Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays

Tunisie : les professeurs de l’Université de la Zitouna totalement contre l’égalité dans l’héritage.

FACEBOOK/ – UNIVERSITE ZAYTOUNA

Lu dans le Huffpost (extrait) :

Les professeurs de l’Université de la Zitouna ont, dans un communiqué publié mardi, refusé l’initiative de l’égalité dans l’héritage proposée par le président de la République Béji Caid Essebsi le 13 août dernier.

Selon eux, le président de la République a fait un “déni du caractère religieux de l’État tunisien”.

En effet, les professeurs de la Zitouna ont appelé à “la nécessité de garder la référence islamique de l’État tunisien qui est spécifiée dans le préambule et les articles de la Constitution” et de ne pas “opposer le caractère civil de l’État à (…) l’identité du peuple tunisien musulman”.

“Les règles de l’héritage sont clairement chariatiques et prévues par le Coran (…) et ne doivent pas dépendre de situations humaines” ont-ils estimés, tout en affirmant que cela pourrait “fissurer l’entité familiale”.(…)

Une proposition qui n’a pas manqué de faire réagir, notamment du côté d’Ennahda (parti des Frères Musulmans). Estimant que ce n’était pas le moment pour une telle initiative , Lire la suite dans le Huffington Post Maghreb

Une fille Yézidi réfugiée en Allemagne croise son violeur de l’Etat islamique ayant obtenu l’asile

Lu sur Euronews du 17 août 2018:

Deux mois et demi de supplices sexuels en Irak, puis un peu plus de trois ans d’apaisement et de reconstruction en AllemagneAshwaq Haji, une jeune fille qui appartient à la minorité des Yézidis, pensait être débarrassée définitivement de son prédateur sexuel, un ex-combattant du groupe Etat islamique, mais le mal en personne est revenu la hanter jusque dans son pays européen d’adoption. Un début de vie déjà bouleversé à trois reprises. (…) 

Le 21 février dernier, Ashwaq Haji va faire des courses dans un supermarché de son lieu de résidence allemand. Deux hommes l’attendent dans une voiture blanche, l’un d’entre eux sort et vient à sa rencontre. La jeune Yézidie raconte la suite dans un entretien accordé à Ole Krogsgaard, journaliste d’Euronews :

« Est-ce que je peux vous demander quelque chose ?, me dit l’homme en allemand. Vous êtes Ashwaq, non ? ».

« Je réponds : Non, qui êtes-vous ? ».

« Il dit : Oui, vous êtes Ashwaq, et je suis Abou Houmam. Et là, il m’a parlé en arabe : Ne me mens pas ! Je sais où tu vis, je sais avec qui tu vis, dans quelle rue, je sais à quelle école tu vas. Il savait tout sur ma vie en Allemagne ».

Ashwaq nous a confié qu’il lui avait donné l’adresse exacte où elle était avec sa mère et son frère. Des frissons dans le dos, elle fuit… une fois de plus ! Lire la suite sur Euronews 

L’imam du terroriste de Manchester : « Le djihad est une source de fierté »

Lu sur RT du 18 août :

La mosquée de Didsbury au Royaume-Uni est au centre de toutes les attentions depuis qu’il a été établi que l’imam qui y officiait tenait des sermons appelant ses «frères» à «agir» seulement six mois avant qu’un de ses fidèles, Salman Abedi, ne passe à l’attaque. L’attentat qu’il avait perpétré avait fait 22 morts lors d’un concert d’Ariana Grande à Manchester le 22 mai 2017. Il avait notamment été enregistré alors qu’il tenait ce type de sermon le 16 décembre 2016.

Selon les informations de la BBC et du DailyMail, ce clerc musulman du nom de Mustafa Graf (photo) aurait encouragé, à demi-mots, ses fidèles à prendre les armes : «Nous demandons à Allah d’accorder aux moudjahidin, nos frères et sœurs à Alep en Syrie et en Irak, de leur accorder la victoire. Le djihad, mené au nom d’Allah, est une source de fierté et de dignité pour cette nation […] A présent, il est temps d’agir et de faire quelque chose. Mes frères et sœurs, le temps des actes est venu et pas seulement celui des paroles… Nombre de nos frères restent malheureusement en retrait. Ils aiment l’islam et les musulmans, mais ils ne font rien pour soutenir leurs frères et sœurs.» Lire la suite sur RT France

Une musulmane américaine remise en place par un patriote qu’elle menace de mort

Echange -que nous n’avons pas réussi à dater- entre une musulmane vindicative qui menace de tuer un patriote américain, qui lui apprend des choses qu’elle méconnait sur l’islam. 

Algérie : Des prières de rue contre la tenue de concerts se multiplient dans le pays

Lu sur Algérie Focus du 2 août :

La fièvre des manifestations contre les concerts se propage de jour en jour.
Hier, quelques dizaines de citoyens ont marché hier, à Sidi Bel Abbes, pour réclamer l’annulation du festival du rai.
Arrivés au niveau de la maison de la culture, les « protestataires » ont accomplis en groupe la prière d’El Maghreb, face à une forte présence policière. Les manifestants ont été par la suite dispersés mais certains d’entre eux ont tenté de revenir quelques quarts d’heure plus tard pour accomplir la prière d’El Icha.
Il est clair aujourd’hui que ces manifestations contre la chanson sont l’œuvre du courant islamiste. Il y a une semaine également, des habitants d’Ouargla ont forcés les autorités à annuler un gala que devait animer le chanteur rai Kader Japonais. Ceux-là aussi ont accompli une prière devant la salle qui allait abriter l’événement.
C’est la première fois depuis le début des années quatre-vingt-dix que des galas sont annulés suite à la pression de la rue.
Si en apparence les « contestataires » expriment souvent des revendications socio-économiques, estimant que les budgets alloués à ces événements peuvent être utilisés à d’autres fins, au fil du temps il y a de plus en plus d’indices qui plaident pour une manipulation islamiste. Et dans beaucoup de cas, les autorités locales abdiquent…

