Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘Bernard Lewis’

Les 3 visages du Coran : origines, construction et remaniements d’un livre humain

Interview de Leila Qadr pour son ouvrage Les 3 visages du Coran aux éditions de Paris (2014) co écrit avec Arrun Amine Saad Edine, faisant le point sur les dernières recherches historiques, archéologiques, scripturaires, expliquant la construction du Coran. La construction progressive du livre a compilé des bribes de la Bible, des apocryphes bibliques, de midrash juifs, et des fabliaux de l’époque. Chaque récit coranique trouve sa source dans des textes pré-existants. « Le Rappel » est le mot désignant le Coran dans… le Coran. Rien de nouveau dans cette recomposition. Le nom de Muhammad est présent seulement 4 fois sans parenthèses, et est massivement présent entre parenthèse. Pourquoi ?

Selon le projet de recherche corpus coranicum de l’université de Berlin-Branderburgishe qui dispose d’un fond unique au monde de photos de primo corans (voir ce documentaire Arte sur le sujet) :

« L’épigraphie himyarite et aksûmite, domaines dans lesquels des découvertes majeures ont été faites au cours du dernier demi-siècle, modifie radicalement la chronologie de certains emprunts : on a découvert que des termes aussi importants que salât (« prière ») et zakât (« aumône légale ») sont déjà utilisés dans l’épigraphie himyarite plus de 200 ans avant l’islam ».

Voir ces exemples d’emprunts du Coran à des textes pré existants, d’où ont été « pompés » les thèmes coraniques du paradis sensuel, des sanctions pénales, du ramadan, du sauvetage d’Abraham de la fournaise par l’Ange Gabriel, etc…

Lire la suite

Observatoire de l'islamisation

colonisation musulmane de l’Europe : l’islamologue Bernard Lewis constate

« Les immigrants musulmans présentent quelques caractéristiques claires : ils font preuve d’une ferveur et d’une conviction qui se sont grandement affaiblis dans la plupart des pays occidentaux, voire qui leur font carrément défaut. Ils sont convaincus que leur cause est juste, alors que nous passons beaucoup de temps à nous avilir. Loyauté et discipline les caractérisent, et, le plus important peut-être, ils ont la démographie de leur côté. L’accroissement naturel allié à l’immigration, qui entraîne de grands bouleversements dans la structure de la population, pourrait conduire dans un avenir proche à la constitution de majorités musulmanes dans quelques villes européennes, voire dans des pays entiers. Mais les démocrates occidentaux ont également quelques atouts, dont les plus importants sont le savoir et la liberté. »

(source : Bernard Lewis, islamologue de renommée mondiale, de nationalité américaine et israélienne, dans « Die Welt » du 18/04/07.)