Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘Paris’

La Cour d’Appel condamne la Mairie de Paris pour sa subvention à la mosquée de l’ICI

Actualisation du 10 février 2017 : « Par arrêt rendu ce jour, le Conseil d’Etat a écarté le pourvoi de la ville de Paris et a alloué à Mr Guy.H, une indemnité de 3 000 €, au titre des frais irrépétibles. » nous communique l’avocat au Conseil d’Etat. 

Interview avec monsieur H qui a fait condamner, en qualité de contribuable parisien, la mairie de Paris pour sa subvention à l’Institut des Cultures d’islam (16 millions d’euros!) qui loge en son sein une salle de prière. Un référé va demander l’arrêt immédiat des prières au sein de ce bâtiment public.

Pour le seul fonctionnement annuel, la mairie de Paris dépense 1 300 000 euros unnamedCi-dessous la décision de la Cour d’Appel in extenso :

Lire la suite

« Je ne connais pas les terroristes que j’ai hébergé » affirme l’homme interpellé à Saint-Denis


Le logeur des terroristes interpellé: « On m’a demandé de rendre service, je n’étais pas au courant »

Jawal qui dit avoir hébergé deux personnes « qui venaient de Belgique » dans l’appartement de Saint-Denis, au nord de Paris, visé par un assaut antiterroriste, a été interpellé par les policiers. Il est récemment sorti de prison, condamné pour meurtre. Vu son jeune âge, il a donc bénéficié d’une remise de peine.

Djihad à Paris : le bilan en temps réel

A 6h ce samedi matin :

Au moins 126 morts, plus de 200 blessés. Le bilan, très lourd, est encore incertain. Le procureur de Paris a parlé de 18 morts rue de Charonne, 5 morts rue de la Fontaine au Roi, et au moins 12 morts rues Alibert/Bichat. Quatre personnes sont mortes dans le secteur du Stade de France, dont «sans doute trois terroristes», selon des sources policières. Il y a aussi des «dizaines de morts» au Bataclan. On dénombre aussi 83 blessés en urgence absolue et 132 blessés en urgence relative, selon les sources du Figaro.

o Des fusillades sont survenues sur cinq sites à Paris intra-muros vendredi soir dans les Xe et XIe arrondissements de la capitale. Plusieurs terrasses de bars et de restaurants ont été balayées par des rafales de balles. Ont été visés le bar La Belle équipe rue de Charonne, le bar Le Carillon et le restaurant Le Petit Cambodge à l’intersection des rues Bichat/Alibert, la terrasse de la pizzeria La Casa Nostra rue de la Fontaine au Roi. Une autre fusillade s’est produite boulevard Voltaire. Enfin, des terroristes ont pénétré dans la salle de concerts duBataclan.

o Des explosions près du Stade de France. Il y a eu trois explosions vers 21h20 près du Stade de France à Saint-Denis, où se déroulait le match France-Allemagne. Chacune de ces explosions a été causée par des individus qui se sont fait exploser, selon plusieurs sources policières. François Hollande, qui assistait au match, a été évacué.

o Une prise d’otages, puis un assaut donné au Bataclan. Il y avait 1500 personnes présentes à l’intérieur de la salle de spectacle, où se déroulait un concert de rock, lorsque quatre terroristes y ont fait irruption, tirant sur le public puis organisant une prise d’otages durant trois heures. L’assaut des forces de l’ordre a été donné peu avant 0h30 et s’est achevé vers 1 heure. Les quatre assaillants sont morts, dont trois en actionnant leurs ceintures d’explosifs. Un autre terroriste s’est fait exploser non loin, sur le boulevard Voltaire.

o L’État d’urgence est décrété en France, des contrôles aux frontières. François Hollande a annoncé dans une intervention télévisée ces mesures, en réaction à des attaques terroristes «sans précédent». Le président de la République a demandé des «renforts militaires».

o Equipements, établissements…tout restera fermé à Paris. Tous les équipements de la ville de Paris seront fermés ce samedi : écoles, musées, bibliothèques, gymnases, piscines, marchés…Toutes les manifestations ont été annulées. L’ensemble des établissements scolaires et universitaires d’Ile-de-France sont fermés également.

o Les transports franciliens fonctionnent ce samedi, seules 11 stations de métro restent fermées. Un numéro vert d’information a été mis en place: 0800406005.

o Aucune revendication. Plusieurs survivants de la prise d’otage du Bataclan racontent que l’attaque s’est faite sous les cris de «Allah Akbar». «Nous savons qui sont criminels, qui sont ces terroristes», a dit François Hollande.

