Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme

Archives

Toutes les publications en ligne comportant le tag ‘visas’

Forte hausse des visas pour les Marocains (214 000) et les Algériens (332 000) en 2014

 Extrait d'une interview de la démographe Michèle Tribalat de l'Institut National d'Etudes Démographiques dans Le Figaro (juillet 2015).


Extrait d’une interview de la démographe Michèle Tribalat de l’Institut National d’Etudes Démographiques dans Le Figaro (juillet 2015).

Observatoire de l'islamisation

L’ambassadeur de France à Alger promet 200 000 visas pour 2012

Le million de colons algériens sera atteint à la fin du quinquennat.

Dans un entretien accordé au quotidien en ligne, online TSA, l’ambassadeur français en Algérie, André Parrant, assure que la France délivrera pas moins de 200 000 visas schengen aux Algériens avant la fin de l’année 2012. « Selon l’ambassadeur, ce nombre devrait atteindre les 200 000 d’ici la fin de l’année, et il souligne que ce chiffre est en nette progression par rapport aux deux dernières années (2010-2011) », rapporte Algerie-Focus.com. L’ambassadeur de France en Algérie aurait également évoqué le prochain voyage, en décembre, de François Hollande dans l’ancienne colonie française.

«Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour faire irruption dans l’hémisphère nord. Et certainement pas en amis. Car ils y feront irruption pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant de leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous offrira la victoire» (Hari Boumedienne, président algérien, 1974, New-York discours à l’assemblée extraordinaire de l’ONU)

Observatoire de l'islamisation

160 000 visas pour les marocains chaque année

Les services consulaires français au Maroc délivrent des visas dès que cela est possible, avec un taux de refus le plus bas au monde au niveau dudit réseau, a relevé Hélène Conway, ministre déléguée chargée des Français de l’étranger.

Les services consulaires français au Maroc délivrent près de 160.000 visas par an. Le taux de refus y est parmi les plus bas au monde dans notre réseau consulaire (7% en moyenne)”, a affirmé Mme. Conway dans un entretien publié vendredi dans la presse.

Lire la suite

Observatoire de l'islamisation

Maroc: 90% des demandes de visas pour la France acceptées

Le ministre marocain des Affaires étrangères et son homologue français Alain Juppé à Rabat, le 9 mars 2012

Lu dans Au fait Maroc (extrait):

« Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saad Dine El Otmani et son homologue français, Alain Juppé, ont plaidé vendredi à Rabat pour une coopération triangulaire Maroc-France-Afrique à travers le développement de programmes d’action en Afrique.(…)Le chef de la diplomatie française a, en outre, annoncé que 90 pc des demandes de visas déposées dans les différentes représentations consulaires françaises au Maroc, ont été acceptées, assurant que la France veillera à alléger encore les procédures d’obtention de visas« suite

Dans la même logique Alain Juppé a fait acheter un terrain par la mairie de Bordeaux afin de le mettre à disposition d’un islamiste marocain, Tareq Oubrou, qui se réfère dans ses ouvrages aux plus extrémistes des juristes hanbalites (Ibn Tayymiya, Ibn Qayyim Al-Jawziyya) et au fondateur des Frères Musulmans Hassan al-Banna.

Pour une analyse complète du futur imâm de la Grande mosquée de Bordeaux lire Ces Maires qui courtisent l’islamisme, éditions Tatamis.

Bouabdellah Ghlamallah

Algérie : les prêtres étrangers interdits de visas

Alors que la France tolère sur son sol des centaines d’imâms Algériens…

25/01/2012 – 11h00
ALGER (NOVOpress)Bouabdellah Ghlamallah, le ministre des affaires religieuses algériennes, souhaiterait que sept églises chrétiennes, qui célèbrent leur culte clandestinement, puissent « régulariser leur situation ». Le dirigeant musulman a ajouté que « les chrétiens en Algérie exercent librement leur culte ». Une réalité sérieusement travestie par la propagande de l’Etat algérien.

