Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

Revue de presse syrienne du 14 octobre 2017

Agence SANA Damas /  Le journal Tichrine, seul paru ce matin à Damas, consacre ses manchettes à nombre de sujets d’actualité, titrant :

L’armée arabe syrienne s’empare du village de Hattela et de deux quartiers à Mayadine et bloque les lignes de ravitaillement des terroristes de «Daech » à Deir Ezzor.

-Daraa/ Dans une nouvelle violation de l’accord sur la zone de désescalade, les groupes armés ont attaqué aux roquettes le quartier de Kachef dans la ville de Daraa, y faisant 3 martyrs et 4 blessés.Lire

-L’état-major russe : Destruction de 993 cibles des terroristes de “Daech” en Syrie.

Les parties concernées récupèrent le pilote Mohammad Soufane dont l’avion s’est écrasé en Turquie.

-Sabbagh, lors de sa rencontre avec Volodine : Interdiction de l’intervention dans les affaires souveraines des pays. Lire

-Terjeman, lors de sa rencontre à Damas avec une délégation médiatique : Importance de la coopération syro-iranienne dans le domaine médiatique.

-Qadiri examine avec une délégation des organisations non gouvernementales européennes la coopération bilatérale.

Mali : les églises catholiques cibles des islamistes

Extrait d’un article d’Aleteia du 2 octobre 2017 :

« Ces dernières semaines, ces derniers mois, nos églises, nos chapelles, ont été victimes de plusieurs attaques par de présumés jihadistes. (…) Nous sommes inquiets », a déclaré à l’AFP le secrétaire de la conférence épiscopale du Mali, Edmond Dembélé. La semaine dernière, dans le village de Dobara (à 800 kilomètres au nord de Bamako), des hommes armés « ont forcé la porte de l’église et y ont retiré crucifix, images et statue de la Vierge Marie, nappes d’autel », avant de tout brûler devant l’église. Les semaines précédentes, a précisé Edmond Dembélé, d’autres églises et chapelles ont subi le même sort sous les yeux des fidèles. Et, dans la localité de Bodwal, des chrétiens ont été chassés de leur lieu de culte par des hommes armés avec ce message : « Nous allons vous tuer si nous vous voyons prier encore dans l’église ».Lire la suite

La police islamique en Indonésie

Depuis 2002, dans la province islamique de Banda Aceh en Indonésie, la police religieuse veille scrupuleusement à l’application de la Charia. Filles en pantalons, jeunes couples non mariés discutant de manière trop rapprochée sont rappelés à l’ordre oralement. Plus grave, depuis septembre 2010, les relations sexuelles hors mariage sont punie de lapidation. 

« A contre-courant des préjugés contre le monde musulman, soulignons que l’Indonésie est une énorme démocratie musulmane » Mgr Michel Dubost, délégué épiscopal aux relations avec les musulmans (revue En dialogue, été 2016, lettre du Service national pour les relations avec les musulmans de la conférence des évêques de France).

80 turcs encerclent le commissariat de Val-de-Reuil pour demander la libération d’un compatriote

Illustration: Turcs manifestant à Paris en janvier 2011.

Lu dans Paris-Normandie du 20 septembre :

À 21 h, hier mardi 19 septembre, le commissariat de police de Val-de-Reuil s’est retrouvé en état de siège. À l’extérieur, 80 personnes de la communauté turque encerclent le bâtiment et leurs voitures bloquent les portails, empêchant les policiers et usagers, à l’intérieur du commissariat, de sortir. Elles réclament la libération d’un de leur proche interpellé en fin de journée. […] 

Le Rolivalois, alors en garde à vue, a été interpellé à Louviers vers 18 h 15. Alors qu’il avait commis une infraction routière, les forces de l’ordre avaient constaté un défaut de permis de conduire.

Après l’arrivée d’une vingtaine de policiers en renfort et une heure et demie de pourparlers, le groupe est finalement parti. Le conducteur a été libéré ce mercredi matin.

La justice suisse inculpe 3 dirigeants d’une association islamique

Trois dirigeants du Conseil central islamique suisse (CCIS) -d’orientation salafiste et comptant 3900 membres- ont été inculpés pour propagande et réalisation de vidéos sur Al-Qaïda en Syrie, a annoncé aujourd’hui la justice suisse. Le procureur général de la Confédération reproche aux accusés, dont le président du CCIS, Nicolas Blancho, un converti, d’avoir « relayé activement » ces films « au travers des réseaux sociaux et lors d’une manifestation publique », a-t-il indiqué dans un communiqué.

