Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘DGSI’

« Plus de 148 mosquées ont basculé dans l’islam radical » (Renseignement)

148 moquées radicales en 2015

Lu dans le Figaro Magazine du vendredi 6 novembre 2015. Dossier « Six mois d’enquête au coeur des nouveaux RG ». Christophe Cornevin qui a été immergé parmi les hommes du renseignement territorial, a eu accès aux derniers rapports de la DGSI et relève : « D’après un récent bilan, le nombre de lieux de culte ayant basculé dans le salafisme en France a plus que doublé en cinq ans, pour atteindre le nombre de 148 aujourd’hui. » Dans son article, il prend l’exemple figurant en première page d’une grande mosquée avec coupole et minaret : les mosquées officielles sont plus que jamais concernées.

En complément voir notre livre-enquête sur les grandes mosquées radicales aidées par les municipalités PS et LR- UMP :

L'islamiste algérien qui projetait d'attaquer deux églises était déjà fiché "S" par la DGSI !

L’islamiste algérien qui projetait d’attaquer deux églises était déjà fiché « S » par la DGSI !

Selon RTL, un homme d’origine algérienne, islamiste radical, a été arrêté dans le XIIIe arrondissement de Paris dimanche 19 avril. Il était muni d’un arsenal de guerre et «projetait un attentat vraisemblablement contre une ou deux églises» selon Bernard Cazeneuve.

Dimanche vers 8h50, un homme qui vient d’être agressé appelle le SAMU. Un individu vient de lui tirer dessus avec un pistolet à plomb pour lui voler son sac. Les secours arrivent très rapidement sur place et découvrent l’homme blessé, à terre. Les policiers arrivent à leur tour, puis suivent les traces de sang qui les mènent à une voiture. Le suspect se trouve dans le véhicule et se serait blessé tout seul. La voiture est alors immédiatement perquisitionnée : un arsenal de guerre est trouvé. Dans le coffre, un fusil mitrailleur et deux pistolets automatiques. La police a également perquisitionné le domicile du suspect et découvrent trois autres kalachnikovs, quatre gilets pare-balles, et du matériel de téléphonie.

L’enquête est confiée à la Brigade criminelle du quai des Orfèvres ainsi qu’à la DGSI.

Cet étudiant en informatique de 24 ans a été «immédiatement placé en garde à vue» selon le ministre de l’Intérieur. Il est également soupçonné du meurtre d’Aurélie Châtelain à Villejuif, jeune professeur de fitness de 32 ans et mère d’une petite fille de cinq ans. Son ADN aurait été retrouvé sur les lieux du meurtre.

L’homme était déjà connu des services de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et faisait l’objet d’une fiche «S» pour sureté de l’État. Selon RTL, au moment de son arrestation, il était présenté comme «un islamiste radical dangereux». Il est par ailleurs soupçonné d’être impliqué dans le meurtre d’une jeune femme de 32 ans retrouvée morte dans une voiture dimanche à Villejuif, près de la capitale, a-t-il ajouté.

Observatoire de l'islamisation

Les islamistes étrangers fichés S sont donc autorisés à séjourner librement en France !

L’étudiant algérien projetant de réaliser des attaques contre deux églises était encore sur le sol français, alors que la DGSI l’avait repéré depuis des mois, et l’avait fiché S, soit présentant un risque pour la sureté de l’État. Combien d’étrangers fichés pour islamisme sont eux aussi libres de circuler sur le territoire national ? Il serait bon de le savoir. Le laxisme du gouvernement et de la justice est très inquiétant.