Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

Les militants musulmans fêtent la victoire de Benoit Hamon

C3X1HqzWcAAHsbqC3XZbYwWcAANB6w

C3Xe6drXAAIiVHa-1

C3XT9sYWAAA59v1

16426159_1844280382462355_7292442480274114053_n

Texas : une mosquée incendiée hier

Un gigantesque incendie s’est déclaré, dans la nuit du vendredi au samedi 28 janvier 2017 dans une mosquée au Texas (Etats-Unis), rapportent plusieurs sources médiatiques.

Selon la chaîne américaine Fox News, l’incendie a eu lieu au «Victoria Islamic Center» (centre islamique de Victoria). Un lieu de culte qui avait déjà connu des attaques racistes et islamophobes, précise le média américain. L’avocat du centre, cité par la même source, rapporte que la fumée et les flammes ont été repérées vers 2 heures du matin samedi et appelé le service des incendies.

Allemagne : procès d’un réfugié ayant tué une « infidèle »

130507HeilbronnUnglubigeLu dans Bild.de

Personne ne sait comment il s’appelle vraiment ni où il est né. Il se trouvait vendredi sur le banc des accusés du Tribunal d’instance de Heilbronn [Bade-Wurtemberg]. Pour meurtre. Abubaker C., dont on suppose qu’il a 27 ans, aurait tué Maria M., une retraitée de 70 ans, parce que c’était une infidèle. 

Selon la représentante du ministère public, ce demandeur d’asile a pénétré dans l’habitation de la retraitée. Puis il l’aurait étranglée avec un cordon de téléphone. Pour finir, il aurait fracassé le visage de sa victime avec une barre de fer et se serait enfui en emportant argent liquide et bijoux.

Lorsque la police est arrivée, les murs étaient entièrement maculés de caractères arabes. Il y avait en plus l’inscription „It‘s payback time“ (« Le moment de rembourser est arrivé »).[« It‘s payback time“ peut aussi signifier « Le moment de la vengeance est arrivé »]

Explication de la représentante du ministère public : « L’accusé voulait tuer quelqu’un qui, à son sens, était un infidèle. »
Elle estime que la faute du Pakistanais est particulièrement grave et veut mettre Abubaker C. pour au moins 20 ans derrière les barreaux.

L’accusé a laissé de nombreuses traces ADN sur les lieux du crime, mais il nie en bloc. Jugement en février.

(Traduction Fdesouche)

Opérations antiterroristes autour de Strasbourg et Trappes ce mardi

Capture d’écran 2017-01-18 à 17.23.28Lu dans Le Point de ce mercredi 18 janvier :

« Une vague de perquisitions et d’interpellations a été menée mardi dans cette commune des Yvelines, « bastion » du djihadisme français.

Les enquêteurs de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) épaulée par le Raid ont investi plusieurs appartements des quartiers populaires de la ville de Trappes, dans les Yvelines. Selon différentes sources, certains des individus interpellés seraient en lien avec des « Trappistes » combattants en Syrie. D’autres sources font état de l’achat de matériel « sensible » nécessaire à la préparation d’attentats. Contacté par Le Point, le parquet antiterroriste n’a pas répondu à nos sollicitations. Le ministère de l’Intérieur a confirmé l’information, mais ne souhaite pas « faire plus de commentaires à ce stade de l’enquête ». La direction de la DGSI, quant à elle, « ne souhaite pas communiquer sur une enquête en cours ».(…)

Depuis plusieurs mois, Trappes fait l’objet d’une attention particulière de plusieurs services de renseignements français. Près d’une centaine de jeunes hommes et femmes parfois avec leurs enfants ont rejoint les rangs de l’organisation État islamique dans les zones de combat en Irak et en Syrie ces dernières années.  (…) Lire la suite

A Strasbourg :

La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) a mené plusieurs opérations antiterroristes, ce mardi dans la banlieue de Strasbourg. Selon les informations de nos confrères des Dernières Nouvelles d’Alsace, les hommes de la DGSI ont pénétré dans un immeuble de deux étages, situé dans un quartier résidentiel de Schiltigheim.

Un jeune homme d’origine turque, entre 20 et 30 ans, qui vivait là avec sa mère et deux autres membres de sa famille, a été placé en garde à vue.

Toujours selon le quotidien, d’autres opérations ont été dirigées en même temps. Selon des témoins, des policiers lourdement armés et encagoulés auraient été aperçus devant un immeuble de la route du Rhin, à Neudorf.

Trois personnes auraient été placées en garde à vue. 

