Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘Allemagne’

Allemagne : 200 perquisitions contre un mouvement salafiste ayant envoyé 140 djihadistes en Syrie

151116-allemagne-salafiste-mLu sur France 24 du 15 novembre (extrait) :

Le vaste coup de filet en Allemagne dans les milieux islamistes radicaux vise exclusivement l’influente organisation salafiste « La vraie religion » et son fondateur, Ibrahim Abou-Nagie.

« Ils glorifient la haine et le terrorisme ». Le ministre allemand de l’Intérieur, Thomas de Maizière, n’avait pas de mots suffisamment durs pour l’organisation salafiste « Die wahre Religion » (“La vraie religion), ciblée par une gigantesque opération policière menée simultanément dans soixante villes de dix Länders [régions allemandes], mardi 15 novembre.

Environ 200 appartements et bureaux ont été perquisitionnés lors de cette démonstration de force policière qui a pour but d’illustrer, d’après le ministre de l’Intérieur, que « l’Allemagne est une démocratie qui sait se défendre » contre la menace terroriste. Cette opération a été rendue possible après la décision prise le 11 novembre par les autorités allemandes d’interdire « La vraie religion » pour trouble à l’ordre public. Berlin l’accuse de recruter des jeunes, sous couvert d’enseignement religieux, pour les envoyer ensuite se battre en Syrie et en Irak aux côtés de l’organisation terroriste État islamique (EI). L’organisation salafiste allemande aurait ainsi facilité le départ d’environ 140 Allemands, d’après les données fournies par le ministère de l’Intérieur. Lire la suite sur France 24

Les réfugiés yézidis en Allemagne se plaignent des migrants musulmans

Ils ont cru trouver en Allemagne un havre de paix, mais les réfugiés yézidis se plaignent des attitudes des musulmans en Allemagne au micro de RebelTV. Ils les traitent de « koufars » (mécréants), les ostracisent, et pire : ils retrouvent les takfiris partisans de l’Etat Islamique généreusement accueillis par Angela Merkel.

Allemagne: 516 plaintes pour viol à Cologne, 133 plaintes à Hambourg, 41 à Dusseldorf

Capture d’écran 2016-01-06 à 00.57.13

Actualisation au soir du lundi 11  janvier:

Le Soir du dimanche 10 janvier informe :

« La police de Cologne (ouest) a indiqué dimanche que le nombre de plaintes liées aux violences dans la nuit du Nouvel An était désormais de 516, dont environ 40 % pour des faits d’agression sexuelle.

Samedi, le bilan du nombre de plaintes avait déjà été fortement relevé, à 379. Dix-neuf personnes sont pour l’instant considérées comme suspectes, a indiqué la police dans un communiqué sans autre détail. Par ailleurs, la police a procédé samedi soir à l’arrestation d’un Marocain de 19 ans soupçonné de vol de portables le soir de la Saint-Sylvestre sur la place principale de Cologne. Cet homme est déjà connu des services de police. (…) La police de Cologne, dont le chef a été mis à pied vendredi après de nombreuses critiques notamment sur une communication très tardive et limitée, avait affirmé samedi que les personnes sur lesquelles elle enquêtait étaient « originaires en grande partie de pays d’Afrique du Nord » et « en grande partie des demandeurs d’asile et des personnes se trouvant en Allemagne illégalement ». 

Lire la suite

Allemagne : les musulmans radicaux menacent les chrétiens dans les camps de réfugiés

 » Les chrétiens qui fuient la guerre dans leurs pays doivent aussi craindre pour leur vie dans des centres d’accueil en Allemagne. Ils sont insultés, maltraités, agressés et menacés de mort par des musulmans radicaux. Le journal réputé Die Welt a compilé certains témoignages dans son édition du week-end « Welt am Sonntag ».

[…] Pour Max Klingberg, qui travaille avec les réfugiés depuis plus de 15 ans dans la Société internationale pour les droits de l’homme (Internationalen Gesellschaft für Menschenrechte), les Afghans et les Pakistanais sèment surtout la terreur dans les centres d’accueil. Ils sont plus extrémistes que les Irakiens et les Syriens.

