Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘Strasbourg’

« Délivre nous des mécréants » demandent à Allah les jeunes de la Grande Mosquée de Strasbourg

Sur le même sujet lire nos archives : 

La Grande Mosquée de Strasbourg invite le ministre des Affaires islamiques d’Arabie Saoudite

et : 

Les mosquées « rigoristes » de Strasbourg toujours ouvertes, même les plus radicales

Opérations antiterroristes autour de Strasbourg et Trappes ce mardi

Capture d’écran 2017-01-18 à 17.23.28Lu dans Le Point de ce mercredi 18 janvier :

« Une vague de perquisitions et d’interpellations a été menée mardi dans cette commune des Yvelines, « bastion » du djihadisme français.

Les enquêteurs de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) épaulée par le Raid ont investi plusieurs appartements des quartiers populaires de la ville de Trappes, dans les Yvelines. Selon différentes sources, certains des individus interpellés seraient en lien avec des « Trappistes » combattants en Syrie. D’autres sources font état de l’achat de matériel « sensible » nécessaire à la préparation d’attentats. Contacté par Le Point, le parquet antiterroriste n’a pas répondu à nos sollicitations. Le ministère de l’Intérieur a confirmé l’information, mais ne souhaite pas « faire plus de commentaires à ce stade de l’enquête ». La direction de la DGSI, quant à elle, « ne souhaite pas communiquer sur une enquête en cours ».(…)

Depuis plusieurs mois, Trappes fait l’objet d’une attention particulière de plusieurs services de renseignements français. Près d’une centaine de jeunes hommes et femmes parfois avec leurs enfants ont rejoint les rangs de l’organisation État islamique dans les zones de combat en Irak et en Syrie ces dernières années.  (…) Lire la suite

A Strasbourg :

La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) a mené plusieurs opérations antiterroristes, ce mardi dans la banlieue de Strasbourg. Selon les informations de nos confrères des Dernières Nouvelles d’Alsace, les hommes de la DGSI ont pénétré dans un immeuble de deux étages, situé dans un quartier résidentiel de Schiltigheim.

Un jeune homme d’origine turque, entre 20 et 30 ans, qui vivait là avec sa mère et deux autres membres de sa famille, a été placé en garde à vue.

Toujours selon le quotidien, d’autres opérations ont été dirigées en même temps. Selon des témoins, des policiers lourdement armés et encagoulés auraient été aperçus devant un immeuble de la route du Rhin, à Neudorf.

Trois personnes auraient été placées en garde à vue. 

L’islamiste qui a poignardé un juif à Strasbourg en avait déjà lynché un autre en 2010 : la justice l’avait libéré

afp-0d0ecdeb1edee85e347ea72012458b4bea58e2d8

Encore un crime dû au laxisme judiciaire

Lu sur France-Soir:

Un sexagénaire qui portait la kippa a été blessé ce vendredi 19 dans une rue de Strasbourg par un homme qui avait déjà commis une agression antisémite similaire six ans plus tôt, et a été interpellé dans la foulée.

L’agresseur présumé, un homme d’une quarantaine d’années avec des antécédents psychiatriques selon une source policière, a crié « Allah Akbar » en blessant sa victime à l’abdomen, selon plusieurs témoignages recueillis par l’AFP. La victime a été agressée peu avant midi à la sortie de son domicile, situé en plein quartier juif, à 500 mètres à vol d’oiseau de la grande synagogue de Strasbourg, ont précisé plusieurs témoins à l’AFP.

Selon le grand rabbin de Strasbourg, René Gutman, ce même homme avait déjà agressé une personne de confession juive dans le centre de Strasbourg, en 2010, dans des circonstances similaires. Une information confirmée à l’AFP par une source proche du dossier. En 2010, il s’en était pris à un quadragénaire qui portait lui aussi une kippa, passé à tabac à l’aide d’une barre de fer et blessé à l’arme blanche. » Lire la suite 

7000 turcs au Zenith de Strasbourg autour du grand mufti de Turquie

Une information Rue 89:

« Ils sont venus de tout le grand Est, voire de plus loin en France et de l’Allemagne voisine. Plus de 7 000 Turcs se sont rassemblés dimanche 10 avril au Zénith de Strasbourg autour du grand mufti de Turquie Mehmet Görmez pour commémorer la naissance du prophète Mahomet.

Mehmet Görmez, grand mufti de Turquie, exhorte ses compatriotes à ne pas s’assimiler à l’Europe:

“Notre premier devoir, où que nous vivions est de garder notre foi, notre langue et notre culture, pour qu’aucun de nos enfants, même dans des siècles, ne s’éloigne de notre grande religion. Nous sommes les enfants d’une civilisation qui a toujours vécu en paix avec les autres et nous avons le droit d’attendre des autres civilisations qu’elles vivent en paix avec nous.”

