Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Pays-Bas

La Haye : Malek, réfugié syrien, poignarde trois personnes en pleine rue aux cris de « Allah Akbar »


Lu sur le média néerlandais Telegraaf, traduction Fdesouche

Malek F. (31 ans), le demandeur d’asile syrien qui a poignardé trois personnes pour le plaisir de samedi à La Haye est en effet un «connu de la police» : en février de cette année, il a démoli son appartement dans le centre de La Haye et a jeté les articles ménagers dans la rue.

Un négociateur de la police a dû venir sur place pour faire sortir le demandeur d’asile syrien de chez lui.

Malek F. a un permis de résidence et vit à La Haye depuis au moins six mois.

Le demandeur d’asile syrien, Malek F., a également été libéré plus tôt cette année.

Effet Jérusalem? Attaque d’un restaurant juif par un islamiste à Amsterdam (VIDEO)

La séquence diffusée par AT5 montre un individu, qui a la tête enveloppée dans un keffieh et muni d’un drapeau palestinien, brisant les vitres d’un restaurant juif à Amsterdam (Pays-Bas) aux cris de « Allah Akbar ». L’incident s’est produit jeudi matin au restaurant HaCarmel, quelques heures après que le président américain Donald Trump a reconnu Jérusalem comme la capitale d’Israël. Une décision qui a suscité la colère du monde musulman. (Source : AT5.nl)

Pays-Bas : « La période du Ramadan » entraîne une hausse de la criminalité, selon le maire d’une municipalité

Lu sur le média néerlandais DeGooi

Pieter Broertjes, maire de la municipalité de Hilversum, reconnaît dans une interview à l’Associated Press que la période du Ramadan est une nuisance pour sa ville.

Hilversum est touchée par une série d’incendies de voitures et d’actes de vandalisme. « Il ne faut pas tourner autour du pot. Ce n’est pas un hasard que les nuisances augmentent durant cette période. Je suis choqué par ces évènements. », a-t-il déclaré.

Le maire cible particulièrement des individus, parfois étrangers, venant de quartiers populaires.

L’administration de la mosquée soutient l’approche du maire.

Législatives aux Pays-Bas : 3 élus pour le parti turc

Les membres du parti turc Denk

Lu sur Le Salon Beige du 16 mars :

Denk, fondé par des dissidents d’origine turque du Parti social-démocrate : 3 sièges. Denk signifie « réfléchis » en néerlandais et « égal » en turc. Il a été créé en 2015 par Tunahan Kuzu et Selçuk Öztürk, deux députés mis à la porte du Parti travailliste pour avoir critiqué la politique migratoire du gouvernement du Premier ministre Mark Rutte. Cette formation, dirigée par des Néerlandais d’origine turque, veut combattre « le racisme institutionnel des Pays-Bas », en luttant mieux pour « l’acceptation des immigrés ». « Nous voulons écrire l’histoire, sous la direction d’enfants d’immigrés : nous voulons prendre la place qui nous revient dans la démocratie et cela passe par le Parlement », indique le numéro deux du parti, Farid Azarkan. Denk a été accusé par une partie de la presse d’être « le long bras d’Erdogan »…source

Mercredi élections aux Pays-Bas : Wilders, favori, veut désislamiser le pays.