Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘Mohamed Morsi’

La police égyptienne interpelle aujourd’hui des chrétiens blessés lors de l’assaut contre la cathédrale Saint-Marc

La police égyptienne interpelle aujourd’hui des chrétiens blessés lors de l’assaut contre la cathédrale Saint-Marc

« C’est le comble ! Asia News vient de nous informer par une dépêche que selon des informations de Middle East Christian Concern News (Mcn-Direct), la police égyptienne a interpellé ce jour un nombre non précisé de victimes de l’assaut (voir ici et )d’islamistes contre la cathédrale copte orthodoxe de Saint-Marc le 6 avril dernier, qui avait fait deux morts parmi les chrétiens et un grand nombre de blessés. Des officiels du gouvernement des Frères Musulmans justifient ces arrestations par le fait que les Coptes seraient à l’origine des graves incidents de samedi dernier ! Les incendiaires criant au feu, vraiment c’est se moquer du monde. On signale que des milliers de Coptes sont descendus dans la rue aujourd’hui pour protester contre cette nouvelle provocation antichrétienne du régime de Mohamed Morsi et de ses petits camarades. »

Via Observatoire de la christianophobie

Le président égyptien (re)demande la libération du cerveau des attentats de 1993 au WTC !


Tous les médias du monde en parlent sauf les médias français, qui veulent peut-être faire oublier qu’ils présentaient les Frères Musulmans comme de simples conservateurs, légitimant leur présence en France via l’UOIF. L’AFP a bien fait une dépêche, mais seuls les médias étrangers l’ont diffusé (ex : El Nacional, Caracas).

Le président égyptien Mohamed Morsi a promis de faire pression sur le président Obama pour libérer le cerveau des attentats de 1993 au World Trade Center Omar Abdel Rahman, alias « Le cheikh borgne », la prochaine fois qu’il verra le président américain.

« Lorsque je le rencontrerai je lui parlerai de cette question », a déclaré Morsi lors d’un entretien ce lundi 7 janvier avec Wolf Blitzer de CNN (vidéo ci-dessus).

Le président égyptien a réaffirmé à plusieurs reprises son engagement pris en juin dernier de libérer l’islamo-terroriste, qui purge une peine à perpétuité pour son rôle dans le bombardement et ses projets ultérieurs de cibler des points de la ville de New York. Abdel Rahman a également émis une fatwa justifiant l’assassinat du président égyptien Anouar al-Sadate et était lié au Jihad islamique égyptien, dirigé par le chef d’Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri.

Sa requête portera aussi sur la libération des manifestants salafistes qui ont pris d’assaut l’ambassade américaine au Caire le 11 septembre 2012.

«Je veux qu’il soit libre, mais je respecte la loi et la règle de droit en Égypte et aux États-Unis. Ce dont je parle n’est pas une infraction. Je ne veux pas une violation de la règle de droit, mais il y a aussi de nombreux aspects humanitaires (sic) », a affirmé Morsi à CNN. « Il peut y avoir des choses comme les visites, l’assistance, ses enfants, sa famille lui venir en aide. Il est un cheik vieux et malade et aveugle. Nous devons respecter cela. »

« Parce qu’il est un homme, un vieil homme, et qu’ il mérite des soins complets», a poursuivi Morsi. «Je souhaite qu’il puisse y avoir une grande possibilité pour l’administration américaine de se pencher sur cette question à propos de ce cheikh qui est très vieux. »

En réalité, Mohammed Morsi souhaite prendre en compte les demandes des salafistes égyptiens (25% aux élections) qui manifestent depuis des mois pour obtenir la libération d’un de leurs chefs les plus estimés.

La demande de Morsi a été repoussée au Capitole par le président de la commission à la Sécurité intérieure Michael McCaul .

