Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

Des sociétés turques fournissent les composants de l’arsenal de l’Etat Islamique

delvalle-alexandre-turquie« Longtemps base arrière de Daech, la Turquie apparaît bel et bien comme le marché sur lequel les artificiers djihadistes faisaient leurs emplettes. Dans un précédent rapport, daté de février, CAR affirmait que non seulement la plupart des composants utilisés dans les explosifs de Daech avaient été achetés sur le marché turc, mais également les câbles, les cordons de détonation, les fertilisants et des conteneurs. Bref, l’essentiel de l’arsenal nécessaire à la confection de leurs engins de mort. «Daech utilise systématiquement du nitrate d’ammonium fabriqué par la compagnie turque Mert Global pour des explosifs qui ont été retrouvés à Ramadi en 2016 et à Tikrit en 2015», écrivait ainsi l’ONG en février dernier(…) les cordeaux de détonation étaient ensuite distribués par une société basée en Turquie.(…) Lire l’article intégral dans Le Figaro du 7 juillet

Syrie: les groupes armés par l’Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie accusés de crimes de guerre par Amnesty

AaS-Screengrab-Bomb

Le groupe Ahrar el Sham (L’Aube du Levant) armé par l’Arabie Saoudite et la Turquie.

Amnesty international a accusé mardi des groupes rebelles islamistes en Syrie «d’exécutions sommaires et de torture» appelant la communauté internationale à retirer tout soutien aux mouvements responsables de crimes de guerre.

L’organisation de défense des droits de l’Homme basée à Londres pointe du doigt des groupes armés syriens dans les provinces d’Alep (nord) et d’Idleb (nord-ouest), et «dont certains auraient le soutien du Qatar, de l’Arabie saoudite, de la Turquie et des Etats-Unis».

«A Alep et à Idleb aujourd’hui, les groupes armés ont le champ libre pour commettre en toute impunité des crimes de guerre et d’autres violations du droit humanitaire international», souligne Amnesty dans un nouveau rapport, qui dénonce «une vague glaçante d’enlèvements, tortures et exécutions sommaires».

Amnesty cite le groupe rebelle islamiste Noureddine Zinki, le Front al-Chamia et la Division-16, qui font tous trois partie de la coalition islamiste «Fatah Halab» («la conquête d’Alep»), mais aussi le puissant groupe salafiste armé Ahrar al-Cham, soutenu par l’Arabie saoudite et la Turquie, et les jihadistes du Front al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda.

Consulter la liste complète des groupes djihadistes et de leurs parrains.

Maroc : Le ministère de l’Education supprime Sourate Al Fath incitant au jihad des manuels scolaires

Capture d’écran 2016-07-04 à 22.09.14Lu sur Yabiladi du 2 juillet 2016:

La réforme de l’enseignement de la religion est en marche. Après la décision de la tutelle de rebaptiser la matière « éducation islamique », en « éducation religieuse », elle passe à la deuxième phase de son programme. Le ministère s’apprête à supprimer Sourate Al Fath (la Conquête) des manuels scolaires de la 3e année du collège. En cause, son contenu incitant les musulmans au jihad. Lire la suite sur Yabiladi

Que dit cette sourate Al Fath, la numéro 48 ? Extraits:

« Quiconque ne croit pas en Dieu et en son Apôtre, nous avons préparé un brasier pour les incroyants » (verset 13)

« Dieu a envoyé son apôtre avec le guide et la vraie religion pour la faire triompher de toute religion (…) Mahomet est l’apôtre de Dieu. Ses partisans sont durs pour les incroyants, mais bons entre eux » (versets 29-29)

Traduction de Jean Grosjean approuvée par l’institut de recherches islamiques d’el-Azhar (Le Caire).

Bangladesh : 20 otages étrangers incapables de citer le Coran torturés et égorgés

1467554411-italiani-morti-dakka

Photos: Les neufs italiens tués à Dacca vendredi. Il Giornale

Source Daily Star/Russia Today:

«Les assaillants ne se sont pas comportés brutalement avec les Bangladais, ils leur ont donné à manger. Ils testaient la religion de chacun en leur demandant de réciter un extrait du Coran. Ceux qui pouvaient citer un verset ou deux étaient épargnés. Les autres étaient torturés».

Les détails sur la prise d’otage qui a eu lieu au Bangladesh ce week-end commencent à émerger. Selon ce témoignage paru dans le Daily Star, les terroristes auraient torturé les otages qui n’étaient pas capable de réciter des versets du Coran. (…) Lire la suite

50 écoles primaires musulmanes: 2h de récitation de Coran chaque matin

Coran, Sourate IX verset 29:

« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humilies . »

Le RAID interpelle trois djihadistes en puissance à Carcassonne et Perpignan

Carcassonne-montagne_largeLu dans LIndépendant du 28 juin:

Les policiers de la sécurité intérieure (DGSI) sont intervenus ce mardi matin à Carcassonne. Un couple a  été interpellées sur le hameau de Montredon lors d’une vaste opération qui aurait mobilisé entre autres les policiers du RAID de Bordeaux.

