Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Tunisie: affrontements entre militaires et djihadistes sur les hauteurs de Kasserine

Des affrontements entre des unités militaires et des djihadistes se sont déclenchés mardi matin sur les hauteurs de Kasserine, au centre-ouest du pays, faisant jusqu’à présent des morts parmi les extrémistes et un soldat légèrement blessé, selon un premier bilan d’une source médicale à l’hôpital régional de Kasserine. Ayant confirmé la réception du soldat, blessé au niveau de la jambe, la source sous couvert d’anonymat a affirmé que l’état de ce soldat n’est pas grave et il a reçu les soins nécessaires. Sans donner des détails sur l’opération militaire lancée depuis ce matin sur les hauteurs de Kasserine, pour la traque d’éléments djihadistes, le ministère tunisien de la Défense a préféré ne pas se prononcer sous prétexte que l’opération est en cours. Cependant, des sources sur place ont confirmé la mort de deux éléments extrémistes dans cette opération sécuritaire. (Radio Chine internationale, le 01-03-2017)

Les Caraïbes en passe de devenir un nouveau bastion de l’État islamique

Dans une vidéo de propagande de Daech, un Trinidadien se faisant appeler Aboud Khaled remercie Dieu de l’avoir guidé vers le djihad.

Les menaces brandies par Daesh ne se limitent pas à la région du Moyen-Orient, car ce groupe terroriste a transformé les îles des Caraïbes en ses nouveaux bastions. L’inquiétude des responsables de Trinité-et-Tobago a fait récemment écho dans la presse américaine. Le quotidien américain The New York Times a publié ces derniers jours plusieurs articles sur cet État insulaire situé à onze kilomètres du Venezuela. Selon le ministre de la Sécurité nationale de Trinité-et- Tobago, plus de 125 ressortissants de ce pays ont rejoint ces dernières années les rangs de Daesh en Irak et en Syrie, alors que la population de Trinité-et-Tobago ne dépasse pas les 1 300 000 âmes. Le journal américain indique que les responsables américains s’inquiètent de l’apparition d’un bastion approprié pour propager le terrorisme aux portes des États-Unis avant d’écrire : « Ils s’inquiètent que les éléments de Daesh de retour du Moyen-Orient à Trinité-et-Tobago, puissent attaquer la délégation américaine et les installations pétrolières, et atteignent les côtes de Floride ». (Press TV, le 01-03-2017)

Lire aussi sur France Info : Caraïbes: Trinité-et-Tobago, un vivier de recrutement pour Daech

Discours de Robert Ménard à l’issue du colloque Désislamiser l’Europe- 4 mars 2017

Allocution de Robert Ménard au symposium « Désislamiser l’Europe » en tant que défenseur de la liberté d’expression. Le maire de Béziers n’a assisté a aucune intervention de la journée (visionnables ici) et ses positions ne reflètent pas forcément celles des organisateurs. Notons que sa proposition des menus alternatifs pour les musulmans -transformant les cantines scolaires en cafétérias- représente un surcoût que nombre de maires ne veulent pas supporter. 

Désislamiser l’Europe : un lancement réussi à Béziers !

Deux-cent personnes ont assisté à cette journée historique donnant le cap à une « désislamisation » européenne , avec des solutions concrètes. Solutions politiques et donc juridiques, qu’aucun traité supranational ne saurait entraver si un volontarisme intransigeant préside cette action salutaire pour notre civilisation bimillénaire. 

L’évènement était organisé par le collectif Saint-Michel Archange présidé par l’avocat international Philippe Chansay-Wilmotte (président de VLC), bon connaisseur du monde arabo-musulman, ayant conseillé des chefs d’état musulmans notamment au Soudan. Alain Wagner de l’International Civil Liberties Alliance, intervenant pour l’OSCE, a apporté toute son expertise, notamment sur les questions de jurisprudence islamique (Fiqh-Sharia), en tant que co-organisateur.

La qualité des intervenants : avocats, juristes, vétérinaires (Vigilance Halal), politiques (Siel), militaires (deux généraux), un prêtre, journalistes, Vigilance Islam , chacun expert en son domaine, ont permis de proposer une feuille de route pragmatique pour barrer la route au totalitarisme islamique.

