Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘mosquée’

Manchester: la mosquée dans laquelle le terroriste aurait travaillé en 2013 est une ancienne église

Lu dans The Telegraph (traduction Fdesouche) :

« Que savons-nous sur le terroriste suspect ?

Salman Abedi est né à Manchester en 1994, le deuxième plus jeune de quatre enfants. Ses parents étaient des réfugiés libyens qui sont venus au Royaume-Uni pour échapper au régime de Kadhafi.

Sa mère, Samia Tabbal, 50 ans, et son père, Ramadan Abedi, un agent de sécurité, sont tous deux nés en Libye, mais semblent avoir émigré à Londres avant de déménager dans la région de Fallowfield, au sud de Manchester, où ils ont vécu pendant au moins dix ans.

Il a grandi dans la région de Whalley Range et a fréquenté Whalley Range High School avant de travailler apparemment à la mosquée Didsbury en 2013.

La mosquée Didsbury était à l’origine la « chapelle méthodiste Albert Park ». La chapelle a fermée en 1962 et plus tard est devenue un centre islamique. (source)

Une candidate En Marche photographiée voilée dans une mosquée pro UOIF à l’imâm frériste

Latifa Chay, conseillère municipale PS, est investie par « La République En Marche » (mouvement de Macron) dans la 4ème circonscription de la Drôme.  Elle est connue pour réclamer la reconnaissance de l’état palestinien et l’autorisation du voile durant les sorties scolaires. Elle dit « Bravo » à l’imâm frériste Abdallah Dliouah, qui l’a accueilli dans sa mosquée en mai dernier. Elle s’y est rendue voilée :Lire la suite

Edouard Philippe (LR et pro Macron) a inauguré une mosquée radicale proche des Frères Musulmans

Edouard Philippe est maire du Havre depuis 2010. Son prédécesseur, Antoine Rufenacht, du même parti (UMP), avait mis à disposition un terrain municipal pour la mosquée Mesjed Ennour (radicale, voir plus bas) lors de la séance du conseil municipal du 14 mai 2007 :

« Le terrain d’assiette représentant une emprise d’environ 1 812 m² issue des parcelles cadastrées section RN n° 77, 59 et 81, propriété de la Ville du Havre, sera mise à disposition de l’association dans le cadre d’un bail emphytéotique administratif en cours de finalisation. » Lire l’intégralité de la délibération.

A postériori, interrogé dans le quotidien Paris-Normandie, Edouard Philippe justifiait ce coup de pouce« La délivrance d’un permis s’inscrit strictement dans le respect du droit de l’urbanisme […] Par ailleurs, on a parfois fait en sorte de mettre un terrain à disposition ou de participer au financement d’équipements culturels contenus dans le projet cultuel. » (source)

Edouard Philippe a inauguré cette mosquée comme on peut le voir sur la page Facebook de la mosquée et sur cette vidéo :Lire la suite

Sens : le plan local d’urbanisme (PLU) modifié par la droite pour construire une mosquée

Eglise Saint-Maurice de Sens.

Lu dans L’Yonne républicaine du 11 mars :

« La délibération sera soumise au conseil municipal, lundi soir. La municipalité propose d’engager une procédure de « mise en compatibilité » du plan local d’urbanisme (PLU), pour rendre constructible une parcelle pouvant accueillir la future mosquée arabophone. Le projet, porté par l’Association culturelle et cultuelle de Sens et de sa région (ACCSR), serait déclaré « d’intérêt général ».

D’une superficie de 13.000 m ², la parcelle est située « en lisière du quartier des Champs-Plaisants et de la zone d’activités des Vauguillettes, le long de la départementale 606 », au lieu-dit Bas de Saint-Sauveur. Problème : elle est en zone N (naturelle) du PLU, inconstructible. « Compte tenu de la dimension d’intérêt général de ce projet et de la difficulté à trouver un autre terrain qui puisse convenir à la Ville et au programme de l’association, il convient de procéder à la mise en compatibilité du PLU par une déclaration de projet », précise la municipalité. Lire la suite

 La mairie de Sens est dirigée par Marie-Louise Fort des Républicains (LR).

Le maire PS de Feyzin offre un terrain municipal pour la mosquée : dossier complet.