On se souvient du discours de Tayyep Recep Erdogan à Paris en avril 2010 qui associait l’assimilation aux sociétés européennes à un « crime contre l’humanité »:

« Personne ne peut vous demander d’être assimilés. Pour moi, le fait de demander l’assimilation est un crime contre l’humanité, personne ne peut vous dire: ‘renonce à tes valeurs’

« Chacun d’entre vous êtes les diplomates de la Turquie, chacun, s’il vous plaît, apprenez la langue du pays dans lequel vous vivez, soyez actifs dans la vie culturelle, sociale du pays où vous vivez ». 

« La France vous a donné le droit à la double nationalité: pourquoi vous ne la demandez pas ? Ne soyez pas réticents, ne soyez pas timides, utilisez le droit que la France vous donne. Prendre un passeport français ne vous fait pas perdre votre identité turque ».

En Turquie, « la France a plusieurs écoles, du primaire au lycée, (…) pourquoi ne faisons nous pas la même chose en France? ».

Vidéo du rassemblement de 6000 turcs au Zenith de Paris en 2010 :

Observatoire de l'islamisation

Un conseiller municipal PS pilote le Campus islamique turc de Strasbourg

Extraits d’un article de Libération du 7 octobre 2013 de Bernadette Sauvaget « La Turquie investit dans l’islam made in France »

« Saban Kiper, l’une des chevilles ouvrières du chantier, figure des milieux musulmans de Strasbourg et conseiller municipal socialiste. »

« Pour le moment, c’est un chantier. Mais c’est surtout l’un des projets les plus ambitieux de la communauté musulmane en France. Enfin, celle d’origine turque. Pour une quinzaine de millions d’euros au bas mot, un campus franco-turc va voir le jour dès l’an prochain dans le quartier de Hautepierre à Strasbourg (…)L’ampleur et l’ambition du projet qui comprend aussi un internat ont un peu pris tout le monde de court. Et rend perplexe jusque dans les couloirs du ministère de l’Intérieur, chargé des cultes. Au départ, en 2010, il s’agissait seulement de former des imams issus des jeunes générations »

« Les autorités turques, elles, n’ont pas attendu la bénédiction de Paris pour avancer leurs pions. Depuis 2010, l’association (française) qui pilote le chantier a déjà acquis quatre immeubles (de plus de 10 000 m2 de surface) à Hautepierre. Dans un proche avenir, elle devrait compléter ce patrimoine immobilier. Même si elle ne dispose pas encore des locaux, la faculté a bel et bien démarré. Une promotion d’une quinzaine d’étudiants a entamé, il y a un peu plus d’un an, le cursus de cinq ans qui sera sanctionné par un diplôme de la faculté de théologie d’Istanbul. En apprenant l’arabe. «C’est indispensable pour le cursus, car l’essentiel du corpus est dans cette langue», explique Fazli Arabaci, le futur doyen, envoyé par Ankara pour superviser l’affaire. Dès la rentrée prochaine, deux classes de seconde seront ouvertes, les prémices d’un vrai lycée musulman, un peu à la manière des imam hatip turcs, les établissements scolaires religieux dont est issu le Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan »

Comme l’Algérie et le Maroc, la Turquie envoie et rémunère des imams en France, 150 actuellement, pour une durée de quatre ans. Ce nombre ne couvre pas tous les besoins. Le ministère des Affaires islamiques, le Diyanet, contrôle, en effet, 250 mosquées sur les 400 lieux de culte de la diaspora turque en France.

Mosquee Strasbourg

Strasbourg : recours contre le permis de construire d’une énorme mosquée turque

Lu dans les Dernières Nouvelles d’Alsace du 2 décembre

L’association Forum d’Alsace, que préside Jacques Cordonnier, a déposé un recours en annulation du permis de construire accordé le 19 septembre dernier à l’association CIMG, en vue de la démolition des bâtiments actuels, puis de la construction d’une nouvelle mosquée Eyyûb Sultan, rue de la Fédération, dans le quartier de la Meinau. Selon Jacques Cordonnier, la mosquée « de style ottoman » qui sera construite représente « un élément architectural étranger » à Strasbourg. Sur les motifs juridiques d’annulation du permis, Forum d’Alsace considère que « le projet ne respecte pas les prescriptions du plan de prévention des risques inondation, le règlement du plan d’occupation des sols qui limite à 18 mètres la hauteur des constructions… » Le projet ne respecterait pas non plus « les contraintes liées à la proximité d’un bâtiment inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, à savoir l’ancienne usine Junkers ». Jacques Cordonnier a indiqué par téléphone que l’association comptait aussi déposer un référé tendant à « suspendre » le permis de construire accordé par la Ville de Strasbourg, concernant la nouvelle mosquée Eyyûb Sultan.

projet-de-mosquee-eyyub-sultan-a-strasbourg-definespace-architects-(dr)