Observatoire de l’islamisation- 5 mars 2017.

Marseille : l’islamiste Arham Simaki interpellé après ses menaces de commettre un attentat

Lu dans La Provence du 3 mars 2017

« Penthrite 100 g. Tritonal 70 g. J’vais faire du mal à la population. Ça va être horrible et sanglant. Attentat. Attentat.«  Quand l’école Bougainville et le lycée professionnel Saint-Louis (15e) ont trouvé dans leurs boîtes aux lettres respectives ce petit mot qui n’avait rien de doux, au mois d’octobre dernier, les enseignants ont alerté le rectorat. Et surtout pris peur.

Qui pouvait bien se dissimuler derrière pareilles menaces de mort ? Un dangereux terroriste ? Un fou qui s’ignore ? Une caméra a repéré un individu. Les lettres ont été passées au crible de l’analyse scientifique. Un ADN a été identifié. Arham Simaki, un jeune de 22 ans, natif d’Arles, mais demeurant cité La Bricarde (15e), a été interpellé.

Interrogé, il a vite reconnu les faits mais fourni des explications peu cohérentes. Pourtant, son geste aurait pu laisser penser que l’homme n’était pas tout à fait dénué de raison. Il dira cependant qu’il se sentait persécuté dans la ville, qu’il entendait des voix. Il se regardait fréquemment dans un miroir, pratiquait un islam modéré et confiera qu’il avait peur de « ça » sans expliquer ce qu’était le fameux « ça ». On ne le saura d’ailleurs pas. Lire la suite dans La Provence

« Il pratiquait un islam modéré » selon le quotidien islamophile La Provence (SIC).

Macron veut conserver les mêmes paramètres migratoires et esquive la question du coût de l’immigration

Emmanuel Macron et Benoit Hamon au salon de l’Agriculture : une même vision angélique des flux migratoires.

Dans une grande interview au magazine Réforme du 2 mars 2017, Emmanuel Macron a développé sa vision de l’immigration, qu’il ne juge pas massive en France,  l’analysant comme un facteur de croissance pour notre économie. Problème : les chiffres des entrées clandestines sont minimisées et le coût des étrangers en France non abordé.

« Il faut regarder les faits. Contrairement à ce que certains disent, nous ne sommes pas aujourd’hui confrontés à une vague d’immigration. Un peu plus de 200 000 titres de séjour ont été octroyés l’année dernière, ce n’est pas un tsunami que nous ne saurions freiner.« 

Commentaire : ce chiffre est exact, voir ce tableau provenant des chiffres du ministère de l’Intérieur (source): 

« Pas un Tsunami » ? 210 000 est tout de même l’équivalent de la ville de Rennes chaque année , sans compter les 80 000 clandestins déposant une demande d’asile chaque année ! Le site du ministère de l’Intérieur pour 2015 confirme ce chiffre gigantesque « En 2015, 80 075 demandes ont été enregistrées à l’OFPRA ».

Aussi, le nombre des visas touristiques courts séjours n’est pas abordé, alors que leur délivrance aux pays du Maghreb a explosé ces dernières années. Il s’agit pourtant de la principale porte d’entrée de l’immigration clandestine : on entre légalement, et on reste illégalement une fois les trois mois écoulés. Lire notre article Forte hausse des visas pour les Marocains (214 000) et les Algériens (332 000) en 2014 selon l’Ined.Lire la suite

Fréjus: Le permis de construire de la mosquée est caduc selon le rapporteur du tribunal administratif de Toulon

Encore un rebondissement de plus dans l’affaire qui oppose les gérants de la mosquée de Fréjus, dans le Var, au maire frontiste de la commune David Rachline. Le permis de construire de ce lieu de culte a été déclaré illégal par le rapporteur public devant le tribunal administratif de Toulon.(…) Le ministère public avait aussi demandé confirmation des peines infligées en première instance : 18 mois avec sursis et une interdiction d’exercer une fonction publique à l’encontre de l’ancien maire (UMP) Elie Brun, 60.000 euros à l’encontre de l’association El Fath, 15.000 euros à l’encontre de son président, Driss Maaroufi. Lire la suite dans 20 Minutes du 28 février.

