Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘Daesh’

Pau : Mohammed B. jugé pour apologie du terrorisme et avoir visionné des centaines de vidéos de Daesh

Lu dans Sud-Ouest du 10 mars 2017 :

Résidant palois depuis l’an dernier, Mohammed B., 32 ans, avait notamment visionné des centaines de vidéos de Daesh en ligne 

Un homme de 32 ans a été jugé jeudi après-midi par le tribunal correctionnel de Pau pour avoir consulté de façon habituelle, entre le 1er mars 2016 et le 31 janvier 2017, un service de communication en ligne mettant à disposition des messages, images ou représentations provoquant à des actes terroristes et pour avoir fait l’apologie du terrorisme à travers le même service. […]

Mohammed B. […] avait été interpellé […] le 31 janvier. Soit sept semaines après une perquisition administrative à son domicile palois. Perquisition au cours de laquelle les enquêteurs avaient saisi du matériel informatique et divers objets suspects dont une lunette à vision nocturne, un moyen de cryptage téléphonique ou encore la tablette numérique sur laquelle le prévenu avait l’habitude de visionner les vidéos de propagande de l’État islamique. Lire la suite dans Sud-Ouest

France 3 rencontre les islamistes de Fleury-Merogis

Islamistes en prison «Les prophètes de l’ombre» – France 3 – 03/03/16 Dans la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, Jean-Charles Doria a obtenu l’autorisation exceptionnelle de filmer, dans leur cellule, des fondamentalistes qui se réclament de l’Etat Islamique. Merci à Rick Grimes

Des prisonniers de Saint-Martin-de-Ré pro Daesh, leur mosquée est autorisée

Vu dans Minute :
« Jeudi 22 octobre, « La Nouvelle Edition », Canal+
Le député radical Olivier Falorni s’est invité d’une façon impromptue à la Centrale de Saint-Martin-de-Ré. Il a pu visiter un « casino », baraquement faisant office de mosquée salafiste. Ce qu’il y a vu l’a profondément choqué : « Lorsque je suis entré dans ce casino, j’ai remarqué qu’il y avait une affiche qui faisait allégeance à Daech. Tout cela devrait être interdit ! » »

Observatoire de l'islamisation

Les soldats de l’Etat Islamique violent des fillettes yézidis de 9 ans, pour imiter leur modèle Mahomet

Reproduisant les actes du « Beau modèle » Mahomet, qui maria de force Aicha quand elle eut 7 ans, et qui la viola à 9, les combattants de l’Etat Islamique se croient dans le droit chemin. Mahomet viola également des femmes issues du butin de guerre, à l’instar de la juive Safiya lors de la bataille de Khaybar (année 7 après l’Hégire) dont il tua le mari et le père, chef de la ville, préalablement…

Des travailleurs humanitaires oeuvrant en Irak viennent de révéler que des fillettes âgées seulement de 9 ans ont été violées et torturées par les soldats de l’Etat Islamique.

Des milliers d’Irakiens appartenant à la communauté Yezidi vivent désormais dans des camps de réfugiés de guerre. Parmi eux des centaines de femmes et d’enfants Yezidi qui avaient été pris en otages par le brutal régime islamiste ISIS ont été relâchées cette semaine après plus de huit mois de captivité.

Mais les bénévoles travaillant dans ces camps transitoires de fortune pour réfugiés ont déjà dénombré un nombre impressionnant de personnes traumatisées à vie par le groupe djihadiste qui mène une guerre sanglante dans la région.

Les travailleurs humanitaires décrivent le cas d’une fillette de neuf ans, enceinte après avoir été violée par 10 hommes différents, qui risquait de mourir pendant son accouchement en raison de son jeune âge et de son état de faiblesse général.

« Même une césarienne pourrait lui être fatale » a prédit le travailleur humanitaire canadien Daoud.

« Les abus qu’elle a subi l’ont physiquement et mentalement traumatisé à vie »

Les combattants de Daesh ont décidé de libérer 200 femmes et fillettes qui avaient été prises en otages l’été dernier lors d’intenses combats au nord de l’Irak. Des dizaines de milliers de Yézidis, une ethnie minoritaire habitant principalement dans le Kurdistan, avaient été attaqués en août 2014.

Des centaines avaient été tués durant les combats mais on estime qu’il reste toujours à ce jours près de 4000 filles détenues par les militants djihadistes.

Les travailleurs humanitaires expliquent que si ces 200 filles ont été libérées, ceci est dans le but bien précis de leur faire ressentir honte et disgrâce auprès de leurs familles respectives.

« Si ces femmes étaient mariées avant d’avoir été capturées, il est évident que leurs maris ne les reprendront jamais et n’accepteront jamais leurs bébés non plus »

Traduction FDS du Daily Express et du International Business Times.

Cette nuit et à l'aube de ce mercredi 18 février 2015 les forces spéciales égyptiennes héliportées ont attaqué au sol la ville "islamiste" de Derna.

Exclusif: L’Égypte envoie des troupes au sol contre l’EI en Libye

Actualisation du 19 janvier (traduction des médias égyptiens par un universitaire égyptien collaborateur de l’Observatoire):

« Les F-16 de l’Armée de l’Air égyptienne ont pilonné de nombreux objectifs. Le quartier général de Daesh Libye à Derna est détruit, et pas seulement un seul camp de troupes et d’entrainements, mais plusieurs. Trois des chefs de Qaesh Libye parmi les quelques 150 morts. Destructions importantes de dépôts d’armes et de munitions, sans compter une cinquantaine de prisonniers. Après les frappes aériennes, les forces spéciales de l’Armée de Terre égyptienne héliportés ont attaqué au sol Derna pour finir de détruire les camps d’entrainements, dont un réservé aux étrangers européens. »

Source en arabe

18 février – Déclaration du porte-parole de l’Armée Égyptienne, 7h00 heure locale :

« Cette nuit et à l’aube de ce mercredi 18 février 2015 les forces spéciales égyptiennes héliportées ont attaqué au sol la ville « islamiste » de Derna. Pilonnage nourri.
Dirna et le camp d’entraînement Daesh Abou Karim al-Wahdani ont été totalement détruits, 155 jihadistes de Daesh morts et 55 prisonniers (dont des étrangers européens et de pays arabes) ramenés au Caire. »

Source