Nous avions alerté depuis des années sur la diffusion des idées jihadistes en France :

"Il y a à Istanbul moins de femmes voilées qu'à Paris"

« Il y a à Istanbul moins de femmes voilées qu’à Paris » (France Info sur place)

france info

Reportage du vendredi 24 janvier.

Sur l’islamisation de la Turquie, réelle, on regardera l’excellent reportage d’Arte bien plus inquiétant que la rassurante vision de France-Info…

Le reporter n’a pas dû quitter Istanbul, car la Turquie n’est dans les faits plus laïque depuis les années 60. En Anatolie il y a plus d’enfants scolarisés dans les Imâm Hatip que dans les écoles classiques, et même ces dernières enseignent obligatoirement l’islam sunnite de force aux minorités alévies ou chrétiennes…Aucun écho des nombreuses églises transformées en mosquées ces derniers mois, ni de la saisie des terres du monastère de Mor Gabriel cette même année…

Affrontements entre Turcs et Kurdes à Paris dimanche

La place de la Bastille paralysée hier à cause d’un conflit étranger…

Après que des commerçants Kurdes à Saint-Étienne se soient fait attaqués en marge d’une manifestation nationaliste turque la semaine dernière, l’importation du conflit se déroule en plein Paris un dimanche après-midi, sans que les forces de l’ordre n’interviennent rapidement, la Préfecture de Police de Paris étant plus occupée à interpeller les catholiques qui manifestent pacifiquement devant le théâtre de la ville contre une pièce de théâtre blasphématoire financée avec les impôts des 60% de français baptisés.

Un organisateur de la manifestation, Hakan Fakili, membre d’une association d’échanges culturels entre la France et la Turquie a déclaré à l’AFP que « dix manifestants ont été blessés, lynchés par des terroristes du PKK venus du quartier de Strasbourg-Saint-Denis armés de projectiles et de battes de base-ball ».

Lire en complément : « Entrée progressive et officielle de la Turquie dans l’UE : un scandale démocratique »

Erdogan

Erdogan à Paris : ne pas se laisser endormir…

Alors que le premier ministre Turc était à Paris aujourd’hui afin de vanter le bilan de son gouvernement « démocrate-conservateur » comme il le définit dans une interview au Figaro, il est bon de relire quelques unes de ses citations :

« La démocratie et ses fondements jusqu’à aujourd’hui peuvent être perçue à la fois comme une fin en soi ou un moyen. Selon nous la démocratie est seulement un moyen. Si vous voulez entrer dans n’importe quel système, l’élection est un moyen. La démocratie est comme un tramway, il va jusqu’où vous voulez aller, et là vous descendez ».

R.T Erdogan

« On ne peut pas être musulman et laïque en même temps (…). Le milliard et demi de musulmans attend que le peuple turc se soulève. Nous allons nous soulever. Avec la permission d’Allah, la rébellion va commencer »

Recep Tayyip Erdogan , actuel Premier ministre turc et ex-président, devant une caméra de télévision en 1992.

”L’expression ‘islam modéré’ est laide et offensante, il n’y a pas d’islam modéré. L’Islam est l’Islam.”

Erdogan, Kanal D TV, août 2007

« La mondialisation en constituants de grands ensembles régionaux entraîne partout la diminution de l’État-Nation. Plus la mondialisation s’accroit, plus l’Islam se propage ».

Ömer Dinçer, un proche conseiller politique de Tayip Erdogan

Voir tout notre dossier sur la Turquie

rayhana

Tentative de meurtre sur une comédienne algérienne à Paris

AP-14/01/2010 | Mise à jour : 11:43

La jeune actrice et dramaturge algérienne, Rayhana, a été agressée et aspergée d’essence mardi soir alors qu’elle se rendait à la Maison des Métallos (XIe), où se joue sa pièce de théâtre (A mon âge, je me cache encore pour fumer), a-t-on appris de source policière. Une enquête a été ouverte.

