Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘incendiée’

Texas : une mosquée incendiée hier

Un gigantesque incendie s’est déclaré, dans la nuit du vendredi au samedi 28 janvier 2017 dans une mosquée au Texas (Etats-Unis), rapportent plusieurs sources médiatiques.

Selon la chaîne américaine Fox News, l’incendie a eu lieu au «Victoria Islamic Center» (centre islamique de Victoria). Un lieu de culte qui avait déjà connu des attaques racistes et islamophobes, précise le média américain. L’avocat du centre, cité par la même source, rapporte que la fumée et les flammes ont été repérées vers 2 heures du matin samedi et appelé le service des incendies.

Observatoire de l'islamisation

Encore une église incendiée en Égypte par les islamistes

« Quand des chrétiens sortent de la Messe ou d’un service le dimanche, il ne leur viendrait pas à l’idée d’aller en cortège attaquer une mosquée voisine et d’y mettre le feu. Dans les pays musulmans, par contre, il n’est pas rare qu’après la “grande prière” du vendredi, des musulmans chauffés à blanc par des prônes haineux contre les chrétiens décident de passer de la théorie à la pratique. C’est ce qui s’est, une nouvelle fois, passé hier dans le village de Sarsena (province du Fayoum à une centaine de km au sud-ouest du Caire). Menée par des salafistes, une foule de musulman s’est précipités vers l’église Saint-Georges qui compte deux cents familles coptes, au motif que « le voisinage de cette église avec des musulmans était illégale et qu’elle devait être déplacée ». Déplacer une église n’étant pas chose aisée, le plus commode est de la démolir et de l’incendier. Ce à quoi se sont échinés ces musulmans, lançant des pierres et des briques contre le bâtiment, grimpant sur le toit pour démolir le dôme y bouter le feu, provoquant son effondrement dans l’église. Plusieurs chrétiens, dont le curé, le Père Domadios, ont été blessés par les assaillants agissant dans la parfaite passivité des forces de polices présentes sur place. »

Source : Assyrian International News Service via Observatoire de la Christianophobie