Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘djihadiste’

Un agriculteur poignardé par deux islamistes dans le Lot-et-Garonne (Le Parisien)

Lu dans Le Parisien du 19 juin 2017 :

Deux hommes ont été interpellés, dimanche soir à Laroque-Timbaut (Lot-et-Garonne), par les gendarmes, qui recherchaient l’un d’eux, suspecté d’avoir poignardé un agriculteur et connu pour être radicalisé et connu par les services de renseignements informe Sud Ouest du 19 juin.

Vers 21 heures, une altercation éclate entre les conducteurs d’une voiture, celui d’un scooter et un agriculteur. Selon nos informations, les deux hommes reprochent au paysan de provoquer des nuisances avec sa moissonneuse batteuse. Le ton monte, le conducteur de la voiture aurait crié «Allahu Akbar» (« Dieu est [le] plus grand », ndlr) et asséné un coup de couteau à l’agriculteur.

Les deux hommes auraient ensuite pris la fuite, laissant la victime, gravement blessée à un bras. Elle sera prise en charge par les secours et évacuée vers le centre hospitalier d’Agen. Les militaires identifient et arrêtent les deux suspects peu de temps après. La brigade de recherches d’Agen est saisie de l’enquête.

Seulement 6 mois de prison pour fomenter une attaque terroriste au Cap d’Agde !

cap-d-agde-zoomLu dans Le Midi Libre du 20 juin 2016 :

« Dénoncé par des codétenus, un homme déjà bien connu à Béziers a été condamné à six mois de détention ce vendredi à Béziers. Il avait déjà été condamné au mois d’octobre pour apologie de terrorisme.

Le prévenu qui était à la barre du tribunal de Béziers, ce vendredi, a été condamné au mois d’octobre dernier à un an de prison pour apologie de terrorisme. Hier, il lui était reproché d’avoir voulu commettre un attentat au camp naturiste dès sa sortie de détention prévue pour ce vendredi 17 juin. Il a été condamné à six mois de prison supplémentaire. » Lire la suite

Observatoire de l'islamisation

Les islamistes algériens peuvent se procurer la littérature djihadiste criminogène dans les Fnac parisiennes !

L’État Islamique peut se féliciter d’avoir son livre de chevet vendu à la FNAC. Malgré le reportage de LCI , malgré la Une du Figaro en Juillet, l’enseigne persiste mettre en rayon le « classique parmi les classiques » des musulmans pratiquants. Que lit-on à l’intérieur ?

« Le jihad contribue à éradiquer toute autre adoration autre que celle du seigneur » page 263

« Le jihad a pour finalité de prohiber toute autre adoration que celle de Dieu, l’Unique » page 264
« Il faut que tous les musulmans, formant un seul ou plusieurs états séparés, s’équipent de toutes sortes d’armes. Ils doivent aussi se perfectionner et s’améliorer dans l’art militaire défensif et offensif, pour défendre ou attaquer au moment opportun pour que le verbe de Dieu triomphe » page 267
« Avant d’entreprendre la guerre contre les infidèles, il faut les convier à l’islam, s’ils refusent on les invite à payer un tribut, s’ils refusent finalement, on recourt aux armes » page 269
« Celui qui renie les décrets divins concernant la prière, le jeûne, le pèlerinage, l’obéissance aux parents ou le Jihad est un renégat (…) Peines infligées aux renégats: Durant trois jours, on incite le renégat à renoncer à sa croyance et à demander grâce à Dieu, s’il n’accepte pas, il est passible de la peine capitale  » page 395
« Kharaj ou impôt foncier: C’est un tribut que les musulmans imposent sur les terres conquises par la force » page 273
« Le Prophète est formel: « On ne doit ni édifier d’églises en terre d’islam ni les restaurer » page 271
« Dieu veut que les musulmans exterminent les polythéistes sans leur donner l’avantage d’être considérés comme prisonniers » page 274
« Le Prophète dit: « Tuez celui qui renie sa religion » page 394

Les homosexuels doivent aussi être mis à mort selon cet ouvrage…

Nous rappelons que Bernard Cazeneuve a affirmé ne pas vouloir interdire ces ouvrages. « C’est comme la Bible » affirme l’Intérieur au Figaro interrogé sur l’affaire.
Une action en justice pour apologie du terrorisme et incitation à la haine religieuse vient d’être lancée par l’avocat Gilles-William Goldanel contre la Fnac, qui vend ce vade-mecum du bon musulman, très populaine chez les pratiquants. Démarche réalisée avec l’aide de l’Observatoire de l’islamisation. Les journalistes qui nous lisent peuvent se renseigner. Affaire à suivre.