Mgr Ghaleb Moussa Bader, archevêque d’Alger, note que l’administration algérienne refuse de plus en plus souvent de délivrer des visas à des prêtres ou des religieux. Lors d’un récent colloque, le prélat s’est inquiété du « risque d’asphyxier à petit feu la communauté catholique ». Tandis que les évêques d’Algérie exprimaient début 2010 leur « grande peine » suite au saccage d’un temple protestant à Tizi Ouzou (Est d’Alger) et se déclaraient « très inquiets des entraves mises à la pratique du culte chrétien dans le pays ». Fin septembre 2010, France Soir soulignait aussi que « depuis plusieurs années, procès, persécutions et discriminations en tout genre se multiplient contre les chrétiens en Algérie, où l’islam est religion d’État ».

Lire aussi : Algérie : les églises de Béjaïa sommées de fermer

Observatoire de l'islamisation

Le gouvernement persiste à augmenter les visas délivrés aux Algériens

Lu dans El Watan du 8 décembre :

Le taux de refus de visas pour la France a baissé de 6% cette année. Seulement 21,77% des demandes de visa formulées par les Algériens ont reçu des réponses négatives depuis le début de l’année, contre 27,84% en 2010, à la même période.

«Une avancée due à la simplification des procédures pour faciliter la circulation des Algériens entre l’Algérie et la France», dont s’est félicité, hier, le consul général de France à Alger, Michel Dejaegher, en présence de l’ambassadeur de France, Xavier Driencourt, lors d’une conférence de presse tenue à la résidence du consul à Alger. A l’ordre du jour, le bilan des dix premiers mois d’activité du consulat général de France à Alger qui a traité 140 751 dossiers de demandes de visa. Ainsi, 80 746 visas ont été délivrés depuis le 1er janvier 2011, dont 73 000 visas court séjour, contre 72 956 visas à la même période de l’an dernier.

Le nombre de ces dossiers traités à Alger additionnés à ceux d’Oran (23 300 visas délivrés) et ceux de Annaba (24 000 visas délivrés) ont sensiblement amélioré le taux de délivrance de visa pour la France. «Une hausse de 19% cette année», précise le consul général de France à Alger. suite

Rappel :

Répondant à un journaliste de Tout sur l’Algérie, le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé expliquait :

« La France délivre près de 140 000 visas par an, pour environ 200.000 demandes. Le taux de refus diminue, nous délivrons de plus en plus de visas de circulation et nous avons fait un effort important pour améliorer les conditions d’accueil, notamment par le recours au prestataire Visa France. L’Algérie bénéficie en outre d’un régime favorable pour les visas de longue durée et pour le séjour, conformément aux accords de 1968 que nous sommes prêts à améliorer encore, pourvu que nos préoccupations soient prises en compte, conformément au principe de réciprocité. D’un point de vue personnel, je pense que la renégociation de l’accord de 1968 doit être l’occasion d’améliorer la mobilité des chefs d’entreprise, des chercheurs, des artistes.« J-F Copé dans TSA

François Fillon lors de son voyage officiel en Algérie de juin 2008 a promis 170 000 visas par an aux Algériens. :

ALGER (AFP) 21/6/2008 :

— Le chef du gouvernement algérien, Abdelaziz Belkhadem (islamiste notoire!), a interpellé samedi à Alger son homologue français François Fillon, en visite à Alger, sur « la nécessité d’une plus grande fluidité dans la circulation des personnes entre les deux pays« .(…)   La France, régulièrement critiquée par l’Algérie au sujet de la circulation des personnes, fait valoir la progression du nombre de visas, désormais octroyés au rythme d’environ 170.000 par an, contre 57.000 en 1997 (sous Lionel Jospin!)

L’augmentation des visas aux tunisiens, ou l’autre affaire Boillon

Boris Boillon était plus qu’indulgent avec le colonel Khadafi en novembre 2010, il ne lui tenait guère rigueur des pauvres infirmières bulgares ou de ses appels à envahir l’Europe avec l’étendart de l’islam :


Quand Boillon défendait Kadhafi (C+) par LePostfr

Observatoire de l'islamisation

473 796 visas accordés au Maghreb et à la Turquie chaque année

Les Echos de ce vendredi 9 juillet rapportent ces chiffres du ministère de l’Immigration pour l’année 2008. Depuis, nous l’avions vu, François Fillon s’est engagé à accorder 170 000 visas aux Algériens annuellement, jugeant certainement que le chiffre de 40% de chomeurs dans les banlieues de l’immigration n’est pas suffisant. Et si on proposait aux habitants de Sablé-sur-Sarthe d’accueillir ne serait-ce que 1% de ce petit monde ?

