Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘CNRS’

Observatoire de l'islamisation

Égypte : les « experts » incompétents des médias français

Interviewé dans Le Monde, Jean-Noël Ferrié, docteur en sciences politiques et directeur de recherche au CNRS, revient sur la situation des coptes d’Égypte et le contexte politique de cet attentat :

« ce serait une erreur de dire que les autorités égyptiennes négligent la menace qui pèse sur les coptes et la menace terroriste en général : le gouvernement est au contraire très attentif à la lutte contre le terrorisme et à ce qui peut arriver aux coptes. (…)Certains coptes ont tendance à parler de persécution. Mais il n’y a pas de menaces de ce type en Égypte sur les coptes venant des autres Égyptiens, et les musulmans d’Égypte sont unanimes pour condamner cet attentat. Il ne faut pas imaginer une minorité copte avec une majorité musulmane hostile : ce n’est pas une communauté persécutée »

Cette communauté ne serait pas persécutée ? Pour quelqu’un qui comme moi lit la presse anglophone Copte depuis 10 ans pour être au courant de ce que la presse française ne traite pas, qui a noué des relations avec des religieux sur le terrain, c’est incroyable de lire de telles absurdités. La police égyptienne elle même n’hésite pas à persécuter les Coptes pour les moindres raisons fallacieuses, les attaques de monastères et d’églises, de commerces chrétiens sont mensuels voire hebdomadaires depuis des années !

– Sobhy Gress, secrétaire général de l’association Solidarité Coptes Internationale pointe lui clairement l’attitude du laissez-faire du gouvernement égyptien, voir un compte rendu de sa toute récente conférence sur la tragédie.

Voir un échantillon de persécutions ignobles que j’avais recensé pour la seule année 2007.

– Voir le très lourd dossier sur les dernières années de Bicouac-ID

– Lire la synthèse de cette situation catastrophique sur Aide à l’Église en Détresse

Le ponpon revient à Odon Vallet qui dans Le Point fait un parallèle assez particulier que même Tariq Ramadan aurait trouvé too much :

« Il existe une « christianophobie » dans ces pays, comme il y a de « l’islamophobie » en Europe. Le radicalisme religieux vaut dans les deux sens. Depuis le 11-Septembre 2001, le durcissement entre religions prédomine, et la crise économique accroît ce phénomène. »

source

Observatoire de l'islamisation

Le bilan dérisoire de Brice Hortefeux

Source : Ministère de l’Immigration.

La France compterait quelques millions de chômeurs et serait en crise économique aiguë… L’idée de l’UMP ? Passer des accords avec les pays africains pour importer des travailleurs souvent à faible qualification…

Rappel : selon un rapport du Sénat (n°300 série 2005-2006, rapporteur Othily) 600 000 clandestins traverseraient les frontières françaises chaque année, Dom-Tom inclus. Le ministère de l’Intérieur, pour ne pas effrayer les Français, parle lui d’environ 100 000… Ce qui n’empêche pas Brice Hortefeux dans son discours du 13 janvier, de se féliciter du chiffre  de 29 000 reconduites (mais seulement 19 000 allochtones contraints, les autres, volontaires, ont touchés un chèque…). Un bon chiffre annuel, afin de ne pas aggraver l’invasion, aurait été 600 000 expulsions. Mais pour cela, il faudrait de vrais moyens : un parc de bus fourni pour assurer les rotations avec l’Afrique, une multiplication des camps de transit, une armée en partie réaffectée à l’interception des individus (le tout avec courtoisie mais fermeté). L’autorisation par le Conseil d’État de ficher « biométriquement » tous les bénéficiaires d’un visa court séjour, première source d’infiltration, à leur entrée, est elle une urgence absolue (Hortefeux distribue 170 000 visas par an rien qu’aux Algériens…que des touristes ?).

Une citation de la Constitution européenne (aujourd’hui Traité de Lisbonne, pourtant rendu illégal par le vote des peuples Français, Irlandais et Néerlandais) rend compte de l’idéologie des fédéralistes européens :

« Article III-166

L’Union européenne développe une politique visant à :

a) assurer l’absence de tout contrôle des personnes, quelle que soit leur nationalité, lorsqu’elles franchissent les frontières intérieures »

Lire l’excellent dossier du chercheur Patrick Weil sur l’enfumage de l’opinion publique:
Politique d’immigration : le dessous des chiffres– Le Monde / 14.01.09 . Par Patrick Weil, directeur de recherche au CNRS.