Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

Deux islamistes allemands traversent la frontière (non contrôlée) pour faire du repérage à Roissy

Jeudi vers 19h50 des douaniers ont donné l’alerte au service de la Police aux Frontières (PAF) : deux suspects, dont un individu dangereux, « fiché S » en Allemagne pour islamisme radical, ont été aperçus à l’aéroport de Roissy.

Selon le JDD, À 18h23, un véhicule de couleur blanche, un Mercedes Sprinter rallongé, s’est stationné devant le terminal 3 de l’aéroport. Sept minutes plus tard, le passager avant est descendu. L’homme barbu, portant un blouson gris à capuche, s’est rendu dans l’aérogare en courant. Il a pris rapidement plusieurs photographies des lieux, puis il est retourné dans le véhicule.

(image d’illustration)

Le conducteur, quant à lui, est resté au volant. Il est décrit comme étant un homme âgé d’une quarantaine d’années, porteur d’un collier de barbe.

Le duo est reparti aussi vite qu’il était arrivé.

Le Centre de coopération des douanes allemand a informé son homologue hexagonal que le propriétaire du véhicule fait partie des 616 « Gefahrder » (personnes représentant une menace) répertoriés l’an dernier par les services de renseignement allemands. Selon les chiffres de l’office fédéral de la police criminel allemand, 200 de ces radicaux potentiellement en mesure de faire un attentat sont introuvables et probablement à l »étranger, sur les 616 répertoriés. 

ils font l’objet d’une « fiche Schengen »‘ , mais, les contrôles aux frontières n’existant plus en Europe, il n’est donc pas étonnant qu’ils viennent en France préparer les prochains massacres. 

Cameroun : des dizaines d’élèves enlevés par les islamistes, silence des médias français

Si les médias français ont parlé des enlèvements de début novembre à Bamenda, ils ont passé sous silence le dernier forfait de Boko Haram. Pour ne pas saturer l’esprit des français de la menace islamiste quotidienne qui s’étend en Afrique francophone ?

Le média spécialisé sur l’islamisme La Référence écrit :

Mardi 20 novembre 2018, à Kumba, au sud-ouest du Cameroun, des éléments terroristes armés ont pris d’assaut une école primaire et enlevé des dizaines d’élèves, en plus du directeur et d’un enseignant. Lire la suite

Les islamistes attaquent Alep au gaz dans l’indifférence des médias français

Une femme syrienne soignée dans un hôpital à Alep, le 24 novembre 2018.

Lu sur RT :

La diplomatie syrienne, qui accuse des groupes rebelles et djihadistes d’avoir utilisé du gaz dans une attaque de roquettes contre Alep survenue le 24 novembre, a pointé du doigt le rôle des Etats étrangers dans l’obtention d’armes chimiques par des organisations terroristes. (…) La veille, en fin de soirée, citant des sources médicales, l’agence de presse syrienne Sana avait fait savoir que l’attaque ayant visé Alep avait provoqué au moins 100 cas de suffocation parmi les civils. De son côté, le directeur des services de santé d’Alep, Ziad Hajj Taha, avait évoqué une probable attaque au gaz de chlore toxique, sur la base des symptômes présentés par les blessés.

Des experts russes ont utilisé des «analyseurs de gaz» pour confirmer la contamination chimique des zones touchées, selon un porte-parole des troupes de protection radio, chimique et biologique des Forces armées russes (NBC). Des échantillons de terre, ainsi que des fragments de bâtiments et de munitions, ont été récupérés afin d’établir la composition de la substance toxique utilisée par les combattants lors de l’attaque. 

Riposte russe :

Le ministère russe de la Défense a annoncé ce 25 novembre que l’armée russe avait mené des frappes aériennes en Syrie contre plusieurs positions de «groupes rebelles et djihadistes». Moscou accuse ces groupes d’avoir utilisé des armes chimiques lors de l‘attaque du 24 novembre dans le nord-ouest d’Alep, zone contrôlée par les forces gouvernementales.

«Toutes les cibles ont été détruites», a précisé le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, qui a indiqué que l’armée russe avait visé des «groupes terroristes» se trouvant dans la zone tampon d’Idleb, contrôlée par le groupe djihadiste Hayat Tahrir al-Sham. Ces derniers ont tiré sur un quartier d’Alep à l’aide de lance-grenades des «explosifs contenant apparemment du chlore», a poursuivi Igor Konachenkov, citant une source militaire russe sur place.

Coups de fouet et chocs électriques pour les féministes saoudiennes emprisonnées

Selon des informations du « Monde », neuf militantes arrêtées par Riyad en milieu d’année ont été torturées. C’est la première fois que des détenues sont soumises à de tels traitements dans le royaume. A lire dans Le Monde

Le policier saoudien coupable d’agression sexuelle à Saint-Malo ne prend que 3 mois avec sursis

Surtout ne pas froisser l’Arabie Saoudite. Ici MBS en visite en France.

Nous en parlions la semaine dernière, cette affaire révélant la coopération franco-saoudienne dans le domaine de la « sécurité », étant entendu qu’en Arabie Saoudite il s’agit d’une police appliquant la charia.

Le  saoudien en formation à l’école de police de Saint-Malo  de 40 ans était jugé à huis clos le 8 novembre  devant le tribunal correctionnel de Saint-Malo pour une agression sexuelle commise sur une employée d’hôtel. Les faits se sont déroulés fin septembre dans un hôtel renommé de la cité corsaire.

Son nom pas inscrit au fichier des délinquants sexuels

Venant d’arriver à Saint-Malo pour suivre une formation, le policier aurait procédé à des attouchements sur la victime. Après avoir tenté de l’embrasser dans un ascenseur, il l’aurait poussée dans une chambre avant de la projeter sur le lit. L’employée avait réussi à prendre la fuite, paniquée. Alerté, son mari s’était rendu sur place et avait frappé le policier.

