Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Palestine

Selon un Cheikh palestinien de la mosquée Al-Aqsa, la France deviendra un pays islamique grâce au djihad


Le cheikh palestinien Abou Taqi Al-Din Al-Dari a déclaré, dans un discours prononcé à la mosquée Al-Aqsa et mis en ligne sur Internet le 12 mars 2019, que les Français ne valorisent pas le mariage autant que les musulmans, mais que c’est bien le djihad, plutôt que la démographie, qui fera de la France une Etat islamique. En effet, a-t-il expliqué, les musulmans ont besoin d’un pays à même de transmettre le message islamique à l’Occident.

Il a rappelé les nombreuses conquêtes de l’Empire ottoman, qualifié d’« l’État islamique », en Occident et en Asie, estimant que la nation islamique était capable de « revenir à son état d’origine » et de diffuser l’islam.

Cheikh Taqi Al-Din a ainsi estimé que le monde entier serait à l’avenir soumis au règne de l’islam de l’une des trois manières suivantes : la conversion à l’islam, l’impôt de la jizya, ou le combat pour Allah. Extraits :

Abu Taqi Al-Din Al-Dari : L’Allemagne et la France ont commencé à vieillir, en ce sens que leurs jeunes ne considèrent pas le mariage comme souhaitable. Les gens là-bas – en particulier les jeunes – évitent désormais de se marier, contrairement aux musulmans. Par exemple, on dit qu’en 2050, les musulmans en France seront plus nombreux que les Français. Nous ne comptons toutefois pas sur ces chiffres pour transformer la France en pays islamique. Nous comptons sur le besoin pour les musulmans d’un pays susceptible d’apporter l’islam – son orientation, sa lumière, son message et sa miséricorde – à la population [occidentale] par le biais du djihad pour Allah. Quand les gens verront la justice, la lumière, l’orientation et la miséricorde de l’islam, « ils rejoindront en masse la religion d’Allah » [comme il est dit dans le Coran] par un pays qui leur apportera l’islam au moyen du djihad pour Allah. […]

Il n’y a pas si longtemps, il y a seulement quatre siècles, à l’époque de l’État ottoman, les musulmans ont conquis la Pologne et l’Autriche. L’État islamique a atteint les murs de Vienne, la capitale de l’Autriche, et l’appel à la prière y fut entendu. Tous les pays de [l’ex-] URSS se trouvaient sous les auspices de l’État islamique – les pays du Caucase et au-delà. Les Mongols musulmans ont dirigé la Chine jusqu’en 1644 EC. Les musulmans ont conquis la Hongrie en 1526. En 1537, ils ont conquis des parties de l’Italie, comme Otrante [800 habitants exterminés, les fameux martyrs d’Otrante]. En 1543, sous les auspices de l’Etat ottoman, les armées musulmanes sont arrivées à Toulon, en France, où elles ont construit une mosquée, au cœur de la France. En 1586, l’Inde était gouvernée par l’islam. Ces événements présagent le retour possible de la nation islamique à son état antérieur de diffusion de l’islam, si Allah le veut. […]

Ainsi, le règne de l’islam se répandra dans le monde entier, de l’une des trois manières suivantes : la conversion à l’islam, le paiement de la taxe de capitation de la jizya, ou nous demanderons l’aide d’Allah et les combattrons, jusqu’à ce que le monde entier soit soumis au règne de l’islam. […] Source

D’autres Cheikh ont prononcé des sermons comparables dans cette même mosquée symbolique, si chère aux musulmans sunnites. Vous les trouverez ici. 

1972 : le chef du renseignement militaire israélien évoque l’usage du mensonge chez les Arabes

« Le cheikh A.Ghochah, juge suprême du royaume de Jordanie, évoque, dans sa contribution à la 4ème Conférence de l’Académie de recherches islamiques, une vénérable tradition (hadith) autorisant le mensonge. »

Le général Harkabi, chef du Service de renseignement des Forces de défense israéliennes (1955-1959) puis professeur de relations internationales, a écrit des livres précieux sur les stratégies des armées arabes et les raisons de leurs défaites. « Palestine et Israël » est un recueil de ses textes paru en 1972, en langue française aux éditions de l’Avenir à Genève. 

Nous reproduisons les pages afférentes aux raisons de la déroute arabe de 1967 , parmi lesquelles les rapports compliqués des arabo musulmans avec la vérité :Lire la suite

Les tunnels du Hamas en passe d’être tous détruits grâce à des capteurs sismiques

Intelligence Online du 18 janvier 2018:

Il y a 10 ans, le Hamas prenait le pouvoir à Gaza : bilan catastrophique

Un cheikh d’al-Aqsa (Palestine): Les gens comme Marine Le Pen auraient payé l’impôt de la jizya ou vécu en dhimmis sous domination musulmane

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Le prédicateur palestinien cheikh Abou Moussab Al-Hadra a déclaré, dans un sermon prononcé à la mosquée Al-Aqsa le 24 février 2017, que s’il y restait des hommes comme le souverain médiéval Abdul Rahman Al Ghafiqi aujourd’hui, Marine Le Pen « n’aurait pas osé prononcer un seul mot offensant l’islam », car la conséquence aurait été « la conquête de son pays, de l’Europe et du monde dans son ensemble ». Il a précisé : « Les gens comme Marine… payeraient l’impôt de la jizya aux musulmans ou vivraient sous domination des musulmans. » La vidéo a été mise en ligne sur une chaîne YouTube consacrée aux sermons de la mosquée Al-Aqsa. Extraits :

Abou Moussab Al-Hadra : Marine Le Pen sait que [le souverain médiéval] Abdul Rahman Al Ghafiqi était un grand homme. [Si Al Ghafiqi était encore parmi nous], elle n’aurait pas osé prononcer un seul mot offensant l’islam, car elle aurait su que cela se serait soldé par la conquête de son pays, la conquête de l’Europe et du monde entier. Elle ne raillerait pas l’islam et musulmans, s’il y avait des hommes comme Abdul Rahman Al Ghafiqi parmi nous. En effet, ô musulmans, c’est peut-être grâce à la sagesse divine que les conquêtes islamiques se sont arrêtées à la distance d’un simple jet de pierre de Paris, lors de la Bataille de Tours (en 732). Ainsi, Allah a pu amener les nations, les unes après les autres, à élèver la bannière de l’islam, se servant d’elles pour faire régner Sa parole sur le monde entier. Les gens comme Marine – cette candidate anti-musulmane – auraient payé l’impôt de la jizya aux musulmans,  ou vécu en dhimmis sous la domination des musulmans. Ce n’est pas difficile pour Allah.

L’hostilité envers les infidèles enseignée à la mosquée Al-Aqsa

issa

Cheikh Issam Amira dans la fameuse mosquée Al-Aqsa de Jérusalem

Dans un discours du Ramadan prononcé à la mosquée Al-Aqsa, le religieux palestinien Cheikh Issam Amira a déclaré que « l’amitié et la tolérance envers les infidèles sont inacceptables », regrettant que « le mot ‘hostilité’ soit tout à fait absent du vocabulaire politique moderne des musulmans ». Prônant l’utilisation du terme « infidèle » et arguant que « la stratégie de l’islam est l’hostilité envers les non-musulmans », Cheikh Amira a demandé : « Quel genre de tolérance est possible avec ces gens-là ? » Le discours a été prononcé le 18 juin 2016 et mis en ligne deux jours plus tard sur une page YouTube consacrée aux discours tenus à Al-Aqsa.Lire la transcription et regarder la vidéo sur Memmi TV