Selon ses déclarations, cette comédienne originaire du quartier de Bab-el-Oued à Alger et récompensée lors de nombreux festivals a été prise à partie par un homme qui l’a insultée. Ce dernier l’a aspergée d’essence, avant de lui jeter au visage une cigarette tentant sans succès de l’enflammer.

Cette agression semble liée à sa première pièce écrite en français actuellement à l’affiche à la Maison des Métallos. Ce texte féministe met en scène neuf femmes algériennes dans un hammam qui se laissent à parler librement de leur vie respective.

Suite de la dépêche.

Rappel :

Fillon promet 170 000 visas/an à l’islamiste Belkhadem :

ALGER (AFP) 21/6/2008 :

— Le chef du gouvernement algérien, Abdelaziz Belkhadem (islamiste notoire), a interpellé samedi à Alger son homologue français François Fillon, en visite à Alger, sur « la nécessité d’une plus grande fluidité dans la circulation des personnes entre les deux pays ».(…)

La France, régulièrement critiquée par l’Algérie au sujet de la circulation des personnes, fait valoir la progression du nombre de visas, désormais octroyés au rythme d’environ 170.000 par an, contre 57.000 en 1997.

Paris a rouvert ses consulats d’Annaba (est) et d’Oran (ouest), fermés dans les années 1990, et fait valoir que l’instruction des visas, qui avait été transférée à Nantes (ouest de la France), retourne progressivement vers l’Algérie. » Lire l’intégralité de la dépêche AFP.

Le gouvernement UMP octroie trois fois plus de visas aux Algériens que les socialistes en 1997…tant qu’ils ne débarquent pas (encore) à Sablé-sur-Sarthe, François Fillon est tolérant. Est-il bien certain que, sur les 170 000, tous ces visas soient attribués à des individus à la morale irréprochable ? Etant donné le nombre d’islamistes algériens en France, nous en doutons fortement…

Observatoire de l’islamisation, janvier 2010.

dalil boubakeur

La Grande Mosquée de Paris s’entiche des élections… algériennes

A l’occasion de la fête nationale algérienne, Missoum SBIH, Ambassadeur d’Algérie en France, reçoit ses invités de marques tous les 8 novembre.

Source : El Moudjahid, édition du 03/03/2009

Le recteur de la Grande mosquée de Paris, le docteur Dalil Boubakeur, a estimé hier à Paris que les présidentielles du 9 avril sont un événement d’importance qui intéresse l’ensemble des Algériens installés en France et tous les Français d’origine algérienne concernés par la vie politique en Algérie.
Interrogé par l’APS sur le rôle de la mosquée dans la sensibilisation des ressortissants algériens, le recteur de la mosquée de Paris a précisé qu’en tant qu’Algériens « nous ne pouvons rester insensibles » à ce qui se déroule en Algérie.
« C’est la raison pour laquelle, a-t-il noté, nous sommes mobilisés à l’effet de réunir les conditions, les meilleures, pour le déroulement de cette opération ».
Pour le recteur de la mosquée de Paris, « l’échéance électorale est non seulement fondamentale et importante pour le pays, mais elle l’est aussi pour l’ensemble des Algériens installés en France, car c’est là une grande occasion pour ces derniers de manifester leur patriotisme (ndr : pas le Français, celui là est xénophobe), leur intérêt pour l’Algérie et d’influer par leur action positive au bon déroulement de cette élection puisque elle se passe aussi bien en France qu’en Algérie ».
Dr Dalil Boubakeur considère que la mosquée de Paris « via sa fédération, sa surface est un élément catalyseur, hautement unificateur de la prise de conscience de la population vis-à-vis de cet événement pour lequel, a-t-il ajouté, nous apportons naturellement tout notre soutien, toute notre attention et mettons tous les moyens pour favoriser une juste expression de la volonté populaire ».

Question : Que fait la Grande Mosquée de Paris dans le Conseil Français du culte Musulman ? Quelle est la pertinence du droit du sol ?