M. Yves BLEIN, député socialiste du Rhône, maire de Feyzin.

Récit d’une mystification menée par le Député-Maire Yves Blein entre 2013 et 2016 pour offrir aux musulmans le terrain de leurs rêves pour implanter une mosquée.

1. On invente un projet de mosquée sur un terrain « mal foutu »(1) de 400m2 grevé d’une servitude de passage (2), sans stationnements à proximité.

2. Le maire, voisin du projet laisse les riverains lui expliquer que le projet n’est pas réalisable.

3. Le maire « à l’écoute de ses concitoyens » se met à la recherche d’un terrain de substitution qu’il trouve sur une parcelle communale idéalement placée (pour une mosquée mais aussi pour construire des logements). Le terrain est 2 fois et demie plus grand que le terrain de l’association, sans servitudes de passage et avec des parkings à proximité.

4. On fait délibérer le conseil municipal « à l’aveugle » : les conseillers délibèrent pour un échange de terrain sans soulte mais ne savent pas qui veut échanger un terrain avec la Ville et pour faire quoi. On donne l’information sur la surface du terrain que la Ville va échanger (1065m2) mais pas la surface du terrain que la Ville va recevoir en échange (409m2). Et surtout on ne parle pas du tout d’argent puisque l’échange est sans soulte.

5. En fait, lorsqu’on voit le bâtiment construit, on se rend compte que la surface perdue/inutilisable par la Ville de Feyzin est beaucoup plus grande (1900m2 et +)

6. Au final, la Ville de Feyzin se prive d’une recette de plusieurs centaines de milliers (1 M€ ?) d’€ en ne récupérant dans l’affaire que 45000€.

(1) Expression utilisée par l’adjoint à l’urbanisme de Feyzin en marge du conseil municipal du 1er février 2016

(2) On ne le saura qu’en décembre 2014 lorsque la mairie aura acquis le terrainLire la suite

L’imâm d’une mosquée de Montréal ordonne de détester les mécréants et loue le martyr pour conquérir l’occident

Abou Hamaad Sulaiman Al-Hayiti est l’imâm de la mosquée Dhoun-Nourain de Montréal. Il est connu pour administrer le site Salafidemontreal.com qui connait une audience qui dépasse largement sa ville. L’orientation est celle des cheikhs officiels de l’Arabie Saoudite, qui sont contre l’EI et les Frères Musulmans, mais tout aussi radicaux malgré le qualificatif trompeur de « quiétistes » que leur donnent les sociologues.  Une de ses conférences est relayée par la page Facebook La Sounnah comptant 316 000 suiveurs…Plusieurs problèmes dans cette conférence explicitant le verset coranique suivant : « Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers.» (Al-`Imrân 110) , Al-Hayiti en bon wahhabite se base sur l’explication du cheikh saoudien Al-Fawzan et propage la haine des non musulmans : 

Page Facebook qui connait un énorme succès jusqu’à la gagnante des Césars 2017 qui aime cette page sur son compte personnel. Lien du téléchargement cité ici.

A partir de la minute 12 du cours numéro 2 :

«  On voit que cette définition s’est réalisée parmi les Sahaba [compagnons du prophète] parce qu’ils ont tout sacrifiés dans le chemin d’Allah pour transmettre le message d’Allah. Ils ont dirigé les armées vers l’est et l’ouest, l’orient et l’occident, et ils ont ouvert et conquis les terres, et ils ne se sont pas juste assis chez eux pour rester dans le repos ou bien s’adonner uniquement au commerce (…) Beaucoup d’entre eux sont morts martyrs loin d’où il sont nés. Ils sont partis et ont sacrifié tout ce qu’ils avaient, ils sont morts loin de leur maison, loin de leur famille, tout ça pour la cause d’Allah ! Et si on est ici aujourd’hui c’est grâce aux sacrifices qu’eux ont fait. Réfléchissez aux sacrifices de vos ancêtres. (…)Il n’y avait même pas d’islam au début dans ces pays, en Algérie, au Maroc, c’est les Sahaba qui sont venus et ont établi l’islam.« 