Selon nos informations, un autre homme a été arrêté à Perpignan dans le cadre de cette même affaire. Les suspects seraient actuellement en garde à vue pour « association de malfaiteurs » et « préparation en vue de commettre un acte terroriste ». Une mesure qui peut durer jusqu’à 4 jours.

On ignore pour l’heure quelles villes et quelles cibles auraient été visées et si ces arrestations sont en lien avec celle d’un Tarnais de 22 ans le 13 juin dernier à Carcassonne toujours, en possession d’armes blanches et qui aurait confié aux enquêteurs vouloir commettre un attentat contre des touristes et des forces de l’ordre. 

Suède: un réfugié musulman vandalise une église à Malmö

malmo-st-pauliÀ 3 h du matin, lundi 27 juin, la police de Malmö a reçu un appel signalant qu’un homme s’était introduit dans l’église Saint-Paul, au centre de la ville, et était en train de la vandaliser. Arrivés sur les lieux, les fonctionnaires de police ont été agressés par l’individu armé d’un gourdin qui les a chargés aux cris de « Allahu Akbar ». Les policiers ont fait usage de gaz poivre pour le maîtriser. Cette église luthérienne du XIXe siècle a été endommagée, le vandale s’en étant pris notamment, à ses vitraux. Il a été arrêté pour vandalisme, intrusion et tentative de violence envers des représentants de la force publique. La police estime que le motif est probablement antichrétien et qu’il pourrait être inculpé aussi de crime de haine. À 11 h du matin, la police n’avait toujours pas réussi à déterminer l’identité du vandale, son âge et son origine.

Source : FriaTider, 27 juin traduction Christianophobie.fr

Les Mureaux : condamné pour avoir menacé des pompiers de les égorger « comme les policiers de Magnanville »

les-mureaux-10927399uruzsLu dans Le Parisien du 23 juin:

« Un homme de 46 ans a été condamné ce jeudi par le tribunal correctionnel de Versailles à une peine de six mois de prison avec sursis pour apologie du terrorisme et menace de mort. (…)Les faits remontent à mardi, aux Mureaux, lorsqu’un pompier aperçoit un homme serrer le cou d’un cygne. Il intervient pour lui dire d’arrêter. Mais alors que le pompier est remonté dans son véhicule,l’homme, passablement excité, tente d’ouvrir la porte, intime l’ordre aux deux soldats du feu de sortir, et affirme qu’il va les égorger « comme les policiers de Magnanville ». […]

Salah Abdeslam fut contrôlé durant une demi-heure après les attentats de Paris !

maxnewsworldthree886564Lu dans Le Soir :

« Les auditions de la commission d’enquête française sur les attentats commis à Paris le 13 novembre révèlent les doutes que les gendarmes français, en mission de surveillance à Cambrai, nourrissaient à l’encontre de Salah Abdeslam lorsque la Golf de ses amis molenbeekois, Mohammed Amri et Hamza Attou, venus le récupérer dans la capitale française, fut contrôlée le 14 novembre à 9h10 sur une aire de stationnement de Cambrai.

Ce contrôle, présenté jusqu’ici comme « aléatoire » et de routine, a duré une demi-heure et non quelques minutes. «  Il apparaît que Salah Abdeslam et les individus qui l’accompagnaient ont été retenus durant une demi-heure environ, un délai anormalement long, alors qu’une vérification d’identité dure 5 ou 10 minutes tout au plus  », a-t-on ainsi appris auprès de deux députés, belge et français, membres des commissions d’enquête sur les attentats de Bruxelles et de Paris, en marge de la visite rendue lundi par nos parlementaires à leurs homologues d’outre Quiévrain. Lire la suite

Un leader musulman américain souligne la prédominance de la charia sur les lois humaines

Haitham Ibn Thbait, un leader américain du parti islamiste Hizb Ut-Tahrir, exhorte les musulmans américains à ne pas voter lors des élections présidentielles, et rappelle les fondamentaux de l’islam :

Allah dit: C’est Allah qui gouverne et personne ne peut s’opposer à Son Houkm (Jugement)[Sourate Ar-Raad 13:41] Et, Le Houkm (Jugement) n’appartient qu’à Allah [Sourate Al-Anam 6:57]. Le droit de légiférer appartient donc à Allah, Seul.

« Mahomet et ses compagnons avaient établi pour nous un système politique où la souveraineté appartient à Allah et non aux élites. Pour nous, en Occident, Allah nous a accordé l’opportunité d’être au milieu des gens si désinformés, que la vérité que nous leur offrons résonnera dans leur coeur. Notre voix est notre plus grande arme, notre silence notre pire ennemi.(…)

Le califat islamique est le seul système social et politique, qui offre les solutions appropriées aux problèmes sociaux et économiques de l’humanité et nous devons agir en conséquence.

Les musulmans en Occident font partie de ce combat. Nous ne devrions pas sous-estimer notre impact dans cet effort global. Nous devons être honnêtes au sujet de qui nous sommes, ce qu’est notre programme global, défendre notre islam, où que nous soyons, et l’expliquer aux musulmans et aux non musulmans. Ne tombez pas dans ce piège électoral. » Lire la suite sur Dreuz