Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘Union européenne’

Observatoire de l'islamisation

En Turquie les catholiques n’ont pas le droit de créer une association, d’être propriétaire ou d’ouvrir un compte

Alors que les musulmans en France jouissant de tous les droits élémentaires crient souvent à la discrimination, il es bon de rappeler la condition des catholiques en terre d’islam.

Monseigneur Louis Pelâtre vicaire apostolique d’Istanbul était interrogé par La Croix du 30 novembre 2014

Voir aussi l’excellent documentaire d’Arte sur l’islamisme d’état en Turquie.

La Turquie transforme les plus vieilles églises du pays en mosquées, vient de confisquer les terres du monastère de Mor Gabriel (IVème siècle) et refuse catégoriquement la réouverture du séminaire orthodoxe de Halki. Les missionnaires chrétiens sont arrêtés et expulsés, alors que la Turquie envoie ses imams faire du prosélytisme en France. D’ailleurs un Campus islamique turc vient d’ouvrir à Strasbourg comprenant collège et lycée.

L’UMP comme le PS ont voté les milliards de crédit d’adhésion de cet état christianophobe dans l’Union européenne.

francoise grossetete

Turquie islamiste: quand l’UMP vota 2,26 milliards (euros) au titre de la « pré-adhésion »


Turquie : l’UMP vote les crédits de pré… par L_pour_Libertas
Rediffusion de cet article de 2009

Une faute vu la situation économique de la France (déjà à l’époque).

Rappel : malgré la propagande de Nicolas Sarkozy jurant être contre une adhésion, celle qui dirigeait le groupe UMP au parlement dit européen, madame Françoise Grossetête (photo), avait donné consigne de voter les crédits de pré-adhésion, soit 2,26 milliards pour les pays membres. L’UMP a beau jeu de mettre sur le dos de la seule crise le creusement des déficits…c’était en juillet 2006, le président de l’UMP était Nicolas Sarkozy et il est impossible qu’il ne fusse pas au courant d’un vote aussi important.

Extrait du CV de Mme Grossetête :

« UMP
– Membre du Bureau politique
– Depuis 2011 : Secrétaire nationale en charge des politiques européennes de santé et de sécurité
sanitaire
– Depuis 2008 : Délégué UMP au bureau du Parti Populaire Européen (PPE)
– Membre du Grenelle de l’Environnement
– 2006-2008 : Secrétaire nationale en charge de la protection des consommateurs, membre de la commission
exécutive
– 2002-2005 : Secrétaire nationale en charge de la préparation des Français à l’élargissement et à l’approfondissement de l’Union Européenne« 

Observatoire de l'islamisation

Entrée progressive et officielle de la Turquie dans l’UE : un scandale démocratique

Rappel : malgré la propagande de Nicolas Sarkozy jurant être contre une adhésion, celle qui dirigeait le groupe UMP au parlement dit européen, madame Grossetête, avait donné consigne de voter les crédits de pré-adhésion, soit 2,26 milliards pour les pays membres. Dans un pays normal, on parlerait de haute trahison nationale. L’UMP a beau jeu de mettre sur le dos de la seule crise le creusement des déficits…


Turquie : l’UMP vote les crédits de pré… par L_pour_Libertas

Depuis 2006, et malgré tous les rapports européens démontrant le non respect des minorités religieuses et les persécutions des journalistes par le gouvernement islamiste, le monstre administratif auto-proclamé « Union Européenne » vient d’enclencher une étape décisive et évidemment passée sous silence :

Un accord-clef entre la Turquie et la commission européenne a été signé en toute discrétion le 28 septembre dernier par le ministre des affaires étrangères turc, Egemen Bagis, et le vice-président de la Commission européenne en charge des affaires administratives, Maroš Šefčovič.

Celui-ci marque une nouvelle étape dans le processus d’adhésion du pays asiatique : en effet, des experts turcs seront détachés auprès de la Commission européenne. Le ministre turc, dans un communiqué envoyé aux députés européens, est on ne peut plus clair : « En d’autres mots, les Turcs vont avoir un rôle dans la formation des futures politiques et législations européennes. »

Il poursuit : « Le réseau créé dans les couloirs de la commissions européenne et des institutions entre bureaucrates turques et eurocrates, va non seulement contribuer à une compréhension mutuelle, mais va également balayer les erreurs de perception et les préjugés contre l’adhésion de la Turquie dans les pensées et le cœur de certains Européens. »

Le député néerlandais Geert Wilders a porté cet accord à la connaissance du public et l’a vivement dénoncé par la même occasion.

Rappelons que les Français sont majoritairement hostiles à l’adhésion turque à l’UE .

Observatoire de l'islamisation

Davos: les accords de Schengen suspendus !

Selon le quotidien suisse Le Temps, la police genevoise a demandé à la Confédération Suisse de suspendre temporairement les accords de Schengen pour lui permettre de rétablir, durant le Forum de Davos, les contrôles systématiques aux frontières.

Ainsi, comme la France l’avait fait lors des cérémonies du 60ème anniversaire du débarquement en Normandie en juin 2004, on rétablit les filtres à immigration clandestine pour les « grands de ce monde » alors qu’on les ouvre tout le reste du temps pour les peuples Européens sous prétexte que les frontières seraient bien gardées aux contours de l’Europe, cela suffisant, les frontières internes devenant soit disant obsolètes, signe d’un « frileux repli sur soi nationaliste »

Un scandale. D’autant plus que le rétablissement des contrôles aux frontières sera interdit par la Constitution fédéraliste. Une citation de la Constitution européenne (aujourd’hui Traité de Lisbonne, pourtant rendu illégal par le vote des peuples Français, Irlandais et Néerlandais) rend compte de l’idéologie des fédéralistes européens :

« Article III-166
L’Union européenne développe une politique visant à :
a) assurer l’absence de tout contrôle des personnes, quelle que soit leur nationalité, lorsqu’elles franchissent les frontières intérieures »