Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Suisse: un imâm membre des Frères Musulmans appelle à détruire les chrétiens et les juifs

L’imâm de la ville suisse de Bienne est un religieux musulman tout à fait officiel et reconnu.

Abu R., 64 ans, a fuit la Libye en 1998, direction la Suisse où il obtient l’asile politique. Il se disait alors poursuivi par le régime de Mouammar Kadhafi pour sa proximité avec les Frères musulmans, un groupe islamiste réprimé par l’ancien dictateur libyen. Mais après la chute de l’autocrate en 2011, le réfugié établi à Nidau (BE) se serait mis à voyager régulièrement dans son pays d’origine à l’aide d’un passeport libyen. Sur place, il aurait livré des discours virulents contre la «dépravation» de l’Occident, et « l’emprise laïque occidentale« . Il aurait aussi effectué des pèlerinages à la Mecque et résidé dans des hôtels de luxe. Un de ses prêches a lancé la polémique :

«Oh, Allah, je vous demande de détruire les ennemis de notre religion, de détruire les Juifs, les Chrétiens, les Hindous, les Russes et les Chiites. Dieu, je vous prie, de les détruire tous et de redonner à l’islam sa gloire antique .» Source : Le Matin

En Suisse, Abu R. subsiste grâce à l’aide sociale. Sa famille composée de trois autres personnes, ont reçu quelque 600 000 francs de subventions entre 2004 et 2017, confirment les autorités de la commune bernoise. Il parle des bribes d’allemand et de français et n’a pas eu d’emploi durant ces années. Lire la suite dans deux articles du Temps ici et .

Paris : le curé accueille les musulmans privés de salle de prière

Lu dans Le Parisien du 3 septembre :

Vendredi prochain, les musulmans de la salle de prière de Paris XVe se retrouveront pour la prière du vendredi à Saint-Christophe-de -Javel, rue de la Convention (XVe), dans la salle paroissiale. Tout comme ils l’ont fait tous les vendredis du mois d’août.

Au début du mois de juillet, de gros orages ont créé un dégât des eaux dans leur salle de prière, la rendant impraticable. Cette salle de prière, rue Javel (XVe), leur est louée par Paris Habitat « qui n’a encore rien fait pour réparer », se désole Mohammed Benali, le président de la salle de prière de Paris XVe.

« La crypte sous l’église était disponible, assez grande et pouvait les accueillir, confirme Thierry Vernet, le vicaire de la paroisse. Ça s’est fait discrètement et naturellement. Dans ce genre de cas de figure, il y a parfois des réactions de peur. Mais je n’ai entendu aucune remarque négative. Ce sont même des paroissiens qui leurs ont ouvert la salle et les ont aidés à s’installer. On était heureux de ce lien suplémentaire avec la communauté musulmane de l’arrondissement ».

Barcelone: « Le Jihâd implique la guerre » nous disait mon frère (Driss Oukabir).

Extrait du livre de jurisprudence islamique « La réalisation du but » du juriste Ibn Hajar enseigné dans les grandes mosquées françaises.

D’après un article d’El Mundo du 2 septembre

Le témoignage de Driss Oukabir, frère de Moussa mort dans l’attaque de Cambrils, face au juge, montre que la radicalisation de son petit frère était connue de son entourage. Le juge d’instruction Fernando Andreu relève que cette mise en pratique de l’islam se concrétisait dans l’habillement de Moussa. Driss a reconnu que ce dernier ne participait pas à la prière du matin car il la croyait surveillée par la police, et se voyait reprocher par lui de ne pas fréquenter des musulmans exclusivement. Il communiquait avec lui son projet de mener la guerre islamique car « les musulmans doivent faire le jihâd qui implique la guerre« .