La vie des derniers français de Saint-Denis en zone musulmane (Enquête Exclusive)

L’archevêque de Pompéi avertit : « dans 10 ans, nous serons tous musulmans à cause de notre stupidité »

670386bon18

Un propos certes excessif mais qui donne un autre son de cloche (étonnant) au sein de l’Eglise :

Lu dans le magazine italien La Fe Quotidiana :

« Donner l’aumône aux migrants qui végètent devant les magasins de nos villes est une erreur, c’est anti-éducatif et favorise la paresse, ils ont déjà à manger. Dans dix ans nous deviendrons musulmans à cause de notre stupidité » a déclaré  Monseigneur Carlo Liberati, archevêque émérite de Pompéi. (…)

Êtes-vous préoccupé par les récents actes de terrorisme?
« Certainement, comme tous du reste. Mais le problème est bien autre. L’ Italie et l’Europe vivent de manière païenne et athée, ils font des lois qui vont contre Dieu et ont des coutumes qui ne parlent que de paganisme. Toute cette décadence morale et religieuse, au-delà de la foi, favorise l’islam. Dans dix ans, comme j’ai déjà dit, nous serons musulmans pas à cause de l’islam, mais par notre stupidité. Eux font des enfants et nous non, nous sommes en déclin. En outre. »

En outre?
« Nous avons, je le rappelle, une foi chrétienne qui s’affaiblit. Aujourd’hui l’Église fonctionne peu, les séminaires sont vides sauf les paroisses qui sont encore soutenues mais il manque une vraie vie chrétienne. Tout ceci est un boulevard pour l’islam. » (…)source

Le Maroc interdit la burqa : les évêques vont-ils protester ?

burqa-MarocLu sur Bladi.net du 10 janvier :

C’est une décision surprise qui vient d’être prise par les autorités marocaines. Pour des « raisons de sécurité », il est désormais interdit de fabriquer ou de commercialiser des burqas dans le pays.

Ce vêtement qui couvre entièrement le corps, même le visage, est dans le collimateur des autorités qui viennent de donner 48 heures à tous les commerçants pour stopper non seulement leur confection mais aussi leur vente.

Le même délai a été accordé aux commerçants pour se débarrasser de leur stock sous peine d’être saisi et donc détruit. Les récalcitrants s’exposent à une forte amende en cas de non respect de cette circulaire.

D’après le site alyaoum24, les caïds se sont adressés aux commerçants dans plusieurs villes à travers le royaume pour les informer de la décision des autorités. Le ministère de l’Intérieur n’a toujours pas réagi sur la question et devrait sans doute le faire si cette décision est contestée par les commerçants ou par les adeptes de ce vêtement. » Source

On se souvient que la Conférence des évêques de France avait protesté publiquement contre son interdiction en France. Lire la position de l’évêque de Créteil Mgr Santier, parmi d’autres.  On attend leur réaction sur cette information.

Un migrant syrien interpellé en Allemagne pour préparation d’un acte terroriste en lien avec l’EI

sarrebuckLu dans Le Républicain Lorrain du 2 janvier 2017

La police de Sarrebruck a interpellé, ce samedi, un Syrien de 38 ans, soupçonné de financer des projets terroristes sur le sol allemand.

 Selon nos confrères de la presse allemande, les forces spéciales de la police ont interpellé, ce samedi matin, un Syrien de 38 ans dans son appartement de Sarrebruck-Burbach. Vivant en Allemagne depuis deux ans, il est soupçonné d’entretenir des liens étroits avec l’État islamique.

Dans son téléphone portable, la police aurait trouvé des fils de discussion sur la messagerie Telegram avec un contact basé à Rakka. Les conversations tournaient apparemment autour du financement de plusieurs actes terroristes dans les grandes villes d’Allemagne, dont l’un au camion chargé d’explosifs.

Lors de son interrogatoire, détaillé dans un communiqué de la justice allemande, le Syrien a semble-t-il livré une autre histoire, expliquant qu’il voulait soutirer de l’argent à l’État islamique pour le transmettre à sa famille restée en Syrie. En aucun cas participer à des projets terroristes.

La police et le bureau du procureur général poursuivent leur enquête.

Turquie : prêches interdisant la célébration du nouvel an dans les 80 000 mosquées turques

trois-francais-ont-ete-blesses-dans-l-attaqueUn politologue turc était invité à commenter les attentats d’Istanbul du 1er janvier sur BFMTV à 17h50. Il affirme que les prêches de vendredi dernier, écrits par le Diyanet (Ministère des Affaires islamiques) et diffusés dans les 80 000 mosquées officielles ont « interdit de célébrer le jour de l’an , cela créé un climat délétère » selon ce politologue. 

Le parcours d’Anis Amri : Schengen en cause

C03NAerXEAArJjL.jpg-large