Dans l’attente de son procès, le policier avait interdiction de quitter le territoire. Selon le site Actu.fr, le tribunal l’a condamné à trois mois de prison avec sursis. Il devra également verser 5.850 euros à la victime au titre des dommages et intérêts. Son nom n’a par contre pas été inscrit au fichier des délinquants sexuels. La jeune femme, âgée d’une trentaine d’années, a été très traumatisée par cette agression. Elle n’a pas pu reprendre son travail.

Un verdict très clément, où l’on peut voir les effets d’une pression diplomatique de Riyad sur Paris, la France étant un des principaux vendeurs d’armes du royaume islamiste.

Arabie Saoudite : selon la CIA le prince héritier Mohammed ben Salman a ordonné l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi

La CIA a conclu que le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohamed ben Salman avait ordonné l’assassinat du journaliste et dissident Jamal Khashoggi, rapporte vendredi le Washington Post, alors que Ryad dément toute implication de MbS.

Selon le Washington Post, des responsables américains ont dit avoir une grande confiance dans l’analyse de la CIA, qui est à ce jour la plus formelle à associer Mohamed ben Salman à la mort du journaliste, ce qui risque de compliquer les efforts de Donald Trump visant à préserver les intérêts américains avec son allié saoudien.
(…)

ZoneBourse

La méconnue collaboration des Frères Musulmans avec l’Etat Islamique

Extrait d’une étude du Centre des études du Moyen-Orient dans son webzine La Référence :

Recrutement des éléments des Frères chez Daesh : la période récente a vu de nombreux éléments du groupe des Frères rejoindre les rangs de Daech, et exécuter des opérations à son profit, ou au moins coopérer avec elle. Le plus connu est Mahmoud Chafiq, qui a attaqué l’église Saint-Pierre du Caire, en septembre 2016, et était membre du groupe des Frères avant de rejoindre Daech ou ce qui est connu sous le nom de « Wilaya Sina ». C’est également le cas de Omru ad-Dib qui est apparu dans une séquence vidéo de l’organisation avec un groupe de ses éléments, en train d’exécuter des opérations terroristes contre les forces de l’armée et de la police, ou encore de Mohammad Magdi ad-Dalei qui a occupé le poste d’émir de la « Hisba » dans la Wilaya Sina et est l’auteur de la fatwa autorisant à tuer les musulmans en prière dans la mosquée d’ar-Rawda.Lire la suite

La France forme les policiers saoudiens à Saint-Malo : l’un d’eux agresse une femme

La police islamiste saoudienne est formée par la France à l’école de police de Saint-Malo.

La France ne collabore pas que dans le domaine militaire avec le royaume islamiste d’Arabie Séoudite, au détour d’un article de 20 Minutes, on apprend qu’elle forme aussi ses policiers, malgré le fait qu’ils sont en charge de faire appliquer une charia stricte. Le comportement gravissime de l’un d’eux vient de porter à la connaissance du public cette collaboration « sécuritaire ». Extrait :

Un policier saoudien doit comparaître ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Âgé de 40 ans, il est accusé d’avoir agressé sexuellement une employée dans l’hôtel où il séjournait. Les faits se sont déroulés le 29 septembre dans un établissement réputé de la cité corsaire.

Selon Christine Le Crom, procureure de la République de Saint-Malo, le policier aurait procédé « à des attouchements » sur la victime. Après avoir tenté de l’embrasser dans un ascenseur, il l’aurait poussée dans une chambre avant de la projeter sur le lit. L’employée avait réussi à prendre la fuite.

Alerté, son mari s’était rendu sur place et avait frappé le policier. Lors de sa garde à vue, le policier avait nié les faits. Au moment des faits, il venait d’arriver à Saint-Malo où il devait débuter une formation à l’école de police. Source

Voilà à quoi sert la police saoudienne :

USA: deux musulmanes entrent au parlement

Lu sur RT France (extrait) :

« Originaire de Somalie, Ilhan Omar vient de remporter l’élection du Minnesota des membres de la Chambre des représentants. En novembre 2016, elle avait déjà été élue à la Chambre des représentants de cet Etat. Après avoir vécu quatre ans dans un camp de réfugié au Kenya, du fait de la guerre civile somalienne qui a débuté en 1991, la jeune Ilhan Omar est arrivée avec sa famille sur le sol américain, à l’âge de 11 ans. (…)

Après sa victoire écrasante (88,7% des suffrages) dans le 13e district du Michigan, Rashida Tlaib est l’autre femme musulmane à faire son entrée dans la chambre basse du Congrès américain. De parents palestiniens, l’avocate de 42 ans a commencé sa carrière politique en 2004 au côté du démocrate Steve Tobocman. Lire la suite sur RT

Un ancien tweet d’Ilhan Omar particulièrement violent contre l’Etat hébreu est déjà vivement critiqué sur les réseaux sociaux. La jeune femme déclarait en 2012: «#Israel a hypnotisé le monde, qu’Allah réveille le peuple et l’aide à voir les faits maléfiques d’Israël».

Allemagne : hausse des viols commis par des migrants arabes, « culturel » selon les experts

Lu sur RTL.de :

Le nombre de viols commis par des demandeurs d’asile est en augmentation.

Six jeunes Afghans auraient violé une étudiante de 15 ans à Munich. Tout comme le viol collectif commis par au moins huit hommes à Fribourg, dont sept Syriens, l’incident de Munich n’est connu que maintenant, après plusieurs semaines.Lire la suite