Driss, qui a loué la fourgonnette pour son frère et ses amis djihadistes, est maintenu en détention, étant donné son degré de proximité avec le groupe, et de sa complicité présumée: Driss raconte que Moussa lui avait parlé d’un déménagement, mais sans connaitre le lieu en question, et trouvant bizarre qu’ils partent à 100 kilomètres de Ripoll. Aussi, Driss devra faire face avec les contradictions de son premier témoignage, lorsqu’il faisait croire que son petit frère avait subtilisé ses papiers à son insu pour la location de la camionnette. 

Driss Oukabir est maintenu en détention provisoire avec trois autres individus de la même cellule:

Le président PS de l’Agglo de Maubeuge valide des créneaux pour les musulmanes à la piscine municipale

Lu dans La Voix du Nord du 31 août 2018 (extrait):

« La Communauté d’agglomération Maubeuge val de Sambre, qui avait dans un premier temps émis des réserves, vient de donner son accord à la poursuite du projet.

«  Les statuts de l’association sont validés, elle a tout à fait le droit de demander un créneau tant qu’elle respecte le règlement du complexe aquatique  », assure Benjamin Saint-Huile, président de l’Agglo. (…)

«  Le but est de répondre à une demande de femmes venues de toutes communautés, qui souhaitent se retrouver entre elles  », rappelle Mohamed Dahmane, président d’Unicité [ l’Unicité d’Allah, concept islamique sur lequel insistent les salafistes, ndlr]. Il évoque notamment le cas de femmes pudiques ou complexées, ou de personnes âgées. Médéric Jacquemin, directeur du complexe aquatique louvroilien indique pour sa part qu’il n’a fait qu’étudier la faisabilité. «  Le pouvoir de décision ne nous appartient pas, le projet n’aurait pas pu se poursuivre sans le feu vert de l’agglomération  ». Les modalités d’accueil de ce projet restent encore à définir. Une discussion entre Unicité et l’Émeraude qui pourrait prendre encore plusieurs semaines.

Le compte facebook de l’association « unicité »

M’jid El Guerrab qui a frappé un député PS veut salarier les imâms et trouver des financements aux mosquées

Le 30 août dernier, en plein Paris, une vive discussion opposant Boris Faure (député PS) et le très opportuniste M’jid El Guerra (ex PS, député LREM) a dégénéré, ce dernier assénant des coups de casque de moto au responsable socialiste, selon un témoin, cité par l’hebdomadaire Marianne. Boris Faure a été placé en soins intensifs suite à cette altercation. Un journaliste du Figaro nous apprend ce vendredi qu’il serait dans le coma, placé en réanimation. 

En juillet 2016  El Guerrab consigne une tribune intitulée  « Nous, Français et musulmans, sommes prêts à assumer nos responsabilités » , publiée dans le JDD où l’on peut lire :

« il faut changer de générations, avec un projet d’organisation clair : donner des sources de financement pérennes et transparentes aux mosquées, former et salarier des imams » Lire la tribune intégrale.

L’homme a également signé une tribune de soutien à un député PS qui s’est rendu au diner de gala du CCIF , organisation qui a un stand au congrès de l’UOIF.

Le magazine de l’EI pousse à réaliser des enlèvements en Europe

Après les mystérieux enlèvements de Maëlys et de Laurent Gross, capitaine de l’armée (toujours bien évalué et équilibré psychiquement) et disparu depuis le 1er août, on ne peut écarter l’hypothèse d’enlèvements à caractère islamiste. La dernière livraison de l’été (n° 11) de Rumiya, magazine de propagande de l’État Islamique (EI) qui appelle à la guérilla urbaine dans tout l’Occident. En voici des extraits: Lire la suite

« Principal de collège au Imâm de la République »: interview de l’auteur

Principal de collège ou Imâm, acheter pour 16 euros, un témoignage choc par un homme de terrain qui fut principal dans trois collèges marseillais.

Un activiste musulman « français » ironise sur l’attaque terroriste de Berlin

Tweet du 20 décembre 2016, jour de l’attaque djihadiste au camion à Berlin.

