Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

Le père Vincent Feroldi parle de « trésors de la spiritualité islamique »

feroldiDirecteur du Service national pour les relations avec les musulmans (SNRM) de la Conférence des évêques de France, le père Vincent Feroldi s’est récemment fait remarqué pour avoir affirmé croire en « un Islam spirituel, chemin qui mène à Dieu » (source) et que Mahomet est un « Prophète » , avec une majuscule s’il vous plait (source).

Sur le média islamique Saphirnews, dans un entretien du 12 janvier 2016, il s’adresse aux musulmans :

« Amis musulmans, vous êtes porteur d’une foi* en Dieu s’inscrivant dans la révélation coranique. Partagez-nous les trésors de votre spiritualité. Vous êtes divers et nous savons que, si certaines dérives existent et amènent certains à mépriser, voire à tuer ceux qui sont différents d’eux, la très grande majorité d’entre vous êtes des croyants de la miséricorde et de l’hospitalité, de l’adoration et de l’aumône, désireux de construire, avec d’autres, un monde où les injustices pourront être combattues et la Nature donnée par Dieu préservée. Soyez des citoyens croyants heureux ! 

Amis chrétiens, ne nous replions par sur nous-mêmes ! Allons à la rencontre des croyants d’autres traditions et de nos contemporains humanistes, sans peur, ni aprioris ! »

* Le père Feroldi contredit la déclaration Dominus Iesus de la Congrégation pour la doctrine de la foi publiée en 2001, signée par le cardinal Ratzinger :

« On doit donc tenir fermement la distinction entre la foi théologale et la croyance dans les autres religions. Alors que la foi est l’accueil dans la grâce de la vérité révélée, qui « permet de pénétrer le mystère, dont elle favorise une compréhension cohérente », la croyance dans les autres religions est cet ensemble d’expériences et de réflexions, trésors humains de sagesse et de religiosité, que l’homme dans sa recherche de la vérité a pensé et vécu, pour ses relations avec le Divin et l’Absolu.« 

Allemagne : Des chrétiens réfugiés martyrisés par des vigiles musulmans dans les centres pour migrants

1601190112510105Lu sur le journal allemand Welt.de

Les réfugiés chrétiens sont exposés dans les centres d’accueil pour migrants au harcèlement et la violence des islamistes. Mais certains membres du personnel de sécurité d’ascendance turque et arabe ne détournent pas seulement le regard, ils les battent.Lire la suite

Rappel d’octobre 2015 où France 5 avait recueilli des témoignages allant dans le même sens :

« Les attaques contre les femmes ont à voir avec l’islam » (Hamed Abdel-Samad)

Hamed Abdel-Samad est politologue germano-égyptien, auteur, entre autres, de Ein Araber und ein Deutscher müssen reden (avec Hans Rath) et Islamic Fascism.

Extrait:

« Dans mes livres, j’ai examiné les causes de cette épidémie, et surtout le rôle que joue l’islam.

En Égypte et au Maroc, j’ai vu de mes yeux des cas d’abus collectif. Presqu’à chaque fois, les coupables ne sont pas de jeunes croyants isolés, mais des petits groupes qui étaient souvent sous l’influence de drogues. Il est interdit pour un croyant musulman de toucher une femme à qui il n’est pas marié, même sa propre fiancée. Des musulmans particulièrement fervents s’interdisent même de serrer la main à une femme, et des salafistes en Égypte croient qu’un homme dans le bus ne peut même pas prendre un siège qu’une femme vient de quitter, de peur que la chaleur de son corps seule pourrait l’exciter sexuellement.

Pourtant, malgré ces règles – ou peut-être même à cause d’elles – il est impossible de dire que la violence sexuelle n’a rien à voir avec l’islam, parce que ces mœurs sexuelles strictes, cette structure hiérarchique et cette séparation complète entre les sexes tendent à suggérer le contraire. Une religion qui considère les femmes comme étant la possession d’un homme ou une menace pour sa moralité doit être tenue en partie responsable.

Il y a quarante ans, presqu’aucune femme au Caire ne portait le foulard, et le harcèlement sexuel public était rare. Aujourd’hui, presqu’aucune femme n’est pas voilée, mais elles sont harcelées et pelotées sur la voie publique. La même chose pourrait être dite pour l’Iran, l’Afghanistan et le Pakistan, ainsi que la plupart des autres pays à prédominance musulmane. Lire la suite

Allemagne : Des migrants algériens attaquent une femme enceinte de 8 mois parce qu’elle porte une croix

BREIZATAO  (14/01/2016) En Allemagne, une femme d’origine érythréenne enceinte de huit mois marchait aux côtés de son mari lui-même érythréen quand des musulmans originaires d’Algérie les ont violemment agressé.

Le couple était de sortie avec deux autres personnes. Alors qu’ils étaient devant la vitrine d’un magasin, les quatre personnes se sont faites approcher par un groupe d’une dizaine d’algériens. Un des algériens a alors vu une croix autour du cou de la femme enceinte de 25 ans et a commencé à l’insulter. La situation a rapidement dégénéré, un des algériens la frappant avec une bouteille de verre..Quand la police est intervenue, les algériens s’étaient déjà enfuis.

