur Hattar au moment où ce dernier montait l’escalier du tribunal à Abdali (centre d’Amman), où il devait comparaître devant les juges.

Le chroniqueur chrétien avait été arrêté le 13 août après avoir partagé sur son compte Facebook une caricature montrant un jihadiste barbu sur un lit au paradis entouré de deux femmes s’adressant à Dieu comme un simple serviteur. Il lui demandait d’apporter un verre de vin, des noix de cajou et l’ordonnant d’emmener quelqu’un pour nettoyer la chambre, avant de lui faire remarquer qu’il devait frapper à la porte avant d’entrer.

La caricature avait pour titre: « Dieu des Dawaech », en allusion aux jihadistes de Daech (acronyme en arabe du groupe Etat islamique).

5843846148685paradise1

Hattar a été accusé par les autorités d' »incitation aux dissensions confessionnelles » et d' »insulte » à l’égard de l’islam qui interdit toute représentation de Dieu. Lire la suite