Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘veliocas’

« Mosquées Radicales: ce qu’on y dit, ce qu’on y lit » l’enquête de 300 pages.

mosquees-radicales-livre

Se procurer l’ouvrage sur Amazon ici . Il peut se commander dans n’importe quelle librairie, les libraires les reçoivent dès le lendemain.

Joachim Véliocas invité de Radio courtoisie pour présenter « Mosquées Radicales »

Mosquées-RadicalesLe livre est disponible ici sur Amazon. Présentation et clip ici.

Mosquées Radicales, ce qu’on y dit, ce qu’on y lit : nouveau livre-enquête de Joachim Véliocas

Capture d’écran 2016-10-28 à 18.09.33En vente sur Amazon dès le 10 novembre, commander ici.

Présentation de l’éditeur :

La Direction générale de la sécurité intérieure recense 148 salles de prières musulmanes qualifiées « radicales », sur 2500, chiffre qui a doublé en cinq ans. Seules une vingtaine ont été fermées à l’été 2016 selon Bernard Cazeneuve. Ce livre démontre que bien d’autres mosquées, dont les plus grandes de France, promeuvent une Loi islamique liberticide et incompatible avec notre civilisation. Une enquête de terrain qui a conduit l’auteur dans les mosquées des deux courants du salafisme, celui des Frères Musulmans et celui des wahhabites saoudiens, souvent aidées dans leur édification par des élus locaux du « camp républicain ». Des dizaines d’heures de prêches ont été analysées, des milliers de pages des « savants » musulmans diffusées par ces bases de l’islamisme, passées au crible. Le constat est sans appel : aucune fédération de mosquées n’est épargnée par ce retour à l’islam des origines.
 Plus inquiétant, des présidents régionaux du Conseil (dit) français du culte musulman, sont des islamistes diffusant une charia totalisante dans leurs mosquées et leurs publications. Ce livre-enquête économise aux français le coût et la durée d’une enquête parlementaire. Le diagnostic étant posé, c’est maintenant aux politiques d’entrer en résistance contre le totalitarisme vert. 
Joachim Véliocas a publié en 2006 une première étude sur L’islamisation de la France (éditions de Bouillon). Son enquête sur Ces maires qui courtisent l’islamisme (Tatamis, 2015) s’est écoulée à plus de douze mille exemplaires. Il dirige l’Observatoire de l’islamisation et est analyste pour l’institut de géostatégie Wikistrat.

Commander ici sur Amazon

Les Frères Musulmans dans le texte : ce que veulent les islamistes.

Capture d’écran 2016-01-27 à 15.13.04Présentation de l’éditeur:

Le but des Frères Musulmans est de créer un état islamique mondial. Nous, les musulmans, nous immigrons partout et il y aura encore un long chemin avant de prendre le contrôle de l’Europe” 

Muhammed Mahdi Akef, Guide suprême des Frères Musulmans de 2004 à 2010.

Arrivés par les urnes au pouvoir en Tunisie (2011) et en Egypte (2012) l’organisation des Frères Musulmans a investi la scène médiatique. De nombreuses erreurs d’analyses sur sa nature profonde ont conduit les occidentaux à les percevoir comme de simples conservateurs, s’accommodant des règles des démocraties modernes.

Cette étude vise à présenter les textes importants des idéologues de la confrérie islamiste qui structurent sa pensée et donc son action. Les écrits de son fondateur Hassan al-Banna (1906-1949)  dont La Voie du Jihâd, de son dauphin Sayyed Qutb (1906-1966), et des Guides suprêmes qui se sont succédés jusqu’à aujourd’hui, ne laissent aucun doute sur ses projets de domination politique à vocation universelle, et de sujétion à l’endroit des minorités. Des textes inédits sont enfin traduits en français.

Leurs ramifications en Europe, notamment en France à travers l’UOIF dont nous retranscrivons les prêches radicaux de leurs prédicateurs, doivent susciter une prise de conscience urgente, étant les principaux bâtisseurs de grandes mosquées sur notre sol.

Capture d’écran 2016-03-05 à 13.06.20Capture d’écran 2016-03-05 à 13.06.36

L’auteur:
Joachim Véliocas dirige l’Observatoire de l’islamisation (www.islamisation.fr). Il est analyste pour l’institut Wikistrat.  Son dernier livre, Ces Maires qui courtisent l’islamisme (Tatamis, 2015), a pointé les complicités politiques  avec le totalitarisme vert.

En librairie le 20 mars. Déjà en vente en ligne sur http://editionstatamis.com ou Fnac.com

Véliocas commente le décalage entre le discours de Valls sur les Frères Musulmans et son inaction.