Un cheikh d’al-Aqsa (Palestine): Les gens comme Marine Le Pen auraient payé l’impôt de la jizya ou vécu en dhimmis sous domination musulmane

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Le prédicateur palestinien cheikh Abou Moussab Al-Hadra a déclaré, dans un sermon prononcé à la mosquée Al-Aqsa le 24 février 2017, que s’il y restait des hommes comme le souverain médiéval Abdul Rahman Al Ghafiqi aujourd’hui, Marine Le Pen « n’aurait pas osé prononcer un seul mot offensant l’islam », car la conséquence aurait été « la conquête de son pays, de l’Europe et du monde dans son ensemble ». Il a précisé : « Les gens comme Marine… payeraient l’impôt de la jizya aux musulmans ou vivraient sous domination des musulmans. » La vidéo a été mise en ligne sur une chaîne YouTube consacrée aux sermons de la mosquée Al-Aqsa. Extraits :

Abou Moussab Al-Hadra : Marine Le Pen sait que [le souverain médiéval] Abdul Rahman Al Ghafiqi était un grand homme. [Si Al Ghafiqi était encore parmi nous], elle n’aurait pas osé prononcer un seul mot offensant l’islam, car elle aurait su que cela se serait soldé par la conquête de son pays, la conquête de l’Europe et du monde entier. Elle ne raillerait pas l’islam et musulmans, s’il y avait des hommes comme Abdul Rahman Al Ghafiqi parmi nous. En effet, ô musulmans, c’est peut-être grâce à la sagesse divine que les conquêtes islamiques se sont arrêtées à la distance d’un simple jet de pierre de Paris, lors de la Bataille de Tours (en 732). Ainsi, Allah a pu amener les nations, les unes après les autres, à élèver la bannière de l’islam, se servant d’elles pour faire régner Sa parole sur le monde entier. Les gens comme Marine – cette candidate anti-musulmane – auraient payé l’impôt de la jizya aux musulmans,  ou vécu en dhimmis sous la domination des musulmans. Ce n’est pas difficile pour Allah.

Le maire PS de Feyzin offre un terrain municipal pour la mosquée : dossier complet.

M. Yves BLEIN, député socialiste du Rhône, maire de Feyzin.

Récit d’une mystification menée par le Député-Maire Yves Blein entre 2013 et 2016 pour offrir aux musulmans le terrain de leurs rêves pour implanter une mosquée.

1. On invente un projet de mosquée sur un terrain « mal foutu »(1) de 400m2 grevé d’une servitude de passage (2), sans stationnements à proximité.

2. Le maire, voisin du projet laisse les riverains lui expliquer que le projet n’est pas réalisable.

3. Le maire « à l’écoute de ses concitoyens » se met à la recherche d’un terrain de substitution qu’il trouve sur une parcelle communale idéalement placée (pour une mosquée mais aussi pour construire des logements). Le terrain est 2 fois et demie plus grand que le terrain de l’association, sans servitudes de passage et avec des parkings à proximité.

4. On fait délibérer le conseil municipal « à l’aveugle » : les conseillers délibèrent pour un échange de terrain sans soulte mais ne savent pas qui veut échanger un terrain avec la Ville et pour faire quoi. On donne l’information sur la surface du terrain que la Ville va échanger (1065m2) mais pas la surface du terrain que la Ville va recevoir en échange (409m2). Et surtout on ne parle pas du tout d’argent puisque l’échange est sans soulte.

5. En fait, lorsqu’on voit le bâtiment construit, on se rend compte que la surface perdue/inutilisable par la Ville de Feyzin est beaucoup plus grande (1900m2 et +)

6. Au final, la Ville de Feyzin se prive d’une recette de plusieurs centaines de milliers (1 M€ ?) d’€ en ne récupérant dans l’affaire que 45000€.

