Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘Ahmed Jaballah’

"Le djihad est indispensable à la prédication" écrivait Qutb, théoricien des Frères Musulmans

« Le djihad est indispensable à la prédication » écrivait Qutb, théoricien des Frères Musulmans

Son nom n’était connu que des spécialistes avant la médiatisation des Frères Musulmans subséquente aux révolutions arabes (voir cet excellent documentaire). Sayyed Qutb (1906-1966) nommé dès 1951 responsable de la Section de propagande (dawa‘) des Frères Musulmans, membre du Bureau de l’orientation (irshâd) puis membre du Comité exécutif de la confrérie auprès du Guide suprême de l’époque Al-Hudaybi (guide de 1951 à 1973). Dès 1954 il dirige La Revue des Frères Musulmans, l’hebdomadaire officiel de la confrérie, ce pendant dix ans entrecoupés de périodes d’interdiction de publication par le régime de Nasser.

En 1953 il représente les Frères au Congrès général islamique de Jérusalem aux côtés d’un certain Saïd Ramadan, père chéri de Tariq et Hani…

Ses ouvrages sont disponibles dans les plus grandes librairies musulmanes de Paris, alignées rue Jean-Pierre Timbaud (voir). On orientera vers les biographies qui lui sont consacrées ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur les détails de la vie de celui qui fut pendu par Nasser en 1966, lui consacrant son statut impérissable de martyr (shahîd), en faisant un mythe chez les islamistes.

Le Monde, dans son édition du 21/08, souligne que le nouveau Guide suprême Mahmoud Ezzat, nommé suite à l’embastillement de Mohamed Badie, est un fervent dévot de la pensée de Qutb. 

L’ouvrage phare de la pensée de Qutb – sacralisant l’ultra violence au nom d’Allah – s’intitule À l’ombre du Coran (Fî zilâl al-qur’ân). Il est largement diffusé en France, étant donné que la branche informelle des Frères Musulmans dans l’hexagone, l’UOIF, s’est vue livrer les clés des plus grandes mosquées françaises grâce à la reconnaissance de Nicolas Sarkozy en tant qu’interlocuteur au sein du CFCM (« l’islam plus épicé a toute sa place à la table de la république » affirma Sarkozy à l’Académie des sciences morales et politiques en 2005) puis aux aides matérielles des maires UMP et PS (voir notre dossier). Les Grandes mosquées de Nantes, Mulhouse, Lille, Poitiers, Caen-Hérouville, et bientôt Bordeaux à cause de l’islamophilie de Juppé, parmi 400 salles de prières plus modestes, font partie de cette fédération. L’UOIF fait venir les chefs de la confrérie islamiste en stars à ses congrès depuis vingt ans, et son président Ahmed Jaballah est allé visiter Mohamed Morsi en Égypte le 3 janvier dernier (source agence QNA).

Lire la suite

Observatoire de l'islamisation

La rencontre entre le président égyptien et le président de l’UOIF était-elle secrète ?

L’agence de presse nationale du Qatar rapporte cette nouvelle pourtant pas anodine, dont la presse française n’a pas parlé, et pas non plus le site officiel de l’UOIF. Pourtant les Français seraient curieux d’apprendre qu’une des principales fédérations musulmanes en France, contrôlant les mosquées de Nantes, Bordeaux, Mulhouse, Lille, Poitiers, Caen etc. est proche des Frères Musulmans égyptiens !

« 2013.01.3

0060 General/ Arab Affairs/ Arab Countries/ Egypt

Cairo, January 03 (QNA) – Egyptian President Mohamed Morsy met this evening with Secretary-General of the Union of Islamic Organizations in France (UOIF) Ahmed Jaballah, the and Vice Chairman of the Egyptian Hope Society in France Abdul l-Rahim Al-Khouli.

A press release issued by the Egyptian presidency said the meeting dealt with the situation of the Egyptian and Muslim communities in France as well as the official and popular efforts aimed to achieve positive integration of the Muslim minority in the Western society on the basis of respect for public order of the state on the one hand, and respect for the Islamic identity of the other.(QNA)

QNA 1729 GMT 2013/01/03″