Capture d’écran 2016-01-27 à 15.13.04

Pour lire la présentation et acheter cliquer ici

Riposte Laïque : Après avoir écrit, il y a quelques années, « Ces maires qui courtisent l’islamisme », vous sortez un nouveau livre, intitulé « Les Frères musulmans dans le texte », aux éditions Tatamis. Pourquoi avez-vous jugé nécessaire de nous proposer cet ouvrage, qu’amène-t-il de nouveau ?
 
Joachim Véliocas : Mon nouveau livre complète parfaitement le précédent dans la mesure où j’expose dans le détail la pensée des Frères Musulmans qui est intégrée par les responsables du réseau de mosquées UOIF, mosquées aidées matériellement par les maires PS et LR. Certains textes n’avaient jamais été traduits en français, comme L’Epître sur le jihâd de Hassan Al Banna qui fait une synthèse magistrale du droit du jihâd selon les écoles juridiques sunnites, que les Frères tentent de réconcilier depuis leur création, pour mieux récupérer leur fidèles en ratissant large. D’autres textes comme ceux des guides suprêmes ne laissent aucun doute sur leur volonté d’hégémonie sur tous les territoires ayant été foulés par les musulmans dans l’histoire, Europe comprise.

Riposte Laïque : Depuis quelques années, et l’apparition de l’Etat islamique, de nombreux hommes politiques considèrent les Frères musulmans comme un rempart contre la barbarie de Daech. Comment réagissez-vous à de tels propos ?

Joachim Véliocas : Par contraste, à première vue, les Frères Musulmans paraissent plus modérés. Ils sont évidemment moins sanguinaires que l’EI, mais il s’agit d’une différence de degré et non de nature. Mais il faut avoir en tête que le projet des Frères ne diverge pas sur le but final : rétablir un califat politique basé sur la charia pour tous, avec l’infériorisation des non musulmans. Le guide suprême Mustapha Mashur (1996-2002) avait ouvertement évoqué le rétablissement de la taxe spéciale touchant les chrétiens (jizya) déjà réactivée sur les territoires contrôlés par le Hamas, branche palestinienne de la confrérie. On va dire que si EI extermine les non musulmans, les Frères les étouffent. Sur le long terme cela finit par les annihiler et les réduire dans les deux méthodes.

Riposte Laïque : Vous consacrez de nombreuses pages à Yussuf Al Qaradawi, considéré comme l’idéologue des Frères Musulmans. Comment expliquez-vous qu’il ait été aussi souvent invité par l’UOIF, émanation française des FM, sans qu’aucun gouvernement ne réagisse ?Lire la suite

Les Frères Musulmans dans le texte: entrez dans la tête des Guides Suprêmes de la confrérie islamiste

Présentation de l’éditeur:

« Le but des Frères Musulmans est de créer un état islamique mondial. Nous, les musulmans, nous immigrons partout et il y aura encore un long chemin avant de prendre le contrôle de l’Europe » 

Muhammed Mahdi Akef, Guide suprême des Frères Musulmans de 2004 à 2010.

Arrivés par les urnes au pouvoir en Tunisie (2011) et en Egypte (2012) l’organisation des Frères Musulmans a investi la scène médiatique. De nombreuses erreurs d’analyses sur sa nature profonde ont conduit les occidentaux à les percevoir comme de simples conservateurs, s’accommodant des règles des démocraties modernes.

Cette étude vise à présenter les textes importants des idéologues de la confrérie islamiste qui structurent sa pensée et donc son action. Les écrits de son fondateur Hassan al-Banna (1906-1949)  dont La Voie du Jihâd, de son dauphin Sayyed Qutb (1906-1966), et des Guides suprêmes qui se sont succédés jusqu’à aujourd’hui, ne laissent aucun doute sur ses projets de domination politique à vocation universelle, et de sujétion à l’endroit des minorités. Des textes inédits sont enfin traduits en français.

Leurs ramifications en Europe, notamment en France à travers l’UOIF dont nous retranscrivons les prêches radicaux de leurs prédicateurs, doivent susciter une prise de conscience urgente, étant les principaux bâtisseurs de grandes mosquées sur notre sol.

L’auteur:

Joachim Véliocas dirige l’Observatoire de l’islamisation (www.islamsiation.fr). Il est analyste pour l’institut Wikistrat.  Son dernier livre, Ces Maires qui courtisent l’islamisme (Tatamis, 2015), a pointé les complicités politiques  avec le totalitarisme vert.

En librairie le 20 mars. Déjà en vente en ligne sur http://editionstatamis.com ou Amazon