(1) Expression utilisée par l’adjoint à l’urbanisme de Feyzin en marge du conseil municipal du 1er février 2016

(2) On ne le saura qu’en décembre 2014 lorsque la mairie aura acquis le terrainLire la suite

L’imâm d’une mosquée de Montréal ordonne de détester les mécréants et loue le martyr pour conquérir l’occident

Abou Hamaad Sulaiman Al-Hayiti est l’imâm de la mosquée Dhoun-Nourain de Montréal. Il est connu pour administrer le site Salafidemontreal.com qui connait une audience qui dépasse largement sa ville. L’orientation est celle des cheikhs officiels de l’Arabie Saoudite, qui sont contre l’EI et les Frères Musulmans, mais tout aussi radicaux malgré le qualificatif trompeur de « quiétistes » que leur donnent les sociologues.  Une de ses conférences est relayée par la page Facebook La Sounnah comptant 316 000 suiveurs…Plusieurs problèmes dans cette conférence explicitant le verset coranique suivant : « Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers.» (Al-`Imrân 110) , Al-Hayiti en bon wahhabite se base sur l’explication du cheikh saoudien Al-Fawzan et propage la haine des non musulmans : 

Page Facebook qui connait un énorme succès jusqu’à la gagnante des Césars 2017 qui aime cette page sur son compte personnel. Lien du téléchargement cité ici.

A partir de la minute 12 du cours numéro 2 :

«  On voit que cette définition s’est réalisée parmi les Sahaba [compagnons du prophète] parce qu’ils ont tout sacrifiés dans le chemin d’Allah pour transmettre le message d’Allah. Ils ont dirigé les armées vers l’est et l’ouest, l’orient et l’occident, et ils ont ouvert et conquis les terres, et ils ne se sont pas juste assis chez eux pour rester dans le repos ou bien s’adonner uniquement au commerce (…) Beaucoup d’entre eux sont morts martyrs loin d’où il sont nés. Ils sont partis et ont sacrifié tout ce qu’ils avaient, ils sont morts loin de leur maison, loin de leur famille, tout ça pour la cause d’Allah ! Et si on est ici aujourd’hui c’est grâce aux sacrifices qu’eux ont fait. Réfléchissez aux sacrifices de vos ancêtres. (…)Il n’y avait même pas d’islam au début dans ces pays, en Algérie, au Maroc, c’est les Sahaba qui sont venus et ont établi l’islam.« 

(…) Les koufar [ infidèles, non musulmans] parlent de catastrophes naturelles, ils essayent de dire ‘ça c’est la nature’ et tout, non ça c’est Allah qui fait tomber son châtiment sur qui il veut quand il veut. Nous on croit que tout ce qui se passe dans cet univers est écrit et programmé par Allah. »

Dans la partie 3 à la minute 19 :

« Allah nous ordonne de détester les koufars, et de les détester pour Allah. C’est à dire que tu les détestes à cause de leur shirk [ littéralement, association, croire en la Trinité est un shirk pour les musulmans] et de leur koufr [mécréance]. »

A partir de la minute 51 dans la partie 3 :

« Le prophète nous a expliqué que chacun doit ordonner le bien et d’interdire le mal selon sa capacité (…) il nous a dit ‘que celui qui a vu un mal le change avec sa main’ (…) Pour ceux qui ont le pouvoir et l’autorité il faut changer le mal avec la main. (…) dans certains pays musulmans qui ont gardé les règles de l’islam aujourd’hui, comme en Arabie Saoudite par exemple, on voit qu’il y a une police qui se charge en particulier d’ordonner le bien et d’interdire le mal dans la société, qui passe dans les rues, et chaque fois qu’il voient quelque chose de haram ils le changent par la main. C’est l’exemple de ce qu’il se passe dans certains pays musulmans qui s’accrochent à l’islam et à la charia »

En d’autres termes utiliser la force physique pour imposer la charia.

Les trois parties de la conférence sont ici.

Cette mosquée de Montréal est aidée par les salafistes de l’association Al Bounyane basée à Athis-Mons dans l’Essonne, qui lançait des appels au don pour terminer sa construction. Cette association finance des projets de mosquées en afrique noire (Sénégal, Mali, Burkina) et diffuse aussi des livres et supports audio-visuels salafistes. Il serait souhaitable que le préfet de l’Essonne la ferme.