Lire aussi :  414 000 visas « touristiques » pour les algériens en 2017 octroyée par la France

Manchester : le terroriste qui a tué 22 personnes dont 7 enfants à la sortie d’un concert en mai 2017 était un réfugié secouru en Libye par la marine britannique

Lu dans Le Figaro :

L’auteur de l’attentat suicide de Manchester qui avait fait 22 morts en mai 2017 avait été évacué de Libye trois ans auparavant par la marine britannique, a révélé aujourd’hui le quotidien Daily Mail, citant une source gouvernementale.

Salman Abedi, un Britannique d’origine libyenne, faisait partie des 110 Britanniques et leurs familles évacués par le HMS Enterprise et amenés à Malte en août 2014, selon le journal. Il s’est fait exploser, à l’âge de 22 ans, à la sortie d’un concert de la chanteuse pop américaine Ariana Grande à Manchester (nord-ouest de l’Angleterre), tuant 7 enfants et 15 adultes. « Que cet homme ait commis une telle atrocité sur le sol britannique après avoir été sauvé de Libye est une pure trahison », selon une source gouvernementale citée par le journal.Lire la suite

Maroc : une « webcampagne » pour couvrir les femmes fait un carton d’adhésion


Lu sur Telquel.ma du 16 juillet :

Depuis quelques jours, le hashtag #كن_رجلا (#Soisunhomme) appelle les internautes marocains à couvrir « leurs femmes » en cette période estivale. Sur Facebook, la première page à avoir relayé ce hashtag s’appelle « La campagne nationale pour réclamer une vraie banque islamique au Maroc » et compte plus de 170.000 membres. Dans un post publié le 9 juillet, celle-ci annonce le lancement de la campagne. « Sois un homme et ne laisse pas tes femmes et tes filles sortir dans des vêtements serrés », peut-on lire dans la publication.

En moins d’une semaine, le post en question a été liké plus de 3.300 fois et partagé à plus de 13.500 reprises. Lire la suite sur Telquel

Fusillade à Toronto, deux morts et treize blessés: l’ Etat Islamique revendique

www.francetvinfo.fr rapporte : Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l’attaque qui a fait deux morts, dimanche à Toronto (Canada), annonce, mercredi 25 juillet, son agence de propagande. L’attaque a été perpétrée par « un des soldats de l’EI » qui a suivi les « appels à cibler les ressortissants des pays de la coalition » internationale antijihadiste (…).

CBS News complète (traduction Fdesouche) :

Une source policière a confié à CBS News que les enquêteurs canadiens avaient des raisons de penser que Faisal Hussein visitait des sites liés à l’État islamique, et aurait pu avoir exprimé son soutien pour le groupe terroriste. Des vérifications étaient en cours concernant la possibilité que Hussain ait séjourné en Afghanistan et peut-être au Pakistan, d’après cette source. Rien n’indique cependant qu’Hussein ait perpétré cette attaque sur les consignes de l’EI.
(…)

Les enquêteurs ont perquisitionné l’appartement modeste où Hussain vivait avec sa famille (…). On attend les résultats de l’autopsie de l’assaillant, qui devait avoir lieu mardi (…).

Le chef de la police Mark Saunders s’est refusé à spéculer sur les motifs possibles de l’attaque de dimanche. « Nous ne savons pas encore pourquoi cela s’est produit« , a-t-il déclaré, « cela va prendre du temps. »

(…) Les autorités n’ont pas communiqué l’identité de la fillette de 10 ans qui a été tuée, ni les noms des 13 blessés, six femmes ou jeunes filles, et sept hommes, qui ont entre 17 et 59 ans.

Tunisie: le parti islamiste Ennahdha remporte le plus de mairies

Le mouvement d’inspiration islamiste Ennahdha a remporté le plus grand nombre de mairies à l’issue des premières municipales démocratiques de Tunisie, a annoncé aujourd’hui le ministère des Affaires locales à l’AFP. Ce scrutin s’est tenu le 6 mai, puis les conseillers municipaux ont été amenés à élire les maires dans chaque localité. A ce jour, 347 maires sur 350 ont été désignés. 

Deuxième parti au pouvoir – après Nidaa Tounès, fondé par l’actuel président Béji Caïd Essebsi -, Ennahdha a décroché 130 mairies, a indiqué le ministère de l’Environnement et des Affaires locales. Les listes indépendantes arrivent en deuxième position avec 114 mairies, juste devant Nidaa Tounès, qui a remporté 80 municipalités. Vingt-trois ont été remportées par d’autres partis, d’après la même source. Lire la suite dans Le Figaro

Seules trente églises surnagent au Maroc, nombre en constante baisse

De nos jours, seulement une trentaine d’églises sont toujours en activité au Maroc. Ce chiffre est en constante baisse depuis des décennies. Pour cause, plusieurs églises et cathédrales dans le royaume ont été réaménagées en centre culturel, en hôtel ou encore en mosquée….Suite : https://www.yabiladi.com/articles/details/66730/desacralisation-eglises-maroc.html