«J’exhorte le gouvernement Obama à rejeter fermement les plaidoyers d’Égypte pour libérer Omar Abdel Rahman. La libération d’un terroriste qui a comploté contre les Etats-Unis et qui a du sang américain sur les mains serait perçue comme un signe de faiblesse à travers le monde musulman extrémiste et ne servira qu’à enhardir nos ennemis qui continuent à comploter contre nous »,

a déclaré mardi McCaul dans un communiqué.

Le Porte-parole du Conseil national de sécurité et le ministère de la Justice, a promis que Abdel Rahman purgera sa peine de vie complet malgré les demandes égyptiennes.

Comment s’abstenir de faire un amalgame entre islamisme et terrorisme ? Au moment où le directeur de l’UOIF va en Égypte rencontrer Morsi, on comprend mieux pourquoi certains s’inquiètent de la mosquée UOIF de Poitiers…

Observatoire de l’islamisation, janvier 2013

Observatoire de l'islamisation

Le double langage des Frères Musulmans ne trompe plus que Juppé et Ayrault

Alors que Jean-Marc Ayrault et Alain Juppé soutiennent matériellement les Frères Musulmans de Nantes (lire) et Bordeaux (lire) (subventions et mise à disposition de terrain) -faits cachés par les journalistes du système- Tewfik Aclimandos, chercheur associé à la chaire d’histoire contemporaine du monde arabe au Collège de France et proche de l’opposition égyptienne, explique au Point.fr comment les Frères musulmans comptent instaurer une théocratie en Égypte. (extrait)

« Les Frères ne sont pas pragmatiques. Ils appartiennent à une organisation léniniste qui sait parfaitement manier le double langage. C’est simple, ils mentent tout le temps. Ils avaient dit en 2011 qu’ils ne brigueraient pas la majorité au Parlement, ils l’ont fait. Ils ont dit ensuite qu’ils ne présenteraient aucun candidat à la présidence, ils l’ont fait. Lorsque Mohamed Morsi a fait campagne, il a déclaré que la composition de l’Assemblée constituante était très déséquilibrée et qu’il fallait y remédier, il ne l’a pas touchée »

Lire l’intégralité sur Le Point.fr

Le secrétaire d'Etat américain Burns a rencontré les Frères Musulmans

Le secrétaire d’État américain Burns a rencontré les Frères Musulmans

Mohamed Morsi, président du Parti de la liberté et de la justice (PLJ), mouvement politique des Frères Musulmans, a reçu mercredi au siège du mouvement totalitaire Williams Burns, assistant au secrétariat d’Etat américain (ministère des Affaires étrangères).

Lu sur le site des Frères Musulmans; Ikwanweb :

« The discussion between the two sides began with the U.S. official congratulating the FJP on the results achieved by the party in the Egyptian parliamentary elections, stating that his country welcomes the outcome and respects the choice of the Egyptian people, especially since the Egyptian elections were clearly free and fair. Burns said the United States would support Egypt economically to overcome the country’s current crisis, stressing the importance of Egypt, its leading role in the region, and the positive impact it can have on the region’s various issues. »

Lire la suite

Les Frères Musulmans condamnent pourtant fermement la démocratie américaine

Le 30 avril 2005, l’ancien guide suprême Mohamed Akef (2004-2010), déclara au journal égyptien Al-Ahram que les Frères musulmans s’opposent à la démocratie américaine parce qu’elle était -entre autre- « corrompue et sert l’agenda politique américain« , ce qui peut se défendre.

Mais un des exemples d’Akef de l’Amérique sur la « corruption des valeurs » est la tentative d’arrêter l’excision en Afrique. Le 12 Juillet 2007, il écrivait que « [les Américains] dépensent des milliards de dollars dans un infini complot visant à changer le mode de vie des musulmans, ils font la guerre aux dirigeants musulmans, aux traditions de notre foi et de nos idées. Ils font même la guerre contre l’excision, une pratique courante dans 36 pays, qui a été répandue depuis l’époque des Pharaons. »