« Il faut arrêter de penser que tous ceux qui viennent ici respectent les droits humains. C’est une illusion. Beaucoup de réfugiés actuels sont plus religieux que les Frères musulmans. Les chrétiens et les yézidis sont les premières victimes. Pour les musulmans convertis au christianisme, il y a quasiment 100% de chance qu’ils seront attaqués. […] Lire la suite

L’émission C’est dans l’air d’Yves Calvi a réalisé un reportage en octobre 2015 en allant à la rencontre de ces chrétiens qui ont été isolés -plutôt exfiltrés- dans des maisons dédiées. Un réfugié chrétien témoigne à France 5 :  » dans notre précédent centre , les musulmans chantaient des chants djihadistes, et les bénévoles allemands qui ne comprenaient rien battaient le rythme avec leurs mains ! « 

Un commandant d’une brigade djihadiste parmi les migrants à Nuremberg en Allemagne

Ahmad Abd Alkarim Al-Hije

Cliquez pour agrandir.

Ahmad Abd Alkarim Al-Hije (à gauche sur la photo), commandant de la brigade Ahrar al-Forat ralliée à l’État islamique après sa scission avec Ahrar al-Sham.

Cette photo a été prise sur la place devant la fameuse fontaine Ehekarussel de la ville allemande.

Reconnu par le chercheur turco syrien Bahar Kimyongur.

Erdogan

Identité nationale : l’avis du Premier ministre turc

(ANSAmed) – BERLIN 11/2/2008 – Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a ajouté hier de l’huile sur le feu entourant la polémique récemment déclenchée en Allemagne sur l’intégration des immigrants turcs dans le pays, en mettant en garde la communauté turque allemande contre un excès d’adaptation à la culture nationale.

« L’assimilation est un crime contre l’humanité », a dit Erdogan à Cologne au cours de sa visite en Allemagne devant un public de 16000 personnes dont la majorité étaient des immigrés turcs. La proposition d’Erdogan d’ouvrir des écoles de langue turque en Allemagne afin de favoriser l’intégration des immigrants turcs dans le pays a été fortement critiquée récemment par les politiciens allemands.

Le leader du parti conservateur CSU, Erwin Huber, a dit que si la proposition était implantée, elle serait un poison pour l’intégration et aboutirait à la création de ghettos, de même qu’à la création d’une mini-Turquie en Allemagne.

Observatoire de l'islamisation

Un ministre Turc remet en place l’UMP : pas de « partenariat privilégié »

Egemen Bagis, 39 ans, membre de l’AKP au pouvoir, a été nommé en janvier ministre d’État, négociateur en chef avec l’Union européenne (UE). Il refuse la notion de partenariat privilégié et affirme que la Turquie sera membre à part entière de l’UE ou pas du tout : « Plus de cinq millions de Turcs vivent dans les pays membres. Nous sommes déjà dans l’Europe. »

Comment la Turquie réagit-elle aux élections européennes et à la question turque dans la campagne ?

Le résultat était attendu : le centre droit et les conservateurs restent majoritaires. L’émergence des Verts est le progrès le plus notable. Les Verts sont largement en faveur d’une intégration de la Turquie, ils veulent une Europe multi-culturelle. De toute façon, le Parlement européen n’a pas un rôle décisif. Le plus important pour nous reste le message de la Commission et des États membres.

Celui de la France et de l’Allemagne a été assez virulent…

(…) L’Europe va affronter des défis dans les vingt ou trente ans à venir. La sécurité énergétique, la défense, le trafic d’êtres humains, l’intégration des immigrants, la crise économique, le terrorisme, l’islamophobie … Ces problèmes nécessitent la coopération des États membres. (…)

Il n’y a donc pas de ralentissement des réformes ?

(…) Vingt-sept pays sont devenus plus prospères et plus démocratiques en appliquant les critères de Copenhague et de Maastricht. C’est ce que la Turquie doit faire. Tous les pays qui ont commencé les négociations ont fini par adhérer.(Source)