(…) Les koufar [ infidèles, non musulmans] parlent de catastrophes naturelles, ils essayent de dire ‘ça c’est la nature’ et tout, non ça c’est Allah qui fait tomber son châtiment sur qui il veut quand il veut. Nous on croit que tout ce qui se passe dans cet univers est écrit et programmé par Allah. »

Dans la partie 3 à la minute 19 :

« Allah nous ordonne de détester les koufars, et de les détester pour Allah. C’est à dire que tu les détestes à cause de leur shirk [ littéralement, association, croire en la Trinité est un shirk pour les musulmans] et de leur koufr [mécréance]. »

A partir de la minute 51 dans la partie 3 :

« Le prophète nous a expliqué que chacun doit ordonner le bien et d’interdire le mal selon sa capacité (…) il nous a dit ‘que celui qui a vu un mal le change avec sa main’ (…) Pour ceux qui ont le pouvoir et l’autorité il faut changer le mal avec la main. (…) dans certains pays musulmans qui ont gardé les règles de l’islam aujourd’hui, comme en Arabie Saoudite par exemple, on voit qu’il y a une police qui se charge en particulier d’ordonner le bien et d’interdire le mal dans la société, qui passe dans les rues, et chaque fois qu’il voient quelque chose de haram ils le changent par la main. C’est l’exemple de ce qu’il se passe dans certains pays musulmans qui s’accrochent à l’islam et à la charia »

En d’autres termes utiliser la force physique pour imposer la charia.

Les trois parties de la conférence sont ici.

Cette mosquée de Montréal est aidée par les salafistes de l’association Al Bounyane basée à Athis-Mons dans l’Essonne, qui lançait des appels au don pour terminer sa construction. Cette association finance des projets de mosquées en afrique noire (Sénégal, Mali, Burkina) et diffuse aussi des livres et supports audio-visuels salafistes. Il serait souhaitable que le préfet de l’Essonne la ferme.

Le maire UDI de Lagny-Sur-Marne défend la réouverture de la mosquée salafiste (fermée pour liens avec EI)

Fermée administrativement après qu’une perquisition ait trouvé des documents de l’Etat islamique dans le « matériel pédagogique », un pistolet 9mm, des munitions de kalachnikov, et après dix départs en Syrie pour cette petite commune, le maire Jean-paul Michel (UDI) a rencontré le ministre de l’Intérieur pour réouvrir cette mosquée. 

« Ma position est que la commune doit être facilitatrice. Il y a des musulmans en France, ils prient et il est normal et cohérent qu’on accompagne ce processus, disait-il début janvier. Moi je veux bien rouvrir la mosquée, je n’ai pas de problème avec ça mais l’Etat dit non aujourd’hui. » Jean-Paul Michel dans Le Parisien.

Pourtant, la perquisition de décembre 2015 laisse songeur, rapportée par le quotidien Metro :

« Selon le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, un revolver et des documents sur le djihad avaient alors été découverts chez des dirigeants de la structure. Des munitions de kalachnikov ont été saisies. Les perquisitions avaient conduit à la notification de 22 interdictions de sortie du territoire et à « neuf mesures d’assignation à résidence d’individus radicalisés ».

Une madrassa (école coranique) non déclarée avait aussi été découverte, sur laquelle le préfet a donné plus de précisions. « Des installations propres à l’exercice d’un enseignement pour enfants, du mobilier, du matériel pédagogique » ont été découverts, « tant dans les locaux de prière, objets de la fermeture, qu’au domicile de l’un des habitués ».

A titre d’exemple figurent, dans ce matériel pédagogique, « des disques de chants religieux à la gloire des martyrs du djihad liés à l’organisation terroriste Jabhat Al Nosra », branche syrienne d’Al-Qaïda, selon le communiqué du ministère de l’Intérieur. »  Source : Metro

Pour en savoir plus, lire l’enquête Mosquées Radicales: ce qu’on y dit, ce qu’on y lit (éditions DMM,2016)

Fillon visite une mosquée pro Tariq Ramadan et pro Tabligh à La Réunion, en chaussettes.

