Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

La proche conseillère d’Hillary Clinton, Huma Abedin, membre d’une famille d’islamistes patentés

14906857_10211275518748687_4190423895880979376_nPar Mohamed Louizi (extrait) :

« Cette conseillère s’appelle Huma Abedin (هما عابدين) (3). Son père, originaire de l’Inde, s’appelle Syed Zainul Abedîn (1928-1993). Il fut islamiste de sa jeunesse à sa mort. Après être formé idéologiquement par deux figures islamistes indopakistanaises très célèbres : Abul Ala Maududi (1903-1976) – fondateur de la « Jamaat Islamiyya » au Pakistan et prônant, en son temps, l’application de la charia et le jihad armé global – et Abu el-Hassan el-Nadawi (1914-1999), il est parti s’installer aux USA pour enseigner à l’université. Sa fille Huma est née donc en 1976 aux USA. Mais, quelques années après sa naissance, la famille Abedin s’est installée en Arabie Saoudite. Car le papa a été invité par le régime wahhabite saoudien pour enseigner à l’université de Djeddah. Huma Abedin a donc été élevée chez les saoudiens wahhabites durant toute sa jeunesse, dans une famille islamiste très engagée. Il a rejoint les États-Unis ensuite pour ses études universitaires.

Lors de son séjour aux USA, son père avait constaté que la « minorité musulmane » américaine est « contrainte à se soumettre aux lois américaines non-islamiques ». De ce fait, « l’identité islamique est en danger » selon ses dires. En devenant conseiller de l’organisation salafiste saoudienne LIM (Ligue Islamique Mondiale) et membre des savants musulmans, à côté d’un certain Youssef Al-Qaradawi, il décida de créer l’IMMA (Institute of Muslim Minority Affairs) (4) depuis Djeddah. Quelques années plus tard, le siège social de l’IMMA a été transféré en Angleterre, à Londres. Aujourd’hui, c’est la maman de la conseillère spéciale d’Hillary Clinton qui le préside. Elle s’appelle Saleha Mahmoud Abedin, d’origine pakistanaise. L’objet de l’IMMA est clair depuis sa création : œuvrer pour préserver « l’identité islamique » en Occident et faire en sorte que les « lois islamiques » soient introduites, petit à petit, dans le monde occidental (les fameux accommodements raisonnables) (5).

Le site arabe « Al-Arabia » (6) explique la stratégie islamiste du père de Huma Abedin. Lire la suite sur Europe-Israel

Suisse : l’imâm appelle au meurtre, sa mosquée perquisitionnée

b_1_q_0_p_0

Mosquée An’Nur de Winterthour (ZH) hier lors de la perquisition

Mercredi 02 novembre 2016 – ATS/Le Courrier

La mosquée An’Nur a été perquisitionnée par la police mercredi matin. Quatre personnes sont visées par des procédures.

La police cantonale zurichoise a perquisitionné mercredi dans la mosquée An’Nur de Winterthour (ZH). Le Ministère public a lancé des procédures pénales contre quatre personnes, dont un imam éthiopien qui avait appelé au meurtre des musulmans non pratiquants.

Dans le cadre de son prêche du 21 octobre dernier, l’imam éthiopien a appelé au meurtre des musulmans qui ne participent pas à la prière commune dans la mosquée. «Les fidèles présents ont également été encouragés à dénoncer ceux qui manquent d’assiduité», a indiqué mercredi matin sur place Corinne Bouvard, porte-parole du Ministère public zurichois.

Il est accusé de provocation au crime et à la violence. Trois autres hommes sont également poursuivis pour le même chef d’accusation. Leur rôle n’est pour l’heure pas clair et fait l’objet d’une enquête, a précisé Mme Bouvard. La procureure en charge du dossier décidera jeudi si elle demande la mise en détention préventive des quatre hommes.

Hébergés à la mosquée

La descente de police a eu lieu tôt mercredi matin. Elle a été menée par la police cantonale zurichoise, assistée de la police municipale de Winterthour et des services du procureur de Winterthur/Unterland.

Les domiciles des trois hommes appréhendés en même temps que l’imam ont également été perquisitionnés. Ces fouilles ont permis de sécuriser différents objets. La porte-parole n’a pas donné davantage de précisions.

Par ailleurs, la police a contrôlé dans la mosquée quatre hommes suspectés d’infraction à la loi sur les étrangers. Agés de 23 à 35 ans, il s’agit de trois ressortissants algériens ou tunisiens. Le quatrième n’a pas révélé son origine. Lire la suite

Del Valle chez Ardisson dénonce la collaboration de la droite et la gauche avec l’Arabie Séoudite et le Qatar

Alexandre del Valle présente son livre Les Vrais ennemis de l’Occident: du rejet de la Russie à l’islamisation des sociétés ouvertes (éditions du Toucan), temporairement en rupture de stock chez Amazon mais disponible sur le site de l’éditeur. Dans cette somme de 500 pages abordant la géopolitique occidentale obsédée par le containment de la Russie, avec les détails des révolutions géorgiennes, ukrainiennes, libyennes, est aussi abordé la prolifération des mosquées radicales en Europe, avec l’appui des travaux de l’Observatoire de l’islamisation, notamment nos deux derniers livres : Ces Maires qui courtisent l’islamisme et Mosquées Radicales (qui vient de sortir aux éditions DMM), cités tous deux.