Observatoire de l'islamisation

Visas: l’UE préfère la stratégie de la passoire à celle de Vauban

Pour ceux qui n’ont pas suivi les derniers épisodes de la déconstruction européenne (Traité d’Amsterdam et de Lisbonne), la politique migratoire fait partie des transferts de souveraineté de la France vers l’UE (Visas et Asile). C’est un commissaire non élu et de surcroit inconnu du peuple français qui dicte la marche à suivre (et non Brice Hortefeux) :
AFP
30/03/2010 | Mise à jour : 15:52 (extrait)

L’Union européenne va simplifier et accélérer les procédures pour la délivrance des visas de courte durée dans l’espace Schengen à partir du 5 avril afin de gommer l’image de « l’Europe forteresse«  véhiculée par les refus arbitraires opposés aux demandeurs. « Les conditions de délivrances deviendront plus claires, plus précises, plus transparentes et plus équitables« , a assuré mardi dans un communiqué la commissaire chargée des Affaires intérieures, Cecilia Malmström.

Le code concerne les visas de courte durée, trois mois maximum sur une période de six mois. Plus de 10 millions de visas Schengen ont été délivrés en 2008, dont 1,7 pour l’Allemagne, 1,7 pour la France et 1,2 pour l’Italie. « Les demandes restent traitées par les consulats des Etats membres« , a souligné un responsable de la Commission.

« Par le passé, ce n’était pas toujours très convivial. Il fallait attendre deux mois pour connaître la décision et aucune explication n’était fournie aux refus, ce qui générait une certaine frustration et donnait à l’UE une mauvaise image d’+Europe forteresse+« , a-t-il reconnu. Lire la suite de la dépêche.

Selon les observateurs, la majorité des titulaires de visas restent sur le territoire après l’expiration de leur sésame. Ainsi, la délivrance de visas est la première source d’immigration clandestine, ce bien avant les médiatiques bateaux d’infortune…

rayhana

Tentative de meurtre sur une comédienne algérienne à Paris

AP-14/01/2010 | Mise à jour : 11:43

La jeune actrice et dramaturge algérienne, Rayhana, a été agressée et aspergée d’essence mardi soir alors qu’elle se rendait à la Maison des Métallos (XIe), où se joue sa pièce de théâtre (A mon âge, je me cache encore pour fumer), a-t-on appris de source policière. Une enquête a été ouverte.

Selon ses déclarations, cette comédienne originaire du quartier de Bab-el-Oued à Alger et récompensée lors de nombreux festivals a été prise à partie par un homme qui l’a insultée. Ce dernier l’a aspergée d’essence, avant de lui jeter au visage une cigarette tentant sans succès de l’enflammer.

Cette agression semble liée à sa première pièce écrite en français actuellement à l’affiche à la Maison des Métallos. Ce texte féministe met en scène neuf femmes algériennes dans un hammam qui se laissent à parler librement de leur vie respective.

Suite de la dépêche.

Rappel :

Fillon promet 170 000 visas/an à l’islamiste Belkhadem :

ALGER (AFP) 21/6/2008 :

— Le chef du gouvernement algérien, Abdelaziz Belkhadem (islamiste notoire), a interpellé samedi à Alger son homologue français François Fillon, en visite à Alger, sur « la nécessité d’une plus grande fluidité dans la circulation des personnes entre les deux pays ».(…)

La France, régulièrement critiquée par l’Algérie au sujet de la circulation des personnes, fait valoir la progression du nombre de visas, désormais octroyés au rythme d’environ 170.000 par an, contre 57.000 en 1997.

Paris a rouvert ses consulats d’Annaba (est) et d’Oran (ouest), fermés dans les années 1990, et fait valoir que l’instruction des visas, qui avait été transférée à Nantes (ouest de la France), retourne progressivement vers l’Algérie. » Lire l’intégralité de la dépêche AFP.

Le gouvernement UMP octroie trois fois plus de visas aux Algériens que les socialistes en 1997…tant qu’ils ne débarquent pas (encore) à Sablé-sur-Sarthe, François Fillon est tolérant. Est-il bien certain que, sur les 170 000, tous ces visas soient attribués à des individus à la morale irréprochable ? Etant donné le nombre d’islamistes algériens en France, nous en doutons fortement…

Observatoire de l’islamisation, janvier 2010.

Page 1 sur 212»