Capture d’écran 2017-02-13 à 11.06.36

Au centre l’imâm Baghatte accueille François Fillon

Capture d’écran 2017-02-13 à 13.08.04

Ce lundi 13 février, François Fillon clôture sa tournée sur l’île de La Réunion, avec notamment au programme de cette 3ème et dernière journée, une rencontre avec la communauté musulmane et une visite de la plus vieille mosquée de France, Noor-al-Islam, en centre ville de Saint-Denis. Dans son discours, Fillon  s’est dit « honoré » d’être accueilli dans la plus vieille mosquée de France. « Je suis croyant et je me bats pour toutes les religions. Je défends la liberté religieuse et donc l’islam« , a-t-il expliqué avant de se prononcer en faveur d’une « conception généreuse de la laïcité. »

Mohamed Baghatte, imâm de la mosquée Noor-al-islam a accueilli le candidat Républicain et a prononcé un discours. Or , c’est un imâm qui relaie les publications de Tariq Ramadan :

Capture d’écran 2017-02-13 à 11.48.51 Capture d’écran 2017-02-13 à 11.21.57Lire la suite

La Cour d’Appel condamne la Mairie de Paris pour sa subvention à la mosquée de l’ICI

Actualisation du 10 février 2017 : « Par arrêt rendu ce jour, le Conseil d’Etat a écarté le pourvoi de la ville de Paris et a alloué à Mr Guy.H, une indemnité de 3 000 €, au titre des frais irrépétibles. » nous communique l’avocat au Conseil d’Etat. 

Interview avec monsieur H qui a fait condamner, en qualité de contribuable parisien, la mairie de Paris pour sa subvention à l’Institut des Cultures d’islam (16 millions d’euros!) qui loge en son sein une salle de prière. Un référé va demander l’arrêt immédiat des prières au sein de ce bâtiment public.

Pour le seul fonctionnement annuel, la mairie de Paris dépense 1 300 000 euros unnamedCi-dessous la décision de la Cour d’Appel in extenso :

Lire la suite

La mosquée de Montreuil sise sur un terrain municipal pour 1 euro/an, est acquise aux Frères Musulmans

Patrice-Bessac-la-gauche-unie-pour-le-renouveau-de-Montreuil

Marine Le Pen a pointé la complaisance de la mairie PCF de Patrick Bessac avec les islamistes dans l’Emission Politique…et elle a raison.

(En 2003, le maire est déjà PCF, il s’agit de Jean-Pierre Brard.)

Lu dans La Croix du 13 juin 2015  :

« – 25 septembre 2003. Le conseil municipal de Montreuil (Seine-Saint-Denis) vote l’octroi d’un terrain à la Fédération cultuelle des associations musulmanes de Montreuil (FCAMM) au moyen d’un bail emphytéotique de quatre-vingt-dix-neuf ans, pour un loyer annuel de 1 €.

(Le Tribunal Administratif de Cergy Pontoise, dans son jugement rendu le 12 Juin 2007 a décidé l’annulation de la délibération du 25 Septembre 2003 par laquelle la commune de Montreuil Sous Bois avait accordé un bail emphytéotique au loyer symbolique de 1 € annuel à la Fédération cultuelle des associations musulmanes de Montreuil aux fins d’édifier une mosquée )

19 juillet 2011. Le Conseil d’État rejette définitivement le pourvoi déposé par un membre du conseil municipal (MNR) sur ce loyer de 1 euro.

été 2014. Après passage de la commission de sécurité, la mosquée est autorisée à recevoir du public. La FCAMM commence à mobiliser les fidèles pour l’achat d’un terrain attenant pour un coût de 500 000 € : elle prévoit d’y construire un collège-lycée, ainsi que des salles modulables pour faire face à l’affluence lors des grandes fêtes (jusqu’à 5 000 fidèles).

En 2012, Le Parisien informe qu’un imâm remplaçant d’une mosquée de Montreuil, un tunisien clandestin, s’est rendu coupable de tentative de viol très violente. L’article du Parisien

Preuves que cette mosquée diffuse la pensée des Frères Musulmans :

Sur le site officiel de la mosquée, la section « Foire aux questions » (FAQ) ne comporte comme référents que des penseurs des Frères Musulmans :

Voilà comment la pensée des Frères Musulmans se diffuse à cause du PCF qui met à disposition un terrain municipal pour la Grande Mosquée Masjid al Oumma de Montreuil.

Page 1 sur 812345»...Dernière »