Ils encourent une peine de cinq ans au plus de prison, selon la loi fédérale interdisant les groupes Al-Qaïda et Etat islamique ainsi que les organisations apparentées. Le CCIS est une association dont le président défraie souvent la chronique pour ses positions radicales. Lire la suite dans Le Figaro

Le Temps avait consacré un long article sur le CCIS en mai 2016 :

Les faits d’abord. Le Ministère public de la Confédération (MPC) a actuellement des procédures pénales ouvertes contre deux personnes liées au CCIS. Naim Cherni, jeune Allemand au physique de mannequin, le vidéaste de la bande, est, depuis le 9 décembre, soupçonné de propagande en faveur du front Al-Nosra, lié à Al-Qaïda. En cause: une vidéo tournée en Syrie dans laquelle il interviewe Abdallah al-Muhaysini, un leader de l’organisation Jaysh al-Fath. Le MPC a demandé à YouTube de retirer la vidéo.

(…) Naim Cherni n’en était pas à son premier voyage en Syrie. En 2013, il s’était déjà mis en scène avec des responsables d’Ahrar al-Sham, groupe djihadiste lié à Jabhat al-Nosra. Le 9 octobre 2013, il avait posté sur son profil Facebook, depuis Raqqa, une photo de l’EI.(…) Qaasim Illi, le bras droit de Nicolas Blancho a lui propagé la revue de l’Etat Islamique, sur Twitter (…) En décembre 2002, Qaasim Illi s’était aussi illustré en allant rencontrer Ahmed Yassine, le fondateur du Hamas, à Gaza  » Lire l’article dans Le Temps

Sur le sujet lire l’enquête de Mireille Valette disponible sur Amazon :

Explosion dans le métro de Londres : le direct de Skynews

Explosion à 8h20 ce matin station Parsons Green à Londres. Un sac piégé. 17 blessés par brûlures.

Une musulmane de New York arrêtée pour avoir inventé son histoire de harcèlement par des partisans de Donald Trump

Référence : CBS News, 14 décembre 2016

Titre original : Teen accused of making up story of anti-Muslim harassment on NYC subway / WebArchiveArchive.Today

NEW YORK – Mercredi, la police a déclaré qu’une adolescente du quartier New Hyde Park avait inventé son histoire selon laquelle elle avait été verbalement harcelée dans le métro de New York parce qu’elle est musulmane.

Yasmin Seweid, âgée de 18 ans, a été détenue par la police mercredi après-midi, selon ce que rapporta un porte-parole de la police à CBS New York.

Elle est accusée d’avoir déposé une fausse plainte et d’avoir nui à l’administration gouvernementale.

Seweid avait soutenu avoir été harcelée verbalement dans le métro par un groupe de trois hommes vers 22h00 jeudi le 1er décembre.

Elle avait déclaré à CBS New York avoir pris la ligne de métro #6 au coin de 23rd Street et Park Avenue après avoir assisté à un événement au Collège Baruch.

«Je les entendais parler mais, puisque j’avais mes écouteurs sur les oreilles, je ne portais pas vraiment attention. J’avais eu une longue journée. Puis, ils se sont rapprochés et j’ai pu les entendre dire distinctement ‘Donald Trump’», avait-elle dit. Lire la suite sur Point de Bascule

Un maire israélien fait irruption dans une mosquée pour baisser le volume des haut-parleurs

Le maire de la ville israélienne de Lod est intervenu pour faire cesser l’appel à la prière, diffusé selon lui trop fort, par une mosquée de la ville à 5h30 du matin. Après l’intervention de la police, l’imam a été convoqué pour s’expliquer.

Selon un rapport de police, l’imam de la mosquée de Dahamshe, dans la vieille ville de Lod, diffusait son sermon par les haut-parleurs du bâtiment aux alentours de 5h30 du matin, au lever du soleil. Yair Revivo, le maire de la ville, a alors appelé la police, précisant qu’il se trouvait devant le bâtiment et s’apprêtait à entrer en compagnie de son adjoint et du chef de la sécurité de la ville. Lire la suite sur Oumma.com

Birmingham (ville islamisée): attaque au couteau dans une église, trois fidèles poignardés

Au moins trois fidèles ont été poignardés après qu’un homme armé d’un couteau ait pris d’assaut une église de Birmingham pendant le service religieux, selon les médias locaux, ajoutant que le suspect a été arrêté.

Ce matin, environ 150 fidèles étaient à l’église pour assister à la messe quand un individu a brandi un « large couteau de cuisine ». (Mirror)

L’attaque a eu lieu à l’église apostolique de New Jerusalem à 10h50, selon les médias locaux.

Un homme de 46 ans a été arrêté pour suspicion de tentative de meurtre.

L’une des victimes, un homme de 33 ans, a été emmenée à l’hôpital dans un état stable.  Source: Russia Today

Voilà l’évolution de cette ville entre 1960 et aujourd’hui :

Une salle de prière musulmane dans l’université de Parme

Les revendications musulmanes sont prises en compte par le monde universitaire italien. L’Université de Parme n’a pas opté pour une simple salle à usage multi-religieuse, mais pour une petite mosquée dédiée.