(Source : PressPortal.de)

Le Conseil Central Islamique Suisse demande de l’aide afin de soutenir un djihadiste

topelement3-448x293

Le Conseil Central Islamique Suisse (CCIS) appelle sur les médias sociaux afin d’aider le prisonnier Abu Adam (photo), prêcheur de haine. Plusieurs vidéos le montrent avec une kalachnikov en Syrie.
L’islamiste de 35 ans est depuis mi-décembre en détention provisoire. Il est accusé d’appartenir à l’organisation terroriste syrienne Jamwa, qui coopère étroitement avec l’Etat islamique.
Avec une kalachnikov en Syrie
Concrètement, il déclare avoir agi comme point de ralliement pour les nouveaux djihadistes allemands et avoir acheté des dispositifs de vision de nuit pour le djihad. «Fakk Allahu asrahu» (qu’Allah le délivre) et « Free Abu Adam, soutenez votre frère» écrit le Conseiller du Conseil Central Islamique Suisse Qaasim Illi sur Facebook. Il est convaincu que la détention de l’islamiste est politiquement motivée. « Ils ont essayé de le faire taire ».

Source Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Un juif de Marseille agressé à la machette par un jeune islamiste

Capture d’écran 2016-01-11 à 13.06.18 ofvfqg

Tarek Belgacem avait peint le drapeau de l’EI dans son foyer pour migrants : sa famille tunisienne le soutient.

Selon des informations publiées dimanche par l’hebdomadaire allemand Welt am Sonntag, l’homme avait peint un symbole de l’EI sur un mur de son foyer pour demandeurs d’asile à Recklingshausen.

L’édition en ligne du magazine Spiegel dit elle qu’il a posé dans le centre avec un drapeau de l’organisation, ce qui a amené les autorités locales à le classer comme potentiellement dangereux. Toutefois il a disparu de Recklingshausen au mois de décembre, ajoute Spiegel Online.

Libye : attaques meurtrières de EI pour s’emparer des deux principaux ports pétroliers

Capture d’écran 2016-01-07 à 14.33.057 janvier 2016:

« En Libye, le danger que l’Etat islamique profite du chaos interne devient de plus en plus concret. Dans le nord du pays, où deux sites portuaires pétroliers situés à l’est de Syrte ont été attaqués par l’EI lundi (le terminal d’Es Sidar, plus grand site de stockage de pétrole en Libye, ainsi que celui de Ras Lanouf), cinq vastes cuves de stockage sont en flammes, a annoncé mercredi 6 janvier un représentant des services chargés de la sécurité des sites, cité par l’agence Reuters.

Quatre incendies se sont déclarés à Es Sider et un fait rage à Ras Lanouf, précise l’agence. Selon Reuters, qui cite  un membre de l’administration locale, chaque cuve contient entre 420.000 et 460.000 barils de pétrole.

Ces combats entre des gardes des installations pétrolières et le groupe Etat islamique (EI) ont par ailleurs été meurtriers. L’AFP fait état de dix morts du côté des gardes des installations pétrolières, Reuters mentionne neuf morts et une quarantaine de blessés, ainsi que de 30 corps récupérés du côté des assaillants. Lire la suite

Allemagne: 516 plaintes pour viol à Cologne, 133 plaintes à Hambourg, 41 à Dusseldorf

Capture d’écran 2016-01-06 à 00.57.13

Actualisation au soir du lundi 11  janvier:

Le Soir du dimanche 10 janvier informe :

« La police de Cologne (ouest) a indiqué dimanche que le nombre de plaintes liées aux violences dans la nuit du Nouvel An était désormais de 516, dont environ 40 % pour des faits d’agression sexuelle.

Samedi, le bilan du nombre de plaintes avait déjà été fortement relevé, à 379. Dix-neuf personnes sont pour l’instant considérées comme suspectes, a indiqué la police dans un communiqué sans autre détail. Par ailleurs, la police a procédé samedi soir à l’arrestation d’un Marocain de 19 ans soupçonné de vol de portables le soir de la Saint-Sylvestre sur la place principale de Cologne. Cet homme est déjà connu des services de police. (…) La police de Cologne, dont le chef a été mis à pied vendredi après de nombreuses critiques notamment sur une communication très tardive et limitée, avait affirmé samedi que les personnes sur lesquelles elle enquêtait étaient « originaires en grande partie de pays d’Afrique du Nord » et « en grande partie des demandeurs d’asile et des personnes se trouvant en Allemagne illégalement ». 

Lire la suite

Orléans :  » J’attends avec impatience de nouveaux attentats, Un nouveau carnage serait génial »

orleansLu sur France Bleu Orléans du 29.12.2015 :

« Un Orléanais de 56 ans a été condamné ce mardi à huit mois de prison dont quatre ferme, pour vol, menaces de mort, violences et surtout apologie d’un acte de terrorisme. Jeudi dernier aux Halles Châtelet à Orléans il avait déclaré attendre avec impatience de nouveaux attentats en France. Lire l’article