Son nom est Issa Hamad, résidant en Seine-Saint-Denis, il milite pour la communautarisation des musulmans à travers des vidéos et un livre qu’il vient d’éditer en juillet dernier. Son discours est ravageur : dans tel vidéo il défend aux musulmans de s’engager dans la police ou l’armée des « koufars », soit des mécréants, dans tel autre il appelle les musulmans à vivre en vase clos (fin de cet article). Il fait l’éloge du pirate algérien Rais Hamidou (1770-1815) qui s’illustra en attaquant les navires occidentaux en Méditerranée et en ramenant des captifs réduits en esclavage dans l’Empire Ottoman. Dans son livre, ses propos sur les femmes sont odieux, voir les extraits suivants :Lire la suite

Yvelines : il frappe un policier en criant « Allah Akbar » > hospitalisé en psychiatrie

Lu dans Le Parisien du 29 août :

L’homme était visiblement perturbé. Ce mardi matin, vers 8 heures, les pompiers ont demandé l’assistance des forces de l’ordre après avoir été appelés pour secourir un homme, âgé de 24 ans, qui se trouvait en sous-vêtements sur la voie publique, au niveau de l’avenue Joseph Kessel, à Guyancourt.

Une fois sur place, les forces de l’ordre ont été confrontées à un individu virulent qui criait «Allahou akbar». Alors que les forces de l’ordre tentaient de le prendre en charge, ce dernier a donné un coup de poing au visage d’un des policiers, le blessant à la mâchoire. Une fois interpellé, il a été placé en garde à vue puis a été conduit à l’hôpital pour des examens psychiatriques, où il a été hospitalisé d’office.

Acheter le livre « L’islam fabrique de déséquilibrés » par la psychologue syrienne Wafa Sultan

Le tribunal administratif autorise la réouverture de l’école salafiste de Toulouse contre l’avis du rectorat

Le directeur du groupe scolaire Al Badr de Toulouse, le salafiste marocain Abdelfattah Rahhaoui, vient d’annoncer via sa page Facebook sa victoire judiciaire face à l’inspection académique et le rectorat de Toulouse.

Communiqué de presse : 

Les Louanges sont à notre Seigneur Soubhanahou.

Très chers frères, très chères soeurs,

On vient vers vous afin de vous annoncer l’excellente nouvelle de la victoire contre l’inspection académique et le rectorat de Toulouse suite à leur opposition contre l’ouverture de l’école primaire et secondaire, le tribunal administratif a annulé ces deux décisions injustes en condamnant le directeur académique au paiement des frais de justice, et en cette même occasion, on a le plaisir de vous annoncer aussi l’existence officielle du collège/lycée AL–BADR. Rappelez-vous, Il y a un an environ, il y a eu la déclaration d’ouverture du collège-lycée mais on s’est heurté à une opposition de la part du rectorat sans motif valable, et bien sûr en faisant “fi” de toutes les règles juridiques en vigueur, mais en voulant les imposer aux citoyens on perd toute crédibilité. Mais la justice aura toujours raison de l’injustice, l’honnêteté de la malhonnêteté, la véracité du mensonge et tôt ou tard, les justes auront le dessus en face des injustes dans ce monde et dans l’autre. Lire la suite

copie d’écran d’une vidéo de promotion de l’école

L’homme s’était illustré en 2011 en s’indignant que la police ait arrêté un de ses professeurs vêtu d’un niqab, et ses proches avaient manifesté leur colère en priant devant le poste de police :

Le Tribunal Administratif, en désavouant l’inspection académique et le Rectorat, collabore à l’avancée de l’islam radical en France. Aussi, il n’est pas normal que les salafistes marocains soient autorisés à séjourner en France. Le groupe scolaire Al Badr a participé au congrès de l’UIOF en 2016. Pas étonnant lorsque l’on constate que Abdelfattah Rahhaoui est ami sur FB avec les principaux leaders d’opinion de cette tendance en France comme M’hammed Henniche de l’UAM93, Nourredine Aoussat, Samy Debah, ou encore Makhlouf Mamèche et Mohamed Minta de l’UOIF.