Allemagne : un prêtre éthiopien attaqué à coups de pierres aux cris d’«Allahou akbar»

priest-hit-stones-Muslim-children-726659Lu sur Express du 30 octobre:

Un prêtre chrétien a été attaqué en Allemagne par de jeunes musulmans, âgés de 10 à 12 ans, qui lui ont jeté des pierres aux cris d’«Allahou akbar». Le vicaire éthiopien était en visite à la ville de Raunheim à la périphérie de Francfort où les enfants ont commencé à jeter des pierres sur lui. »

Orléans: « Nous aussi on a des armes. Chacun doit tuer vingt personnes. Au nom d’Allah, il faut faire quelque chose »

Lu dans La République du Centre du 29/10/2016 :

« Le 22 octobre à Orléans, il voyageait dans une rame du tramway, lorsque son comportement a attiré l’attention d’une passagère. Mounir avait dissimulé un marteau dans une manche de sa veste et tenait à un tiers un discours alarmant. « Nous aussi on a des armes. Chacun doit tuer vingt personnes au lieu de 300 personnes dans un attentat. Au nom d’Allah, il faut faire quelque chose », préconisait le jeune homme.

Identifié quelques jours plus tard, l’intéressé a été placé en garde à vue. Depuis sa geôle, il a exprimé le souhait de rejoindre la Syrie, avant d’adopter un ton plus menaçant : « La prochaine fois, je me ferai serrer avec une bombe, pas avec un marteau. Je vais pas tarder à mettre une bombe dans le tram ! » […]

Mounir – impliqué dans un tout autre dossier, actuellement en cours d’instruction – a récemment commenté devant son contrôleur judiciaire, l’attentat du Bataclan, dans ces termes peu ambigus : « C’est un acte justifié au regard de la justice rendue en France ». […]

Prière de rue géante devant le Colisée à Rome : la provocation des musulmans

Cela s’est passé le 21 octobre dernier.

Les colons musulmans ont prié dehors pour protester contre la fermeture récente de cinq mosquées romaines, fermées en raison d’irrégularités administratives. Le respect des normes européennes, sanitaires ou sécuritaires, n’est pas de mise pour les islamites. Il est plus facile de se victimiser et de crier à l’islamophobie.

Comprendre les batailles d’Alep et de Mossoul avec Bassam Tahhan (23 octobre)

Une femme blesse grièvement un policier avec un cutter ce jeudi à Belfort

Pour France Bleu c’est une « déséquilibrée » :

Les faits se sont déroulé ce jeudi vers 4 heures du matin, avenue Wilson à Belfort près de la gare. Un policier de 41 ans a été agressé au cutter lors d’une intervention par une femme visiblement déséquilibrée.

C’est vers 4 heures du matin ce jeudi que les policiers sont appelés par le voisinage d’un immeuble de l’avenue Wilson près de la gare, à Belfort. Une femme est en train de créer du trouble. Arrivés sur place, les cinq fonctionnaires de police voient en effet une femme à sa fenêtre en train de vociférer et de les insulter. Les policiers entrent alors dans l’immeuble. La femme vient à leur rencontre et très vite elle sort de sa poche un cutter et blesse au visage l’un des fonctionnaires au niveau de l’œil. […]

les autres policiers arrivent à l’interpeller, difficilement. La femme blesse encore un autre fonctionnaire en le griffant au visage, puis donne des coups de pied à un troisième. Elle sera finalement placée en garde à vue, dans un état délirant, avant d’être placée d’office en hôpital psychiatrique après l’avis d’un expert psychiatre. Cette femme de 34 ans est connue des services de police pour des faits similaires de violence et de rébellion. […] Lire la suite

Lyon : brandissant un couteau, il fait l’apologie du terrorisme rue du Palais de Justice

Lu sur M Lyon du 19 octobre:

Un Lyonnais de 22 ans a été interpellé ce lundi soir rue du Palais de Justice, dans le 5e arrondissement de Lyon.

En brandissant un couteau, il a menacé une personne par téléphone et a ensuite pris la fuite en tenant des propos faisant l’apologie des actes de terrorisme. Interpellé par un équipage de la police municipale, il sera présenté à un officier de police judiciaire jeudi prochain.

Accusé de « racisme », un enseignant frappé devant ses élèves: « Il n’y a qu’un seul maître, c’est Allah »

220px-Argenteuil-Carte_de_Cassini1Lu dans Le Parisien du 17 octobre (extrait) : 

« Le professeur venait de remettre à sa place une de ses élèves qui disait des gros mots et qui sortait du rang. Les deux agresseurs sont sortis de leur voiture et lui ont crié : « Tu lui parles pas comme ça, raciste ! » L’enseignant a alors rétorqué : « Mais je suis leur maître. » Tout en s’approchant du quinquagénaire, l’un des assaillants a alors répondu : « Et moi, je suis une racaille. »

L’enseignant a tenté de les repousser avec son bras et un parapluie. Mais ses assaillants l’ont finalement fait tomber au sol en effectuant une balayette par-derrière et lui ont donné un coup de poing. Selon une source syndicale, l’un d’eux aurait lancé : « Il n’y a qu’un seul maître, c’est Allah. » […]

Les agresseurs, à peine majeurs selon les témoignages, sont toujours en fuite. […] Lire la suite